Aulnay-sous-Bois, chantiers et constructions en cours (6) : construction de deux résidences de standing avenue Coullemont

Publié le 14 Septembre 2011

Coullemont1.JPG

L'avenue Coullemont, située à proximité immédiate du Parc Dumont et de la gare, s'est trouvée projetée sous les feux de l'actualité particulièrement à l'automne 2009. Il était question, à l'époque, de préserver un certain nombre de pavillons d'architecture remarquable de l'appétit des prometteurs. Ces derniers bénéficiaient en effet d'un plan local d'urbanisme favorable à la construction de logements collectifs puisque le secteur était classé en zone UD.

Coullemont2.JPG

Contrairement aux riverains de la rue de Pimodan, défendus avec acharnement et ostentation par le maire Gérard Ségura entre les deux tours des élections régionales de 2010, les habitants de l'avenue Coullemont n'ont pas réussi à faire avorter le projet du promoteur. A travers une association de quartier ils ont toutefois obtenu que deux bâtiments séparés et alignés aux autres constructions  soient érigés plutôt qu'une barre unique de logements en bordure de rue.    

Coullemont3.JPG

Ce sont ces deux résidences qui sortent actuellement de terre, ravivant d'une certaine façon les débats qui agitent tant notre ville autour des questions d'urbanisme. Fallait-il conserver les pavillons et les protéger des affres de la zone UD ? Fallait-il au contraire densifier sur cet axe près des transports, des commerces et d'un parc ? Chacun a sans doute son opinion sur la question... Celle de l'adjoint à l'urbanisme de l'époque, Alain Amédro pour ne pas le nommer, était qu'il aurait mieux valu rendre impossible les conditions d'un tel gâchis.

Quoi qu'il en soit, ces nouveaux appartements de centre-ville, qualifiés de standing, arrivent et sont bien entendu garantis 0% logements sociaux...

Stéphane Fleury

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Urbanisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Stéphane Fleury 15/09/2011 10:56


Bien entendu qu'Aulnay-sous-Bois ne peut s'envisager en vase clos à l'abri de toute évolution urbanistique. Mais ce qui est frappant sous cette mandature c'est le décalage entre les belles
promesses affichées concernant la concertation, la co-élaboration cette chance unique offerte à la population d'être partie prenante des décisions d'un exécutif politique.

De ce point de vue, la démocratie participative aulnaysienne est un leurre tragique ! A mon sens, il y a des moments clés où les élus qui exercent un pouvoir doivent arrêter de se regarder le
nombril en s'auto-persuadant que toutes leurs décisions sont forcement bonnes. Un poil de pédagogie, d'ouverture d'esprit pour accepter la contradiction sont des minimums préalables pour tenter
d'instaurer un climat de confiance propice au dialogue, au débat et à l'évolution des positions de chacun...

On est assez de loin ça à Aulnay-sous-Bois, notamment en matière d'urbanisme où c'est plutôt la politique des bulldozers qui prévaut...


Jean Louis Karkides 15/09/2011 08:22


Peut on laisser Aulnay à l'abri d' une certaine densification?
Certainement pas mais on n'est pas obligé d'atteindre 100000 habitants et certainement pas sans une véritable concertation.
Le centre ville ne peut pas échapper a un certain changement.
Nous sommes de plus en plus nombreux et rogner sur les terres agricoles, créer de nouvelles villes se fait au détriment des cultures nécessaires à tous