Articles avec #education tag

Publié le 25 Août 2020

Alors que le port du masque sera obligatoire pour tous les élèves de plus de 11 ans à compter de la rentrée, mardi 1er septembre, plusieurs collectivités ont décidé de mettre la main à la poche pour équiper les élèves.

La semaine dernière, le ministère de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, avait suscité l'ire de nombreux élus et de la communauté éducative en déclarant que le masque était une fourniture comme les autres, et qu'il ne serait à ce titre pas distribué gratuitement aux enfants et adolescents.

Plusieurs élus locaux ont donc annoncé qu'ils allaient en offrir aux élèves pour « pallier les manquements de l'Etat », comme le souligne Stéphane Troussel, le président socialiste du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, dans un communiqué ce mardi.

4 masques lavables par collégien, 2 par lycéen

Des masques gratuits pour tous les collégiens et les lycéens à la rentrée à Aulnay-sous-Bois

Le département, en charge de la gestion des collèges, offrira quatre masques lavables à chacun de ses 88 000 collégiens. Un coup de pouce estimé à 500 000 € pour la collectivité, qui en avait déjà distribué lors de la réouverture de ses établissements en juin.

« La décision de rendre le port du masque obligatoire dans les établissements est une question de santé publique certes, mais elle ne peut pas se faire en alourdissant le coût de la rentrée scolaire pour les familles », estime Stéphane Troussel.

De son côté, Valérie Pécresse, la présidente (Libres !) de la région Ile-de-France - en charge de la gestion des lycées - a également annoncé lors de sa conférence de presse de rentrée ce mardi matin la distribution de deux masques lavables à tous les lycéens. « Nous renouvellerons ces masques aussi souvent que possible », a-t-elle également certifié, déplorant elle aussi de devoir se « substituer à l'Education nationale » sur cette question.

« Il aurait fallu mettre en place un système de distribution de masques chirurgicaux »

« Il faut au moins quatre masques lavables pour que leur utilisation soit efficace », juge Anne Pieter, coprésidente de la fédération de parents d'élèves FCPE 93, pour qui ce système de don est loin d'être optimal. Elle poursuit : « Il aurait fallu que la puissance publique - que ce soit l'Education nationale, les collectivités ou même le ministère de la Santé - se saisisse réellement du problème, surtout en Seine-Saint-Denis où l'épidémie a fait de nombreuses victimes. Les collégiens et les lycéens ne sont pas des adultes. On ne peut pas leur demander de penser à changer de masque toutes les quatre heures. Il aurait fallu mettre en place un système de distribution de masques chirurgicaux, qui sont par ailleurs bien plus efficaces, deux fois par jour le matin et après le déjeuner. On aurait par exemple pu imaginer qu'ils le jettent dans une poubelle dédiée avant de manger et en récupère un autre après le repas », souligne la représentante.

« En dessous de trois masques par jour, ce n'est pas vraiment efficace, car les élèves restent souvent plus de huit heures dans leur établissement », rappelle également Mathieu Logothetis, cosecrétaire du syndicat d'enseignants Snes-FSU à l'académie de Créteil. S'il félicite le geste des collectivités, le représentant syndical regrette lui aussi que le ministère de l'Education nationale n'ait pas pris en charge ce dossier.

Les villes qui gèrent les écoles élémentaires mettront-elles elles aussi la main au portefeuille ? En rendant le port du masque obligatoire pour les plus de 11 ans, ce dernier devrait également apparaître dès la rentrée dans les classes de CM2 comptant des redoublants ou en cours d'année pour les élèves qui fêteront leur anniversaire entre janvier et juin. « Pour l'instant, rien n'est décidé, précise ainsi la commune de Montreuil (PCF), deuxième ville de Seine-Saint-Denis, annonçant « des décisions ce jeudi. »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 24 Août 2020

[VACANCES APPRENANTES] Pour les enfants du CP au CM2, la Ville d'Aulnay-sous-Bois a mis en place des temps d’accompagnement scolaire dans les centres de loisirs organisés chaque matin début juillet et fin août.

Grâce à un partenariat entre la Ville et le Ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, les enfants bénéficient de cours et de loisirs pendant 4 semaines pour 1 € par jour et par enfant.

