Aulnay-sous-Bois - Drancy - Le Blanc Mesnil, seize jeunes choristes sur scène avec Pink Floyd

Publié le 1 Juin 2011

Hier soir, comme lundi soir, ils ont fait face aux flashs incessants des photographes et aux 18 000 spectateurs du Palais omnisports de Paris-Bercy. Seize jeunes choristes âgés de 10 à 17 ans, originaires d'Aulnay-sous-Bois, de Drancy, du Blanc-Mesnil et de Mitry-Claye (Seine-et-Marne), ont eu le privilège de participer à l'immense show de Pink Floyd "The Wall Live" sur les deux premières dates en France. Ils ont chanté aux côtés de Roger Waters le tube "Another Brick in the Wall". Des moments gravés à jamais pour ces enfants et ces adolescents.

pinkfloydparisien.jpg

"Je voulais savoir comment c'était de chanter en anglais et devant un énorme public", raconte Amanda l'une des choristes. Hier après-midi, dans le bus qui les amène aux répétitions, à Paris, pour le deuxième concert, les enfants ne manquent pas d'anecdotes pour décrire cette expérience unique. "On a vu Adriana Karembeu lundi soir !", s'enthousiasme Chaïma. "Roger Waters a une table de massage dans sa loge", s'étonne Walid. Mais ce qui fait pétiller les yeux de ces gamins, c'est bien sûr le moment sur scène. "On ne voyait pas les gens mais c'était impressionnant d'entendre tant de personnes qui criaient et qui prenaient des photos", s'émerveille Djilia.

"Quand on est monté sur la scène, on a vu le public qui hurlait. Mon cœur battait tellement fort. J'étais choqué", s'écrie Walid. Arrivés enfin au parc de Bercy, les chanteurs en herbe revêtus de leur tee-shirt de scène "Fear Builds Walls" n'hésitent pas à pousser la chansonnette comme de vrais pros devant la file d'attente des spectateurs intrigués par tout ce tapage. Fier de ses élèves, leur coach, Moïse Chery, met en avant la cohésion du groupe et le travail important réalisé par ses petits protégés. "On a créé des liens très forts parce qu'on est tous embarqués sur le même bateau. Ils ont bossé chez eux très sérieusement, ce qui a facilité la tâche", sourit Moïse.

Le projet a été monté en à peine un mois après le coup de fil de la responsable du producteur de la tournée Live Nation au directeur du Cap, la salle de concert d'Aulnay, Stéphane Moquet. Le recrutement des enfants et les répétitions se sont enchaînés à une vitesse folle. "J'ai proposé à l'association Arpège d'Aulnay-sous-Bois et au club de loisirs de Mitry-Claye de participer. Les filles étaient plus motivés que les garçons. Eux préfèrent le rap", relate Olivia, chargée du projet au Cap.

Elle explique que sur les dates de "The Wall", Roger Waters tient à faire participer des enfants de banlieues dites difficiles dans chaque ville de sa tournée. Le chanteur de Pink Floyd ne s'est pas contenté d'engager les seize Franciliens. Chaque enfant a eu droit à une photo dédicacée et certains à une poignée de main. Des étoiles pleins la tête, les petits choristes du 93 n'avaient qu'une hâte, hier soir, monter une nouvelle fois sur scène et faire mieux que la veille.

Source : Amanda Xayasombath. Le Parisien du mercredi 1er juin 2011   

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Stéphane Fleury 02/06/2011 21:41


Bonsoir Sabira,

comme quoi il ne faut pas croire tout ce qui est écrit dans les journaux ! Merci en tout cas pour ces corrections.


Sabira 02/06/2011 12:03


Bonjour À tous.
Je fais parti du groupe d adultes qui ont accompagné les enfants qui ont chanté avec Roger Waters à Bercy. Je tiens à corriger quelques erreurs parues dans cet article écrit par Amande du parisien.
Les jeunes viennent tous d'Aulnay-Sous-Bois et du Club loisir Mitry d'aulnay sous bois également.