Voyage dans le temps à travers la gare d’Aulnay-sous-Bois

Publié le 18 Juillet 2013

Si la ligne de chemin de fer Paris - Soissons voit le jour dès 1860, il faudra pourtant attendre le 30 mai 1875 pour que soit inaugurée la première gare de la commune d’Aulnay-sous-Bois sous l’impulsion du maire de l’époque le comte de Gourgue.

gare1875.jpg

Dès lors, le développement de la ville va s’accélérer de façon considérable avec l’accentuation du trafic ferroviaire et l’installation d’industries. Un des indicateurs intéressants de cette mutation est incontestablement la démographie puisque la population Aulnaysienne passe de 780 habitants en 1885 à 1 012 habitants en 1886 soit une progression d’environ 30 % en seulement un an !

gareinterieure.jpg

Pour faire face à cet accroissement, les pouvoirs publics sont obligés d’améliorer les communications entre Paris et Aulnay-sous-Bois. C’est ainsi qu’en 1910, les voies sont doublées, les passages à niveau disparaissent au profit des passarelles et du fameux passage souterrain, et une nouvelle gare est édifiée.

garenouvelle.jpg

L’un des charmes certains de la nouvelle gare de 1910, sur laquelle apparait l’inscription « Chemin de fer du Nord » au-dessus de l’entrée, est indéniablement constitué des quatre cadrans de son horloge qui rythmeront la vie d’Aulnaysiens toujours plus nombreux.

gareexterieur2013.jpg

C’est en 1975 que la nouvelle gare du RER a fait disparaître l’horloge, monument civil précieux pour notre patrimoine et encore vivant dans la mémoire collective.

gareinterieur2013.jpg

Sources : Le C.A.H.R.A Oxygène n°176 de mai 2000 / Mémoire en Images Du Bourget à Crépy-en-Valois par la ligne de chemin de fer de Jean-Claude Corvisier. Editions Alan Sutton.  

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Aulnay d'hier et d'aujourd'hui...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gérard 18/07/2013 19:39

La gare a été un pôle important du développement de la ville, et la suppression des directs va marquer la fin de la bonne position de notre ville. Cela va encore accentuer le départ des anciens
Aulnaysiens gros contributeurs. Le nivellement par le bas est peut-être une doctrine socialiste mais une grosse erreur économique.

wilfrid 18/07/2013 19:02

Magique