Le groupe Europe Ecologie Les Verts d’Aulnay-sous-Bois s’exprime à propos de l’expulsion du camp de Roms près du centre commercial O’Parinor

Publié le 14 Mai 2013

Vous trouverez ci-dessous un communiqué du groupe Europe Ecologie Les Verts d’Aulnay-sous-Bois à propos de la récente expulsion du campement Rom près du centre commercial O’Parinor. Ce document est disponible au format pdf en cliquant ici.

Communiqué de presse du groupe local EELV Aulnay-sous-bois

Lundi 13 mai 2013 

EXPULSION DU CAMPEMENT ROM

PRES DU CENTRE COMMERCIAL REGIONAL 

EELVLogo.pngNous déplorons les conditions d’expulsion du campement Rom d’Aulnay-sous-bois accueillant environ 140 personnes, situé au croisement de la RN370 et de l’A3, lundi 6 Mai 2013.

Depuis plusieurs années, la répétition des expulsions ne font que produire des déplacements forcés insoutenables aux populations Roms déjà victimes de discriminations.

Les gouvernements se succèdent et la situation de ces citoyens européens ne fait qu’empirer. Leurs conditions de vie sont toujours plus difficiles et indignes.

Nous rappelons la déclaration du Premier Ministre à l’issue de la conférence interministérielle du 22 août 2012 : « c’est une question d’humanité et de respect des principes fondateurs de la République qui appellent à traiter de façon égale et digne toute personne en situation de difficulté sociale (¼) ».

Nous saluons les initiatives locales comme celle la ville de Montreuil qui a créé des logements pour garantir une insertion durable des Roms, ainsi que les dispositifs de la Région Ile-de-France visant à soutenir ces initiatives locales.

Nous pensons que chaque niveau institutionnel (Europe, Etat, Région, Département et Commune) doit prendre sa part et intervenir dans cette situation. Une table ronde régionale doit se mettre en place d’urgence où devront siéger les représentants des familles et les associations.

Nous soutenons la proposition de résolution de la sénatrice Aline ARCHIMBAUD demandant notamment la levée des mesures transitoires entravant l’insertion économique des Roms.

Enfin, nous réaffirmons notre soutien aux associations qui œuvrent pour la coordination des actions de terrain, en particulier, la scolarisation des enfants, le suivi médico-social des familles et l’insertion professionnelle des adultes.

Nous appelons à manifester notre solidarité et notre volonté de vivre-ensemble lors de la manifestation régionale du samedi 25 mai à 15h à Paris, de la Place Saint-Michel à l’Hôtel Matignon.

Groupe Local EELV Aulnay-sous-bois

Contact : François SIEBECKE - Tél. : 06 13 38 43 45

 

Nous vous invitons à visiter ce site afin de mieux comprendre les enjeux humains :
http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Discriminations/Discriminations/Presentation/Les-Roms-en-Europe

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Communiqués

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
Deux choses, je me dois, à mon corps défendant, de dire que sur ce coup la j e suis d accord avec le nostalgique de la république de Weimar, regardons l histoire, la colonisation, puis la<br /> décolonisation, vous aurez, vite fait de savoir, qui de la droite, ou de la gauche, à été le plus hypocrite, le plus raciste, le plus fourbe.........deuxièmement, je vois beaucoup de gens se faire<br /> les chantres de la liberté, de la fraternité entre les peuples, mais sont ils les premiers a ouvrir leurs portes, connaissent ils des gens dans les situations qu ils décrivent???? Je ne le pense<br /> pas syndrome NIMBY????,
Répondre
J
Comment David et Romuald peuvent-ils s'opposer?<br /> Je lis l'un,je lis l'autre et je regarde l'interview de cette jeune expulsée dans un pays dont elle ne connait même pas la langue.<br /> Quand les commentaires sont si loin des idéaux humanistes de nos anciens, je me dis que le monde qu'ils nous préparent est vraiment nauséabond...
Répondre
D
M. Weymann,<br /> Vous ne cessez jamais d'interpeller les autres sur les propos de nos dirigeants politiques. J'assume totalement mes choix politiques ici ou ailleurs. Plaise à vous aussi d'assumer les positions<br /> délirantes de Marine Le Pen.<br /> Pour en revenir à votre question (vous remarquerez que mon absence d'Aulnay ne m'empêche pas d'avoir un oeil sur les blogs locaux) je suis respectueux du choix des électeurs et de notre état de<br /> droit. Le choix des électeurs s'est porté sur une majorité qui me convient et dont les valeurs et les combats sont les miens : plus de justice, moins de d'agitation politico médiatique. Valls fait<br /> son boulot de ministre de l'intérieur. Que dirait on si celui-ci demandait à la police de laisser aller les voyous? Quand une partie de mes amis à gauche dénonce l'évacuation de camps de Rroms, ils<br /> oublient aussi les conditions misérables de la vie de ses migrants, ils oublient aussi l'exaspération des habitants des environs. Il oublié aussi que l'on parle d'une population peu nombreuse mais<br /> que Sarkozy à choisi de montrer du doigt lors d'un discours à Grenoble en 2010. Valls n'est pas le ministre de la justice ou du logement. Il est le ministre de l'intérieur chargé de l'application<br /> de l'ordre républicain.<br /> Si cet ordre n'est pas celui voulu par les électeurs c'est au législateur de le changer. Si l'application de l'arrêté n'a pas été fait selon les règles, une enquête administrative le dira. On<br /> appelle cela un état de droit. C'est le socle commun de tous les Républicains de gauche à droite. Et ce n'est pas une question de préférence nationale.
Répondre
R
Quelques mois ont passé, M. Burlot s'est gardé de revenir sur le sujet.<br /> <br /> Pourtant, depuis, des propos anti-Roms ont été tenus par le ministre de l'Intérieur, Valls, un socialiste soutenu par le non moins socialiste Hollande, président de la République française.<br /> En effet, M. Valls déclarait que non seulement les Roms ont vocation à dégager ou à rester chez eux, mais en prime, que leur culture les rend non-intégrables et qu'à ce titre, ils doivent être<br /> dégagés du territoire français.<br /> Hormis une poignée de familles, rajoutait-il pour paraître humaniste.<br /> <br /> Tout dernièrement, une collégienne rom du Kosovo, scolarisée en France et arrivée de façon illégale avec sa famille - le père a déjà été dégagé il y a quelques jours - a été interpellée lors d'une<br /> sortie scolaire et acheminée avec le reste de sa famille vers l'aéroport de Lyon pour être expulsée.<br /> Tandis que le PS et les assoc hurlent leur indignation, Valls brandit la « fermeté humaniste » et défend l'application du droit.<br /> <br /> M. Burlot, vous me demandiez de donner mes solutions en mai dernier.<br /> Valls, ministre socialiste, vous les donne : vous approuvez ?...
Répondre
J
En effet Romuald,la mendicité n'est pas un mode de vie.<br /> Et si il y a beaucoup de roms qui mendient,ils ne sont pas malheureusement les seuls et dans le RER, j'ai vu des personnes au faciès bien français le faire.<br /> Et alors,une fois que vous avez dit celà,faîtes vous avancer la résolution de ce problème?<br /> Croyez vous que le simple fait de démanteler un camp de roms règle le problème?<br /> Vous ne faîtes que de ressasser des propos cherchant à stigmatiser cette population sans proposer de solutions.<br /> On les gaze?<br /> Soyons sérieux et rendons nous compte que ce problème doit être résolu à TOUS LES NIVEAUX (communal,régional,national,européen) dans le respect de ces hommes,femmes et enfants qui n'ont pas demandé<br /> à vivre dans de telles conditions.
Répondre
R
Bizarrement, M. Burlot a disparu du débat depuis le 19 mai dernier.<br /> Débordé de travail, probablement.<br /> <br /> Je réitère ma question : M. Burlot, vous m'interpellez sur les solutions, sauf qu'un ministre de votre parti, Valls, les a données (pour la faire courte, les Roms doivent retourner chez eux ou y<br /> rester).<br /> Qu'en pensez-vous ?<br /> <br /> <br /> Sinon, dans Libé, je suis tombé sur un argument massif donné par l'avocate d'un père rom qui obligeait ses filles mendier.<br /> <br /> Je cite :<br /> <br /> «On vient faire le procès d’un mode de vie», a pour sa part plaidé l’avocate du père, Me Julie Launoy Flacelière. «Tous les Roumains qui vivent sur des terrains en Seine-Saint-Denis, et il y en a<br /> énormément, vivent de la mendicité. C’est malheureusement à l’heure actuelle ce qui se passe», a-t-elle expliqué, démentant toute violence de la part du père.<br /> --------<br /> <br /> Oui, vous avez bien lu : la mendicité comme mode de vie.<br /> Et certains ici plaident encore le « vivre-ensemble » avec une population dont le principal (et exclusif ?) mode de vie consiste à mendier - et voler le cas échéant ?<br /> On notera qu'aucune assoc, aucun élu de gauche n'a déposé plainte contre les propos de cette avocate.
Répondre
J
Romuald,vous semblez comprendre en effet que c'est à un niveau autre que le simple démantèlement d'un camp que le problème doit être traité.<br /> Dont acte,c'est ce qui es dit dans le communiqué signé de François SIEBECKE.<br /> Où voyez vous des bisounours?
Répondre
R
Ces Roms viennent essentiellement de Roumanie, suffit de regarder dans Paris les patrouilles de police parfois accompagnées de policiers roumains.<br /> <br /> Pourquoi personne ne met la pression sur ce pays, à qui l'on accorde des subventions pour que soient mieux insérés ces populations dans leur propre pays ?!<br /> Pourquoi personne ne brandit la menace de dégager la Roumanie de l'UE ?<br /> <br /> Ah non, ce serait stigmatiser blablabla.<br /> Continuez de jouer aux bisounours.<br /> <br /> Si demain des dizaines de milliers de Français se mettaient à voler, racketter, squatter dans un autre pays membre de l'UE, devrions-nous fermer les yeux et laisser ce pays se débrouiller avec nos<br /> ressortissants ?!
Répondre
A
Notre idée est de sensibiliser sur des familles qui vivent dans des conditions déplorables et qu'on ne banalise ce qu'ils vivent : contraint l'exil dans un premier temps puis aux expulsions<br /> successives qui les précarisent un peu plus.<br /> La manifestation de ce samedi est un des moyens démocratiques d'attirer l'attention de nos concitoyens sur des conditions de vie tout à fait déplorables et des traumatismes de vie notamment pour<br /> les enfants.<br /> Je vous invite à lire ce rapport d'Amnesty :<br /> http://www.amnesty.fr/sites/default/files/Rapport%20AI%20expulsions%20forcées%20de%20Roms%20en%20IDF.pdf<br /> <br /> Quant au travail des élus européens, il est mené par karima Delli notamment au nom des élus écologistes et vous pourrez lire une note de 2011 sur cette question signée des élus européen<br /> écologistes.<br /> <br /> Bien respectueusement<br /> <br /> Alain Amédro
