L’ancien député d’Aulnay-sous-Bois Daniel Goldberg tente un retour désespéré sur le devant de la scène

Publié le 2 Février 2022

L’histoire entre Aulnay-sous-Bois et Daniel Goldberg est le fruit d’un pur accident. Parachuté contre son gré suite à la réduction du nombre de circonscriptions en Seine-Saint-Denis pour l’élection législative de 2012, il remporte néanmoins le scrutin avec près de 56 % des suffrages face à l’UMP Gérard Gaudron.

Les mauvaises langues diront qu’à l’époque, dans l’euphorie du triomphe de François Hollande à la présidentielle, même une chèvre avec un T-Shirt rose et un autocollant PS aurait gagné la législative dans la 10ème circonscription du 93 (Aulnay-sous-Bois, Pavillons-sous-Bois, Bondy-sud-Est).

Mais l’illusion ne va pas durer très longtemps. Une fois le mirage Hollande passé, le député Daniel Goldberg va connaitre ses premiers revers retentissants. Ainsi, faisant figure de tête d’affiche et positionné troisième sur la liste de Gérard Ségura aux élections municipales d’Aulnay-sous-Bois en 2014, il ne pèse pas grand-chose face à la vague du renouveau incarnée par Bruno Beschizza.

Pire encore, lors de l’élection législative de 2017, il ne réunit que 14,42 % des suffrages dans cette même 10ème circonscription se classant seulement quatrième derrière les candidats LREM, LR et LFI.

A l’exception de 2012 donc, si les Beatles étaient nés à Aulnay-sous-Bois, ils auraient probablement chanté Daniel et Défaite sont des mots qui vont très bien ensemble.

Mais en politique, on ne meurt jamais vraiment. C’est pourquoi Daniel Goldberg tente en ce moment même un retour désespéré sur le devant de la scène en tant que porte-parole de Christiane Taubira (Parti Radical de Gauche), candidate de plus d’une gauche en totale perdition.

Désespéré est effectivement l’adjectif qui convient dans la mesure où tout le monde sait que l’ancienne garde des sceaux de François Hollande n’a pas la moindre chance de l’emporter.

Sauf miracle ou maraboutage puissant il ne devrait donc pas y avoir de couplet supplémentaire à la chanson, Daniel, Aulnay-sous-Bois, je t’aime, moi non plus…

 

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2022 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article