Les moulins d'Aulnay-sous-Bois (2)

Publié le 9 Septembre 2010

Poursuite de notre voyage dans le temps au fil des moulins avec aujourd'hui le Moulin Neuf. Il porterait son nom du fait qu'il ait été construit en remplacement d'un ancien moulin détruit. Il était donc tout neuf... 

Le Moulin Neuf (XIème - 1900 env.)

A l'est de l'église, était la ferme du Moulin Neuf, bâtiment carré au bord de la Morée, proche du lieudit "le pont rompu" et du chemin dont le nom a longtemps rappelé la présence du nouveau moulin (vers 1950, la route qui descendait du pont de la Croix Blanche - rue Jules Vallès - se nommait encore la rue du Moulin Neuf). Le moulin à eau, construit sur la Morée a remplacé un ancien moulin à vent détruit ; il était le seul, actionné par la force éolienne, connu à Aulnay. L'ancien chemin qui y menait depuis le village se nomme toujours la rue du Moulin à vent. Sur la carte de Cassini, en 1736, le nouveau moulin est déjà représenté sous le symbole bien particulier des moulins à eau : un cercle étoilé rappelant la roue à aubes.

moulinneuf.jpg

Quand le changement entre le vieux moulin à vent et le nouveau moulin à eau a-t-il pu s'opérer ? , c'est là tout le mystère. Il ne nous est pas possible de dire s'il fut détruit au cours de la guerre de Cent ans, ou par les Réformés en 1567 qui saccagèrent tous les moulins entre Claye et Saint-Denis.

Mais, peu avant 1587, il est cité avec certitude. Comme il était de rigueur autrefois pour tous les moulins, il était privilège et propriété des seigneurs. Un meunier se voyait bailler son utilisation. Il payait en plus du loyer fixé d'avance une redevance "au prorata" du grain moulu ou bien s'obligeait envers le seigneur à moudre une quantité de blé pour en faire "bonne farine loyale et marchande". Il était évidemment responsable du matériel. L'un des meuniers du moulin à vent, nommé Nicolas Flatier, commit en 1593 une négligence qui amena la destruction de l'édifice par le feu.

Selon A. Lecourtier, il aurait été condamné à en reconstruire un, à eau, qui aurait été "le Moulin Neuf". En plus du moulin, fut construite une petite ferme qui servait d'habitation au meunier et à sa famille ; ensuite, les bâtiments durent s'agrandir pour former un hameau. Aujourd'hui tout a disparu ; il ne reste aucun vestige ni de la ferme ni du moulin formant hameau, mentionné dans l'Annuaire de Seine-et-Oise, édition de 1837.

Quand le moulin a-t-il cessé de tourner ? Vraisemblablement bien avant 1950, quand la Morée fut entièrement recouverte et canalisée, ce qui, malgré ses débordements réguliers, donnait à Aulnay l'un de ses derniers charmes agrestes.

Depuis, à l'emplacement du moulin a été construit en 1969, le gymnase du Moulin Neuf puis le stade du Moulin Neuf quelque temps après.

Ci-dessous, à gauche, le stade du Moulin Neuf, et au dessus du Lycée Jean Zay la rue du Moulin à vent. 

moulinavent.jpg

Le prochain épisode sera consacré au Moulin de Savigny...

Stéphane Fleury

Source : Moulins d'Aulnoye et d'Alentour. Jean-Claude Gaillard.

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Aulnay d'hier et d'aujourd'hui...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JF 16/06/2011 04:53


Super travail sur Aulnay : http://www.pbase.com/cpaaulnay