La Fake news de la roue de vélo volée place Abrioux à Aulnay-sous-Bois ?

Publié le 15 Février 2021

Au départ, une simple plaisanterie, mais au final une vraie question de fond ? Une roue de vélo a-t-elle vraiment été volée place Abrioux à Aulnay-sous-Bois ?

La Fake news de la roue de vélo volée place Abrioux à Aulnay-sous-Bois ?

Essayons de passer en revue quelques éléments. La photo de la roue manquante ne prouve rien en soi. En effet, les cyclistes un peu paranos ont parfois tendance à enlever soit une roue, la selle ou les pédales de leur vélo pour le rendre moins attractif et dissuader les potentiels voleurs.

Un parent d’élèves, présent sur place, aurait vu des jeunes jouer avec la roue en question. Peut-être s’agissait-il donc simplement d’un jeu comme un autre, initié pourquoi pas par le propriétaire de la bicyclette soi-même.

Quoi qu'il en soit, ces interrogations ne sont pas si anodines. On se souvient que le changement de nom de la place Camélinat en place Jean-Claude Abrioux ainsi que son réaménagement complet par le maire Bruno Beschizza n’avaient pas été du goût d'une petite minorité.

De même, la poursuite de l’installation de caméras de vidéoprotection dans notre commune ne semble pas plaire à une poignée de militants de gauche conservateurs et réfractaires, alors même que des villes de Seine-Saint-Denis gérées par des édiles de cette mouvance politique s’y mettent aussi, poussés par des habitants de plus en plus sensibles aux questions de sécurité.

Dès lors, sans doute guidés par l’amertume et un soupçon de mauvaise foi, certains chercheraient peut-être n’importe quel prétexte pour créer la moindre polémique autour de cette place.

La Fake news de la roue de vélo volée place Abrioux à Aulnay-sous-Bois ?

C’est pourquoi, évitons les Fake news ! Les blogueurs d’Aulnay-sous-Bois, par exemple, ne peuvent pas à la fois se plaindre de la mauvaise image que les médias renvoient de notre commune le plus souvent, et participer eux-mêmes à cette impression en relayant des éléments non totalement vérifiés, comme ce supposé vol de roue de vélo.  

Ceci étant écrit, retenons tout de même l’essentiel. La place Camélinat était un horrible parking de voitures où pollutions visuelle, sonore et olfactive régnaient en maîtres. La place Jean-Claude Abrioux est désormais un havre de paix, rendu aux piétons et qui fait le bonheur des habitants et des commerçants. Une roue de vélo ne saurait remettre ceci en question…

Source photo 1 : compte Twitter de Petit Louis, dernière plume un peu pamphlétaire de la ville d’Aulnay-sous-Bois (voir son blog Ecume de mes jours : ici) / Source photo 2 : compte Twitter de la ville d'Aulnay-sous-Bois

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Little lewis 15/02/2021 14:16

Ben dis donc, Robert.
la roue n’en finit plus de rebondir.
doing...
pour un malheureux thread de quatre tweets, quelle affaire.
Ne dirait on pas qu’en plaignant le manque de structure sécurisée pour les bicyclettes sur cette place si neuve, si épurée, si … j’en perd mes mots :O , j’ai touché une corde sensible.
doing…
merci pour le lien vers le polémiste en tous cas.