Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 09:42
JO 2024 à Paris : la 1re adjointe Séverine Maroun propose d’accueillir le stade nautique et le village olympique sur le site PSA à Aulnay-sous-Bois

Si les Jeux olympiques débarquent à Paris, ils passeront nécessairement par la Seine-Saint- Denis. C’est le message que le conseil départemental a voulu faire passer ce jeudi matin en votant à l’unanimité (moins une abstention, celle de Pierre Laporte, élu Front de gauche) un vœu soutenant la candidature parisienne pour 2024.

Anne Hidalgo, maire PS de la capitale, a fait le déplacement pour assister à la séance, ainsi que Tony Estanguet, triple médaillé olympiques de kayak et membre du Comité international olympique (CIO). À l’exception des écologistes, qui ont refusé de prendre part au vote, tous les partis sont favorables à l’accueil de la compétition. Mais déjà, chacun essaie d’avancer ses pions pour accueillir l’un des sites sportifs. La localisation d’une piscine olympique attise particulièrement les convoitises.

« Je n’ai pas souhaité ce matin entrer dans les débats sur les lieux où seront situés les équipements car nous sommes tous ici des représentants de la Seine-Saint-Denis ». Stéphane Troussel, président PS du conseil départemental, s’est senti obligé, en fin de séance, de faire cette précision après l’intervention de Séverine Maroun, conseillère UMP mais également 1readjointe à Aulnay-sous-Bois. « Le site PSA, c’est 170 ha à 15 km de Paris, il pourrait accueillir à la fois le stade nautique et le village olympique, a-t-elle défendu un peu plus tôt. De toute façon, le projet de piscine est enterré à Aubervilliers puisqu’il se situe sur le passage de la ligne 15 [NDLR : du futur Grand Paris Express] ». Bruissements parmi certains conseillers qui goûtent assez peu cette sortie, d’autant qu’à Aubervilliers, c’est un autre emplacement qui tient la corde.

La veille déjà, la communauté d’agglomération d’Est-Ensemble avait organisé une conférence de presse pour « mettre le territoire au service de la candidature des Jeux » selon la formule de son président PS Gérard Cosme. L’élu en a profité pour défendre son projet de piscine sur les terrains des bords de l’Ourcq (au niveau de Bondy). Et il espère profiter des Jeux pour accueillir les compétitions de water-polo arguant du haut niveau de l’équipe de Noisy-le-Sec. « Des études ont déjà été engagées, on ne part pas de rien », soutient Gérard Cosme qui ne parle pas « de concurrence mais de mise en valeur du potentiel ». Il imagine aussi très bien l’installation d’un « village des médias » à proximité. Cette imitative a été peu appréciée par le comité national olympique qui n’a pas été prévenu de cette conférence. Quelques semaines plus tôt, c’est Patrick Braouezec, président Front de gauche de Plaine Commune qui vantait son territoire en proposant des emplacements à proximité du Stade de France : vers Saint-Denis-Pleyel pour le village olympique, et à Aubervilliers pour la piscine. La lutte risque donc d’être âpre.

Et Gérard Creps, représentant du comité départemental olympique a eu beau affirmer jeudi matin qu’il « faut éviter les concurrences entre territoires », il n’est pas évident qu’il soit entendu. « Le principal impact de ces Jeux aura lieu en Seine-Saint-Denis » assure Anne Hildalgo. Ils risquent aussi de provoquer quelques inimitiés…

Source article : Le Parisien / Photo : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Partager cet article

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Soyons sport.
commenter cet article

commentaires

Moi 21/05/2015 18:57

Franchement, on ne va pas attendre presque 10 ans pour que nos petits apprennent à nager ?????
Même si beaucoup ne se sentent pas concernés, c'est une urgence !

RW 16/05/2015 08:38

1. quel sera l'impact fiscal pour le contribuable
2. quelles seront les réelles retombées économiques locales
3. quel avenir post-JO pour ces sites

Je comprends que cela puisse flatter l'égo des édiles réussissant à inscrire la ville qu'ils administrent dans la liste des sites olympiques, mais ils sont élus pour gérer au mieux l'argent qu'on leur confie, ou plutôt, qu'ils nous ponctionnent, et non pas pour agrémenter leur carrière politique d'une chimère médiatique.

vincent 14/05/2015 11:06

d'accord mais je pense qu'il sera difficile de l'obtenir car la région ou le gouvernement favorisera une commune avec la même étiquette politique eux.

vincent 14/05/2015 11:02

d'accord,mais je pense qu'il sera difficile de l'obtenir car le gouvernent au la région favorisera une commune avec la même étiquette politique eux .

pierre 13/05/2015 13:24

une piscine. ben oui ça manque un peu, sur une ville de 80.000 habitants. Et ça libérera le terrain de l'ancienne pour les promoteurs.

J-L KARKIDES 13/05/2015 11:40

Elle peut toujours demander...Il est prévu à Aubervilliers!
Quant au village olympique,c'est sur cela va créer des emplois pour la ville!
Au fait,notre piscine,ça en est où?

carlier 13/05/2015 15:40

Les enfants de 7 ans ne peuvent pour l'instant pas apprendre à nager à Aulnay. En 2024, ils auront 16 ans. Il n'y pas d'âge pour commencer à nager ni même pour déceler le sens de l'intérêt général dans l'action publique...

La situation de la piscine, c'est comme l'affectation inconnue de la subvention des 500 000 euros dédiée aux activités périscolaires : cette opacité ne profite pas aux 10 000 enfants mais à quelques adultes.

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique