Aulnay-sous-Bois : le Créa revisite le mythe de Pinocchio et enchante l’Espace Jacques Prévert

Publié le 10 Octobre 2012

pinocchio1.JPG

Samedi soir dernier l’Espace Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois s’est copieusement rempli pour assister à une représentation exceptionnelle de Pinocchio. Si la trame de l’histoire bien connue est respectée dans les grandes lignes , ce qui fascine dans le spectacle est incontestablement son côté aérien qui saisit au cœur et au corps nous délestant du superflu pour une irrésistible ascension vers le beau. Tout est harmonie dans le jeu du Créa. Les voix envoûtantes comme des sirènes d’Ulysse, la musique jazzy chaleureusement entraînante, le décor et les tenues d’une douceur apurée et parfaite, les chorégraphies des artistes ciselées et inspirées.

pinocchio2.JPG

Didier Grojsman, en chef d’orchestre amoureux du travail bien fait, anime l’ensemble avec force et conviction fusionnant littéralement avec la scène et les spectateurs. Ainsi, à chaque instant l’émotion n’est jamais très loin. Il suffit simplement d’ouvrir l’oreille et l’œil pour se laisser aller à respirer la beauté et la légèreté de l’instant présent. Les tableaux s’enchaînent tour à tour drôles, touchants ou virevoltants jusqu’au final époustouflant.

pinocchio3.JPG

En résumé, le Pinocchio du Créa est un magnifique voyage initiatique vers les contrées de l’enfance lorsque, encore jeune mais de moins en moins innocente, l’âme des êtres humains se construit face au monde qui l'entoure s’arrachant des fils du mal et de l'ignorance pour révéler finalement sa sage splendeur. C’est d’ailleurs un des principes de base de la philosophie du Centre d’éveil artistique d’Aulnay-sous-Bois : s’inspirer des autres pour devenir soi-même meilleur…

pinocchio4.JPG

Pour rappel Pinocchio se jouera à nouveau à l’Espace Jacques Prévert le samedi 13 octobre à 16h. Ne ratez pas cette chance ! Réservations au 01 48 66 49 90.

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

bessaguet 16/10/2012 13:08

j'ai eu la chance d'assister à la représentation de cet opéra samedi dernier. J'avoue que j'ai été bluffé par la qualité scénique présentée que ce soit au niveau des acteurs, de la réalisation, de
l'éclairage et des musiciens.
Cette spontanéïté non dissimulée fut un rafraichissement dans ce désert d'authenticté.
Pour certains si leur nez s'allongeait à chaque mensonge, ils créveraient les yeux de leur entourage.

Annie 12/10/2012 11:11

Très bel article et bien écrit comme souvent sur votre blog. Merci de partager avec nous votre enthousiasme pour le CREA et son extraordinaire travail depuis 25 ans. C’est mérité.