Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 09:36
Recensement de la population à Aulnay-sous-Bois jusqu’au 27 février 2016

Depuis le 21 janvier et jusqu’au 27 février 2016, une partie de la population d’Aulnay-sous-Bois participe au recensement organisé par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE).

Un agent recenseur muni d’une carte officielle peut ainsi vous rendre visite afin que vous puissiez remplir les documents nécessaires pour vous faire recenser. Il est aussi possible d’effectuer cette démarche en ligne.

Pour plus de renseignements sur l’enquête en cours cliquez : ici

Source : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 10:22
83302 habitants à Aulnay-sous-Bois au 1er janvier 2016 !

L’élan est continu. La population légale au 1er janvier 2016 en Seine-Saint-Denis est encore une fois en nette progression par rapport à l’an passé. Selon les données publiées jeudi par l’Insee (institut national de la statistique et des études économiques), le département compte 1 565 222 habitants, c’est 0,87 % de plus qu’au 1er janvier 2015, soit 13 483 administrés supplémentaires : plus que l’équivalent d’une commune comme Villetaneuse !

Le 93 est le 3e département le plus peuplé d’Ile-de-France, après Paris et les Hauts-de-Seine. Sur 5 ans, le nombre d’habitants y a bondi de 3,1 %, c’est au-delà de la moyenne régionale (+ 2,6 %). C’est en Seine-et-Marne que la population augmente le plus sur 5 ans avec une progression de 4,7 %. Saint-Denis reste la commune la plus peuplée du 93 avec 110 480 âmes, c’est toujours la troisième ville d’Ile-de-France après Paris et Boulogne (Hauts-de-Seine), Montreuil arrive en 5e position derrière Argenteuil (Val-d’Oise).

Parmi les évolutions notables, on remarquera Rosny-sous-Bois (+ 4,07 %), Le Bourget (+ 3,60 %) et Bagnolet (+ 3 %) ou encore la ville de Bobigny qui passe la barre des 50 000 habitants avec une hausse de 2,71 %. Au total 28 villes sur les 40 de la Seine-Saint-Denis voient leur population augmenter, elle baisse dans 11 villes et reste identique à l’Ile-Saint-Denis.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
1 janvier 2016 5 01 /01 /janvier /2016 10:52
1 565 222 habitants dans le 93 !

Les chiffres du recensement de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) ont été publiés ce jeudi. La progression régulière de la population dans le département se poursuit. Au 1er janvier, la population légale en Seine-Saint-Denis est de 1 565 222 habitants. C’est 0,87 % de plus que l’an passé.

La commune la plus peuplée reste Saint-Denis qui franchit une barre symbolique avec 110 480 habitants, contre 109 408 l’an passé. Rosny-sous-Bois, Le Bourget et Bagnolet sont parmi les villes du 93 qui enregistrent les plus fortes progressions avec 4,07 % à 3 % d’administrés supplémentaires en tout juste 12 mois.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 09:37

recenssement_A.jpgDepuis le 15 janvier et jusqu’au 21 février 2015, une partie de la population Aulnaysienne participe au recensement organisé par l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE).

Vous allez recevoir la visite d’un agent recenseur. Il sera muni d’une carte officielle qu’il doit vous présenter et il est tenu au secret professionnel. Il vous déposera les documents nécessaires pour vous faire recenser. Je vous remercie de lui réserver le meilleur accueil.

Nouveau et plus simple! Il vous est possible cette année de répondre par internet. Allez sur le site www.le-recensement-et-moi.fr et cliquez sur «recensement en ligne». (Voir vidéo mode d’emploi ici).

Utilisez votre code d’accès et votre mot de passe qui figure sur la notice d’information que l’agent recenseur vous a remis lors de son passage. Vous avez toujours la possibilité de répondre sur les documents papier. 

Le recensement permet de connaître le nombre de personnes qui vivent en France. Il détermine la population officielle de chaque commune. Il fournit des statistiques sur le nombre d’habitants et leurs caractéristiques : âge, profession, moyens de transports, conditions de logement... 

Au niveau local, le recensement sert notamment pour ajuster l’action publique aux besoins des populations :

décider des équipements collectifs nécessaires (écoles, hôpitaux…), préparer les programmes de rénovation des quartiers, déterminer les moyens de transports à développer…

Il aide également les professionnels à mieux connaître leurs marchés et leurs clients et les associations leur public. Il permet ainsi de répondre aux besoins de la population.

C’est pourquoi votre participation à cette enquête est essentielle. 

C’est avant tout un devoir civique rendu obligatoire par la loi.

Vos réponses resteront confidentielles. Elles seront remises à l’Insee pour établir des statistiques rigoureusement anonymes conformément aux lois qui protègent votre vie privée.

Pour savoir si vous êtes recensé cette année ou pour obtenir des renseignements complémentaires, contactez la mairie au 0800 77 99 33 (appel gratuit depuis un poste fixe) ou 01 48 79 65 79.

Pour trouver les réponses à vos principales questions sur le recensement de la population 2015 : www.le-recensement-et-moi.fr

Pour en savoir plus et consulter les résultats du précédent recensement : www.insee.fr

Information complète : ici.

Source : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
2 janvier 2015 5 02 /01 /janvier /2015 12:19

Comme à chaque début d'année désormais, on connaît la population légale du département et de ses quarante communes. L'Insee (Institut national des statistiques et des études économiques) vient de rendre publics les derniers résultats du recensement. Des résultats validés par « le Journal officiel ».

population-93.png

 Pas d'énormes surprises en Seine-Saint-Denis, où la population continue de croître. Deux raisons principales : le nombre de naissances, plus important dans le 93 qu'ailleurs. Le taux de natalité est ainsi de 18,6 naissances pour 1 000 habitants, contre une moyenne en Ile-de-France de 15,2 pour 1 000 et en France de 12,6 pour 1 000. La Seine-Saint-Denis est aussi un département où l'immobilier est moins cher qu'à Paris ou dans les Hauts-de-Seine, par exemple. Des programmes de construction, aussi bien en logement social qu'en accès à la propriété, attirent les familles.

Saint-Denis et Montreuil toujours plus peuplés. Les deux plus grandes villes du département poursuivent leur croissance. Saint-Denis dépasse cette année les 109 000 habitants et reste la troisième commune d'Ile-de-France, derrière Paris et Boulogne (92). En cinq ans, sa population a progressé de 7,38 %. Montreuil compte 104 489 habitants. C'est la cinquième ville de la région, Argenteuil (Val-d'Oise) se situant en quatrième position. Montreuil a augmenté de 1,55 % en cinq ans.

Epinay grossit, Sevran sous la barre des 50 000 habitants. Le classement des onze premières villes du département ne bouge pas par rapport à l'an dernier. A noter cependant que Sevran repasse sous la barre des 50 000 habitants (49 807) et a perdu 3 % de sa population en cinq ans. De son côté, Epinay ne cesse de grandir et dépasse désormais les 55 000 habitants, c'est 5,83 % de plus qu'il y a cinq ans.

Saint-Ouen repasse derrière Bobigny. Par rapport à l'an dernier, Saint-Ouen perd une partie de ses habitants et se retrouve à nouveau derrière Bobigny dans le classement. Mais si l'on compare à il y a cinq ans, la population audonienne est en forte hausse (+8,18 %) et devrait bientôt franchir la barre des 50 000 habitants avec le nouveau quartier des Docks qui se remplit.

La Courneuve franchit le cap des 40 000 habitants. La Courneuve passe devant Gagny et se rapproche de Noisy-le-Sec. En cinq ans, la ville a gagné 7 % d'habitants supplémentaires . La ville voisine de Stains a, elle, progressé de 3,76 % en un an et dépasse Villepinte.

Vaujours se rapproche de L'Ile-Saint-Denis. Parmi les plus petites communes du département, c'est toujours Vaujours qui progresse le plus. Avec 7 000 habitants, elle est quasiment aussi peuplée que L'Ile-Saint-Denis et a gagné 13,4 % d'habitants en plus en cinq ans.

Source : Le Parisien

 

 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 07:19

logo-region-ile-de-france11 898 502 habitants en Ile-de-FranceL'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) a communiqué hier les nouveaux chiffres du recensement, valables à partir du 1er janvier 2015. En cinq ans, la population de la région a progressé de 60 000 habitants par an, soit + 0,5 % en moyenne, un taux similaire à celui de l'ensemble de la France. Tous les départements d'Ile-de-France ont vu leur population augmenter. Le plus peuplé reste Paris, avec 2,24 millions d'habitants. Le moins peuplé est le Val-d'Oise, avec 1,19 million d'habitants. La Seine-Saint-Denis compte 1,54 million d'habitants, ce qui en fait le troisième département le plus peuplé d'Ile-de-France.

Source : Le Parisien

 

 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 06:34

1-Paris-Region.jpg1,8 million d’habitants supplémentaires en Ile-de-France en trente ans. Cela représente 20% de l’augmentation totale de la population de métropole. Sur cette longue période, c’est la grande couronne qui tire le plus la croissance démographique de la région, notamment avec l’aménagement des villes nouvelles. Ces dernières années, le centre de l’agglomération parisienne est redevenu le plus dynamique. 11852900 personnes vivent aujourd’hui en Ile-de-France, selon les derniers chiffres de la population légale communiqués par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques).

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 16:55

recensement_A.jpgDu 16 janvier au 22 février 2014, une partie de la population aulnaysienne participe au recensement organisé par l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE)

Le recensement, ce n’est pas seulement compter le nombre d’habitants vivant en France, c’est aussi suivre chaque année l'évolution de la population, des communes et plus généralement de la société. Que ce soit en matière de crèches, d’hôpitaux, de pharmacies, de logements, de transports publics, de rénovation de quartiers, d’infrastructures sportives, etc., vos réponses sont essentielles pour aider vos élus à mieux répondre à vos besoins. 

En 2014, une partie d’Aulnay-sous-Bois est recensée. En effet, chaque année, une enquête est organisée par la mairie et l’Insee dans les communes de 10 000 habitants ou plus, auprès d'un échantillon de 8 % de leur population. Ainsi, il se peut que vous soyez recensé cette année, alors qu’un membre de votre voisinage ne l’est pas.

Si vous êtes concerné, un agent recenseur se rendra à votre domicile à partir du 16 janvier 2014. Vous pourrez le reconnaître grâce à sa carte officielle tricolore comportant sa photographie et la signature du maire.

Il vous remettra une feuille pour le logement recensé, un bulletin individuel pour chaque personne vivant dans ce logement et une notice d’information sur le recensement. Si vous le souhaitez, l’agent recenseur peut vous aider à remplir les questionnaires.

Lorsque ceux-ci sont remplis, ils doivent être remis à l’agent recenseur par vous-même, ou en cas d’absence, sous enveloppe, par un tiers (voisin, gardien, etc.). Vous pouvez aussi les retourner à la mairie ou à la direction régionale de l’Insee au plus tard le 22 février 2014.

Les quelques minutes que vous prendrez pour répondre aux questionnaires sont importantes. La qualité du recensement dépend de votre participation. C’est avant tout un acte civique, mais aussi une obligation légale en vertu de la loi du 7 juin 1951 modifiée.

Toutes vos réponses sont confidentielles. Elles sont transmises à l’Insee et ne peuvent faire l’objet d’aucun contrôle administratif ou fiscal.

Pour savoir si vous êtes recensé cette année ou pour obtenir des renseignements complémentaires, contactez la mairie au 0800 77 99 33 (appel gratuit depuis un poste fixe) ou 01 48 79 65 79.

Pour trouver les réponses à vos principales questions sur le recensement de la population 2014 : www.le-recensement-et-moi.fr

Pour en savoir plus et consulter les résultats du précédent recensement : www.insee.fr

Source : aulnay-sous-bois.fr

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 07:26

Les chiffres officiels de la population des communes au 1er janvier 2014 viennent de tomber. Basés sur les recensements menés par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) au cours des cinq dernières années, ces chiffres, appelés « population légale 2011 », laissent apparaître une hausse modérée, conforme à la moyenne nationale, mais avec de fortes disparités entre communes.

1 542 761 habitants. C’est la population totale des 40 communes de Seine-Saint-Denis. Elle a progressé de plus de 39000 habitants, soit 2,6%, par rapport aux chiffres publiés en 2009 (population légale 2006). Avec une hausse annuelle de 0,5% par an, la population du 93 croît au même rythme que la moyenne régionale et nationale.

population-93.png

Un trio de tête inchangé. Le classement des 40 villes reste sensiblement identique. Saint-Denis, Montreuil et Aulnay-sous-Bois sont, dans cet ordre, les trois communes les plus peuplées du département. Saint-Denis est même la troisième ville d’Ile-de-France, derrière Paris et Boulogne (92), avec 108907 habitants (10000 habitants de plus en cinq ans). A noter la forte croissance aussi de Saint-Ouen, qui gagne près de 5000 résidants, et passe devant Bobigny au classement (12e).

Sevran, Bobigny et Tremblay en recul. C’est une des particularités de l’année : certaines communes perdent des habitants. En cinq ans, ils sont 1000 de moins à Sevran, 600 à Bobigny et 700 à Tremblay-en-France. « C’est notre choix de faire une ville à taille humaine, avec un développement raisonné, explique François Asensi, maire (Front de gauche) de Tremblay. Cela dit, la croissance va repartir lors des prochaines années avec les constructions de logements en cours. On atteindra tranquillement 40000 habitants d’ici à 2020 ». Bondy, Montfermeil, Le Raincy et L’Ile-Saint-Denis perdent aussi quelques habitants.

Des ressources et des élus en plus. Ces chiffres de population légale ont des conséquences très concrètes pour les communes. Ils servent notamment à calculer la DGF (dotation générale de fonctionnement) versée par l’Etat : des habitants en plus et ce sont des ressources supplémentaires dans les caisses. La population légale sert aussi à calculer le nombre de conseillers municipaux. En franchissant respectivement la barre des 30000 et 40000 habitants, Clichy-sous-Bois et Noisy-le-Sec éliront 4 conseillers municipaux de plus (39 et 43).

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 08:57

Seine-Saint-Denis-93-Logo-montage.jpgSelon les chiffres publiés hier par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), la population a augmenté de 2,61% en cinq ans. Au 1er janvier 2009, le 93 comptait en effet 1 503 536 habitants. Une hausse conforme à la moyenne nationale, d’environ 0,5% par an. Saint-Denis reste la ville la plus peuplée (108907 habitants, + 10,08%), devant Montreuil (103981, + 1,57%).

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 08:40

RECENSEMENTLe recensement, ce n’est pas seulement compter le nombre d’habitants vivant en France, c’est aussi suivre chaque année l'évolution de la population, des communes et plus généralement de la société. Que ce soit en matière de crèches, d’hôpitaux, de pharmacies, de logements, de transports publics, de rénovation de quartiers, d’infrastructures sportives, etc., vos réponses sont essentielles pour aider vos élus à mieux répondre à vos besoins.

En 2013, une partie d’Aulnay-sous-Bois est recensée. En effet, chaque année, une enquête est organisée par la mairie et l’Insee dans les communes de 10 000 habitantsou plus, auprès d'un échantillon de 8 % de leur population. Ainsi, il se peut que vous soyez recensé cette année, alors qu’un membre de votre voisinage ne l’est pas.

Si vous êtes concerné, un agent recenseur se rendra à votre domicile à partir du 17 janvier 2013. Vous pourrez le reconnaître grâce à sa carte officielle tricolore comportant sa photographie et la signature du maire. Un courrier vous communiquera début janvier le nom de l’agent recenseur de votre secteur. Il vous remettra une feuille pour le logement recensé, un bulletin individuel pour chaque personne vivant dans ce logement et une notice d’information sur le recensement. Si vous le souhaitez, l’agent recenseur peut vous aider à remplir les questionnaires.

Lorsque ceux-ci sont remplis, ils doivent être remis à l’agent recenseur par vous-même, ou en cas d’absence, sous enveloppe, par un tiers (voisin, gardien, etc.). Vous pouvez aussi les déposer dans une mairie annexe, au centre administratif ou les retourner à la mairie ou à la direction régionale de l’Insee au plus tard le 23 février 2013.

Les quelques minutes que vous prendrez pour répondre aux questionnaires sont importantes. La qualité du recensement dépend de votre participation. C’est avant tout un acte civique, mais aussi une obligation légale en vertu de la loi du 7 juin 1951 modifiée.

Toutes vos réponses sont confidentielles. Elles sont transmises à l’Insee et ne peuvent faire l’objet d’aucun contrôle administratif ou fiscal.

􀂾 Pour savoir si vous êtes recensé cette année ou pour obtenir des renseignements complémentaires, contactez la mairie au 0800 77 99 33 (appel gratuit depuis un poste fixe) ou 01 48 79 65 59.

􀂾 Pour trouver les réponses à vos principales questions sur le recensement de la population 2013 : www.le-recensement-et-moi.fr

􀂾 Pour en savoir plus et consulter les résultats du précédent recensement : www.insee.fr

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Démographie
commenter cet article
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 17:19

la-foule-en-delire-image-249902-article-ajust_900.jpgLa rédaction d'Aulnaylibre ! n'a pas ménagé ses efforts cette année parcourant Aulnay-sous-Bois armée de calculettes. Notre objectif était de compter tous les habitants de notre commune. Nous sommes désormais en mesure de vous livrer le chiffre : il y a 82 778 habitants à Aulnay-sous-Bois au 1er janvier 2013 ! 55 488 sont situés dans le canton nord de la ville (moins 410 habitants par rapport à 2012) et 27 290 dans le canton sud (plus 37 habitants par rapport à 2012). La variation entre les deux années affiche donc une perte nette de 373 habitants (-0,45%).

Selon l'INSEE (puisque ces chiffres proviennent de cet institut bien entendu) les 82 778 habitants se composent, d'une part, de la population municipale. Cette dernière comprend les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune. Elle se chiffre à 82 120 habitants. Il faut y ajouter, par ailleurs, la population comptée à part, qui recense les personnes dont la résidence habituelle est située dans une autre commune mais qui ont conservé une résidence à Aulnay-sous-Bois. 658 habitants sont dans ce cas.

D’une façon générale, et ce depuis 2010 par exemple, la population aulnaysienne reste relativement stable aux alentours de 83 000 habitants et donc assez loin des fantasmes de la barre des 100 000 agitée par certains comme un épouvantail en vue des prochaines échéances municipales. Ainsi, bien que conservant son rang de troisième ville de Seine-Saint-Denis, Aulnay-sous-Bois est sensiblement distancée du point de vue démographique par Montreuil (103 675 habitants) et Saint-Denis (107 959 habitants). Toutefois, la fin du Plan de Rénovation Urbaine dans les quartiers Nord et la multiplication des constructions, notamment dans le Centre Gare, pourraient changer la donne.

Alors, à votre avis, en quelle année Aulnay-sous-Bois franchira-t-elle le seuil symbolique des 100 000 habitants ? 

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Démographie
commenter cet article
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 11:14

En quatre ans, la Seine-Saint-Denis a gagné plus de 42 000 habitants, l’équivalent d’une ville comme Livry-Gargan. Les nouveaux résultats du recensement, que vient de publier l’Insee, confirment le dynamisme démographique du 93.

population932013

La Seine-Saint-Denis poursuit sa croissance démographique. Avec 1 534 895 habitants, le département le plus jeune de France métropolitaine compte officiellement depuis hier 6482 habitants en plus. Voilà les enseignements des résultats du recensement publiés comme chaque fin de mois de décembre par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques). 

Ces « populations légales au 1er janvier 2013 » intègrent les résultats du recensement partiel annuel réalisé début 2012, combinés avec les enquêtes des quatre années précédentes. Un mode de calcul qui, expliquent les statisticiens, permet d’obtenir un résultat beaucoup plus fiable que celui des recensements réalisés tous les dix ans, selon les anciennes méthodes et qui surtout permet de mettre à jour les données chaque année.

En 2013, c’est Pantin qui décroche la palme de la plus forte croissance, avec 1973 habitants supplémentaires (soit + 3,76%). A deux pas de Paris, la ville séduit de plus en plus de Parisiens, attirés par les nouveaux logements le long du canal aux prix relativement attractifs (lire ci-dessous). Pantin passe ainsi devant Bondy qui, en 2012, n’a « gagné » que 117 habitants. Elle reste cependant derrière Epinay-sur-Seine.

Saint-Denis, devenue en 2011 la première ville de Seine-Saint-Denis, confirme, elle, son premier rang avec 107959 habitants. En 2013, la cité des rois demeure donc la troisième plus grande ville d’Ile-de-France derrière Paris et Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) et devant Argenteuil (Val-d’Oise) et Montreuil. Une croissance qui devrait encore se poursuivre en 2013 puisque des logements continuent de voir le jour, notamment dans le nouveau quartier de la Plaine, autour de la nouvelle station Front- Populaire.

Vaujours grimpe d’une place

Aubervilliers, qui bénéficie également du prolongement de la ligne 12, voit elle aussi sa population s’accroître fortement (+ 1,89%). L’arrivée du métro au pont de Stains et à la mairie prévue pour 2017 contribue à son extension, comme en témoignent les très nombreux programmes immobiliers qui fleurissent en centre-ville.

Même Vaujours, jusque-là avant dernière du classement départemental, connaît une croissance exceptionnelle de sa population. Elle passe de 6396 habitants à 6601, un score qui la propulse devant Gournay-sur-Marne.

A noter que la population diminue dans quinze communes par rapport à janvier 2012. Vu les faibles variations, on peut plutôt parler de stagnations. Bobigny et Villetaneuse enregistrent des baisses un peu plus significatives. Il s’agit probablement d’un effet statistique de la rénovation urbaine : sont enregistrées les diminutions de population dans certains quartiers où des immeubles ont été rasés, mais peut-être encore les locataires des nouvelles constructions. Un vrai bilan pourra être fait quand tous les chantiers seront terminés.

Une chose est sûre, proche de Paris, de mieux en mieux desservie par les transports en commun, avec un très fort taux de natalité, la Seine-Saint-Denis poursuit son développement. Fait notoire, quatre des quinze communes d’Ile-de-France qui gagnent le plus de population depuis 1999 sont situées en Seine-Saint-Denis : Saint-Denis, Aubervilliers, Epinay-sur-Seine et Montreuil.

Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 14:35

recensement_population-cffb3.gifDu 19 janvier au 25 février 2012, une partie de la population aulnaysienne participe au recensement organisé par l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE).

L'objectif principal du recensement est le dénombrement de la population. La collaboration des habitants est nécessaire pour la bonne réalisation de la collecte qui se déroulera du 19 janvier au 25 février à Aulnay-sous-Bois.

Participer au recensement est un acte civique obligatoire. Des agents recenseurs, nommés par la mairie, disposent d'une carte d'agent. Comme chaque année, 8 % de la population sera recensée. Des documents seront déposés au domicile et devront être remis aux agents lors d'un second passage ou retournés à la mairie au plus tard le 25 février.

Pour connaitre plus en détail les modalités pratiques du recensement il vous suffit d'un simple clic : ici.

Source information et image : aulnay-sous-bois.fr

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 11:51

La population continue d'augmenter en Seine-Saint-Denis. Notre département compte en effet 1 528 413 habitants au 1er janvier 2012, soit 10 188 de plus que l'année passée, ce qui se traduit en pourcentage par une progression de 0,67 %.

populationseinesaintdenis2012.jpg

D'après les estimations de l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE), Saint-Denis demeure la ville la plus peuplée du 93 avec 106 927 habitants, soit une progression de 1,96 % par rapport à l'an dernier. Montreuil arrive au second rang avec 104 097 habitants en augmentation de 1,06 % sur un an.

Comme évoqué lors d'un article précédant (à lire ici), avec 83 151 habitants la ville d'Aulnay-sous-Bois se maintient en troisième position en croissance de 0,45 % par rapport à 2011. De ce point de vue, Aulnay-sous-Bois reste donc très loin de la fameuse barre psychologique des 100 000 habitants, le chiffre tabou qui fait soi-disant trembler tellement d'aulnaysiens...

Source Tableau : Le Parisien du 2 janvier 2011  

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Démographie
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 08:52

Logotype_d-Aulnay-sous-Bois.gifLa rédaction d'Aulnaylibre ! n'a pas ménagé ses efforts en sillonnant toute l'année avec des calculettes notre bonne ville d'Aulnay-sous-Bois. La mission fixée était de compter tous les habitants de notre commune. Nous sommes ce matin en mesure de vous livrer le chiffre : il y a 83 151 habitants à Aulnay-sous-Bois au 1er janvier 2012 ! 55 898 sont situés dans le canton nord de la ville et 27 253 dans le canton sud.

Vous l'aurez compris, ce nombre vient bien entendu des dernières estimations de l'INSEE. Les 83 151 habitants se composent, d'une part, de la population municipale. Cette dernière comprend les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune. Elle se chiffre à 82 525 habitants. Il faut y ajouter, par ailleurs, la population comptée à part, qui recense les personnes dont la résidence habituelle est située dans une autre commune mais qui ont conservé une résidence à Aulnay-sous-Bois. 626 habitants sont dans ce cas.

populationaulnaysousbois.jpg

On pourra conclure en écrivant que la population aulnaysienne continue de croître depuis les années 90 à un rythme relativement lent, bien loin des fantasmes de la barre des 100 000 habitants qui suscite tant de remous dans les conversations locales. La dernière personne en date à en avoir fait les frais n'est autre que l'architecte Philippe Vignaud, un temps pressenti pour le futur projet immobilier de l'avenue de la Croix-Blanche,  qui a été littéralement hué pour avoir prononcé ce chiffre lors d'une réunion publique dans notre ville. Il a depuis préféré jeter l'éponge... 

 Toutes les statistiques INSEE relatives à la Seine-Saint-Denis sont accessibles au format pdf d'un simple clic : ici.

Source : chiffres et tableau INSEE. Logo Aulnay sur Wikipedia 

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Démographie
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 16:52

bienvieillirvivreensemble.jpgLancé le 15 juillet 2009, le label "Bien Vieillir - Vivre Ensemble" vise à aider les villes françaises à répondre aux enjeux du vieillissement de la population. D’ici 2030, trois personnes sur cinq vivront dans des villes et 28% de la population sera âgée de plus de 65 ans, le rôle des communes est donc primordial pour favoriser une politique locale en faveur des aînés. Ce label s’inscrit pleinement dans le cadre du plan national « Bien vieillir » et de la démarche « Les villes amies des aînés » portée par l’OMS.

 Il représente un véritable outil d’action pour les villes qui ainsi s’engagent dans une dynamique anticipative, innovante et durable en mobilisant l’ensemble des leurs services dans les domaines de l’urbanisme, du logement, des transports, des services de santé, du médicosocial, de la culture et de la vie associative. Le label est une démarche qui s’inscrit dans le temps et une réflexion sur le long terme. Il représente pour les villes labellisées un vrai engagement puisqu’elles élaborent un plan d’action sur cinq ans pour répondre aux enjeux liés à la place des aînés dans les villes et créer des structures adaptées dans les domaines des transports, de l’habitat, de l’urbanisme, du logement, des prestations de services et du renforcement du lien social.

Les villes qui reçoivent le label s'engagent sur un cahier des charges précis et sur un cycle de cinq ans :

Année 1 : effectuer un audit de la commune réalisé par un comité de pilotage.
Année 2 : élaborer un plan d’action sur trois ans à partir des résultats de l’audit. Mettre au point des indicateurs de référence pour mesurer la mise en œuvre du programme.

Année 2 et 4 : lancer un plan d'action sur trois ans.

Année 5 : évaluer les actions mises en œuvre durant ces trois années.


Le label connaît aujourd’hui une forte dynamique : 34 villes ont été labellisées en 2010 et 38 nouvelles villes le sont cette année, dont Aulnay-sous-Bois récompensée pour son action autour du forum « bien vieillir ».

Le forum du « bien vieillir » à Aulnay est une démarche participative portée par les seniors. Depuis 2010, la ville d’Aulnay-Sous-Bois organise chaque année un « Forum Bien Vieillir ». Son objectif principal ? Informer les seniors sur tous les aspects du « bien vieillir » tout en promouvant la participation active des intéressés à l’intérieur même de la manifestation. C’est ainsi qu’à côté d’interventions et d’ateliers concernant la mémoire, l’équilibre, l’alimentation, le bénévolat, l’activité physique et bien d’autres sujets, les seniors écrivent et mettent en scène, lors du forum, les éléments de leur vie quotidienne qui illustrent les principaux thèmes retenus.

 Fruit d’une collaboration entre les services de santé de la ville, les services gérontologie et le service animation senior, le forum cherche à faire le lien avec les différentes activités proposées aux seniors sur la ville tout le long de l’année. Ni point de départ, ni point d’arrivée, il est conçu avant tout comme un moment d’expression et d’échanges visant à faire vivre une idée simple : un senior en bonne santé est un senior actif !

Source : http://www.senioractu.com

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 16:29

Le saviez-vous ? Une partie de la population d'Aulnay-sous-Bois est actuellement en cours de recensement. Entamée le jeudi 20 janvier 2011 , cette opération s'achèvera le samedi 26 février prochain. Si jamais vous faîtes partie du panel des heureux élus n'hésitez pas à nous faire un petit coucou... !

Le recensement, ce n'est pas seulement compter le nombre d'habitants vivant en France, c'est aussi suivre chaque année l'évolution de la population, des communes et plus généralement de la société. Que ce soit en matière de crèches, d'hôpitaux, de pharmacies, de logements, de transports publics, de rénovation de quartiers, d'infrastructures sportives, etc., les réponses sont essentielles pour aider les élus à mieux répondre aux besoins.

population               ( Evolution de la population d'Aulnay-sous-Bois entre 1968 et 2007. Source : Insee) 

En 2011, une partie d'Aulnay-sous-Bois est recensée. En effet, chaque année, une enquête est organisée par la mairie et l'Insee dans les communes de 10 000 habitants ou plus, auprès d'un échantillon de 8 % de la population. Ainsi, il se peut que vous soyez recensé cette année, alors qu'un membre de votre voisinage ne l'est pas.

Si vous êtes concerné, un agent recenseur se rendra à votre domicile à partir du 20 janvier 2011. Vous pourrez le reconnaitre grâce à sa carte officielle tricolore comportant sa photographie et la signature du maire.

Il vous remettra une feuille pour le logement recensé, un bulletin individuel pour chaque personne vivant dans ce logement et une notice d'information sur le recensement. Si vous le souhaitez, l'agent recenseur peut vous aider à remplir les questionnaires.

Lorsque ceux-ci sont remplis, ils doivent être remis à l'agent recenseur par vous-même, ou en cas d'absence, sous enveloppe, par un tiers (voisin, gardien, etc.). Vous pouvez aussi les retourner à la mairie ou à la direction régionale de l'Insee au plus tard le 26 février 2011.

Les quelques minutes que vous prendrez pour répondre aux questions sont importantes. La qualité du recensement dépend de votre participation. C'est avant tout un acte civique, mais aussi une obligation légale en vertu de la loi du 7 juin 1951 modifiée.

Toutes vos réponses sont confidentielles. Elles sont transmises à l'Insee et ne peuvent faire l'objet d'aucun contrôle administratif ou fiscal.

Pour savoir si vous êtes recensé cette année ou pour obtenir des renseignements complémentaires, contactez la mairie au 0800 77 99 33 (appel gratuit depuis un poste fixe) ou 01 48 79 65 59.

Pour trouver les réponses à vos principales questions sur le recensement de la population 2011 : www.le-recensement-et-moi.fr

Pour en savoir plus et consulter les résultats du précédent recensement : www.insee.fr

Source : http://www.aulnay-sous-bois.com/

  

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 21:44

L'édition 2010 des tableaux de l'économie française situe Aulnay-sous-Bois au 54ième rang des communes de France les plus peuplées. Pour la Seine-Saint-Denis, Montreuil se classe à la 39ième place avec une population de 102 097, suivie de près par Saint-Denis, 41ième avec 100 800 habitants.

POPULATIONAULNAY2010.jpg

Comme vous l'aurez noté, bien qu'il s'agisse de l'édition 2010, le tableau présente la situation avec un décalage de trois ans, soit en 2007. Par ailleurs, c'est le chiffre de la population municipale qui correspond désormais à la notion de population utilisée usuellement en statistique. C'est le chiffre qu'utilise l'Etat pour octroyer les éventuelles dotations, basées sur un critère démographique.

Pour rappel, la population municipale comprend les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune (y compris les étudiants mineurs ayant leur logement à l'extérieur), les personnes détenues dans les prisons de la commune, les personnes sans-abri recensées sur le territoire de la commune et les personnes résidant habituellement dans une habitation mobile recensée sur le territoire de la commune. Par contre les étudiants majeurs sont comptabilisés dans la commune où ils étudient et les militaires dans la commune de leur base militaire.

Source : Tableaux de l'Economie Française Edition 2010 de l'INSEE

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 16:27

La France comptera 73,1 millions d'habitants en 2060. C'est ce qu'on calculé les chercheurs de l'Insee dans leurs dernières projections de population pour la France métropolitaine. Selon l'Institut national de la statistique, ce chiffre sera atteint si les tendances démographiques se maintiennent. Nous serions donc 11,8 millions de plus qu'en 2007. Ces projections sont calculées en fonction des hypothèses d'évolution de trois composantes : la fécondité, la mortalité et les migrations de populations.

Un vieillissement inéluctable.

vieillissement.jpg

Les chercheurs ont aussi calculé qu'en 2060 un tiers de la population devrait avoir plus de 60 ans. Le nombre de personnes de plus de 60 ans augmentera à lui seul de plus de 10 millions explique l'étude. Un vieillissement de la population inexorable. La proportion de personnes âgées de 60 ans ou plus ne peut que progresser jusqu'en 2035. Cette forte augmentation est transitoire et correspond au passage à ces âges des générations du baby-boom. Elle est inscrite dans la pyramide des âges, indique l'Insee. Ainsi, la France pourrait compter 200 000 centenaires en 2060, alors qu'ils étaient 15 000 en janvier 2010. Des centenaires qui vivent pour la moitié d'entre eux en institution. L'autre moitié vit majoritairement seule à domicile, 4% en couple.

Source : 20 minutes du mercredi 27 octobre 2010.

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Démographie
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 10:30

populationfrancaise.JPG

En France.


Les régions littorales, de la Bretagne à la Corse, enregistrent les plus gros gains démographiques. Selon les chiffres du dernier recensement, publiés au "Journal officiel" du 31 décembre. La France compte 63,6 millions d'habitants.

Lentement mais sûrement la France continue de se peupler. L'Hexagone et les départements d'outre-mer comptent désormais 415.077 habitants de plus, ce qui porte leur population à 63.601.002 habitants (61.795.550 pour la seule France métropolitaine). Ce chiffre correspond à une hausse de 0,65% sur un an, l'unité de temps et de mesure de la nouvelle méthode de recensement enclenchée par l'Insee en 2004 et aujourd'hui totalement opérationnelle. Paru au "Journal Officiel" du 31 décembre 2009, il représente la situation démographique de l'année 2007, obtenue par l'addition de toutes les populations totales. Selon ce dernier mode de comptage, qui intéresse tout spécialement les collectivités locales, la France compte, toujours selon le décret du "JO", plus de 65 millions d'habitants (65.031.022, exactement). C'est 5 millions de plus qu'en 1999, date du dernier recensement "ancienne formule"

Seulement trois régions voient leurs nombres d'habitants stagner, sinon diminuer. Les populations totales de la Champagne-Ardenne et de la Martinique sont stables, mais leurs populations municipales baissent de 0,03%. La Guadeloupe est dans le pire cas de figure, avec un recul démographique lisible sur les deux tableaux. Partout ailleurs, la croissance est au rendez-vous. Avec une mention spéciale aux régions de tout l'arc méditerranéen qui, toutes, Midi-Pyrénées compris, réalisent un gain supérieur à 1% par rapport aux chiffres de l'année 2006. La Corse, de très loin la région la moins peuplée de métropole (299.209 habitants), progresse de 1,7%, soit le meilleur score hors outre-mer. La pression démographique sur le littoral se confirme également sur tout l'arc atlantique, de l'Aquitaine (+0,99%) à la Bretagne (+0,83%). Les grands espaces ruraux attirent également. Le Limousin, qui n'en manque pas, compte 6.081 habitants de plus, soit un gain de population de 0,83% sur un an.

La dynamique est plus molle dans les deux grandes régions urbaines que sont l'Ile-de-France (+0,57%) et Rhône-Alpes (+0,74%) dans une moindre mesure. Les progrès sont minuscules sur la partie nord et la partie est de l'Hexagone, particulièrement dans les régions de vieille industrie (+0,08% pour le Nord-Pas-de-Calais et +0,18% pour la Lorraine). Au final, le dernier cliché démographique présenté par l'Insee, décliné par régions, départements et communes sur son site Internet, ressemble d'assez près à celui de l'année précédente. Il n'enlève par ailleurs rien à une situation bien française, celle d'un territoire au paysage communal extrêmement déséquilibré. En effet, sur les 36.682 communes qui maillent l'Hexagone, 19.428 ne comptent que de 50 à 499 habitants et totalisent seulement 4,5 millions d'habitants. A l'opposé, la France totalise 930 communes de plus de 10.000 habitants où se concentre aujourd'hui pratiquement la moitié (31,5 millions de personnes) de la population nationale.

La France en Europe.

Avec plus de 63 millions d'habitants en 2007, la France se place au deuxième rang des pays de l'Union européenne (UE) pour son poids démographique. Elle se place devant le Royaume-Uni (60,9 millions d'habitants) et l'Italie (59,1 millions), mais se trouve encore assez loin de l'Allemagne (82,3 millions d'habitants) mais dont la population diminue. Les 27 pays de l'UE totalisent 495 millions d'habitants.


De l'importance des chiffres de la démographie pour les maires.


Pour les élus, les résultats du recensement, sur lequel l'Etat a paramétré ses dotations financières, sont essentiels. La moindre variation à la baisse peut avoir des conséquences très lourdes sur les budgets locaux.

Pour les maires, le droit à l'erreur n'est guère permis. Des deux types de chiffres fournis par le recensement annuel, il n'y a que celui attestant de la population totale de leur commune qui vaille et non pas, paradoxalement celui certifiant de sa population municipale. Et pour cause : le calcul de la population totale donne un résultat plus généreux car il intègre non seulement les personnes y ayant leur résidence habituelle sur son territoire, mais aussi toutes celles qui, bien qu'habitant hors de celui-ci, y ont un pied à terre, notamment les étudiants qui dépendent du domicile parental. C'est ce qui explique l'importance de l'écart - de plus de 2,6 millions de personnes - qui résulte des deux techniques de comptabilisation lorsque les données de toutes les communes ont été additionnées.

Le chiffre de la population totale constitue en outre la base de référence pour le déclenchement et l'estimation des subventions aux collectivités locales, notamment des dotations financières que l'Etat leur verse, comme la DGF (dotation globale de fonctionnement), une ressource essentielle pour les budgets publics locaux. Ce n'est pas tout. Pas moins de 351 articles de loi se réfèrent à un seuil démographique, que ce soit pour la réalisation d'aires d'accueil des gens du voyage, la création d'établissements publics de coopération intercommunale (Epci), pour calculer les indemnités des élus ou encore, recruter des cadres territoriaux.

A noter qu'en matière d'élections, c'est la population municipale qui fait force de loi. D'elle dépend, par exemple, le droit accordé à l'électeur de panacher ou non les candidats de listes différentes aux élections communales, possibilité réservée aux communes de moins de 3.500 habitants. Les chiffres afférents à la population municipale servent aussi de base aux redécoupages électoraux de toute sorte, comme la refonte des cantons pour l'élection des futurs conseillers territoriaux inscrite dans le projet de réforme des collectivités locales.

Source : Joël Cossardeaux, Les échos, 4/1/2010.


Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Démographie
commenter cet article

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique