Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 09:28

Un homme a été grièvement blessé par balles dans le quartier des Etangs-Merisiers d’Aulnay-sous-Bois ce mercredi après-midi. Les faits se sont produits dans l’allée des Roseaux vers 15 heures. La victime aurait reçu trois ou quatre balles. De source proche du dossier, cet événement n’a « rien à voir » avec l’affaire Théo et s’orienterait davantage vers « un règlement de compte » qui pourrait être lié au trafic de stupéfiants ou au passé de la victime. Condamné à plusieurs années de prison pour braquage, l’homme blessé ce mercredi était sorti de détention il y a quelques mois seulement.

« Deux personnes sont arrivées sur une moto et lui ont tiré dessus à trois reprises, indique une source proche du dossier. Il a des plaies au niveau des jambes. » Ce possible règlement de compte s’est produit à quelques mètres du lieu où s’est déroulée l’interpellation musclée de Théo qui vaut à quatre policiers d’être mis en examen, un pour viol et les trois autres pour violences volontaires. « Les auteurs ont du sang froid, commente une source proche de l’enquête. Il y a encore beaucoup de policiers sur place. »

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 13:07

L’histoire très médiatisée du jeune Théo, victime de violences policières lors de son interpellation par des policiers, jeudi dernier à Aulnay-sous-Bois, a eu un impact jusqu’en Italie. Selon le Corriere Della Serra, l’Inter Milan a été particulièrement touché par les photos du jeune homme recevant la visite de François Hollande à l’hôpital Robert-Ballanger avec un maillot du club intériste sur les épaules.

Le quotidien transalpin ajoute que la direction du club réfléchit à inviter Théo à assister à un match à San Siro, ou au moins à un entraînement de l’équipe de Pioli, pour lui remettre un maillot officiel de l’Inter. Ce sera l’occasion de prendre des nouvelles de Goeffrey Kondogbia, complètement oublié par Deschamps depuis son départ de Monaco.

Source article : 20 minutes / photo : capture écran twitter

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 09:30

Les faits se seraient déroulés jeudi à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) lors de l'interpellation d'un jeune homme de 22 ans dans le quartier de la Rose-des-Vents.

C'est une fratrie éprouvée qui arpente hier soir le hall de l'hôpital Ballanger, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Une mère, une grande soeur, deux frères, venus au chevet du benjamin. M., 22 ans, a été opéré dans la nuit de jeudi à vendredi après avoir été sérieusement blessé, en marge d'un contrôle de police jeudi après-midi, dans le quartier de la Rose-des-Vents à Aulnay-sous-Bois.

Quatre policiers du commissariat local ont été placés en garde à vue dans les locaux de l'inspection générale de la police nationale (IGPN). La police des polices les soupçonne de viol en réunion sur le jeune blessé
.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant ici

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 21:39

Une commerçante de Montreuil a été agressée par une équipe de malfaiteurs renseignés et manifestement bien préparés. La victime a été assaillie par ses agresseurs alors qu’elle se trouvait en voiture, allée Circulaire, à Aulnay-sous-Bois. Les faits se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche, vers 1 h 50. Trois hommes ont réussi à briser la vitre et à s’emparer de la recette que transportait l’automobiliste, en pointant sur elle une arme de poing.

Le mari de la victime, qui se trouvait dans une autre voiture, a tenté de s’interposer mais a été frappé. Les agresseurs ont réussi à prendre la fuite en voiture, vraisemblablement une Renault Clio retrouvée incendiée dans la foulée à Gagny. Le préjudice serait de plusieurs milliers d’euros.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 21:02

La police a saisi ce mercredi 5,5 kg de résine de cannabis, 20 g d’herbe, 26 g de cocaïne et 15 g d’héroïne à Aulnay-sous-Bois. Le cannabis était entreposé sur le toit d’un local technique situé à deux pas du point de vente. Il servait de lieu de stockage, un endroit a priori moins repérable que les parties communes des immeubles. Mais une surveillance d’une journée a permis aux policiers d’Aulnay-sous-Bois de déjouer le manège.

Le réapprovisionneur du point de vente et son complice ont été interpellés devant le point de revente situé dans la rue du Docteur-Schweitzer dans le quartier du Gros-Saule, lieu de trafic notoire. La cocaïne a été retrouvée chez l’un des deux trafiquants. Les deux dealeurs ont été placés en garde à vue au commissariat d’Aulnay-sous-Bois. L’un d’eux est déjà très connu de la police pour trafic de stupéfiants.

Source article : Le Parisien / Photo d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 21:05

Ce mercredi à 9 heures à Aulnay-sous-Bois, dans la zone industrielle de Garonor, le cadavre d’un homme de 48 ans a été découvert allongé sur la couchette d’une cabine de camion. Le poids lourd était stationné le long de l’avenue Jacques-Daguerre. À l’intérieur, le chauffage fonctionnait, l’habitacle n’était pas en désordre et d’après les premières constatations, il n’y a pas eu de traces de lutte. La victime était de nationalité, turque, employée de l’agence de transport « Mars Logistics ».

Le véhicule était vide de toute marchandise. Aucune blessure n’a été constatée sur le corps. La dépouille, en état de décomposition, a été transportée à l’institut médico-légal pour une autopsie. Son décès pourrait remonter à trois ou quatre jours. Mort naturelle ou acte criminel ? A ce stade de l’enquête, toutes les hypothèses sont ouvertes.

Source article : Le Parisien / Photo d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 19:25

Quatre mineurs ont été interpellés et placés en garde à vue, samedi soir, pour avoir jeté des pierres à proximité de l’église Saint-Joseph à Aulnay-sous-Bois vers 18 h 20, peu de temps avant la fin de la messe.

L’incident n’a fait aucun blessé, ni dégât, même si la rumeur a circulé que le prêtre Roman Wroclawski, arrivé le 1er septembre dernier à la tête de la paroisse, avait été visé par les assaillants.

Source article : Le Parisien / Photo : Google Street View

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 21:49
Un moniteur pour handicapés à Aulnay-sous-Bois en prison pour viols

L’ancien moniteur de l’Etablissement et service d’aide par le travail (Esat) Toulouse-Lautrec d’Aulnay-sous-Bois a été placé en détention provisoire ce vendredi soir après son passage devant un juge des libertés et de la détention. Arrêté mardi, cet homme de 39 ans domicilié à Paris est mis en examen pour viols, actes de torture et de barbarie et agression sexuelles sur personnes vulnérables, tous usagers de ce centre d’aide par le travail.

En mars 2016, un signalement de l’établissement au parquet avait déclenché l’enquête, finalement confiée au commissariat d’Aulnay-sous-Bois. Onze victimes ont été recensées. Au cours de la garde à vue, le suspect aurait nié les accusations qui le visent. L’enquête se poursuit dans le cadre d’une information judiciaire.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 22:07
Braquage de 100 000 euros chez Globus France dans la zone industrielle des Mardelles à Aulnay-sous-Bois

Ce mercredi après-midi, trois braqueurs ont fait main basse sur un butin estimé à environ 100 000 € dans les locaux de l’entreprise Globus France à Aulnay-sous-Bois dans la zone industrielle des Mardelles. Cagoulés et armés, ils se sont fait remettre un grand sac en plastique contenant plusieurs sachets qui renfermaient les espèces.

Avant de s’emparer de la recette de ce grossiste en produits alimentaires des Balkans, les malfaiteurs n’ont pas hésité à employer la violence. Ils ont tiré à deux reprises en l’air. Deux douilles de 9 mm ont été retrouvées sur place. Ils ont également porté un coup de taser au gérant de la société, le blessant à la tête.

Ces malfaiteurs chevronnés sont repartis à bord d’un Renault Kangoo sans être interpellés. Le véhicule a été localisé quelque temps plus tard, stationné sur la bande d’arrêt d’urgence d’une autoroute à la hauteur du centre commercial O’Parinor.

Le service départemental de la police judiciaire a été chargé de l’enquête.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 20:05
Pas de morts dans le terrible accident route de Mitry à Aulnay-sous-Bois

Sur le trottoir, la poussette fracassée témoigne de la violence du choc. Vendredi en tout début d’après-midi, une maman enceinte et son enfant, en poussette, ont été grièvement blessés, heurtés par deux voitures impliquées dans un carambolage. Si leur pronostic vital a été engagé pendant un temps, les deux victimes sont désormais hors de danger.

