Aulnay-sous-Bois : exposition envers et contrebasse au conservatoire de musique

Publié le 3 Février 2012

enversetcontrebasse.jpgDepuis le 25 janvier, le conservatoire de musique d'Aulnay-sous-Bois, situé 12 rue de Sevran, propose une exposition insolite consacrée à la contrebasse. Elle est présentée sous toutes ses facettes : facture de l'instrument, sa pédagogie, son et répertoires : classique, bien sûr, mais aussi jazz, avec un focus sur cinq grands contrebassistes de jazz.

Cet événement se déroule jusqu'au 16 février. L'entrée est libre.  

Deux nouveautés à signaler pour l'occasion :

- présence d'une "machine magique à jouer de la contrebasse" à la bibliothèque. C’est magique et pédagogique aussi, car le but est de «jouer» les petites partitions qui vous sont proposées. On peut jouer soit avec un son d’archet, soit en pizzicato(comme si on pinçait les cordes), ce qui permet de bien différencier les sons.

contrebasse.gif- un audioguide enregistré par le régisseur du conservatoire, Johan Lelut. On y entend des extraits d'œuvres qui illustrent le parcours de l'exposition. Par exemple: l’élégie de Bottesini devant le cadre consacré au grand contrebassiste classique Bottesini, mais aussi Jimmy Blanton ou Scott LaFaro dans la partie "jazz" de l'expo. Le tout ponctué de petits commentaires autour des œuvres proposées à l’écoute.

Pour écouter la bande-son de l'expo, il suffit de venir à la bibliothèque retirer un baladeur(en échange d'une pièce d'identité par exemple, ou d'un carnet scolaire). Il y a 25 baladeurs en tout, ce qui permet à tout un groupe de pouvoir visiter l'exposition en même temps.

Et si ensuite on a envie de tout réécouter tranquillement à la maison, le conservatoire peut vous prêter le CD maison des extraits musicaux !

Attention : le samedi(toute la journée)et le lundi matin, l'expo ne peut se visiter que seul et sans baladeur, car la bibliothèque est fermée à ces moments-là.

Source : aulnay-sous-bois.fr

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article