Aulnay-sous-Bois Mitry-Ambourget : les habitants de la Morée toujours mobilisés pour avoir du chauffage

Publié le 30 Janvier 2013

Même si les températures ont tendance à radoucir ces jours-ci à Aulnay-sous-Bois, les habitants de la copropriété de la Morée dans le quartier Mitry-Ambourget  continuent à subir un méchant coup de froid suite à de gros problèmes de chauffage. Tout le monde ou presque en a parlé. Par exemple Le Figaro ici ou encore France 3 Paris Ile-de-France . La chaîne régionale a même réalisé un reportage à regarder ci-dessous.  

Dans son édition de ce matin, Le Parisien (lire ci-dessous) passait en revue les différentes solutions à l’étude pour réchauffer la Morée, sans grande certitude de réussite. Pour sa part, Raoul Mercier, le conseiller municipal en charge des relations avec les copropriétés, invoquait la malchance puisque dans le cadre du plan de sauvegarde les travaux du système de chauffage sont programmés et financés. Mais il a été préféré le changement des ascenseurs sans penser que les canalisations, vielles de quarante-trois ans, allaient lâcher cet hiver…

froid_aulnay.jpgPlusieurs solutions à l’étude pour réchauffer la Morée

La température reste désespérément basse dans les 898 appartements de l’immense copropriété en difficulté de la Morée à Aulnay-sous-Bois, qui connaît depuis octobre de gros problèmes de chauffage dus à l’embouage des canalisations. Une situation qui a poussé hier après-midi une centaine de copropriétaires à manifester, pétition en main, devant les bureaux de l’administrateur judiciaire qui a ensuite reçu une trentaine de représentants dans un climat houleux.

Pour améliorer la situation dans les 18 bâtiments, l’exploitant du réseau de chaleur public Coriance tenterait d’injecter de la chaleur en puisant sur les chaudières de l’OPH d’Aulnay afin que la température remonte dès ce soir. « Une hypothèse de travail », tempère Frédéric Turin, directeur du développement et de l’énergie chez Coriance, qui compte plutôt sur l’installation d’une pompe secondaire pour forcer le débit et envoyer plus de chaleur dans les logements. Cet équipement a été commandé au fabricant le 26 janvier et ne devrait pas arriver avant le 18 février. « Ce n’est pas de notre compétence : on le fait car la collectivité nous le demande », tient à préciser Frédéric Turin, pour qui la vraie solution interviendra à la fin de la saison de chauffe avec le traitement en profondeur des canalisations.

C’est aussi ce que reconnaît le conseiller municipal PS chargé des copropriétés, Raoul Mercier, qui recevra ce soir une délégation de 10 copropriétaires pour faire le point sur la situation. « Nous allons notamment prendre contact avec l’Agence nationale de l’habitat (Anah) pour tenter de prélever des fonds qui pourraient servir à rembourser les chauffages d’appoint », explique l’élu. Un temps évoquée, l’hypothèse d’une chaufferie mobile semble s’éloigner. « On n’a pas eu de chance, reconnaît Raoul Mercier. Dans le cadre du plan de sauvegarde de la copropriété, les travaux de changement du système de chauffage sont programmés et financés. Mais on a préféré changer d’abord les ascenseurs sans penser que les canalisations, vieilles de quarante-trois ans, allaient lâcher cet hiver. »

Source article : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

serrurerie paris 14/02/2015 19:33

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement