Le maire d’Aulnay-sous-Bois Gérard Ségura se plaint auprès des conseillers régionaux suite aux propos du vice-président Alain Amédro qui appelle à le virer en 2014

Publié le 12 Février 2013

Comme nous l’évoquions dans une interview accordée à Europe 1 il y a peu, la ville d’Aulnay-sous-Bois dispose d’une pépinière de blogueurs très motivés qui ne comptent pas leurs heures pour couvrir sur le terrain bon nombre d’événements de l’actualité locale. C’est ainsi que la rédaction d’Aulnaylibre ! s’est rendue aux vœux d’Europe Ecologie Les Verts le 23 janvier dernier à la salle Dumont. Plusieurs interventions ont eu lieu ce soir-là autour des valeurs portées par les écologistes ou encore leur combat contre l’opacité qui règne sur le transport des déchets nucléaires. Visiblement celle d’Alain Amédro a marqué quelque peu les esprits. En effet, évoquant l’échéance des prochaines municipales de 2014, le vice-président du Conseil régional d’Ile-de-France a déclaré sans ambages qu’il fallait virer le maire actuel Gérard Ségura (voir notre vidéo ci-dessous).

Cette déclaration n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd puisque monsieur Ségura s’est fendu d’une missive datée du 1 février où il s’adresse directement aux conseillers régionaux pour exprimer son courroux. Nous précisons au passage que, contrairement à ce que le maire laisse entendre, nous ne filmions pas en caméra cachée. Nous étions au premier rang bien visibles. Ces propos ont donc été sciemment tenus et il était évident pour les intéressés qu’Aulnaylibre ! les diffuserait sur son site comme il en a l’habitude après chaque réunion publique. On s’étonnera par ailleurs que Gérard Ségura, parfois vindicatif à l’égard des  blogs, utilise « à son profit » l'article et la vidéo d’un blogueur ! Comme quoi nous sommes bien utiles finalement !

Quoi qu’il en soit cette réaction épidermique ne respire pas la sérénité. Il faut dire que si les écologistes constituaient une liste élargie capable de rassembler au moins 10% des suffrages exprimés au premier tour des municipales en 2014 et donc en position de se maintenir au second, la réélection du maire actuel paraitrait compromise. A moins que Jean-Vincent Placé ne fasse à nouveau le déplacement comme lors des cantonales nord de 2011 pour changer la donne… En attendant d’y voir plus clair dans cette équation à plusieurs inconnues, nous vous proposons de prendre connaissance ci-dessous du message en question rédigé par le maire.

 

gerardseguraMadame la conseillère régionale,

Monsieur le conseiller régional,

Lors des vœux à Aulnay-sous-Bois dEurope-Ecologie-Les Verts, M. Alain Amédro, Conseiller régional, a déclaré publiquement à mon propos, je cite : « Il faut virer ce maire ! ». Sans doute ignorait-il que son discours était filmé par un blogueur local. Diffusées sur la Toile, ces images ont provoqué la stupeur de nombreux militants socialistes, et au-delà, d’électeurs écologistes et de gauche, de toutes tendances, qui mont témoigné leur indignation en même temps que leur sympathie, ce dont je leur suis reconnaissant.

Je tenais à mon tour à exprimer mon émotion face à un tel comportement qui sajoute à dautres dérapages verbaux, lesquels discréditent son auteur et déshonorent la fonction délu. Je souhaite que chacun de ceux amenés à prendre des décisions, au sein de nos instances politiques respectives, veuille bien se souvenir de ces faits le moment venu.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de ma haute considération.

Lien vers l'article reprenant les propos et la vidéo

Gérard Ségura,

Maire d'Aulnay-sous-Bois

Vice-Président du Conseil  Général en charge du développement économique, de la reconquête industrielle et de l'aménagement.

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #En route vers 2014 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean Louis Karkides 14/02/2013 14:43

Encore un prophète masqué!
Trop facile.....

Plouf Plouf 14/02/2013 10:50

Toute cette agitation est futile. Gérard Ségura sera réélu dans un fauteuil. C’est joué d’avance. Personne ne lui arrive à la cheville et ses concurrents sont totalement à côté de la plaque.
Rendez-vous l’année prochaine pour la confirmation.

henri 14/02/2013 09:57

pour les élections 2014 il faudra tout simplement voir les promesses faite pour être élu en 2008 et la réalité 5 ans après et alors on sera pour qui il ne faut pas voter
pour les Verts je pense qu'il ne faut mieux ne pas parler du Sénateur jean-vincent placé car il a fait beaucoup de mal aux verts d'Aulnay aux dernières élections

mariella 13/02/2013 18:58

"oublions les querelles d’égo et les petites ambitions personnelles", et j ajouterais même l abus de pouvoir utilisé par rancune.Il existe malheureusement des personnes qui vous traitent comme
ennemi ou se croient supérieur en se posant comme donneur de leçons parce que vous n'allez pas dans leur sens. Perso, je crois en d'autres valeurs que j'ai défendu et que je défendrais toujours;
quant à se rallier à une certaine famille, non merci je ne reprends jamais du même plat ! Je suis plutôt légumes bio ....

Jean Louis Karkides 13/02/2013 13:54

Voici le temps venu où tous les moyens seront bons pour abattre ceux à gauche qui serot un risque pour la majoritè actuelle.
Premier argument contre les verts: ils se ralieront d'un seul homme à Gerard Segura.Le croyez vous vraiment alors qu'il a été clairement dit qu'il fallait le virer et que celà fait plus de 3
ans
qu'ils ont démissionné?
Deuxième argument: Le national les obligera......Sachez que chaque groupe local est libre de ses choix.
Lecteur,n'écoutez pas les faux prophètes......Ils ne prêchent que pour leur chapelle....Suivez mon regard...

Michel Senicourt 13/02/2013 10:56

En clair tous derrière Jacques Chaussat en 2014 pour ré-enchanter Aulnay.

Beda bruno 13/02/2013 09:50

Le maire sera jugé sur son bilan réel ( et pas celui de oxygéne qui n'est meme plus credible).

Connaissant bien le personnage je me suis abstenu la derniere fois mais si il faut voter à droite pour le faire partir , aucune hesitation de ma part.

Le changement c'est bientot !!!

Thierry 13/02/2013 09:44

Personnellement je ne crois pas un instant au scénario des verts aidant au retour de la droite à Aulnay. Cela n’aurait aucune logique. Que je sache les verts ont des ministres au gouvernement et
ont négocié un accord avec les socialistes pour les élections législatives. Alors c’est pas une poignée d’élus locaux verts qui vont poignarder la gauche dans le dos. Nul doute que les instances
régionales ou nationales les ramèneront à la raison. Sinon comme le mentionne l’article des Jean-Vincent Placé ou autres pontes du parti écologiste viendront à Aulnay apporter leur soutien au maire
actuel Gérard Ségura. C’est le scénario le plus probable.

un électeur de gauche amusé 13/02/2013 09:29

Cette cabale anti-Ségura ne fait pas un programme. Gérard Ségura aura un bilan à présenter et tout le monde pourra juger que pour un premier mandat ce n’est pas si mal. Il pourra s’appuyer là
dessus pour asseoir son projet pour les années futures. La vraie gauche, PS, PCF et PRG se regroupera naturellement derrière lui le moment venu pour faire barrage à la droite qui à part s’agiter un
peu n’a pas fait grand-chose en 5 ans. Cela ne fait pas une alternance crédible. Quant aux Verts, après s’être montrés tels le paon faisant la roue et s’être comptés au premier tour, ils
rejoindront leur famille politique naturelle au second tour. C’est écrit. Moralité il faut arrêter de fantasmer sur une éventuelle impopularité de Gérard Ségura. Beaucoup l’apprécient pour son
engagement total au service de la ville et des aunaysiens indépendamment de la situation dont il a hérité en arrivant à la mairie. Son charisme, sa volonté face à l’adversité, sa légitimité à
continuer le travail commencé en 2008 en font le candidat parfait à sa réélection.

christian 12/02/2013 23:58

Toujours cette Sylviane, envoyée certainement du clan mais qui ne répond pas devant des faits accomplis, dommage!
J'ai malheureusement voté à gauche et rapidement je me suis aperçu que j'avais fait une énorme erreur, je vivais bien mieux à Aulnay auparavant, Aulnay n'était pas la ville qu'elle est devenue ces
5 dernières années. Oui, M.Amedro pourrait ramener la sérénité à Aulnay

Olivier Attiori 12/02/2013 16:52

@Jean Louis,

Même les communistes, du moins certains, sont d'accord pour virer M. SEGURA.
Moralité : il ne reste plus à M. HERNANDEZ qu'à prendre la carte du PS, je crois savoir que ça ne saurait tarder.
Mais chutttt c'est un secret :)

Jean Louis Karkides 12/02/2013 16:41

A part,Monsieur Hernandez,s'il a le culot de se présenter aux prochaines élections municipales,tous les autres candidats sont d'accord pour le virer,non?
Et Monsieur Segura le sait alors,quelle est la cause de ce courroux de façade?

Hervé Suaudeau 12/02/2013 16:03

@Sylviane (qui manie fort bien la rhétorique du cabinet du maire)

Vous dites que Aulnay pourrait "repasser à droite" par la faute des verts. Mais le véritable problème est que notre ville n'est pas passée à gauche mais dans les mains d'une petite baronnie qui
utilise l'étiquette de la gauche et fait le jeux des identitaires extrêmes (et encore je résume!). En tant qu'écologistes nous ne confondons pas socialisme qui est une opinion politique tout à fait
respectable et ségurisme. Alors si vous pensez qu'il faut qu'Aulnay passe enfin à gauche, rejoignez l'équipe des écologistes.

Charlotte Sometimes 12/02/2013 15:57

tenez bon Monsieur Amédro. du compromis à la compromission il y a une limite qu’il ne faut pas franchir en politique et c’est ce que vous avez fait en démissionnant courageusement en 2010. il faut
poursuivre sur la lancée et créer une vraie alternative de gauche rassemblant toutes les forces modérées de la ville, soucieuse de l’intérêt général mais oeuvrant dans le respect de chacun dans un
climat apaisé. nous en avons grand besoin en ce moment. ne nous laissez pas tomber

Mathieu 12/02/2013 14:53

Le plus important dans cette lettre plaintive digne d'une cour de récréation, d'école primaire, c'est le rappel pour 2014. Citons à nouveau les mots que reprend M Segura "Il faut VIRER ce Maire" !

Vincent C. 12/02/2013 14:43

Lors des dernières élections municipales, j'ai voté pour le maire actuel pensant justement qu'un réel changement pouvait s'opérer. Aujourd'hui, je suis un des 1er à dire que j'ai fait une erreur et
que je ne voterai pas pour lui une 2e fois. A part attiser la haine entre le nord et le sud et jouer sur les différences des uns et des autres, c'est tout. Je connais plusieurs personnes dans le
même cas que moi et quand on sait que l'écart était de 204 voix, on comprend cette pinaillerie. Merci M. Amedro de dire tout haut ce que beaucoup d'Aulnaysiens pensent.

sylviane 12/02/2013 14:40

Monsieur Amédro ferait bien de mesurer ses paroles. si Aulnay repassait à droite par sa faute et celles des verts ils devraient en assumer les conséquences. la gauche doit se rassembler comme elle
l’a toujours fait historiquement pour faire barrage à la droite et l’extrême droite. oublions les querelles d’égo et les petites ambitions personnelles, la troisième ville de seine saint denis doit
rester à gauche

christian 12/02/2013 14:10

Enfin quelqu'un qui n'utilise pas la langue de bois si coutumière en politique, qui dit tout haut ce que l'on pense tout bas, quelqu'un qui démissionne lorsqu'il constate les effets négatifs d'une
gestion...c'est rare pour oublier de le signaler. Certes les communistes, les radicaux n'en ont pas le courage sinon ils n'existent plus...la notoriété, le pouvoir et le reste... c'est bon!

Benjamin Giami 12/02/2013 14:04

On peut dire que ça en arrange certains d'invoquer les vidéos du "blogueur local" quand ça va dans leur sens... Mais seulement dans leur sens !
Sinon l'on finit par parler de pigeons et de chiens... D'ailleurs, où avez-vous lu le terme "chiens" Monsieur Mercier ?

Olivier Attiori 12/02/2013 13:38

"Je souhaite que chacun de ceux amenés à prendre des décisions, au sein de nos instances politiques respectives, veuille bien se souvenir de ces faits le moment venu."
Hum Il a la rancune tenace M. SEGURA. Il a été vexé dans son amour propre et a besoin de mouchoirs ?
Si tous ceux à qui il a dit des paroles blessantes se plaignaient auprès du PS....Allez un peu de sérieux M. SEGURA, assumez votre rôle de personnage public et acceptez la critique. Pourquoi des
menaces à peines voilées ?
M. AMEDRO a raison « il faut virer ce Maire ».