Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 11:22
Aulnay-sous-Bois se mobilise pour les chefs d’entreprises !

Aulnay-sous-Bois bichonne les chefs d’entreprises. Mercredi, la Maison de l’emploi de la commune a lancé officiellement un programme de mentorat dédié aux entrepreneurs. L’objectif : faire accompagner bénévolement les jeunes chefs d’entreprise locaux par des pairs chevronnés.

Partager son expérience. «J’en ai eu, des coachs, voire des gourous. Mais ce dont je rêvais, c’est un double de moi-même avec de l’expérience», s’amuse Dominique Restino, créateur de sa propre boîte à 24 ans, et «importateur» du concept de mentorat en France. «Le mentorat, c’est l’accompagnement d’un chef d’entreprise dans le développement de sa société par un autre entrepreneur, qui partage son expérience, l’aide à se poser les bonnes questions», résume-t-il. Ainsi, après une sélection sur dossier, les entrepreneurs candidats seront accompagnés pendant 6 mois, renouvelables un an.

Pourquoi à Aulnay ? Car la Seine-Saint-Denis est l’un des territoires les plus dynamiques en la matière, avec plus de 17 000 créations d’entreprises en 2015. Ainsi, pour le lancement du programme de mentorat, environ 80 chefs d’entreprises locaux étaient présents, dont certains bénéficiant déjà d’un mentor. Parmi eux, Jean, créateur de «Nos grands-mères ont du talent», une société qui embauche des seniors pour cuisiner des plats à emporter. «L’intérêt des mentors, c’est qu’ils nous permettent, à nous qui lançons notre activité, de prendre de la hauteur, de sortir des avis habituels que nous donnent nos amis ou notre famille. Ils n’ont aucun parti-pris, ils ne veulent pas nous protéger, juste nous aider à prendre les bonnes décisions.»

Ouvert à tous. Ce dispositif permet à tout entrepreneur, sans critère d’âge ou de performance — du moment que l’activité est implantée sur Paris Terres d’Envol* — de bénéficier d’un accompagnement mentoral.

Les dossiers de candidature sont à déposer sur www.mentorat.c-entrepreneurs.com

*Dugny, Drancy, Le Bourget, Blanc-Mesnil, Aulnay-sous-Bois, Villepinte, Tremblay-en-France, Sevran

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 07:51
3000 offres d’emploi à saisir en 2016 à la RATP !

3 000 emplois à saisir ! La RATP (Régie autonome des transports parisiens) va recruter «cette année 3 000 personnes», selon sa PDG, Elisabeth Borne.

Voici les postes à pourvoir : 1500 conducteurs et conductrices de bus, près de 300 agents de stations et gares, 150 conducteurs et conductrices de métro, 140 agents de sécurité et de contrôle, près de 250 agents de maintenance. 360 encadrants vont aussi être embauchés, «dont 180 ingénieurs dans des domaines variés que sont le développement, l’ingénierie, les projets, l’exploitation, le commercial, la maintenance, sur des profils Bac+2 à Bac+5». Par ailleurs, 850 contrats aidés vont rejoindre la RATP en 2016 ainsi que 400 CDD pendant l'été.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant :ici

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 14:59

La moitié des 216 ex-ouvriers de l’usine PSA d’Aulnay, licenciés en 2013 après quatre mois de grève très médiatisée, ont vu leur licenciement pour motif économique requalifié en licenciement sans cause réelle et sérieuse.

Ainsi en a décidé ce mardi matin le tribunal des prud’hommes de Bobigny.

Ils toucheront par ailleurs entre 30 000 et 40 000 € d’indemnités, selon leur ancienneté. L’autre moitié des anciens salariés a été déboutée. Pourquoi ? Ils avaient touché une compensation de 19 700 € en signant un accord de fin de grève. Philippe Julien, délégué CGT, envisage de faire appel de cette décision.

PSA n’a pas fait de commentaires sur cette décision.

L’audience avait eu lieu début décembre en présence d’une bonne centaine d’anciens ouvriers de cette usine, fermée en 2014. Mi-décembre, le tribunal des prud’hommes rendait une décision comparable concernant des anciens salariés d’Aulnay défendus par le syndicat SUD. 101 d’entre eux (sur 161) avaient vu leurs licenciements requalifiés en «licenciements sans cause réelle et sérieuse ».

Source article : Le Parisien / Vidéo : Aulnaylibre !

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 11:35

Du 14 au 18 mars 2016 de 10h à 17h à la Mission Locale au 1, rue Auguste Renoir

Semaine de l’alternance à Aulnay-sous-Bois du 14 au 18 mars 2016

La Mission Locale souhaite renforcer l’information et l’accompagnement des jeunes de 16 à 25 ans, non ou peu qualifiés, et mobilisables sur le parcours de l’alternance.

Nous voulons donner un sens aux actions engagées tout au long de cette semaine, en partant d’une réalité territoriale, pour qu’elles répondent au plus près aux attentes et aux besoins à la fois des jeunes et des entreprises.

Semaine de l’alternance à Aulnay-sous-Bois du 14 au 18 mars 2016

Cet évènement poursuit également l’objectif de faire évoluer la représentation des jeunes sur les métiers porteurs et/ou méconnus mais aussi de favoriser l’accès à un emploi stable et durable. En associant les partenaires, les acteurs de l’insertion, les entreprises, les jeunes nous espérons faire émerger les initiatives vers l’alternance.

Mission Locale d'Aulnay-sous-Bois : 1 rue Auguste Renoir Inscription : au 01 48 19 36 00

Source : site de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 15:35
Réunion ce soir à 18h à la Bourse du Travail à Aulnay-sous-Bois contre le projet de loi El Khomri

COMMUNIQUE

Le Comité aulnaysien pour l'unité pour la défense du Code du travail se réunira VENDREDI 4 MARS 2016 à 18 h - Grande Salle de la Bourse du Travail d'Aulnay, 19 rue Jacques Duclos.

Constitué le 15 janvier dernier, notre comité regroupe des militants et élu du PCF, des militants du POID, et des militants de toutes les confédérations ouvrières.

NI AMENDABLE, NI NEGOCIABLE, RETRAIT DU PROJET EL KHOMRI !

C'est pour que l'unité se réalise sur ce mot d'ordre que nous avons réalisé 650 signatures sur la ville et d'uni nos forces dans ce comité.

L'appel des organisations de jeunesse, puis des Unions Régionales Ile de France (CGT, FO, FSU, SUD), du syndicat enseignant SNES à manifester mercredi 8 mars constitue un point d'appui pour un grand mouvement social obligeant Hollande-Valls -El Khomri à retirer leur projet de destruction du Code du travail.

Nous comptons sur votre présence !

Cordialement

Michel LEFEBVRE, pour le comité.

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 13:56
Grosse opération recrutement de la SNCF gare du Nord à Paris le 8 mars 2016 !

Pour la 3e édition de la « semaine de la mixité SNCF », un forum est organisé, le 8 mars prochain de 10 heures à 19 heures en Gare du Nord, afin de promouvoir les métiers pour lesquels SNCF recrute. Plusieurs stands seront proposés aux visiteurs pour leur permettre de découvrir une palette de métiers SNCF.

Des experts métier de l’entreprise pourront répondre aux questions posées et proposer des fiches métiers explicatives. Les visiteurs séduits par nos métiers pourront ensuite candidater via le site SNCF www.emploi.sncf.com/fr/emploi ou la page Facebook « SNCF Recrutement ». Le nombre de recrutements programmés en 2016 s’élève à 5 500 CDI (+ 4 500 en filiales) en France. En Ile-de-France, 300 postes pour la circulation ferroviaire et 400 postes dans la maintenance et les travaux sont à pourvoir. SNCF recrute également environ 700 étudiants en alternance chaque année.

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 07:59
Forum pour l’emploi aujourd’hui à Tremblay

L’office municipal de la jeunesse de Tremblay (OMJT), en partenariat avec la municipalité, le service du développement économique-emploi-formation, et tous les acteurs de l’insertion professionnelle et du lien social, organise ce mercredi son Forum des jobs d’été, alternance, formation.

Une quarantaine d’entreprises et de centres de formation sont attendus. Les visiteurs pourront y consulter près de 300 offres de petits boulots, missions d’intérim, d’alternance et de formation, mais aussi d’emplois durables dans différents secteurs d’activité : accueil, aéronautique, bâtiment, logistique, solidarité.

Ce mercredi 2 mars de 10 heures à 18 heures à l’Espace Jean-Ferrat, avenue Gilbert-Berger à Tremblay.

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 20:11

Alors que PSA était il y a deux ans encore au bord de la faillite, le groupe renoue aujourd’hui avec les bénéfices. En novembre 2013, l'usine d'Aulnay-sous-Bois, en région parisienne, fermait ses portes. La direction avait promis de reconvertir le site et de ne laisser personne sur le carreau. Aujourd’hui, les ex-employés, pour beaucoup au chômage, estiment avoir été trompés. Le nouveau maire de la ville dénonce les fausses promesses de l’époque.

Source : http://lci.tf1.fr

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
25 février 2016 4 25 /02 /février /2016 06:33
540 chômeurs de plus en un mois en Seine-Saint-Denis

540 chômeurs de plus ont été enregistrés en un mois en Seine-Saint-Denis. Soit une augmentation de 0,4 % entre fin décembre et fin janvier 2016. Cette légère hausse concerne les demandeurs d’emploi de catégorie A (n’ayant pas du tout travaillé). Il reste donc 122 370 demandeurs d’emploi dans cette catégorie.

Si l’on prend en compte les catégories A, B et C (y compris ceux qui ont travaillé quelques heures dans le mois), on atteint 166 400 personnes, soit 0,4 % de plus qu’en décembre. A noter que toutes les catégories de demandeurs d’emploi (A, B et C) sont concernées par cette hausse. Toutes les catégories d’âge sont également impactées. En Ile-de-France, les chiffres sont restés stables sur la même période.

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 13:36

Vous trouverez ci-joint un tract du comité "Ne touchez pas au Code du travail" avec un appel à faire signer. Celui-ci a recueilli près de 600 signatures sur la ville d'Aulnay, dont beaucoup de militants syndicaux, selon le comité qui s'exprime ainsi :

« A juste titre, de nombreux militants, responsables syndicaux ou politiques, mais aussi l'immense majorité des travailleurs et jeunes, font connaître leur indignation dès qu'ils prennent connaissance du projet EL KHOMRI.

Ne faut-il pas que l'unité se réalise sur le mot d'ordre : "RETRAIT DU PROJET EL KHOMRI" ? Celui-ci n'est ni amendable, ni négociable.

C'est autour de cette exigence que s'est constitué notre comité le 15 janvier 2016.

Quelle action contre ce projet destructeur du Code du travail, applaudi par le MEDEF et les principaux dirigeants de la droite qui appellent Hollande-Valls à tenir bon. Ne faut-il pas poser la question de la grève, la vraie grève jusqu'au retrait ? Ou faut-il, au nom de l'unité avec la CFDT qui approuve l'essentiel du projet El Khomri, se contenter de demander "le retrait du plafonnement sur les indemnités prudhommales" ?

Nous engagerons cette discussion le 4 mars à 18 h, salle de la Bourse du travail.

Et nous discuterons également de la proposition de désigner des délégués à la conférence nationale du 19 mars (Chalon-sur-Saône) qui réunira des représentants des 135 comités constitués à ce jour, et regroupant des militants de toutes tendances du mouvement ouvrier, pour aider à l'unité pour défendre le code du travail. »

Mobilisation à Aulnay-sous-Bois contre le projet de loi El Khomri sur la réforme du code du travail
Mobilisation à Aulnay-sous-Bois contre le projet de loi El Khomri sur la réforme du code du travail
Mobilisation à Aulnay-sous-Bois contre le projet de loi El Khomri sur la réforme du code du travail
Mobilisation à Aulnay-sous-Bois contre le projet de loi El Khomri sur la réforme du code du travail
Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 15:41

Un documentaire réalisé par Françoise Davisse retrace le combat des ouvriers de PSA lors de la fermeture de l’usine d’Aulnay-sous-Bois. Il s’intitule « Comme des Lions » et sera diffusé en avant-première le samedi 12 mars 2016 à 16h15 au cinéma Jacques Prévert.

Le journal Le Parisien y consacre un article complet et détaillé à lire en cliquant : ici

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 13:48
Le chômage ne baisse pas en Seine-Saint-Denis

Le chiffre est quasi-stable : on compte 30 chômeurs de plus en un mois en Seine-Saint-Denis. Entre fin novembre et fin décembre 2015, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (n’ayant pas du tout travaillé) s’établit à 121 950. En Ile-de-France, le nombre de demandeurs d’emploi de la même catégorie a progressé dans le même temps de 0,4%.

Par contre, si l’on prend en compte les catégories A, B et C (y compris ceux qui ont travaillé quelques heures dans le mois), on atteint 165 810 personnes, soit 0,4 % de plus qu’en novembre. En Ile-de-France, ce nombre augmente de 0,8 % sur un mois.

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
30 décembre 2015 3 30 /12 /décembre /2015 18:12
Laissez-vous tenter par une mission de service civique à 573 euros par mois à Aulnay-sous-Bois !

Vous avez entre 16 et 25 ans et vous êtes disponibles 28 heures par semaine sur 4 jours à partir du mois de février ? Pourquoi ne pas tenter une mission de service civique ? L’association Unis-cité recherche 26 jeunes pour assurer des missions régulières durant 6 mois à Aulnay. Votre travail ? Sensibiliser des familles aux enjeux de l’environnement et aux économies d’énergie avec des actions collectives ou bien lors d’entretiens individuels pour apprendre à chacun les écogestes.

Seule la motivation compte, aucune qualification n’est requise. A la clé, une indemnité de 573 € par mois. Deux réunions d’informations sont prévues le 12 janvier à 14 heures à la mission locale du Blanc-Mesnil et le 13 janvier au bureau information jeunesse à Aulnay à 14 h 30. Renseignements sur uniscite.fr ou à fcissokho@uniscite.fr

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 10:17
L’association Unis-Cité recrute 26 jeunes à Aulnay-sous-Bois pour 6 mois de service civique

Un recrutement fondé uniquement sur la motivation, pour lequel aucune qualification n’est exigée. L’association Unis-Cité est à la recherche de 26 jeunes Aulnaysiens pour effectuer six mois de service civique. Leur mission débuterait en février prochain, à raison de 28 heures par semaine, contre une indemnité mensuelle de 573 €. Il s’agit de sensibiliser des « personnes vulnérables » à la maîtrise de leur consommation d’énergie. Les recrues interviendront notamment auprès de particuliers, pour leur expliquer comment utiliser les nouveaux compteurs électriques dits « intelligents » Linky.

Rens. et inscriptions sur http://www.uniscite.fr/antenne/seine-saint-denis/ou auprès du Bureau information jeunesse au 01.48.79.63.34.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 09:07
Cambriolage à l’agence Pôle emploi d’Aulnay-sous-Bois

Coïncidence ou acharnement ? Trois agences Pôle emploi ont été cambriolées en l’espace de dix jours en Seine-Saint-Denis. La série a débuté dans la nuit du vendredi 20 au samedi 21 novembre, à Sevran. Les voleurs sont entrés par effraction dans une salle au rez-de-chaussée du bâtiment, situé rue Paul-Langevin.

Ils ont dérobé des vidéoprojecteurs, un ordinateur portable et des chèques cadeaux et des tickets restaurants. « Quand on est arrivé au travail lundi, tout avait déjà été nettoyé. C’est comme s’il ne s’était rien passé », assure un agent.

Quelques jours plus tard, toujours à Sevran, une autre structure, municipale cette fois, a été « visitée » : le Pôle emploi formation, situé avenue Salvador-Allende. Les intrus n’ont toutefois pas trouvé grand-chose : des clés de voiture, un peu d’argent en liquide… La mairie a déposé plainte. Cette semaine, deux autres agences ont été la cible d’intrusions et de vandalisme. Il s’agit des Pôle emploi de Livry-Gargan et d’Aulnay, cambriolés dans la nuit du lundi au mardi. « L’agence de Livry a été mise sens dessus dessous.

A Aulnay, il y a eu plus de casse. Il a fallu faire appel à des ouvriers pour remettre les lieux en état », indique une syndicaliste. L’agence d’Aulnay n’aurait pas pu rouvrir ses portes dès le matin. Mais dans l’ensemble, ces cambriolages n’ont pas eu d’impact sur le fonctionnement des agences, et l’accueil du public.

La direction régionale de Pôle emploi n’est pas en mesure d’établir avec précision l’ampleur du préjudice. Et préfère rester prudente sur l’interprétation de ces incidents répétés : « C’est vrai que les cambriolages sont assez rares. Ce qui est nouveau, c’est qu’ils aient lieu en un temps si rapproché », souligne un porte-parole.

Ce dernier insiste sur un point : « Nos locaux sont protégés, il y a un système de vidéoprotection. » Les images des caméras ont d’ailleurs été exploitées par la police, notamment à Sevran. Pôle emploi indique enfin avoir pris des mesures pour ses agences du 93 : « On a travaillé avec la police pour renforcer les rondes, et on a rappelé les consignes aux vigiles de la société de surveillance à distance. »

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 14:31
161 anciens salariés de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois fixés aujourd’hui sur la régularité de leur licenciement

Ce fut l'un des plus importants plans sociaux de ces dernières années: le tribunal des prud'hommes de Bobigny, saisi par 161 anciens salariés de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) qui contestent la régularité de leur licenciement en mai 2013, rend sa décision mardi 1er décembre.

Ces ex-PSA, pour la plupart adhérents au syndicat Sud, contestent l'existence d'un motif économique à la fermeture de cette usine du nord de Paris et accusent le constructeur automobile de ne pas avoir respecté ses obligations en matière de reclassement. Ils réclament plusieurs dizaines de milliers d'euros de compensations financières.

Le plan de restructuration du groupe PSA Peugeot Citroën, en difficultés financières, s'était soldé par la suppression de 11.600 postes entre fin 2011 et fin 2013. L'usine d'Aulnay, qui employait 3.000 salariés en 2012, a produit sa dernière voiture, une Citroën C3, en octobre 2013.

Lors de l'audience, le 23 juin dernier dans une salle comble, leur avocat Me Fiodor Rilov s'était employé à démontrer le "caractère illicite" selon lui de l'accord de fin de grève signé entre 550 salariés et la direction.

Après avoir bloqué l'usine pendant quatre mois en 2013 pour s'opposer à sa fermeture, les grévistes avaient accepté de mettre fin au mouvement en échange d'une indemnité supplémentaire de 19.700 euros.

La direction avait fait valoir au contraire que l'accord était parfaitement régulier, dès lors qu'il avait été entériné par les "principales organisations syndicales", dont la CGT, forte de près de 35% des voix auprès des ouvriers, et la CFDT (5%). Sud (12%) n'était pas signataire.

Me Rilov avait également dénoncé le fait que ces licenciements n'avaient "aucune justification économique valable", PSA s'étant selon lui servi de la crise économique mondiale comme d'un "prétexte" pour mener à bien une stratégie de délocalisation mûrie de longue date.

Au total, plusieurs centaines d'anciens salariés, regroupés en fonction de leur appartenance syndicale, ont saisi la justice pour contester les conditions de leur licenciement.

Le 8 décembre, le tribunal des prud'hommes de Bobigny examinera ainsi la demande de la CGT d'Aulnay qui réclame pour sa part que l'indemnité obtenue dans le cadre de l'accord de fin de grève soit élargie à l'ensemble des grévistes.

Selon le syndicat, cette prime a été accordée par la direction "à la tête du client", selon des "critères flous".

Source : https://www.am-today.com evs/sab/thm/spi © 2015AFP

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 07:05
Augmentation du chômage de 4,3 % en un an dans le 93

Fin octobre 2015, en Seine-Saint-Denis, 121 660 personnes étaient inscrites à Pôle emploi en catégorie A (n’ayant pas travaillé du tout). Ce nombre augmente de 0,9 % par rapport à fin septembre 2015, ce qui représente 1 030 inscrits supplémentaires.

Sur un an, entre octobre 2014 et octobre 2015, il est en hausse de 4,3 % soit 4 980 chômeurs de plus. En Ile-de-France, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A augmente de 0,8 % par rapport à fin septembre 2015 (+4 %) en un an.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 20:35
La Société du Grand Paris va investir 190 millions d’euros sur le site PSA d’Aulnay-sous-Bois

Non, ce ne sont pas des promesses de campagne mais bien des décisions fermes et définitives qui ont été prises ce vendredi après-midi par le conseil de surveillance du Grand Paris Express. Le concepteur du futur supermétro de la banlieue parisienne a confirmé que toutes les lignes annoncées au démarrage du projet seront bien réalisées.

Les trois dernières lignes lancées. La SGP a adopté les autorisations d’investissements des lignes 15 Est (Saint-Denis-Pleyel-Champigny-centre), 17 (Le Bourget-RER-Le Mesnil-Amelot) et 18 (Aéroport d’Orly-Versailles-chantier). Il s’agissait des trois dernières lignes pour lesquelles des sommes devaient être débloquées : 8 Mds€ d’investissements sont ainsi engagés. Symbole fort : la ligne 18 est confirmée par l’Etat malgré l'avis négatif formulé par le commissaire général à l’investissement.

Autre confirmation d’importance : dans le cadre des investissements de la ligne 17, la Société du Grand Paris confirme 190 M€ d’investissements sur l’ancien site PSA d’Aulnay (Seine-Saint-Denis). Elle va y implanter un site de maintenance et de remisage, un site de maintenance des infrastructures et un poste de commandement centralisé qui serviront aux lignes 16 et 17. Plusieurs centaines d’emplois y seront réimplantées.

Pour la ligne 15 Est, prévue en deux phases (2025 puis 2030), les élus de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne en ont profité pour demander que soient menées des études pour l’accélération du calendrier pour la partie sud entre Rosny et Champigny. «L’engagement de 3,5 Mds€ pour la ligne 15 Est est une bonne nouvelle, a insisté Christian Favier, président du conseil départemental du Val-de-Marne. Je travaille pour accélérer sa réalisation, nous ne pouvons attendre 2030 pour améliorer les liens avec Val-de-Fontenay et la Seine-Saint-Denis.»

Un budget 2016 qui dépasse le milliard d’euros. Pour la première fois en 2016, le budget dépensé par la Société du Grand Paris va atteindre plus d’un milliard d’euros (1,112 Mds€), dont 222 M€ rien que pour la ligne 15 sud (Pont-de-Sèvres-Noisy-Champs), la plus avancée.

Des mesures en faveur des RER existants. La SGP poursuit ses engagements en faveur de l’amélioration des lignes de transports existantes. 159 M€ sont engagés pour le prolongement du RER E Eole à l’ouest, 25 M€ vont aux travaux nécessaires au retournement des RER A à Cergy-Pontoise (Val-d’Oise). Un accord de financement valide également 300 M€ pour le prolongement de la ligne 11 de Mairie des Lilas à Rosny-Bois-Perrier.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 07:11
1710 chômeurs de moins en un mois dans le 93

1 710 chômeurs de moins en un mois en Seine-Saint-Denis. Soit une diminution de 1,4 % entre fin août et fin septembre. Cette baisse spectaculaire concerne les demandeurs d'emploi de catégorie A (n'ayant pas du tout travaillé).

Il reste 120 630 demandeurs d'emploi dans cette catégorie. Si l'on prend en compte les catégories A, B et C (y compris ceux qui ont travaillé quelques heures dans le mois), on atteint 164 060 personnes, soit 0,3 % de moins qu'en août. A noter que la baisse concerne toutes les catégories, sauf les 50 ans et plus pour lesquels l'évolution est stable. En Ile-de-France, le chômage a baissé de 1,2 % en septembre.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans 93 Infos Emploi
commenter cet article
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 16:50
La RATP veut recruter encore plus dans le 93

Toujours plus de partenariat. C’est un peu le mot d’ordre que viennent de lancer en cœur la présidente directrice générale de la RATP et le président socialiste de Seine-Saint-Denis.

La semaine dernière, au centre bus d’Aubervilliers, Elisabeth Borne et Stéphane Troussel ont, en effet, signé une charte de partenariat pour poursuivre voire augmenter encore les formations et les emplois au sein de la Régie dans le département.

« En 2014, la RATP a embauché 700 hommes et femmes en Seine-Saint-Denis, soit 25 % des emplois pourvus cette année-là », se félicite Elisabeth Borne. Et ça va continuer, promet-elle. « Ici, comme ailleurs, mais peut-être encore plus en Seine-Saint-Denis, la RATP souhaite promouvoir l’égalité des chances. C’est notre mission de service publicde proposer des opportunités à de nombreux jeunes sortis du système scolaire sans qualification », poursuit-elle.

« Le dispositif passerelle emploi — en place depuis près de dix ans avec la RATP, NDLR — n’est pas qu’une ligne budgétaire. C’est utile. Ce n’est pas qu’une politique publique qui s’affiche. Il s’agit de s’occuper de vos vies et de vos parcours », s’enflamme Stéphane Troussel à l’attention des jeunes conducteurs de bus et de tram qui ont bénéficié de cette aide.

« La formation m’a aidée à m’imposer dans un bus »

Ils ont été sélectionnés par Pôle emploi ou la mission locale, ont été formés par des associations telles que Jérémy et Assofac, essentiellement pour des remises à niveau en français, et travaillent désormais pour la RATP. Dix-huit hommes et deux femmes sont venus témoigner de leur nouvelle vie.

Yahya, 22 ans se dit « heureux ». « Tout va bien », assure celui qui, avec son niveau scolaire de 1re pro, avait d’abord essayé de monter son propre restaurant, lequel n’avait pas marché. Aujourd’hui, il est fier de porter l’uniforme vert foncé de la RATP.

« Je tiens à remercier tous ceux qui nous ont aidés », sourit Icham. Cet ancien électricien de Pantin s’est retrouvé au chômage avant de suivre une formation de trois mois via Jérémy et de passer le permis D de chauffeur de transport en commun. Julie, elle, est devenue machiniste-réceptionniste à Saint-Denis. « La formation a été salutaire pour moi. Cela m’a aidée à m’imposer dans un bus. Ce n’était pas gagné. Je suis très timide », confie la jeune femme, qui reconnaît ne pas se sentir encore à l’aise lorsqu’elle s’y trouve seule la nuit.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi Transports 93 Infos
commenter cet article
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 07:38
Pas d’embellie sur le front du chômage en Seine-Saint-Denis

70 chômeurs de plus en juillet en Seine-Saint-Denis. Après la baisse (- 0,5 %) du mois dernier, le chômage progresse légèrement entre fin juin et fin juillet : + 0,1 % de demandeurs d'emploi de catégorie A (n'ayant pas du tout travaillé dans le mois), soit 121 030 personnes.

Sur un an, la hausse est de 4,6 %. Si l'on prend en compte les catégories A, B et C (y compris les demandeurs d'emploi ayant travaillé quelques heures dans le mois), on atteint 163 890 personnes, + 0,1 % en un mois et + 6,4 % en un an. En Ile-de-France, ce mois-ci, le chômage baisse légèrement (- 0,3 % pour la catégorie A). C'est à Paris que la baisse est la plus forte : - 1,1 %.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 21:06
Retard dans l’arrivée d’ID Logistics sur le site PSA à Aulnay-sous-Bois

Toujours rien, pas l’ombre d’un engin de chantier. La construction des entrepôts d’ID Logistics sur les terrains PSA d’Aulnay n’a pas commencé. Ils doivent pousser là où se dressait autrefois l’atelier de montage de l’usine automobile, démoli.

ID Logistics avait annoncé l’ouverture d’un premier bâtiment fin 2015. Le calendrier ne sera pas respecté. « On a du retard. Ce sera plutôt pour le premier semestre 2016 », reconnaît Eric Hémar, PDG de l’entreprise de logistique, la première — et la seule à ce jour — à avoir acquis, il y a cinq mois, une parcelle de 15 ha sur les 160 du site industriel qui a fermé ses portes fin 2013.

ID Logistics a confié la maîtrise foncière au groupe Segro, qui va prendre en charge la construction, en deux temps, de deux entrepôts, d’une surface totale de 91 000 m2. Eric Hémar assure que rien n’est remis en cause. « Nous disposons du permis de construire. Le volet immobilier prend juste plus de temps que prévu. Nous avons dû procéder à des ajustements, parce que les besoins de notre client ont évolué. Nous attendons son engagement final », explique-t-il.

A l’en croire, ID Logistics recrutera, comme annoncé, « entre 400 et 500 emplois » pour son nouveau site aulnaysien. La maison de l’emploi, située à la lisière de la cité de la Rose-des-Vents voisine, sera mise à contribution pour embaucher localement. Quant aux anciens de l’usine PSA, ils ne seront pas légion parmi les futurs manutentionnaires. ID Logistics avait recruté parmi les ouvriers environ 50 personnes, aujourd’hui en poste dans d’autres entrepôts du département et de la région. Le « congé de ré-industrialisation », un dispositif qui permettait aux ouvriers d’attendre l’ouverture des entrepôts à Aulnay, n’a finalement séduit qu’une petite dizaine d’entre eux, qui s’attelleront à la tâche… dès qu’ils auront un entrepôt au-dessus de leur tête.

Quant au reste du site, un terrain exceptionnellement situé, plus vaste que la Défense, son avenir est encore suspendu aux discussions entre PSA et les pouvoirs publics. Il est acquis qu’il accueillera les ateliers de maintenance du Grand Paris Express. En septembre, on saura s’il est retenu parmi les sites pouvant accueillir des infrastructures olympiques.

Rappel historique

ID Logistics intéressé par le site depuis 2013.

12 juillet 2012. PSA annonce la fermeture de son usine d’Aulnay-sous-Bois, qui compte 3 000 employés et 300 intérimaires.

Début 2013. L’entreprise ID Logistics annonce un projet de création d’entrepôts sur le site et annonce la création de 600 emplois, chiffre revu la baisse par la suite. Le patron annonce de premiers recrutements parmi les anciens de PSA.

Fin 2013. L’usine automobile est définitivement fermée.

Avril - mai 2014. Enquête publique sur le projet d’ID Logistics de construire deux entrepôts de 91 000 m2 sur une parcelle du site. Les démolitions des bâtiments de l’usine commencent.

Juillet 2014. Les mairies d’Aulnay et de Gonesse (Val-d’Oise) valident le permis de construire d’ID Logistics.

Février 2015. ID Logistics signe l’acquisition de 15 ha de terrain sur les 160 ha de PSA.

Premier semestre 2016. Ouverture prévue d’ID Logistics à Aulnay, avec plusieurs mois de retard.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 09:11
Le 93, champion de l’augmentation du chômage en Ile-de-France

Une très légère baisse, mais une baisse tout de même. Fin juin, la Seine-Saint-Denis comptait 120 960 demandeurs d’emploi de catégorie A (n’ayant pas du tout travaillé), soit 550 personnes de moins qu’en mai (-0,5 %). Sur un an, le nombre de chômeurs a toutefois progressé de 5,1 % dans le 93, c’est l’augmentation la plus forte de toute l’Ile-de-France.

Si l’on prend en compte les catégories A, B et C (y compris les demandeurs d’emploi ayant travaillé quelques heures dans le mois), on est à une quasi-stabilité avec 163 740 personnes inscrites à Pôle emploi (-0,1 %). En Ile-de-France, l’évolution est la même (-0,5 % pour la catégorie A). C’est à Paris (-1 %) et dans les Hauts-de-Seine (-0,9 %) que la situation s’améliore le plus pour la catégorie A.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 14:41
Les anciens salariés de PSA aux prudhommes après la fermeture de l’usine d’Aulnay-sous-Bois

Ils sont venus avec des documents soigneusement rangés dans des pochettes cartonnées ou des sacs en plastique. Dans une salle d’audience comble, les anciens collègues se donnent l’accolade, certains n’ont revu personne depuis leur départ de l’usine d’Aulnay, en 2013. Deux ans après avoir perdu leur travail, près de 120 ex-PSA étaient présents au tribunal des prud’hommes de Bobigny, pour contester leur licenciement. 161 dossiers au total ont été examinés au cours d’une longue audience.

Les avocats de PSA ont eu beau pointer la diversité des cas, pour l’avocat des salariés, Me Fiodor Rilov, ils ont un point commun. Les ruptures des contrats de travail sont toutes liées, selon lui, à un plan de sauvegarde de l’emploi «irrégulier». Il s’agit du PSE présenté par le groupe automobile en juillet 2012, après qu’il eut annoncé la fermeture de l’usine d’Aulnay (3000 salariés) et la suppression de 1400 postes à l’usine de Rennes (Ille-et-Vilaine). L’avocat, connu pour avoir porté les dossiers Goodyear et Continental, met en doute la «justification économique» de la restructuration menée à l’échelle du groupe (plus de 11 000 suppressions de postes entre 2011 et 2013).

Décision le 1er décembre

«Le groupe traverse alors une crise, qui a duré à peine un an sans empêcher la progression de ses profits, assène Me Rilov. Mais tout à coup, cette crise va lui permettre de procéder à cette fermeture, programmée depuis bien longtemps.» En 2011, la CGT avait dévoilé une note interne évoquant déjà la disparition d’Aulnay, un an avant l’annonce officielle. L’argument fait sursauter Yasmine Tarasewicz, l’un des conseils de PSA : «Je ne veux pas laisser les juges qui nous écoutent ou les gens dans cette salle avoir le sentiment que le plan de sauvegarde de l’emploi n’avait pas de justification économique.» Quelques voix s’élèvent dans la salle : «Menteuse, menteuse !» L’avocate repousse les arguments des demandeurs, en particulier ceux qui contestent leur départ dans le cadre du protocole de fin de grève. Cet accord entre la direction et la CGT avait mis fin en mai 2013 à une grève de 16 semaines dans l’usine d’Aulnay. Les grévistes, puis d’autres salariés, avaient pu toucher une indemnité supplémentaire de 19 700 €, à condition de quitter leur poste tout de suite, en renonçant aux mesures de reclassement. «Il y a eu une concession de l’employeur, une concession du salarié, si l’acte est nul alors les sommes versées doivent être restituées !», affirme Yasmine Tarasewicz, alors qu’un peu plus tôt Fiodor Rilov fustigeait «un mécanisme ostensiblement contraire au code du travail».

Dans la salle, on soupire. «La pression qu’on nous a mise à l’époque pour partir !», s’exclame Brahim, 35 ans, lors d’une suspension d’audience. «Du coup, on n’a pas profité des formations», ajoute ce père de famille, dont les indemnités chômage vont bientôt se tarir. Il n’est pas le seul à chercher du travail, parmi les 161 demandeurs, qui réclament de 20 000 à 100 000 € d’indemnités. Les juges prud’homaux rendront leur décision le 1er décembre. Une seconde salve d’une centaine de dossiers fera l’objet d’une nouvelle audience d’ici la fin de l’année.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 09:21
Très légère amélioration de l’emploi en Seine-Saint-Denis

120 chômeurs de moins en un mois en Seine-Saint-Denis. Très légère amélioration de l'emploi le mois dernier en Seine-Saint-Denis. Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (n'ayant pas du tout travaillé dans le mois) a baissé de 0,1 % entre février et mars 2015, soit 120 chômeurs de moins.

Il reste néanmoins 119 470 personnes inscrites à Pôle emploi 93 en catégorie A, et 160 530 au total, si l'on ajoute les catégories B et C, qui ont travaillé quelques heures dans le mois. Le 93 reste le département francilien le plus touché par le chômage. Dans le détail, la situation s'améliore surtout pour les plus jeunes. Le nombre de chômeurs de moins de 25 ans a baissé de 1,9 % en un mois.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique