Aulnay-sous-Bois : le maire Gérard Ségura adresse une lettre aux parents et enseignants de l'école du Bourg 2 maternelle et primaire

Publié le 2 Décembre 2011

algecoLe service de communication de la municipalité nous a transmis une lettre du maire d'Aulnay-sous-Bois, Gérard Ségura, qui s'adresse aux parents et enseignants de l'école du Bourg 2 maternelle et primaire. Cette communication, que l'on pourra juger tardive,  est vraisemblablement une conséquence de la mobilisation en cours menée par les parents d'élèves FCPE qui dénoncent l'état d'insalubrité des préfabriqués qui font office d'école, en attendant un hypothèque retour dans les locaux originels du Bourg 2 après dépollution du terrain de  l'ancienne usine d'amiante.

Bien que monsieur Ségura présente des excuses dans cette missive, il semble rejeter la faute de cette situation sur une défaillance de la veille technique censée maintenir en état les structures scolaires précaires. Une justification qui parait quelque peu légère compte tenu des différentes alertes régulièrement remontées en mairie sur les dégradations continues subies par les préfabriqués. Quoi qu'il en soit, bien qu'il ne puisse le certifier à 100 %, le premier édile semble indiquer que l'année scolaire en cours sera la dernière passée sur l'actuel terrain appartenant à la commune de Sevran.

Au cas où les contours d'un scénario catastrophe se dessinaient, c'est-à-dire un prolongement des travaux qui décalerait encore le retour dans les anciens locaux du Bourg 2, le maire indique enfin que les préfabriqués seraient changés. Une hypothèse qui alourdirait encore le coût de la dépollution de l'usine d'amiante évalué jusqu'à présent à près de 15 millions d'euros pour la Ville. En tout état de cause, Gérard Ségura propose une rencontre avec les parents au réfectoire de l'école du Bourg 2, situé 39 rue de Sevran, le samedi 7 janvier 2012 à 9h30, un rendez-vous qui parait bien lointain compte tenu des préoccupations immédiates que suscitent l'état actuel de cette pseudo école...

Vous pouvez prendre connaissance de l'intégralité de la lettre du maire en cliquant ici.

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JEAN LOUIS KARKIDES 04/12/2011 01:58

ben non,on ne vote plus, mais ça va venir.....

Un parent indigné 03/12/2011 20:54

Une réunion le 7 janvier prochain ? Mais de qui se moque-t-on ? Cette date sonne comme la reculade d'un homme qui préfère gagner du temps et se dérober plutôt que d'affronter la colère des parents.
Le maire ne semble plus en mesure d'apporter une conclusion digne de ce nom au chantier de dépollution de l'ancienne usine d'amiante. Lui qui pourtant avait allégrement surfé sur ce thème pendant
la campagne des dernières municipales le voilà pris au piège d'une situation qu'il ne maîtrise plus. C'est un exemple parmi tant d'autres depuis sa prise de fonction en mars 2008. Décidemment
Gérard Ségura semble vraiment avoir la poisse. On se demande encore pourquoi une majorité d'électeurs continue à voter pour lui !