Bruno Beschizza, le maire qui n’augmente pas les impôts à Aulnay-sous-Bois

Publié le 18 Octobre 2018

Dans un article paru dans son édition du 16 octobre 2018 (à lire en cliquant sur l’image ci-dessous), le journal Le Parisien expliquait comment en 5 ans, sur la période 2012 à 2017, la taxe foncière avait progressé de près de 12 % en France.

Bruno Beschizza, le maire qui n’augmente pas les impôts à Aulnay-sous-Bois

A cette occasion, le quotidien publie le palmarés des villes en plus forte hausse. Ne cherchez pas Aulnay-sous-Bois dans cette liste ! En effet depuis 2014, le taux communal de la taxe foncière n’a pas augmenté !

Il s’établit à 14,40 % sur le bâti, soit la 3ième plus basse taxe foncière des 40 villes du département de la Seine-Saint-Denis.

Malgré une baisse sans précédent des dotations de l’Etat de l’ordre de 25 millions d’euros en défaveur d’Aulnay-sous-Bois, soit environ une année d’investissement, Bruno Beschizza a réussi le tour de force de ne pas actionner le levier de la fiscalité.

Ce résultat remarquable a été obtenu par la maitrise des dépenses communales et la recherche d’une qualité optimale du service public envers les habitants.  

Le maire a donc tenu sa promesse de campagne en n’augmentant pas les impôts locaux à Aulnay-sous-Bois.

Robert Ferrand

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Finances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Peux t'on se réjouir de vivre dans une ville privée de piscine, de services sociaux, de culture alors que tout ceci existait avant?<br /> C'est comme si on payait le prix d'un hôtel 3 étoiles au prix de 5 étoiles que nous avions avant.... Pas d'augmentation mais moins de services!
Répondre