II est environ 13h30, quand une Porsche noire décapotable remonte à vive allure la route de Mitry, en direction de Villepinte. Elle grille un feu rouge. Au même moment, peu après le lycée Voillaume, une Renault Kangoo effectue un demi-tour sur la chaussée. Le bolide ne peut l’éviter. La collision est terrible : les deux voitures folles sont projetées sur le trottoir… et heurtent Aïcha, une femme enceinte de 30 ans, et Moussa, son garçon de cinq ans, qu’elle promenait en poussette.

Rapidement, les pompiers sont sur place. Si le chauffard et le conducteur de la Renault Kangoo ne sont que légèrement blessés, l’enfant est transporté à l’hôpital Necker (Paris) et sa mère à l’hôpital Beaujon (Clichy). Jugé critique dans un premier temps, leur état s’améliore dans l’après-midi.

Aïcha souffre d’un traumatisme facial et sa grossesse ne serait pas en danger. Moussa est lui aussi hors de danger mais on ne connait pas la nature de ses blessures. Par ailleurs, les tests d’alcoolémie pratiqués sur les automobilistes n’ont rien révélé. Un dépistage est en cours pour savoir s’ils étaient sous l’emprise de cannabis.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : Le Parisien / Source photo : Facebook

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 09:51
Une nouvelle piscine à Aulnay-sous-Bois pour 2020 ?

Quel projet pour remplacer la plus grande piscine du département, fermée depuis deux ans à Aulnay suite à un problème technique ?

Un cabinet d’études vient de rendre ses préconisations sur les sites potentiels d’implantation, et la forme du projet, espéré pour 2020. Un document pas encore dévoilé par la ville, mais qui devrait alimenter la réunion publique prévue ce vendredi par l’association Aulnay Environnement.

Trois sites tiennent la corde. Parmi les hypothèses envisagées pour accueillir la piscine, le stade Vélodrome, au nord de la ville. Ou la friche PSA, désertée par l’usine Peugeot depuis trois ans, accessible via les transports, mais dont les terrains appartiennent toujours à PSA. Troisième possibilité : construire directement au stade de Cornouaille, à la place de la piscine fermée… mais le site n’est pas le mieux desservi. Au cabinet du maire (LR) Bruno Beschizza, on assure que « d’autres pistes existent ». En octobre, la ville prévoit cinq ou six réunions publiques sur le sujet.

Pas une simple piscine. « Ce bâtiment devra être multifonctions […] Un volet ludique, bien-être et remise en forme devrait également voir le jour », indiquait le bulletin municipal cet été. « Ce ne sera pas une piscine de base. On veut aussi des activités rentables, comme de la balnéothérapie », confirme le cabinet du maire Bruno Beschizza. Ainsi, au-delà de l’accueil des scolaires et des Aulnaysiens, l’objectif est d’être « rentable ». Coût estimé du futur centre nautique, qui devrait être géré via une délégation de service public (DSP) : 20M€, qui seront apportés par la mairie et des subventions.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 20:57
7 blessés dont un grave dans un accident de voitures à Aulnay-sous-Bois

Un accident de la circulation a fait 7 blessés, dont un grave, dans la nuit de vendredi à samedi à Aulnay-sous-Bois. Il était près de minuit et demi quand quatre voitures sont entrées en collision sur le boulevard Georges-Braque, non loin du centre commercial O’Parinor. Les pompiers sont aussitôt intervenus. Ils ont dû faire appel à l’équipe du camion de désincarcération pour sortir une personne prisonnière de son véhicule. Celle-ci se trouvait dans un état grave et a été évacuée en urgence vers l’hôpital. Six autres personnes ont été blessées, plus légèrement. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.

Source article : Le Parisien / Photo d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 13:30
Un homme soupçonné de meurtre arrêté à Aulnay-sous-Bois

Un homme de 26 ans vient d'être interpellé en région parisienne. Il est soupçonné d'être le meurtrier de Maice Monpierre, 32 ans, tué par balle début juillet dans la discothèque le Reggae pub à Toulouse.

Deux mois d'enquête sans relâche et une traque qui vient de payer. Depuis le matin du 2 juillet, les policiers de la brigade criminelle du SRPJ toulousain étaient sur ses talons. Ils recherchaient un homme de 26 ans, présenté comme l'auteur des coups de feu qui avaient coûté la vie, ce jour-là, dans la discothèque le Reggae pub, à côté de la place Arnaud-Bernard à Toulouse, à Maice Monpierre, un Antillais de 32 ans.

Identifié quelques heures seulement après les faits, le meurtrier présumé avait vite pris la clef des champs et s'était «mis au vert», à bonne distance de Toulouse. Il avait tenté de semer les enquêteurs du SRPJ mais l'étau s'est vite resserré sur lui.

En milieu de semaine, cet homme, activement recherché, a été interpellé, sans heurts, à Aulnay-sous-Bois, en région parisienne.

Il a aussitôt été placé en garde à vue dans le cadre du meurtre de Maice Monpierre. À l'issue de sa garde à vue, il a été écroué. Il fait aujourd'hui l'objet d'un mandat d'amener pour Toulouse où il sera directement présenté devant la juge d'instruction Myriam Viargues d'ici quelques jours.

Deux mises en examen pour complicité

Selon les investigations, dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 juillet, une soirée festive et dansante dans la boîte de nuit aurait dégénéré sur fond d'alcool, de consommation de produits stupéfiants et de jalousie sentimentale.

Le ton était vite monté entre la victime et le meurtrier présumé. Ce dernier avait dégainé une arme de poing et tiré, à plusieurs reprises sur Maice Monpierre, qui était décédé sur place.

Dès le 5 juillet, une information judiciaire pour homicide volontaire avait été ouverte. Très rapidement, deux frères, âgés de 16 ans et 20 ans, originaires de Guyane, comme le meurtrier présumé, avaient été interpellés, placés en garde à vue et mis en examen pour «complicité de meurtre».

Ils avaient été placés en détention. Un mandat de recherche avait été émis au nom du meurtrier.

Un homme au passé chargé

L'homme de 26 ans recherché depuis le lendemain du meurtre de Maice Monpierre n'est pas un inconnu des services de police et de la justice. Par le passé, il a déjà été inquiété dans un dossier de complicité de meurtre, dans une affaire de braquage ou encore pour association de malfaiteur. Il est accessoirement connu pour des délits routiers.

Incarcéré en région parisienne, où il a été interpellé, il devrait regagner Toulouse dans les prochains jours.

Source article : http://www.ladepeche.fr / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 22:06
Un homme blessé par balle dans la cité des Mille-Mille à Aulnay-sous-Bois

Samedi vers 4 h 50, un homme a été blessé par balle dans la cité des Mille-Mille, à Aulnay-sous-Bois. Le projectile dont le calibre est encore inconnu est passé à deux doigts de la tête de la victime. Par chance, il n’a été atteint que superficiellement au niveau de l’oreille.

Les circonstances de cette agression sont pour l’instant mystérieuses, bien qu’une personne ait été interpellée peu de temps après les faits et placée en garde à vue. Le service départemental de la police judiciaire du 93 est chargé de l’enquête.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 14:02

Aulnay-sous-Bois « On ne vient pas ici s’en y être invités, » convient Christophe Cortez, alias Chriso, l’une des figures de la Cité de la Rose des vents, plus connue sous le nom des 3000. A le voir saluer nombre d’habitants du quartier, on le croit sans mal quand il affirme : « Ici, c’est un village dans la ville. On se connait, on est solidaires. » Il admet : « C’était chaud dans les années 1980. » Et aujourd’hui ? Un silence, puis : «On a envie que l’on parle de nous autrement.»

Visite guidée du quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois

Justement, durant plusieurs mois, le Kygel théâtre très investi sur la question de la banlieue, a récolté la parole des habitants des 3000. Urbanistes, sociologues et architectes ont également été interrogés. Il en résulte un passionnant parcours sonore où les récits se croisent, les mémoires se superposent, les traces se révèlent, indélébiles malgré la course du temps.

Article complet à lire en cliquant : ici

Source : http://neuftrois.blogs.liberation.fr

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 13:26
Un habitant d’Aulnay-sous-Bois impliqué dans une agression au couteau à steak !

Deux individus de 23 et 24 ans ont été interpellés, mercredi 23 mars, après avoir frappé et blessé avec un couteau un homme de 42 ans, à Goussainville. A l’origine de l’agression, une histoire de regard.

Les faits se sont déroulés vers 18h30, dans un foyer Adef, un acteur associatif expert du logement individuel en résidence sociale, rue de France. Venus rendre visite à une amie, deux individus pénètrent dans le hall lorsqu’ils croisent le regard d’un résident. N’appréciant pas la façon dont l’homme les observe, les visiteurs se rapprochent de lui. Ils le menacent puis lui assènent plusieurs coups de poing au visage.

Couteau à steak

Là, le plus âgé des agresseurs sort un couteau à steak, doté d’une lame de 20 cm, avec lequel il tente de frapper la victime. Alertée par des résidents, la police intervient avant que l’agression ne vire au drame. Pris en charge par les pompiers, le quadragénaire présentait des traces de coup au visage, notamment à un œil, une plaie ouverte au nez, consécutive à un coup de poing, ainsi qu’une blessure au biceps gauche occasionnée par un coup de couteau. Après avoir reçu des soins sur place, il a été conduit au centre hospitalier de Gonesse.

Domiciliés en Seine-Saint-Denis, à Aulnay-sous-Bois et Pantin, les deux agresseurs ont été placés en garde à vue pour violences avec arme et en réunion.

Source article : http://www.gazettevaldoise.fr / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 17:07
Alexandre Conan nouvel homme fort du maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza

Marianne consacre un article aux jeunes militants politiques. Il y est question notamment d’Alexandre Conan, nouvel homme fort du maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza.

Les politiciens en herbe s'imaginent sans doute que parler comme sur un plateau de télévision assoit leur crédibilité ; en tout état de cause, cette drôle de lubie ne signifie nullement que leur démarche n'est pas sincère. Attablé en terrasse d'un café d'Aulnay-sous-Bois (93), sa ville depuis toujours, Alexandre s'illumine lorsqu'il décrit sa rencontre en forme de coup de foudre avec le futur maire LR de sa ville, Bruno Beschizza. «C'était à une fête de quartier, avant les municipales de 2014. On a discuté presque trois quarts d'heure, j'ai senti un déclic. Il s'intéressait à ce que je pouvais apporter, le contact est passé. Un jour, j'arrive au marché d'Aulnay, il est là, et je lui dis : "Je veux me lancer dans la campagne."» Depuis, Alexandre fait le marché tous les dimanches, pour «échanger avec les Aulnaysiens» (sic), échanges dont il produit une synthèse qu'il remet à l'édile. Catholique pratiquant, il est aussi très impliqué dans la paroisse locale dont il gère le site Internet bénévolement.

Et, au milieu de tout ça, Alexandre doit encore trouver quelques heures à consacrer au lycée, puisqu'il faudra bien passer le bac à la fin de l'année. Au final, il a - déjà - un agenda de ministre. «Tout ce temps passé, c'est par plaisir, je ne le subis jamais, affirme le jeune homme, jovial. C'est vrai qu'entre la politique, la paroisse, et mon père qui est très actif dans un club de danse country, on a du mal à tous se retrouver pour dîner.» L'adolescent exulte quand il a le sentiment d'avoir œuvré pour améliorer le quotidien des autres, comme lorsqu'il a permis à une association de trouver des locaux pour dispenser des cours de musique. «Ça fait presque deux ans maintenant, je commence à être identifié comme quelqu'un de proche du maire qui peut faire remonter des infos», dit-il avec fierté. Dans le futur, il espère étudier les sciences politiques pour exercer un métier dans la communication ou la stratégie politique. «Mais, pour le moment, je ne me suis pas encore demandé si je voulais devenir homme politique, précise-t-il. On verra, mais je ne me fixe pas cet objectif-là.»

Article complet de Marianne à lire en cliquant : ici

Source article et photo : http://www.marianne.net

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 14:17
Un drone a failli entrer en collision avec un A320 d’Air France en phase d’atterrissage à l’aéroport de Roissy !

Les cieux n'ont jamais été aussi encombrés près de l'aéroport international de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise). Un vol Air France qui reliait Barcelone à Paris a subi un incident sérieux le 19 février dernier lorsqu'un drone est apparu dans le champ de vision du co-pilote qui effectuait la descente vers la piste.

Selon le rapport du Bureau d'Enquêtes et d'Analyse (BEA), l'engin volant non identifié a été repéré à 1500 m d'altitude - la législation interdit les vols au-dessus de 150 mètres - alors que le vol commercial débutait son atterrissage.

Très peu de modèles dans le commerce sont capables d'atteindre cette altitude et la plupart des fabricants ont répertorié dans leurs logiciels de pilotage les zones interdites. Le système GPS embarqué leur interdit ainsi de s'aventurer hors des espaces autorisés.