Répondre
R
M. Burlot, ne faites pas celui qui pige de travers.<br /> <br /> Votre parti fait croire qu'il combat le racisme. Même que le gouvernement normal a fait effacé le terme « race » de la législation, et Normal 1er a promis de le biffer de la Constitution.<br /> <br /> Sous Sarkozy, nombreux étaient les socialistes, Hollande en tête, à signifier leur opposition à la politique anti-Roms appliquée alors, à grand renfort de comm'.<br /> <br /> Aujourd'hui, et c'est dénoncé par les assoc, par l'ONU, par l'UE, cette politique anti-Roms est toujours en vigueur, voire a même été renforcée par l'administration Hollande.<br /> <br /> Moi, les démantèlements de camps roms et les expulsions, ça me va : logique, je suis un vilain intolérant.<br /> Vous semblez vous réfugiez derrière l'ordre, le droit. Parfait ! Mais fallait pas que votre parti joue les vierges effarouchées quand Sarko démantelait des camps roms et expulsait des Roms durant<br /> l'été 2010...<br /> <br /> Quant à la solution, votre ministre de l'Intérieur vous l'a donnée, est-ce à moi de vous la préciser ?!<br /> « Les roms ont vocation à retourner chez eux ou à y rester ».<br /> Allez, je remets le lien http://www.liberation.fr/societe/2013/03/14/face-aux-roms-valls-sans-hesitation_888697<br /> <br /> Ca ne peut être plus clair, si ? Ne partagez-vous donc pas la posture du 1er flic de France, M. Burlot; soutenu qu'il est par le gouvernement normal ?
Répondre
J
Petit Louis, je suis d'accord!<br /> On ne parle du problème que lorsqu'il émerge.<br /> Moi, le premier .....Comme le stop que l'on met sur la route après l'accident.<br /> Mais personne n'a encore répondu à ma question ....
Répondre
H
Petit louis<br /> Il ne me semble pas non plus t'avoir entendu mais moi je ne regarde pas tout les blogs
Répondre
P
et moi je vais abonder sur ce qui dit david .<br /> je me suis fait la même réflexion ,étonné que tous les blogs du coin est attendu leur départ pour en parler.<br /> tout l'hiver ou ces gens vivaient dans des conditions déplorables rien.<br /> Pas un blogueur n'a pris la A3 ? hein on cause pas couleur de trottoirs sur ce sujet la !<br /> c'est étrange.<br /> ha si juste avant leur départ et avec maladresse, 93600Infos .<br /> il s'est fait des amis pour le coup.<br /> Bon. ceux qui sont attentifs ont vus qu'une partie n'était guère loin. le problème est simplement déplacé de quelques centaines de mètres.<br /> Juste une petite constatation de troll. comme l'autre, mince j'ai plus son nom étienne ? marcel ? depuis que j'ai piscine je perd la boule.<br /> si je ne m'abuse quatre vingt dix pour cent des camps roms sont en île de France.<br /> Comme tout le monde s'accorde à dire que c'est aussi un problème européen j'aimerai bien moi que ces dames et messieurs , je vous les listes Karima Delli,Constance Le Grip,Pervenche Berès,Rachida<br /> Dati,Marielle Gallo,Eva Joly,Marielle de Sarnez,Jean-Jacob Bicep,Jean-Marie Cavada,Daniel Cohn-Bendit,Harlem Désir,Philippe Juvin,Patrick Le Hyaric.<br /> Oui nos treize chers députés européens d'ile de france se concertent, tous ensemble, tous ensemble.<br /> je connais un chouette coin ;.) , pour faire avancer le sujet.<br /> parce que les manifs, heu comment dirais je, rien...<br /> on a le droit de rêver a l'Europe non ?<br /> et avant d'un être un problème ici , c'est un problème européen<br /> sinon l'année prochaine ils changeront peut être de coin deux ans qu'il viennent la, c'est lassant. auront nous le plus grand camp rom sur l'ex site PSA ? non c'est impossible je déraille.<br /> en tous cas y aura de quoi causer sur les trous dans le bitume et carreaux , de quoi alimenter les articles d'aulnay libre et d'aulnay cap.<br /> c'est toujours ça.
Répondre
J
David et Romuald.....<br /> Je persiste: Le démantèlement d'un camp de roms règle t'il le problème ?
Répondre
D
Romuald le frontiste qui accuse le PS de racisme ...<br /> <br /> Le parti socialiste est maintenant accusé de faire respecter l'ordre, ça change des discours sur le laxisme, hein ?<br /> <br /> Mais l'ordre n'est juste que s'il l'est en droit. Les camps de roms sont des monstruosités. On ne peut accepter humainement de laisser s'installer les camps de Roms dans de telles conditions<br /> sanitaires. Après on peut toujours aller manifester un fois qu'il est détruit. Mais je n'ai vu personne s'indigner de leurs sorts pendant qu'ils construisaient à nouveau sur ce terrain.<br /> <br /> Romuald, vous dénoncez les problèmes. Donnez vos solutions, et on en rediscutera fermement.
Répondre
R
Je dénonce les agissements des islamistes sévissant sur Aulnay avec la complicité de la municipalité, et ceux des délinquants Roms. Et c'est appeler à la haine ?...<br /> <br /> Vous, vous proposez benoîtement le « vivre-ensemble ». Je le répète, allez donc conter cette fable aux populations des quartiers jouxtant des camps de Roms, des Quartiers Nord de Marseille jusqu'à<br /> Lille en passant par Lyon, Toulouse, Nantes * etc.<br /> On en reparle ensuite.<br /> <br /> <br /> Sinon, toujours le silence radio du côté de M. Comparot.<br /> Et même de Sylvain/Sylviane.<br /> Doit-on lancer un avis de recherche ?<br /> <br /> * Je viens de me rappeler que la Ville de Nantes avait été condamnée pour avoir dégagé des Roms apparemment illégalement.<br /> C'était en septembre 2010. http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/09/06/la-ville-de-nantes-condamnee-a-indemniser-des-roms-expulses-d-un-terrain_1407564_3224.html<br /> Voyons, qui était maire de Nantes à l'époque ?... Un certain JM Ayrault.<br /> <br /> <br /> Le PS, le parti des gros hypocrites qui vendent de l'antiracisme par devant, mais font pire - ou mieux, selon le point de vue ! - que la droite par derrière.
Répondre
J
Romuald, vous ne répondez pas à ma question.<br /> Vous ne faites comme vos amis du FN qu'attiser la haine tantôt du musulmans, tantôt du rom et ne proposez rien de constructif.<br /> Trop facile et pas sur que cela paye.<br /> Il est dommage que Monsieur Comparot dont des amis sur Oxygène ont juste parlé du prix de ce démantèlement sans se soucier des individus ne vous réponde pas.
Répondre
R
JL, pensez-vous qu'exiger sans cesse le « mieux vivre-ensemble » avec ces Roms va forcément faire mieux se comporter cette population, tout en poussant les riverains à se montrer tolérants envers<br /> elle ?<br /> <br /> Prenez votre bâton de pèlerin, allez donc dire à ceux qui subissent vols, dégradations incendies etc qu'il convient de faire preuve de vivre-ensemble.<br /> Et, à l'inverse, allez dans les camps Roms prêcher la bonne parole.<br /> <br /> <br /> Valls l'a dit - et personne au gouvernement normal ne l'a accusé d'être raciste, xénophobe etc - les Roms ont vocation à rester chez eux ou à y retourner.<br /> <br /> Trop facile d'avoir un mode de vie complètement à part en refusant de s'adapter et de jouer les persécutés ensuite.<br /> Tiens, cela me fait penser à un autre groupe de personnes, suivez mon regard.<br /> <br /> PS : Curieusement, M. Comparot, qui adopte si facilement la posture de l'humaniste anti-raciste, se tient très à l'écart de ce type de sujets, idem sur Mon Aulnay. Il arguera sûrement un emploi du<br /> temps très chargé.<br /> Où êtes-vous, M. Comparot, pour dénoncer la xénophobie de vos amis socialistes à l'encontre des Roms ?<br /> Comment allez-vous justifier ces démantèlements de camps, ces expulsions par charters sous gouvernance socialiste ?
Répondre
J
Romuald,vous bottez en touche.....<br /> Alors, je vais être plus précis.<br /> Croyez vous que le démantèlement des camp de roms va régler le problème?<br /> Voir mon parallèle avec les exclusions d'élèves.....
Répondre
R
Hier juste avant de me rendre sur Paris, je faisais une lessive à la laverie automatique. Oui oui, ça existe encore. Bref.<br /> <br /> J'ai aidé une dame africaine, qui ne comprenait pas trop comment ça fonctionnait.<br /> Elle finit par insérer les pièces, et la minuterie indique que dans 27', sa lessive sera terminée, ce que je lui précise.<br /> <br /> Et elle de me rassurer en me disant que, de toute façon, jamais elle ne laisserait ses affaires seules trop longtemps, car des amis à elle se sont fait voler leur linge dans les tambours des<br /> machines à laver.<br /> <br /> J'aurais dû là aussi lui parler de vivre-ensemble avec les Roms à cette dame, hein JL...<br /> <br /> Sinon, la future candidate PS à la Mairie de Paris, Anne Hidalgo, ainsi que l'appareil du PS parisien mobilisent les services publics et de l'Etat contre les délinquants Roms sévissant dans la<br /> capitale.<br /> Quelle honteuse stigmatisation !<br /> http://www.leparisien.fr/paris-75/grande-mobilisation-contre-les-petits-voleurs-17-05-2013-2810595.php<br /> <br /> Tous ces vilains xénophobo-racistes attendent avec impatience les leçons de « mieux vivre-ensemble avec les Roms » délivrées par les écolos locaux, les seuls à trouver sympââââs ces « populations<br /> itinérantes vivant d'amour et d'eau fraîche ».
Répondre
J
Il est évident que de vider un camp de roms va mettre fin définitivement au problème!<br /> C'est comme l'exclusion définitive d'un lycéen que l'on retrouve dans le lycée voisin d'où vient d'être exclu un autre jeune intégrant le premier lycée.<br /> La vie revée de Romuald!Sans musulmans,sans roms...Et après,à qui le tour?<br /> Au risque d'être traité de bisounours,je vous rappelle que nous vivons sur la même planète.
Répondre
R
Bloque dans le rer b en sortie de gare du nord. Raison ? Vol de cuivre par des Roms. A l aller, vers 16h, j ai vu les gars de la suge en courser 2, un était immobilisé au sol. la, une dame vient de<br /> faire un malaise dans le compartiment. Dois je lui parler de vivre ensemble avec ces sympathiques roms ?
Répondre
R
« Notre volonté de vivre-ensemble »...<br /> <br /> Des Quartiers Nord de Marseille - qui sont, comme chacun le sait, majoritairement habités par des hordes d'individus racisto-xénophobo-nazis assoiffés de sang, si si - jusqu'à Villeneuve-d'Ascq,<br /> personne ne supporte plus la proximité de membres d'une communauté dont même la pseudo-humaniste Martine Aubry déclare désormais qu'ils constituent une menace sécuritaire à cause des vols, rackets,<br /> saleté.<br /> <br /> Ici et là, surtout dans des villes de gauche, les édiles locaux brandissent soit la menace sécuritaire, soit la préservation de l'environnement, soit les dangers liés à la route, pour faire dégager<br /> des Roms.<br /> <br /> Même à Montreuil, la maire écolo Dominique Voynet suggérait à demi-mots aux Roms de faire moins d'enfants et d'utiliser les moyens de contraception pour y parvenir.<br /> <br /> Dois-je également rappeler que l'écolo Karim Zeribi (patron des transports marseillais) assimilait les Roms à des glandeurs-nés ? Cela n'a pas empêché Eva Joly d'aller le soutenir lors des<br /> Législatives 2010.<br /> <br /> Bref karchérisez vos rangs avant de brandir systématiquement la xénophobie.<br /> <br /> Source pour les propos anti-Roms de Voynet et Zeribi :<br /> http://www.rue89.com/mouloud-akkouche/2011/02/21/quand-la-dame-patronnesse-dominique-voynet-visite-un-squat-rom-191448<br /> http://www.med-in-marseille.info/spip.php?article1506<br /> <br /> PS : j'ai hâte de lire l'avis éclairé de M. Comparot, lui qui se pare d'un drap de vertu antiraciste à la même occasion - même lorsqu'il est question d'urbanisme - face à cette politique anti-Roms<br /> menée par ses amis socialistes.
Répondre