La chanteuse Natalie Dessay vient demain à Aulnay-sous-Bois soutenir le projet d'un nouveau lieu pour le Centre d'éveil artistique (Créa).

Publié le 4 Juin 2011

Qu'est-ce qui peut pousser une grande chanteuse d'opéra comme Natalie Dessay, en pleines répétitions à Aix-en-Provence, à sauter dans un avion pour se rendre demain à Aulnay ? Réponse : l'école de chant la plus atypique de France. La diva va rejoindre les élus, familles et élèves réunis à l'Espace Jacques Prévert demain après-midi autour des responsables du Centre d'éveil artistique, le Créa. L'objectif, selon le maire PS Gérard Ségura : "lancer une campagne de lobbying pour donner au Créa un lieu qui lui permette de se développer."

Née il y a vingt-trois ans, la structure est désormais célèbre pour ses chœurs d'enfants recrutés sans sélection ni audition, et que l'on a vu apparaitre en février dernier sur la scène des Victoires de la musique classique. Le Créa exporte avec succès ses spectacles musicaux, à l'Opéra Bastille, au théâtre du Châtelet et ailleurs... Il compte 150 élèves, intervient auprès de 600 scolaires, travaille sur un chœur de puéricultrices, forme des éducateurs de toute la France et voudrait aussi faire chanter les parents.

Toujours logé à l'école de musique municipale, il se sent bien à l'étroit : "la demande a explosé depuis cinq ans, mais on ne peut plus organiser de stages faute de place, on ne peut pas créer un second chœur des 8-10 ans. J'ai tout le contenu, mais pas la boîte. On est au bord de l'implosion", assure Didier Grojsman, l'imaginatif et enthousiaste fondateur de l'école.

Un projet d'aménagement de la Ferme du Vieux-Pays

"On réfléchissait à un nouveau lieu depuis un moment, indique Gérard Ségura, mais la ville ne pouvait financer seule un tel investissement. Et puis le Grand Paris est arrivé." Avec lui, un projet de ligne de métro dont l'un des arrêts sera situé au carrefour de l'Europe, à Aulnay. Dans ses rencontres avec l'Etat, la ville a obtenu que la création d'un bâtiment dédié au Créa fasse partie des projets inclus dans le contrat de développement territorial élaboré autour du chantier. Le lieu a été trouvé : la Ferme du Vieux-Pays, vieille bâtisse appartenant à la commune, en plein centre-ville. L'architecte de la ville travaille sur un projet d'extension et de réaménagement.

Le site pourrait accueillir des élèves de toute la région dans des salles de répétition, de chant, de danse, de théâtre, mais aussi des compositeurs en résidence pour la création de nouvelles œuvres musicales. "Ce serait un lieu d'éducation artistique et citoyenne où se croiseraient amateurs et professionnels", explique Didier Grojsman, qui attend depuis six mois un rendez-vous avec le ministre de la Culture. Car si le préfet de région a approuvé l'idée, pour l'heure aucun chiffre de financement n'est avancé. Et les acteurs concernés le savent : rien de tel qu'une "grand opération de promotion" pour qu'un tel projet soit définitivement gravé dans le marbre.

Vous trouverez ci-dessous une interview de Natalie Dessay

nataliedessay.jpg

Source : Gwenael Bourdon, Le Parisien du samedi 4 juin 2011

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

marc masnikosa 04/06/2011 23:32


bonne chance au CREA pour de nouveaux locaux.