L'incident a été qualifié de «grave» par le BEA qui parle de «quasi collision». Le co-pilote a en effet désactivé le pilotage automatique afin d'effectuer une manoeuvre d'évitement d'urgence. Le commandement de bord a lui estimé que le drone était passé « à environ cinq mètres en dessous de l'aile gauche de l'avion».

Une zone d'exclusion aérienne connue

En cas de contact, l'aéronef sans pilote n'aurait pas fait le poids contre l'appareil d'Airbus mais il aurait suffi qu'il se coince par exemple dans un réacteur pour provoquer une catastrophe aérienne dans une zone habitée. Le site aip-drones.fr propose des cartes des zones sensibles à éviter pour les amateurs de drones. Le survol de l'espace aérien autour des aéroports et d'autres sites sensibles (centrales nucléaire, barrages...) est évidemment exclu.

Au sol, la tour de contrôle a été prévenue et l'avion a pu se poser sans encombre. L'enquête du BEA ne fait que commencer. Pour rappel, le code pénal comme le code des transports prévoit une peine d'un an d'emprisonnement et de 75 000 € d'amende pour les survols interdits

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 21:01
155 000 euros de vêtements volés dans un camion à Aulnay-sous-Bois

La cargaison de vêtements dérobée dans un camion stationné à Aulnay-sous-Bois dans la nuit de mercredi à jeudi est estimée à 155 000 €. Le conducteur aurait été surpris pendant son sommeil, vers 3 heures, alors qu’il se trouvait dans la couchette de la cabine, rue Jacques-Anquetil. Ses agresseurs cagoulés l’ont menacé en assurant qu’ils étaient armés. Ils se sont emparés du chargement du camion et ont pris la fuite, sans blesser le chauffeur mais en l’abandonnant en état de choc. Une enquête de police est ouverte.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 08:07

Le syndicat SUD appelle à un mouvement de grève ce mercredi dans les caisses d’allocations familiales (CAF) de Seine-Saint-Denis. Il dénonce le fait que les agents d’accueil sont confrontés à un rythme et des conditions de travail particulièrement difficiles. Il rappelle que la semaine dernière à l’agence de Saint-Denis une salariée s’est fait agresser (insultes, crachat) et que l’équipe doit parfois finir à 18 h 30. Le syndicat alerte sur un risque d’épuisement professionnel et regrette également la fermeture d’agences en début d’après-midi pour gérer le flux d’allocataires. Il réclame, entre autres, le renforcement des effectifs, la transformation des CDD en CDI ou encore le renforcement des conditions de sécurité.

Source article : Le Parisien / Vidéo d’illustration : Aulnaylibre !

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 07:55
Un motard se crashe sur la départementale 370 entre Gonesse et Aulnay-sous-Bois !

Le conducteur d’un deux-roues a été grièvement blessé dans un accident de la route survenu ce lundi après-midi à Gonesse.

Il était un peu plus de 15 heures lorsque ce motard a perdu le contrôle de son engin, dans des circonstances qui restent à déterminer. Sans heurter le moindre véhicule, il est allé tout droit dans un rond-point situé sur la route départementale 370, à la sortie du boulevard intercommunal du Parisis (BIP). Ce motard a fait l’objet d’un transport médicalisé par les secours jusqu’au centre hospitalier de Gonesse, tout proche du lieu de l’accident.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 10:12
L’homme qui a renversé un enfant à Paris et fait un braquage au McDonald à Aulnay-sous-Bois sortait de prison !

L'homme soupçonné d'avoir volé un véhicule puis renversé et grièvement blessé un enfant à Paris vendredi était sorti de prison depuis quelques jours et porte douze condamnations à son casier judiciaire, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Cet homme de 35 ans a été arrêté pendant sa fuite, sur l'autoroute A3 au niveau d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), après avoir tenté de braquer un fast-food. En état d'alcoolémie, «il a foncé en direction des policiers» lors de son interpellation, des faits qui pourraient être qualifiés de tentative d'homicide sur policier s'il est mis en examen à l'issue de sa garde à vue, a expliqué la source judiciaire.

L'enfant de six ans restait samedi dans un état critique, selon la même source. Il a été renversé par le suspect à bord du véhicule qu'il venait de voler sous la menace d'une arme factice un peu plus tôt dans le sud-est de la capitale, place d'Italie (XIIIe arrondissement).

