Aulnay-sous-Bois : la guerre des fraises, la paix des bigarreaux

Publié le 16 Juin 2012

bigarreaux.JPG

Pendant que certains se livrent à une guerre des fraises sans merci (ici et ) – ce qui, vu de l’extérieur, est assez drôle – d’autres ont déjà trouvé la paix au milieu des bigarreaux. Ces jolies cerises rougies par le soleil d’un côté et jaunes de l’autre ce qui leur donne ce goût sucré-acidulé si particulier. Malgré un temps totalement capricieux et imprévisible la récolte de cette année est bonne. Les pies, merles et autres moineaux y trouvent sans problème leur bonheur. Toutefois, parfois, les oiseaux se volent dans les plumes en quête du plus beau fruit mais au final chacun arrive à se nourrir. Comme si la nature nous envoyait ce message d’un bon sens simplissime : il y a assez de richesses pour tous sur cette terre, il suffit juste de mieux les répartir. C’est fou ce que l’on peut apprendre à rêvasser quelques heures au pied d’un arbre…

Sinon si vous souhaitez en savoir plus sur les cerises n’oubliez pas de feuilleter le Bigarreau Magazine !

bigarreaux2.JPG

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
C'est amusant, car j'ai failli dire aussi que ça ressemblait à des cerises Napoléons (que j'aime particulièrement :-) ).

Mais j'ai pas osé, de peur de me gourrer lamentablement : je n'ai pas acquis autant la sagesse des années comme Petit Louis... :-)
Répondre
P
En fait je suis un peu tôt pour un dimanche , je suis sorti en pyje avec le pigole chasser une pie qui jacassait comme notre Alain dans le cerisier voisin.(heu alain lui c'est un blog , mais c'est
kif-kif ,non ?)
j’ai toujours un stock de noyaux séchés , moins violent qu’une bille ou un caillou , le bruit en frappant les feuilles éloigne le satané corvidé qui porte bien son nom.
mes voisins et le quartier maitre peuvent finir leur grasse matinée
Mais je suis impressionné que notre modeste conflit de sudiste devienne Municipal.
morbleu.
je tiens donc à préciser ici , que depuis mes quelques lignes j’ai trouvé des groseilles qui était cachées par un feuillage trop trempé par nos pluies récentes , pour que j’aille le visiter.
je gagne donc LARGEMENT
non mais.
sinon je pense que ton cerisier est plus précisément un Napoléon et pas un bigarreau vulgus pécus , mais #JDCJDR je voudrait pas déclencher une seconde guerre avec le nord.
comme le disait assez justement sun tzu : ne laissez pas vos ennemis s’unir
tchuss je vais faire le kawa
Répondre
A
Il me semblait bien en regardant la video /a>, que j'avais cru apercevoir des cerises :-).
Si tu en as trop, y a pas de soucis... je suis là :-)

En tout cas, elles ont l'air belles et succulentes !

Et tu exagères un peu pour le copier/coller de "ce qui, vu de l’extérieur, est assez drôle"...

Ah! on rigole bien, non? :-D
Répondre