Oxygène n°131 le magazine des habitants d'Aulnay-sous-Bois ou presque

Publié le 30 Mai 2011

oxy131couv.jpgVoici l'édition n°131 (ici) du magazine des habitants d'Aulnay-sous-Bois, dont le directeur de publication n'est autre que le maire de la ville, Gérard Ségura. C'est écrit page 20. Avec le recul, le passage à une périodicité bimensuelle me parait bon finalement. Si le journal perd en réactivité notamment par rapport aux blogs, ce changement de fréquence créé une sorte de manque qui me donne presque envie de lire la totalité du numéro ! Pour l'anecdote j'ai même cliqué jeudi dernier sur le site de la ville pour voir s'il était disponible ! 

 Malgré la belle diversité des sujets évoqués dans ce numéro, c'est la page 8 qui a attiré instantanément mon attention. On y apprend qu'à mi-mandat l'exécutif en place appelle la population à donner son avis sur l'action municipale. Cette démarche semble un copier coller des ateliers Agenda 21. Il y a d'abord une phase d'écoute où les aulnaysiens à travers un questionnaire distribué dans les boîtes aux lettres pourront exprimer leur avis. Ensuite, une phase de dialogue avec les élus qui doit déboucher sur des propositions et un projet de ville à l'horizon 2012. En lisant cela, on a presque l'impression que la campagne pour les municipales de 2014 est déjà engagée !

Mais revenons sur le fond. Si associer, de la manière la plus large possible, la population aux décisions prises par nos représentants en mairie dans une sorte de co-élaboration est une démarche tout à fait louable pour ne pas dire de bon sens, il faut au moins avoir un minimum de crédibilité pour pouvoir la porter. Or, au regard de l'histoire récente, nos élus ont au contraire fait preuve d'autisme parfois couplé d'un cynisme affolant. L'exemple le plus flagrant connu à ce jour reste celui de la cité Arc en Ciel. L'histoire d'un projet immobilier littéralement imposé aux habitants avec un bétonnage tout à fait intolérable exploitant au maximum les possibilités du plan local d'urbanisme (PLU). Allez faire un tour rue Maurice Niles pour voir l'horreur de la construction en cours qui défigure totalement l'esprit du quartier.

arcencielnow.JPG

N'oublions pas, non plus, la manière dont le collectif PLU est toisé par l'exécutif en place malgré le succès incontestable de sa manifestation organisée le 5 juin 2010 en mairie. En ce jour, sans précédant, près de 400 personnes réunies par le biais d'une dizaine d'associations réclamaient l'élaboration d'un projet de ville commun en concertation avec la population justement ! Quelle ironie, non !? A l'heure où s'écrivent ces lignes le collectif est totalement ignoré et  les élus  continuent tranquillement d'avancer leurs projets.

Et que dire enfin des conseils de quartier, ces outils, soi-disant démocratiques, permettant en principe aux habitants de remonter en mairie leurs préoccupations. Celui des quartiers Vieux-Pays- Roseraie- Bourg par exemple, pourtant réputé comme l'un des plus dynamiques, est en train de mourir. Les habitants ont pourtant fait des propositions concrètes, étayées d'argumentaires construits.  Les élus les ont balayées d'un revers de main. Avec arrogance. En expliquant que les habitants n'avaient en fait aucun pouvoir ! Et surtout pas quand leurs projets n'allaient pas de le sens de la mairie ! Résultat des courses aujourd'hui :  8 habitants et 3 élus lors de notre dernière réunion à tourner en rond pendant deux heures !        

Mais le plus choquant dans l'histoire et qui, de mon point de vue, constitue une faute totalement inexcusable  est d'avoir attisé les quartiers les uns contre les autres. Le meilleur exemple en date reste ce tract estampillé PS, PCF, et Parti Radical de Gauche qui appelle clairement une partie de la population à se dresser et contre-manifester face à une autre. La responsabilité et le devoir de ceux qui nous gouvernent, quel que soit l'échelon, n'est-il pas de savoir prendre de la hauteur pour être capable d'apaiser les conflits entre les habitants plutôt que de les entretenir ?

Bon sang mais où sont passées les promesses du programme Aulnay renaît de mars 2008 où l'on peut lire en page 1 : ce projet est habité du souci de ne pas opposer les générations, les quartiers, les origines, mais de tout faire pour réunir la diversité des composantes de notre ville ? S'agissait-il de simples déclarations d'intention ? On peut se poser la question vu le climat délétère qui règne actuellement dans notre ville désunie.   

oxy31page8.jpg

En guise de conclusion, avouez qu'en confrontant les belles prétentions affichées en page 8 et la réalité des faits, on est en droit d'éprouver de sérieux doutes sur la sincérité de la démarche et surtout sur l'obtention de résultats tangibles.  Bien sûr on peut toujours continuer à faire semblant et bercer les gens d'illusions. Au bout d'un moment ils finissent quand même par s'en apercevoir. Cela peut prendre du temps. Mais une fois le ressort de la confiance cassé, vous avez beau promettre monts et merveilles le mal est fait et on ne vous croit plus. La déception des habitants n'en est alors que plus grande.

Ils ont alors de la mémoire et le souvenir qu'ils possèdent un pouvoir incommensurable. Celui de sanctionner dans les urnes par leur bulletin de vote. Rien que pour cela j'ai une méchante envie d'être déjà en 2014 ! Pas vous ?

Stéphane Fleury

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Oxygène

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JEAN LOUIS KARKIDES 03/06/2011 18:31


Je comprends très bien que les habitants, non pas du Nord (j'y habite) mais les 3000 veuillent déménager mais si le passé a crée ces ghettos, on ne peut pas d'un coup de baguette magique faire
disparaître ces immeubles.Des réhabilitations sont en cours et certaines zones sont plus accueillantes maintenant.
Sur l'ancien site Renault doit se construire une zone valorisante.
Bien sur que cette coupure est mauvaise mais elle est une réalité comme est une réalité que le sud ne peut pas accueillir tous les habitants du nord.
Ceci dit,j'ai habité rue de Savigny,en location et j'étais satisfait de l'environnement.
Il faudrait à la fois briser ces ghettos tout en préservant le côté pavillonnaire.
Briser le ghetto en créant une partie sociale dans chaque nouvelle construction,cette promesse du Maire vous fait rire,moi,le fait qu'elle ne soit pas respectée me ferait plutôt rager car cela me
paraissait un pari audacieux.
Preserver le tissu pavillonnaire ne veut pas dire ne pas construire mais construire là où il y a de la place en concertation avec les riverains,ce qui n'a jamais été fait.
Vous comme le propriétaire de son petit pavillon tient à une vie agréable.Construire sans concertation,faire des immeubles de 5 étages sans assez de places de parking,péempter à tout va risque de
faire fuir une population utile à notre cité.
Utile car elle fait vivre en grande partie les petits commerces et a la possibilité de payer ses impôts.
Regardez ce qui se passe à Sevran ou résident trop de personnes éxonérées d'impot.
Nous avons tous besoin les uns des autres,nous avons tous le même héritage d'une ville aux multiples erreurs passées,il est temps qu'une nouvelle conception urbaine voit le jour et non pas
continuer ce morcellement!


FA 03/06/2011 14:50


@mr Jean Louis Karkides

Je sais parfaitement que le taux de logement sociaux est largement dépassé sur notre belle commune; Il est vrai que le Maire à fait construire des logements sociaux mais surtout sur le Nord
d'Aulnay et rien au Centre et Sud de la commune. ALors où est la mixité si les habitants du nord doivent être contraint à rester dans le nord ? Moi je désire vivre au Centre ou au Sud de ma commune
non seulement parce que mes enfants sont tous scolarisés au Sud mais aussi pour mon bien être environnementale et celui de mes enfants car vous n'êtes pas sans savoir que les quartiers nord
d'aulnay ne sont pas très réputés et pour cause!!! Bref! Enfin, permettez moi de rire à la fameuse promesse du maire concernant ses propos :"nous obligerons les promoteurs à mettre 20 % de logement
sociaux dans leur construction..." Je me suis présentée au service logement rue jacques duclos, un agent m'a clairement dit que rien n'est prévu 0 % de logement social, le monsieur m'a conseillé
gentillement d'aller voir les promoteurs non pas pour louer mais pour acheter! Aussi, je dois vous remercier de votre commentaire car je n'étais pas au courant des logements route de Bondy et cela
pourrait éventuellement m'interesser ! hi Enfin, Monsieur je vous rejoins sur le point qu'il faut que les autres communes suivent et respectent le nombre de logement sociaux comme par exemple sur
le Raincy, Neuilly sur seine et j'en passe!!! Encore une fois vivement les URNES!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


JEAN LOUIS KARKIDES 03/06/2011 08:47


@FA,
Vous trouvez que la mairie ne fait pas assez de logements sociaux?
Quelques rappels:
Sur Aulnay sous Bois ,nous sommes à 35 pour cent de logements sociaux dépassant ainsi de 15 pour cent le seuil légal.
La promesse du Miare était je cite "Nous obligerons les promoteurs à mettre 20 pour cent de logements sociaux dans leur construction afin de créer une véritable mixité et de faire ainsi baisser le
taux"
LES FAITS MAINTENANT:
Route de Bondy:un immeuble va sortir de terre avec plus de 50 pour cent de logement social.
L'ancien hôtel des impots remplacés par un immeuble voué au logement social.
Si du logement social doit se développer,ce n'est surement pas à Aulnay et ceci doit être une politique au niveau régional voire nationale.
On doit obliger les communes de l'Ouest de l'Ile de France à construire et on ne doit pas défigurer le charme de notre ville au risque de voir partir ce qui en fait son charme:mixité de
population,zones commerçantes enfin une ville où l'on a envie de vivre.


FA 02/06/2011 22:52


Peut on m'expliquer pourquoi il y aurait seulement 40000 questionnaires alors que la commune compte 82130 habitants ? Est ce donc un questionnaire par foyer ? Si tel est le cas cela serait injuste
car dans un même foyer il peut y avoir des avis différents...


FA 02/06/2011 21:43


Je viens de lire avec grand intérêt votre article. Je suis partagée entre l'envie de dire que vous avez raison sur un certain point et que vous vous trompez également sur un autre point.
Je m'expliques; je suis aulnaysienne et depuis 5 ans je renouvelles sans cesse mes demandes de logements; Quand le Maire a proposé toutes ces constructions j'avoues que j'étais la 1ère ravie
espérant que j'obtiendrai enfin un logement et peu m'importais, et cela est toujours le cas, le nombre de tilleuls sacrifiés etc...
Aujourd'hui, mon raisonnement est autre (non pas sur les arbres et les problèmes rencontrés par la Cité Arc en Ciel): mais parce que toutes les nouvelles constructions qui se font dans cette
commune ne prévoit aucun logement social et qu'ils sont en général prévu pour des gens vivant plus qu'aisément, j'ajouterai même que ces logements ne sont meme pas pour les aulnaysiens dont le
Maire dit se soucier... On se moque de nous ouvertement sans pouvoir agir, cependant comme je lui ai dit dans mon dernier mail vivement le retour aux urnes !


JEAN LOUIS KARKIDES 01/06/2011 08:28


Bravo pour cet article.
D'autres malheureux exemples de la "démocratie" ségurienne:
-la manière dont sont traités les employés de la Mairie (en particulier les ATSEM des écoles maternelles qui ont été déplacées sans concertation cassant ainsi des équipes au détriment du travail
pédagogique)
-la laïcité bafouée en obligeant ces mêmes employés à vérifier que les enfants mangent bien selon les préceptes religieux de leurs parents
Bref dans un pays totalitaire on dit"ferme ta gueule",ici c'est "cause toujours"!
J'ai eu confiance,j'ai l'impression de m'être fait ......,d'où ma colère.
Pour la suite,j'aurai à choisir en un vrai ennemi et un faux-ami,le choix sera vite fait!
Putain, 3 ans!


Un simple citoyen 31/05/2011 16:03


Analyse d'une grande justesse. J'ai eu exactement la même réaction.

Les conseils de quartier sont de simples outils de communication et de pseudo-concertation.Les meilleures volontés ont juste le sentiment d'être soit ignorées, soit récupérées et
instrumentalisées.Alors à quoi bon?

Parler de copié-collé de l'agenda 21 à propos de ces fameuses assises me paraît très juste.

De plus s'agissant d'un questionnaire, comment être sûr de la fiabilité de la collecte et de la représentativité des réponses ? On imagine assez bien des traitements en masse de ces questionnaires
et des réponses savamment orientées dans le sens qui pourrait convenir à la mairie...

Tout cela sent une fois de plus l'opération de communication, probablement pas seulement en vue des élections de 2014, mais aussi pour alimenter celles de 2012,avec l'effet de mousse escompté...car
il n'est pas certain que le principe du non cumul des mandats qui figure pourtant dans les engagements du PS soit appliqué en 2012 !

Suivez mon regard...Une duplicité de plus?


l'électeur 2014 31/05/2011 08:14


balayées d'un revers de main avec arrogance et en dessous de la réalitée. Se souvenir d'un certain discour et geste entre 2 élus aprés le Conseil Municipal
comme de plus en plus de personnes a Aulnay S/Bois j'attend 2014


JF 30/05/2011 16:16


C'est vraiment une trompette ce Ségura !!!!!