3 200 enfants participent aux vacances apprenantes à Aulnay-sous-Bois

Un effort de plus de 330 000 € pour la Ville, permettant aux enfants de profiter de cours et de remises à niveau dispensés par des enseignants de secteur mis à disposition par l’Education Nationale et par des personnels qualifiés. L’après-midi, des activités ludiques sont proposées pour compléter la journée. Depuis le début de l'été, plus de 400 intervenants sont mobilisés sur ce dispositif.

Pour les collégiens et lycéens, de la 6ème à la terminale, la Ville a également programmé pendant l'été des séances de révision dans les structures jeunesse. Avec toujours comme objectif d’aborder cette rentrée scolaire dans les meilleures conditions !

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 15 Juin 2020

Jusqu'au 26 juin

L'inscription à l'accueil de loisirs pour juillet et août est ouverte !

Depuis le 8 juin, les parents peuvent inscrire leur enfants aux accueils de loisirs d'été.

L'inscription se fait sur le portail famille de la villeen mairies annexes, au centre administratif ou directement auprès des accueils de loisirs.

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 10 Juin 2020

[ÉCOLES] 🍽 Le Maire Bruno Beschizza annonce la gratuité des repas froids servis aux élèves dans les cantines scolaires du 14 mai au 12 juin. Grâce aux récentes annonces sanitaires, le service de restauration municipale servira de nouveau des repas chauds aux élèves à compter du 15 juin, dans le respect du protocole sanitaire en vigueur. 👍

Gratuité des repas froids servis aux élèves dans les écoles à Aulnay-sous-Bois
Gratuité des repas froids servis aux élèves dans les écoles à Aulnay-sous-Bois

Source information et images : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Marc Masnikosa

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Education

Publié le 9 Juin 2020

[ÉCOLES] 📚 À partir du 15 juin 2020, la Ville d’Aulnay-sous-Bois ouvre 20 écoles supplémentaires en accord avec l’Éducation Nationale.

🍽 Dès lundi, des repas chauds pourront également être de nouveau servis dans les cantines, conformément aux nouvelles annonces sanitaires.

Ouverture de 20 écoles supplémentaires et retour des repas chauds à Aulnay-sous-Bois
Ouverture de 20 écoles supplémentaires et retour des repas chauds à Aulnay-sous-Bois
Ouverture de 20 écoles supplémentaires et retour des repas chauds à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 8 Juin 2020

Parmi les élèves décrocheurs, ceux qui ont disparu des radars pendant le confinement, faudrait-il favoriser le retour des garçons au collège, plutôt que celui des filles ? L'hypothèse a fait bondir, la semaine dernière, les enseignants du collège Victor-Hugo, à Aulnay-sous-Bois, en pleins préparatifs de la rentrée post-confinement.

 
Priorité aux garçons plutôt qu’aux filles pour le retour des élèves au collège Victor Hugo à Aulnay-sous-Bois ?

Dans une lettre adressée au Recteur de l'Académie de Créteil, certains d'entre eux ont exprimé leur stupeur, suite aux propos tenus par le principal de cet établissement situé dans le quartier sensible de la Rose-des-Vents.

Ce dernier, relatent-ils, précisait les conditions de retour des élèves de 4e et 3 e (une mesure spécifique à l'Académie de Seine-Saint-Denis) : « Il nous est demandé d'accueillir en priorité les garçons décrocheurs de 3e, puis les garçons décrocheurs de 4 e, ensuite les filles décrocheuses de 3 e et enfin les filles décrocheuses de 4 e. » Les enseignants rapportent ensuite cet exemple, cité par le principal : « Mettons qu'une fois les élèves de 6e et de 5e accueillis, il nous reste une capacité de 60 élèves; si nous avons une liste de 65 garçons décrocheurs et 10 filles décrocheuses, il m'est demandé d'accueillir prioritairement les garçons. Nous accueillerons donc 60 garçons. »

Refusant catégoriquement une « directive sexiste », les enseignants ont prévenu : ils ne participeront pas à la constitution de groupes d'élèves décrocheurs dans ces conditions.

«J'ai du mal à croire à une maladresse»

Ils n'auront pas à le faire, répond ce dimanche soir la Direction académique de Seine-Saint-Denis. « Nous avons été alertés en fin de semaine dernière et le problème est réglé depuis vendredi soir. C'est une maladresse du chef d'établissement. Il n'y a aucune consigne en ce sens. On ne triera pas les élèves selon qu'il s'agit de filles ou de garçons. »

« J'ai du mal à croire à une maladresse », réagit ce dimanche soir un enseignant du collège concerné, qui guettera donc de nouvelles consignes ce lundi. « Dans ce cas, je vais pouvoir lister les élèves que je veux faire revenir. Il se trouve que dans ma classe il s'agit… de décrocheuses. »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo : http://hugo-aulnaysousbois.webcollege.fr/page-d-exemple/presentation-du-college/photos/

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 2 Juin 2020

Le journal Le Parisien consacre un article à la réouverture des écoles dans les villes de Seine-Saint-Denis suite à la phase 2 du déconfinement initiée depuis le 2 juin 2020. Chaque commune s’organise du mieux possible sans qu’aucune stratégie unique n'ait été mise en place à l’échelle du département.

Les écoles à Aulnay-sous-Bois sont en capacité d’accueillir tous les élèves

Localement, sur les réseaux sociaux ou autres blogs, des personnes figurant sur les listes d’opposition Aulnay plus fière, plus forte ou Aulnay En Commun ont tenté d’attaquer le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza sur cette thématique. Elle est pourtant gérée sans heurt au sein de la ville puisque la capacité d’accueil est actuellement de 1 832 élèves et seuls 450 sont revenus.

Décidément, certains opposants ne semblent pas encore avoir digéré le résultat des élections municipales de mars 2020 et affichent aigreur et amertume sur la toile, à défaut d’aider concrètement sur le terrain.  

« Du côté d'Aulnay, la ville explique n'avoir pas rouvert tous ses établissements, « car le nombre d'enfants présents ne le justifiait pas ». La commune, dirigée par Bruno Beschizza (LR), certifie que « tous les élèves dont les parents souhaitent un retour à l'école sont assurés de pouvoir être accueillis. ». Alors qu'elle s'était mise en capacité de recevoir 1 832 écoliers, seuls 450 sont revenus. »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Robert Ferrand

Source information : journal Le Parisien / Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Education

Publié le 29 Mai 2020

Que va changer le début de la phase 2 du déconfinement pour les quelque 348 000 élèves de Seine-Saint-Denis? Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé ce jeudi une série de nouvelles mesures qui entreront en vigueur mardi 2 juin.

Les établissements du département — désormais classé en orange sur la carte du déconfinement — devront continuer à s'adapter face au Covid-19.

Déconfinement scolaire : ce qui change le 2 juin 2020 pour les élèves à Aulnay-sous-Bois et dans le 93

Réouverture totale des écoles

Alors que le ministre avait indiqué, début mai, que les décisions de réouverture des écoles resteraient entre les mains des maires, le patron de la rue Grenelle a changé de ton. « Toutes les écoles devront ouvrir, les familles qui le souhaitent doivent pouvoir scolariser leurs enfants au moins une partie de la semaine », a-t-il insisté.

D'après la carte publiée lors de la conférence de presse, seuls 8 % des écoliers de Seine-Saint-Denis sont retournés en classe depuis le 11 mai. Cette annonce va donc contraindre plusieurs communes qui n'avaient pas encore rouvert leurs établissements — notamment Aubervilliers qui avait annoncé leur fermeture jusqu'en septembre — à revoir leur copie.

Contacté ce jeudi soir, l'entourage de la maire (PCF) d'Aubervilliers indiquait seulement que « les élus et les services » allaient « se réunir pour en parler ». « La réouverture généralisée des écoles est une bonne chose, juge Anne Pieter, coprésidente de l'association de parents d'élèves FCPE 93. Même si ça va être compliqué à organiser sur le terrain. Il commence déjà à y avoir des embouteillages dans l'accueil des enfants. »

Au collège, les élèves de 6e et 5e invités à reprendre les cours

Restés jusqu'alors fermés, les collèges vont pouvoir rouvrir leurs portes. Le conseil départemental — qui en assure la gestion — s'y était déjà préparé depuis le 18 mai. La rentrée devrait donc pouvoir s'y dérouler la semaine prochaine, sûrement décalée à jeudi pour permettre aux équipes pédagogiques de réaliser leur prérentrée.

Mais en zone orange, seuls les 6e et 5e reprendront les cours. Une décision que regrette Radouane M'Hamdi, secrétaire départemental du syndicat de chefs d'établissements SNDPEN 93. « Tous les élèves méritent de reprendre. D'ailleurs, ce sont plutôt les 4e et 3e qu'on aurait aimé voir revenir en priorité, car les taux de décrochage sont plus importants à ces niveaux. »

Cette réouverture questionne tout de même Grégory Thuizat, cosecrétaire départemental du Snes-FSU 93. « Le 11 mai, on nous indiquait que seuls les collèges en zone verte pourraient rouvrir. Aujourd'hui, on nous sort une nouvelle couleur sur la carte du déconfinement… On a l'impression que le gouvernement veut ouvrir coûte que coûte et privilégie les plus jeunes élèves pour qu'ils ne soient plus gardés par leurs parents. »

Les lycées professionnels ouverts, les autres fermés

Contrairement aux départements des zones vertes, seuls les établissements professionnels accueilleront de nouveau leurs élèves en classe de terminale et de CAP « pour assurer les certifications », a indiqué Jean-Michel Blanquer.

Tout comme les lycées technologiques et généralistes, ils recevront tout de même l'ensemble des lycéens pour des entretiens individuels portant sur les choix d'orientation et le suivi de leur inscription sur la plateforme de l'enseignement supérieur Parcoursup.

« Au niveau des lycées, la priorité aux établissements professionnels fait sens, estime Anne Pieter. Ce n'aurait pas été logique de rouvrir les lycées généralistes alors qu'ils ferment habituellement début juin », estime Radouane M'Hamdi.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 26 Mai 2020

[EN VIDÉO]  Suite au déconfinement progressif, la Ville d'Aulnay-sous-Bois a mis en place des mesures sanitaires pour la réouverture des crèches afin de lutter contre la propagation du Coronavirus. Découvrez en images les modalités d’accueil des enfants. 👶

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 26 Mai 2020

Les enfants aussi ont entendu parler des tests pour le Covid19 mais comment cela se passe-t-il ? On en parle dans franceinfo junior avec Alain Le Meur, président de l’Association pour le progrès de la biologie médicale. Au micro, des élèves de l'école Ambourget à Aulnay-sous-Bois posent toutes leurs questions sur les dépistages.

Des élèves de l’école Ambourget à Aulnay-sous-Bois s’interrogent sur le Covid-19

Dihya pose la première question : "Je me demande pourquoi ils font tous ces tests ?" Alain Le Meur lui explique : "Pour diagnostiquer la maladie chez une personne pour pouvoir la traiter si elle a une maladie grave pour qu'elle puisse aller à l'hôpital et aussi pour pouvoir l'isoler pour casser la chaîne de transmission, pour que le virus ne puisse pas sauter d'une personne à une autre par la toux" et ainsi protéger les personnes fragiles notamment.

Le spécialiste précise qu'il existe deux types de tests : l'un pour chercher la présence du virus et les autres, dit sérologiques "qui permettent de détecter les anticorps pour savoir si on a été en contact avec le virus ou non" qui se fait par analyse de sang. Est-ce que les chercheurs regardent avec des jumelles ? Est-ce qu'on peut en faire dans toutes les villes ? Sur cette page, réécouter en entier les questions des enfants sur les tests du Covid19 et les réponses d'un spécialiste.

Article complet de https://www.francetvinfo.fr à lire en cliquant : ici

Source article : https://www.francetvinfo.fr / Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 24 Mai 2020

Maîtrise de la langue, saynètes et cyber-sécurité, c’est la recette gagnante des élèves de CM2 de l’école spécialisée de Nonneville 2 à Aulnay-sous-Bois.

Les élèves de CM2 de l’école Nonneville 2 à Aulnay-sous-Bois brillent par leur niveau d’allemand !

Découvrez leur vidéo, premier prix « Deutsch für Schulen » (Allemand pour les écoles) au concours « Ma classe a du talent » en cliquant : ici

Source information et photo : https://maclasseadutalent.fr

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 19 Mai 2020

PRÉVENTION]  Hier matin, la municipalité a distribué des masques réutilisables aux parents des enfants présents dans les écoles. 👶👧🎒👍

👉 Le protocole de l’Education nationale ne recommande pas le port du masque à l’école élémentaire et l’interdit en maternelle. Néanmoins, conformément aux recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique, le masque « peut être proposé à ceux qui sont en âge de l’accepter et d’en respecter les règles d’utilisation ».

Distribution de masques aux parents des enfants présents dans les écoles à Aulnay-sous-Bois

C’est pourquoi la Ville d’Aulnay-sous-Bois a fait le choix de fournir un masque adapté pour les enfants qui fréquentent les écoles. Ces masques peuvent être utiles pour les familles amenées à emprunter les transports en commun, à rendre visite à des proches ou pour faire des courses dans les commerces de proximité ou les grandes surfaces.

Source information et photos : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Distribution de masques aux parents des enfants présents dans les écoles à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 13 Mai 2020

Vous trouverez ci-dessous une lettre du maire Bruno Beschizza à l’attention des parents d’élèves suite à l’annonce de la réouverture des écoles demain. Il est à noter que le directeur académique et le préfet de la Seine-Saint-Denis ont validé par courrier l’organisation mise en place par la ville stipulant qu’elle respecte le protocole sanitaire national.

 

Réouverture des écoles à Aulnay-sous-Bois : lettre du maire Bruno Beschizza aux parents
Réouverture des écoles à Aulnay-sous-Bois : lettre du maire Bruno Beschizza aux parents

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 13 Mai 2020

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’une vidéo du compte YouTube de la commune. Elle aborde, de façon simple et ludique, les mesures sanitaires mises en place pour la réouverture des écoles à Aulnay-sous-Bois.

Pour rappel vous trouverez la liste des crèches et écoles qui ouvrent demain jeudi 14 mai 2020 en cliquant : ici

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 7 Mai 2020

DÉCONFINEMENT]  Informations concernant la réouverture des crèches et des écoles

👉 La Ville d'Aulnay-sous-Bois organise la réouverture de plusieurs crèches et écoles à l’issue du confinement. Découvrez les modalités d’accueil des enfants.

Liste des crèches et écoles ouvertes à partir du 14 mai 2020 à Aulnay-sous-Bois

 CRÈCHES

À compter du jeudi 14 mai, les enfants dont les 2 parents travaillent seront accueillis dans le respect des règles sanitaires en vigueur. Les enfants seront accueillis en 3 sections de 10 enfants maximum par crèche.

5 crèches seront ouvertes :

• Multi-accueil collectif Grande Nef
3 rue Isidore Nérat
Téléphone : 01 48 79 40 01

• Multi-accueil collectif du 11 Novembre
Rue du Commandant Brasseur
Téléphone : 01 48 79 63 26

• Multi-accueil collectif Henri Thibault
12/14 rue Joseph Berger
Téléphone : 01 48 68 20 58

• Multi-accueil collectif Rose des Vents
Allée Duguay Trouin
Téléphone : 01 58 03 92 84

• Multi-accueil collectif Gui Chauvin
16 rue du Docteur Fleming
Téléphone : 01 48 79 40 67

L’accueil des enfants se fera de 7h30 à 18h30 maximum.


 ÉCOLES

À compter du jeudi 14 mai, des regroupements de plusieurs groupes scolaires seront mis en place afin d’accueillir les enfants dans le respect du protocole sanitaire défini par l’Education Nationale. 177 classes, dont 83 maternelles et 94 élémentaires, seront ouvertes.

Dans l’attente de la certification sanitaire du Préfet, et de l’accord de l’IA-DASEN.

Liste des regroupements mis en place :

Groupe scolaire NONNEVILLE pour les écoles :
• Nonneville
• Vercingétorix

Groupe scolaire REPUBLIQUE / LE PARC pour les écoles :
• République
• Le Parc

Groupe scolaire PRÉVOYANTS / EMILE ZOLA
• Prévoyants
• Pont de L’Union
• Courbet
• Emile Zola

Groupe scolaire BOURG
• Bourg
• Anatole France
• Paul Bert
• Louis Solbés

Groupe scolaire FONTAINE DES PRES
• Fontaines des Prés
• Croix Rouge
• Merisiers

Groupe scolaire AMBOURGET
• Ambourget
• Savigny
• Ormeteau

Groupe scolaire ANDRE MALRAUX
• André Malraux
• Charles Perrault
• Louis Aragon

Groupe scolaire JULES FERRY
• Jules Ferry
• Perrières
• Petits Ormes
• Croix Saint Marc
• Paul Eluard

Les rythmes scolaires et horaires des cours mis en place par l’Education Nationale ne seront connus que le 11 ou le 12 mai.

Restauration municipale, activités périscolaires et centres de loisirs :
Les enfants pourront déjeuner sur place dans les réfectoires. Des repas froids leur seront servis. Les conditions de distanciation sociale seront respectées.

Dès le jeudi 14 mai, la garderie du matin sera mise en place à partir de 7h30. Le soir, l’étude sera mise en place jusqu’à 19h15 à compter du lundi 18 mai.

Dès le mercredi 20 mai, les centres de loisirs accueilleront les enfants le mercredi dans les 8 groupes scolaires dans les habituelles et dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 5 Mai 2020

Vous trouverez ci-dessous une lettre ouverte des représentants des parents d’élèves adressée au maire Bruno Beschizza. Elle a pour objet la réouverture des écoles à Aulnay-sous-Bois suite à l’annonce par le Premier ministre Edouard Philippe de la phase de déconfinement programmée à partir du lundi 11 mai 2020.

Lettre au maire des représentants des parents d’élèves sur la réouverture des écoles à Aulnay-sous-Bois
Lettre au maire des représentants des parents d’élèves sur la réouverture des écoles à Aulnay-sous-Bois
Lettre au maire des représentants des parents d’élèves sur la réouverture des écoles à Aulnay-sous-Bois
Lettre au maire des représentants des parents d’élèves sur la réouverture des écoles à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 4 Mai 2020

Alors que de nombreux maires du département ne souhaitent pas rouvrir les écoles maternelles et primaires lundi 11 mai, un sondage réalisé par la FCPE 93 montre que la mesure inquiète aussi une majorité de familles. L'association de parents d'élèves a réalisé une consultation en ligne entre le 28 et le 30 avril pour savoir si les parents de Seine-Saint-Denis comptaient remettre leurs enfants à l'école après le déconfinement. Le résultat est sans appel : 74,5 % y sont défavorables. Au total, 2 500 personnes ont répondu au questionnaire qui était ouvert à tous.

Près de 75% des parents en Seine-Saint-Denis s’opposent à un retour en classe

Crainte pour la santé des enfants

Parmi les raisons qui inquiètent les parents sont citées les conséquences pour la santé de l'enfant à 34 %, celle des membres de la famille à 31 % et le manque de mesures sanitaires à 25 %. A contrario, les familles favorables souhaitent remettre leurs enfants en classe pour qu'il puisse reprendre leur scolarité. « Je n'ai pas le niveau pour leur faire l'école à la maison, ils commencent à tout perdre », ajoute ainsi l'une d'elles en commentaire. « Ils ont besoin de vie sociale et le confinement leur pèse », complète une autre. Mais pour 32 % des personnes favorables, le choix du retour en classe est « une obligation liée à leur travail ».

Article complet journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 2 Mai 2020

[ÉCOLES] 🔵 Questionnaire en ligne à l'attention des parents d'élèves de la Ville d'Aulnay-sous-Bois concernant la réouverture des écoles à partir du 11 mai.

👉 À REMPLIR AU PLUS TARD LE 4 MAI 2020 : https://bit.ly/ecoles-11mai2020

 

Madame, Monsieur,
Chers Parents,

Le gouvernement a annoncé une réouverture progressive des écoles, maternelles et élémentaires, à partir du 11 mai prochain. Il vous appartient, en tant que parents, de décider si vous souhaitez que vos enfants retournent à l’école.

De mon côté, il est de mon devoir que le retour en classe des jeunes Aulnaysiennes et Aulnaysiens se passe dans des conditions de sécurité sanitaire optimale.

Réouverture des écoles à Aulnay-sous-Bois : un questionnaire à remplir par les parents

Depuis plusieurs semaines mon administration travaille ainsi sur les différents scénarios de reprise scolaire et de sécurisation des salles de classes.

Le Préfet a informé jeudi les maires du département qu’il nous transmettra les instructions détaillées de cette reprise mardi prochain.

Dans le même temps, le ministère de l’Education Nationale a produit un « protocole sanitaire » provisoire pour nous permettre d’avoir une idée plus précise des mesures à mettre en place dans nos écoles.

Ma priorité est et restera la santé de nos enfants, des enseignants et des agents de la ville.

Nous n’ouvrirons que les écoles dans lesquelles nous pourrons appliquer totalement le protocole sanitaire qui sera définitivement établi par le gouvernement. Toutes les conditions devront être remplies pour la réouverture de ces écoles, tant au niveau de l’encadrement des enseignants que des personnels municipaux, que des conditions de sécurité sanitaire.

Afin d’organiser au mieux cette rentrée si particulière, et de garantir le plus strict respect des mesures de précaution sanitaire, je vous remercie de nous indiquer si vous avez ou non l’intention de remettre votre (vos) enfant(s) à l’école, en répondant au plus tard le lundi 4 mai 2020 au questionnaire suivant : https://bit.ly/ecoles-11mai2020

Vous pouvez compter sur ma vigilance et sur la mobilisation des services de la Ville.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, Chers Parents, à l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Bruno BESCHIZZA
Maire d’Aulnay-sous-Bois

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 28 Avril 2020

« Nous refusons de mettre les enfants et les agents en danger, et de relancer l'épidémie de Coronavirus ! » Les maires centristes de huit villes de Seine-Saint-Denis annoncent qu'ils n'ouvriront pas les écoles maternelles ni les crèches le 11 mai, date du début du déconfinement progressif annoncé par le gouvernement.

 
Les maires de Drancy et du Bourget refusent de rouvrir crèches et maternelles le 11 mai 2020

Ces villes sont Bobigny (54 000 habitants), Drancy (72 000), Saint-Ouen (49 000), Noisy-le-Sec (44 000), Le Bourget (17 000), Livry-Gargan (45 000), Coubron (5 000) et Le Raincy (15 000).

Dans un courrier envoyé au préfet de Seine-Saint-Denis et à l'Education nationale, les élus - tous centristes - expliquent que leurs écoles maternelles et les crèches « resteront fermées jusqu'en septembre ». En cause : « Les conditions de sécurité et de sérénité impossibles à assurer » pour l'accueil en classe et en crèche des plus petits, résume Aude Lagarde, l'une des signataires du courrier. Le sénateur Vincent Capo-Canellas et le député Jean-Christophe Lagarde, tous les deux UDI, soutiennent cette prise de position.

Des parents « inquiets »

« Le virus ne va pas s'arrêter le 11 mai, rappelle Aude Lagarde. Les conditions pour un retour à l'école, alors que le virus est toujours là, ne sont pas réunies ! Il en va de la responsabilité pénale des élus… » Et selon elle, tous les maires du 93 « croulent » sous les mails, SMS, et messages de parents « inquiets » des modalités du déconfinement pour leurs enfants.

« La première des conditions indispensables pour assurer le retour à l'école serait que le personnel adulte, enseignants, agents ou prestataires privés comme celui dédié à la restauration, soit dépisté préalablement, puis régulièrement. Peut-on prendre le risque qu'un adulte infecté vienne contaminer nos enfants et le reste du personnel », questionne Aude Lagarde.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 23 Avril 2020

[CORONAVIRUS] 📝 La Ville d'Aulnay-sous-Bois remercie l'entreprise aulnaysienne Printéa-impression-durable qui réalise, en lien avec la Direction de l'Education et les écoles, des impressions de devoirs et exercices scolaires.

L’entreprise Printéa à Aulnay-sous-Bois imprime des devoirs et exercices scolaires pour les enfants

 Cette aide matérielle permet aux familles qui ne sont pas équipées de matériel informatique ou d'imprimantes de pouvoir assurer la continuité pédagogique à domicile durant le confinement sanitaire. 👍

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

L’entreprise Printéa à Aulnay-sous-Bois imprime des devoirs et exercices scolaires pour les enfants

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 16 Avril 2020

Prof de français dans un lycée de la banlieue parisienne, Mathilde Levesque est heureuse de faire ce métier. Et fière, parfois jusqu'à l'émotion, de ses élèves. A découvrir dans Je dis donc je suis sur France 3 ce jeudi 16 avril à 22h55. 

Est-ce que le métier de prof correspond à l'image que vous vous en faisiez avant de l'exercer ?

Mathilde Levesque : Oui. En revanche, la réalité qui est la mienne sur le terrain, dans le 93, est très différente de ce que les gens imaginent. Il y a un décalage avec les clichés sur la violence des élèves, le faible niveau des profs et leur mal-être. On est 240 enseignants dans mon lycée (Lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois, ndlr). Il y a peut-être des profs en souffrance à cause des élèves, mais pas plus qu'ailleurs. On est des profs globalement heureux au quotidien.

Le documentaire semble dire que "tenir" une classe repose surtout sur le fait d'intéresser les élèves...

Une gestion de classe est un équilibre jusqu'au moment où l'ennui mène les élèves au décrochage : dormir, dessiner, discuter... Il faut les intéresser tout le temps parce qu'ils sont 8 heures par jour sur une chaise à apprendre. C'est lourd pour eux. Donc dès qu'ils peuvent prendre une pause, ils la prennent. Avec moins d'heures de cours, ils seraient plus souples.

Comment se passe le confinement avec vos élèves ?

Mon interaction avec eux est importante. Avoir des élèves, ce n'est pas que leur apprendre un commentaire de texte, c'est aussi répondre à leurs questions : les cours vont-ils reprendre, le bac aura-t-il lieu... ? Il y a aussi l'angoisse liée au contexte : le virus va-t-il frapper la famille ? C'est violent et inquiétant pour eux. Ils sont en âge de comprendre que la situation est compliquée et grave. L'école a l'habitude d'éponger et d'endiguer beaucoup d'angoisse et de colère qu'ils ne peuvent exprimer chez eux. C'est important qu'ils aient toujours cette possibilité.

Article complet de https://www.telestar.fr à lire en cliquant : ici

Source article : https://www.telestar.fr / Source photo : Le Parisien (GB)

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 10 Avril 2020

Sur réquisition de la préfecture de Seine-Saint-Denis, l’internat du lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois est mis à disposition par la région Ile-de-France avec le soutien de la commune afin d’y accueillir des malades du Coronavirus.

Coronavirus : réquisition par l’Etat de l’internat du lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois

A l’issue de la réquisition, les locaux seront entièrement désinfectés pour la sécurité des élèves qui sont habituellement hébergés dans l’internat pendant la période scolaire.

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 2 Avril 2020

Pendant les vacances, la ville d’Aulnay-sous-Bois maintient son dispositif d’accueil des enfants du personnel indispensable à la gestion de crise.

Ce dispositif est d’ailleurs étendu aux enfants des policiers et des pompiers.

Pour plus d’informations cliquez : ici

Personnels soignants, forces de l’ordre, pompiers, Aulnay-sous-Bois garde vos enfants pendant la crise sanitaire

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 20 Mars 2020

La ville d’Aulnay-sous-Bois prolonge ce week-end l’accueil des enfants des soignants et des agents médico-sociaux indispensables à la gestion de la crise sanitaire liée au Coronavirus.

Une cellule d’information municipale est joignable au 0800 093 600

Aulnay-sous-Bois assure l’accueil des enfants des personnels soignants pendant la crise du Coronavirus

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 12 Mars 2020

C’était l’annonce choc du président de la République, Emmanuel Macron, lors de son allocution à la télévision ce soir. Pour tenter d’endiguer la propagation du Coronavirus dans notre pays, il a décidé la fermeture totale des crèches et des écoles (de la maternelle au lycée) à Aulnay-sous-Bois et partout en France.

Macron décide la fermeture des crèches et écoles à Aulnay-sous-Bois !

Aucune notion de durée n’a été indiquée dans ce qui constitue indubitablement une annonce surprise. Comment les parents vont gérer la garde des enfants, comment les cours vont-être dispensés et les contrôles effectués ? On verra bien comme on dit ! En attendant, une chose est sure : comme chantait Sheila, qui sera d’ailleurs en concert à l’automne dans notre ville, l’école est finie !

Source photo : Aulnaylibre.com / Source vidéo : YouTube

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education