L'homme était sorti de prison lundi, après avoir purgé une peine de dix mois ferme, a indiqué la source judiciaire. Son casier judiciaire porte douze condamnations pour des délits liés aux stupéfiants, plusieurs délits de conduite sans permis, extorsion et vol, a-t-on appris de la même source.

Sa garde à vue a été prolongée samedi et il devrait être déféré dimanche pour être présenté à un juge en vue d'une mise en examen.

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 06:48
Salle prêtée à des salafistes à Aulnay-sous-Bois : le maire Bruno Beschizza livre sa vérité

Entretien. Cette semaine,l'hebdomadaire Marianne a mis en cause Bruno Beschizza le maire LR d'Aulnay-sous-Bois, en affirmant qu'il a prêté « gracieusement » une salle municipale à une organisation salafiste de la ville. Face à la polémique, il livre sa vérité à Valeurs actuelles. Et contre-attaque : "seul l’Etat a le droit de mettre en rétention administrative une personne".

VA. Vous dénoncez la « mauvaise foi de vos détracteurs »…que s’est-il passé à Aulnay-sous-Bois ?

Bruno Beschizza. L’histoire est simple : une association aulnaysienne a fait une demande d’utilisation de salle. Cette demande était conforme en droit. Elle a donc pu bénéficier de l’octroi d’une salle aux mêmes conditions que toutes les autres associations aulnaysiennes. Que veulent les donneurs de leçon bien à l’abri dans leurs beaux quartiers parisiens ? Faire payer une salle à une association en particulier et pas aux autres ? Selon quels critères ? Sportif, culturel, politique, cultuel…Ce serait illégal. Annuler une réservation de salle au motif que les intervenants ne sont pas forcément des gens avec qui l’on aimerait partir en vacances ? C’est aussi illégal. Il est pour le moins étonnant que le journal Marianne qui n’a que le mot République à la bouche en oublie un fait important : une collectivité locale est soumise aux lois de la République. En tant que Maire, je respecte le droit. Si j’avais décidé de ne pas mettre à disposition cette salle, la Ville aurait été condamnée en référé au Tribunal Administratif. Contrairement à ce qu’affirme Marianne de manière fallacieuse, ce n’est donc pas avec ma « bénédiction » que cette association a pu organiser cet événement. Quand la section locale du Parti Socialiste demande une salle, je ne peux pas exiger d’eux qu’ils me disent qui va intervenir lors de leur réunion. Et même si je le faisais, je n’aurais pas la capacité juridique de vérifier les bonnes mœurs des intervenants. Les prédicateurs désignés par le journal Marianne, malgré l’Etat d’urgence, ne font l’objet d’aucune interdiction de s’exprimer en France. Je rappelle que seul l’Etat a le droit de mettre en rétention administrative une personne. C’est donc à l’Etat qu’il faut demander des comptes et non au Maire ! L’Etat doit assumer ses responsabilités. D’autant qu’il a été prévenu…

VA. Vous faites pourtant partie des élus Républicains les plus fermes sur le sujet… Comment se passe le dialogue entre la municipalité et les organisations musulmanes, parfois radicales ?

Bruno Beschizza. Là encore, il faut savoir de quoi l’on parle. Selon Marianne, mon prédécesseur à la Mairie d’Aulnay-sous-Bois était dans une démarche que l’on pourrait qualifier de communautariste vis à vis de certaines organisations. Des promesses auraient été faites à la veille d’élections. Je ne fonctionne pas de cette manière-là. Je n’ai jamais fait de pacte ou de marchandage avec telle ou telle communauté. A l’inverse, je dialogue régulièrement avec toutes les communautés religieuses. Je les réunis toutes au même moment lorsque cela peut-être nécessaire. Et contrairement à d’autres, je tiens le même discours aux chrétiens, aux juifs et aux musulmans. Le dialogue n’est jamais un problème. C’est la compromission qui l’est. Quand un cocktail molotov a été jeté sur une synagogue, j’ai immédiatement réuni l’ensemble des communautés religieuses et associations cultuelles afin d’envoyer un message de paix. Elles étaient toutes au rendez-vous. J’ai renouvelé ce dialogue inter-religieux à la suite des attentats de Charlie Hebdo et du 13 novembre. Ce dialogue permet aussi de rappeler les règles et d’éviter que certaines associations fonctionnent en roue libre en s’éloignant du cercle républicain.

VA. La ville d’Aulnay est-elle particulièrement touchée par l’islamisme radical, en progression sur le territoire français ?

Bruno Beschizza. Pas plus qu’en Seine-Saint-Denis en général, mais pas moins non plus. Aulnay est une ville où les difficultés sociales sont réelles. Notre véritable problème, c’est l’insécurité. Dès la prise de fonctions de Jean-Jacques Urvoas, je lui ai écrit pour lui démontrer que le sentiment d’impunité n’est pas une invention mais une réalité quotidienne en Seine-Saint-Denis. Prochainement, je vais rencontrer le ministre de l’Intérieur au sujet de la relocalisation de notre commissariat. La police va partout, dans tous les quartiers, mais c’est la justice, elle qui ne passe plus. Et là encore, je dénonce en tant que Maire l’Etat qui ne fait pas son travail. Mais à l’inverse, je refuse de considérer qu’Aulnay serait un terreau particulier d’un islamisme radical violent au prétexte qu’il existe une porosité entre les trafics de stupéfiants et d’armes qui servent de fonction support à des terroristes. Source : http://www.valeursactuelles.com

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 10:54
Aulnay-sous-Bois n’aurait pas été choisie pour représenter la France à l’Eurovision 2016

Aulnay-sous-Bois n’aurait pas été choisie pour représenter la France à l’Eurovision 2016. C’est ce qu’a laissé entendre l’animateur télé Cyril Hanouna dans son émission Touche Pas à Mon Poste jeudi soir. Amir Haddad, ex-candidat de The Voice, défendrait les chances de l’Hexagone à Stockholm.

Cette information n’a été ni confirmée, ni démentie par France 2 qui devait en principe révéler officiellement l’artiste et la chanson choisis le 12 mars prochain. Quoi qu’il arrive, les quatre jeunes d’Aulnay-sous-Bois auront porté haut les couleurs de la ville, notamment dans les médias, et c’est finalement le plus important !

Pour plus de détails vous pouvez lire l’article de 20 minutes paru à ce sujet en cliquant : ici

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 16:15
Le nouvel an des salafistes au gymnase municipal de la Rose des Vents à Aulnay-sous-Bois

Vous trouverez ci-dessous un article paru sur le site du magazine Marianne.

Dans cette ville de Seine-Saint-Denis, une association musulmane a invité des prédicateurs radicaux à intervenir devant plusieurs centaines de personnes le 31 décembre dernier. Une soirée qui s'est déroulée dans une salle prêtée par le maire LR Bruno Beschizza.

Aulnay-sous-Bois, le 31 décembre 2015, il y avait ceux qui fêtaient la Saint-Sylvestre. Et puis ceux - environ 700 personnes, selon les organisateurs - qui participaient à une conférence organisée au gymnase de la Rose des vents. "Une soirée spéciale", indiquait assez mystérieusement l'affiche diffusée par l'Espérance musulmane de la jeunesse française (EMJF), l'association organisatrice, implantée à Aulnay depuis la fin des années 1990. Il est vrai que les trois intervenants invités étaient pour le moins "spéciaux", puisqu'il s'agissait de prédicateurs connus pour leurs positions radicales... Ils ont donc pu s'exprimer librement dans une salle municipale, avec la bénédiction de Bruno Beschizza, le maire Les Républicains, qui a gracieusement prêté le gymnase à l'EMJF.

L'auditoire a ainsi pu écouter Nader Abou Anas, un prédicateur dont il suffit de taper le nom sur YouTube pour constater que ses prêches sont assez peu progressistes. "La femme, elle ne sort de chez elle que par la permission de son mari", l'entend-on par exemple asséner dans une vidéo. "Qu'elle sache que les anges la maudissent toute la nuit dans le cas où elle se refuse à son mari sans raison valable." Dans un autre sermon sur les dangers de "la fornication", il explique à son public qu'il est "haram" (interdit par l'islam) de serrer la main aux femmes. On comprend pourquoi sa présence au Salon de la femme musulmane de Pontoise, en septembre dernier, avait fait polémique. Mais Nader Abou Anas a d'autres domaines de spécialité. Comme la musique, ces "sifflements sataniques" qui "poussent à commettre l'adultère, au libertinage, à pervertir les mœurs", comme il l'affirme dans un autre prêche...

Article complet à lire en cliquant : ici

Source : http://www.marianne.net

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique