Publié le 13 Avril 2016

Pas de fermeture pour le Cap à Aulnay-sous-Bois et un nouveau projet mené par la directrice du conservatoire de musique

C’est l’un des dossiers délicats à Aulnay-sous-Bois : l’avenir du Cap, la salle de musiques actuelles des quartiers nord. Alors que le maire (LR) Bruno Beschizza a décidé de repenser la programmation, estimant que les Aulnaysiens ne fréquentent pas suffisamment la structure, une centaine d’adhérents avaient manifesté leur désaccord lors du dernier conseil municipal.

L’édile reste sur sa position : dans une récente note de service, il nomme Bernadette Dodin, la directrice du conservatoire à rayonnement département, « chargée de mission pour la préfiguration du Nouveau Cap ». La note précise qu’à ce titre, « elle travaille en lien direct avec l’équipe du Cap ».

Source article : Le Parisien / Image : Aulnaylibre !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 7 Avril 2016

Spectaculaire opération anti-fraude dans la gare RER B à Aulnay-sous-Bois

« Ticket s’il vous plaît ! » Refrain largement entendu, mercredi soir, sur le RER B au nord de Paris. Une vaste opération anti-fraude était organisée par la SNCF, appuyée par la sûreté ferroviaire (Suge), la police, la RATP et les transporteurs Transdev et Kéolis. 500 agents ont été déployés dans les 14 gares du secteur, permettant ainsi de verbaliser 1 200 voyageurs — pour une recette de 11 000€.

Le but : « Montrer aux fraudeurs qu’on applique la tolérance zéro », résume Jérôme Lefebvre, directeur du RER B, présent à la gare d’Aulnay. Car la fraude a un coût : 63 M€ sur toutes les lignes Transilien ! Pour contrer ces fraudeurs, il faut « sans cesse développer de nouveaux dispositifs », explique Michel Bendjiri, responsable de la lutte anti-fraude sur le RER B. « Par exemple, quand les contrôleurs sont repérés, les voyageurs sans ticket n’hésitent pas à descendre à la gare suivante, puis à prendre un bus, poursuit-il. Notre réponse est simple : nous sommes présents dans toutes les gares, donc on les attrape forcément. »

Dans cette mission, les contrôleurs sont accompagnés par des policiers. « Très souvent, les fraudeurs disent ne pas avoir leurs papiers sur eux, explique Yohan Hospital, responsable du secteur pour la Suge. Les agents SNCF n’ont pas le droit d’effectuer un contrôle d’identité, mais la police ferroviaire, oui. »

Les résultats semblent bons : il y a deux ans, la SNCF estimait à 12 % la proportion de fraudeurs sur les 400000 usagers quotidiens du RERB nord. Aujourd’hui ce chiffre oscille entre 7 % et 8 %.

Du côté des voyageurs, l’avis sur le contrôle massif est mitigé. Ali, un habitant d’Aulnay-sous-Bois, estime que « c’est une bonne chose ». « L’entretien des trains a un coût, notamment pour la propreté. Moi, je paye mon passe Navigo et je n’ai pas envie de voyager dans une rame sale ! » A côté de lui, Mohamed* est plus partagé. « Même avec la baisse du prix du passe Navigo (70 € depuis l’an dernier), cela reste cher pour les gens qui n’ont pas de moyens, mais qui sont tout de même obligés de se déplacer, notamment pour aller chercher du travail. »

*Le prénom a été modifié

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 5 Avril 2016

Débat sur la sécurité et la circulation dans le quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois

Habitants, vous avez la parole ! La municipalité d’Aulnay-sous-Bois organise une réunion de quartier à la Rose-des-Vents, ce mercredi 6 avril. L’occasion d’aborder certaines thématiques fortes sur le secteur.

A l’ordre du jour notamment : un point sur la sécurité et la téléalarme. La ville a récemment institué une formule d’abonnement, permettant aux habitants qui le souhaitent de relier l’alarme de leur domicile à la police municipale, censée intervenir en moins de 10 minutes en cas d’infraction. Autre sujet qui sera évoqué : la circulation.

Ce mercredi à 18 heures, au réfectoire Paul-Eluard, rue de Bougainville à Aulnay-sous-Bois. Accès libre.

Source article : Le Parisien / Photo : Aulnaylibre !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Démocratie de proximité

Publié le 1 Avril 2016

Les habitants d’Aulnay-sous-Bois sont-ils trop pauvres et pas assez qualifiés pour EuropaCity ?

Dans Le Parisien, source inépuisable d’inspiration de la blogosphère locale, le journaliste Thomas Poupeau a publié un long et très intéressant article (à lire ici) à propos du projet de centre commercial et de loisirs EuropaCity porté par le groupe Auchan pour la ville de Gonesse.

Comme vous le savez certainement, les communes alentours comme Dugny, Le Bourget, Drancy, Tremblay-en-France, Sevran, Villepinte, Le Blanc-Mesnil ou Aulnay-sous-Bois voient d’un très mauvais œil cette implantation qui viendrait concurrencer frontalement O’Parinor (Aulnay-sous-Bois), Aéroville (Tremblay-en-France) ou encore Plein Air (Blanc-Mesnil).

Pour tenter d’étayer son argumentaire, Le Blanc-Mesnil a par exemple récemment commandé une étude censée remettre en cause les emplois possiblement créés par l’arrivée d’un tel équipement. On parle tout de même d’un chiffre entre 11500 et 17500 postes de travail potentiels.

En lisant attentivement les conclusions de l’étude, il est frappant de constater que finalement ce n’est pas vraiment le projet EuropaCity et les emplois en devenir qui posent problème mais plutôt les gens qui habitent autour !

En effet, premièrement, la population locale est visiblement jugée comme n’étant pas assez qualifiée pour occuper les emplois générés ! Deuxièmement, le pouvoir d’achat des gens du secteur est jugé, semble-t-il, tellement au ras des pâquerettes, qu’ils n’auraient potentiellement pas les moyens d’aller dépenser leur argent dans les structures du centre EuropaCity ! On pointe ainsi du doigt le pourcentage des habitants vivant sous le seuil de pauvreté à Gonesse (24,6%) et Aulnay-sous-Bois (25,1%).

Dès lors, si l’on prend un peu de hauteur, le constat de cette étude est tout de même totalement humiliant et consternant ! Elle reviendrait à dire que bon nombre d’Aulnaysiens et d’habitants des communes limitrophes doivent, faute de formation et de qualification suffisantes, se contenter de jobs sans plus-value et sans intérêt ! De même, et c’est une double peine, nos bourses ne seraient pas assez larges pour les belles et grandes enseignes ! Il faudrait se contenter du low-cost, par manque d’ambition !

Alors cherchez l’erreur !

De là à penser que nous sommes considérés comme des gens de seconde zone…

Marc Masnikosa

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Commerce

Publié le 1 Avril 2016

La manifestation au lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois se termine par cinq arrestations

La police est intervenue en masse au lycée Voillaume, à Aulnay-sous-Bois, ce vendredi matin. Aux alentours de 8 h 30, environ trois cents jeunes, en grande majorité des lycéens, se sont rassemblés devant l’établissement, pour montrer leur opposition au projet de loi travail. Mais quelques casseurs se sont mêlés à la foule et ont mis le feu à deux poubelles.

Parallèlement, quelques mouvements de foule ont « débordé » sur la départementale D 115 toute proche. Plusieurs véhicules de police sont donc intervenus. Ils ont essuyé quelques jets de projectiles. Cinq jeunes ont été interpellés. Selon les informations du journal Le Parisien, quatre d’entre eux au moins ne sont pas des lycéens. A 11 h 30, la situation est revenue au calme.

Source article : Le Parisien / Source image : Twitter

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 1 Avril 2016

Cusnir Nica du lycée Jean Zay de retour à Aulnay-sous-Bois !

La lycéenne de Jean Zay, Cusnir Nica, signalée disparue depuis quelques jours est de retour à Aulnay-sous-Bois.

C’est le maire de la commune Bruno Beschizza qui l’a annoncé sur son compte Twitter. « Nica est de retour chez elle, saine et sauve. Merci à tous les twittos pour votre mobilisation » a-t-il indiqué.

L’alerte enlèvement n’avait pas été enclenchée. Des sources concordantes semblaient indiquer qu’il s’agissait probablement d’une fugue.

Quoi qu’il en soit, c’est évidemment une excellente nouvelle et nous souhaitons à Cusnir de retrouver calme et sérénité auprès des siens.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education