Aulnay-sous-Bois : ça tracte pour les cantonales devant les écoles ! (2)

Publié le 20 Janvier 2011

Pas de doute la campagne pour les cantonales semble déjà lancée ! De fait, ce matin, en passant à l'école du Bourg 1 j'ai eu droit comme tout le monde à mon petit tract. Qu'il y ait des militants ou des élus dans la rue pour porter des idées  cela me semble faire partie de la vie politique normale mais de là à squatter l'entrée des écoles pour distribuer aux parents au milieu des enfants... Je ne sais pas vous mais personnellement j'ai trouvé cela quelque peu indécent. Je n'étais pas le seul visiblement.

D'autant plus lorsque le tract provient de la force principale de l'actuelle majorité municipale. Ne dispose-t-elle pas déjà des outils suffisants sur la ville pour faire passer ses messages sans avoir à solliciter les parents d'élèves dés le petit matin ? Question de point de vue j'imagine ... En attendant moi ce moment m'est resté sur l'estomac...

Ah oui au fait le message d'accroche du tract c'est Gérard Ségura avec vous. Je ne sais pas si c'est très marketing et à la limite je m'en fiche. Lorsque j'emmène mon gamin à l'école j'aime bien juste profiter de ce moment sans que l'on me casse les pieds avec la politique ! Il y a bien d'autres endroits qu'une école publique pour cela il me semble...

Stéphane Fleury

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #L'Odyssée des cantonales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Xavier T (comme tract) 22/01/2011 12:35


@ Stéphane,

Ton billet, je l'ai reçu comme un billet d'humeur que j'ai eu plaisir à lire.

J'imagine assez bien la scène : on arrive avec son gamin, au petit matin à l'école. On vérifie s'il a bien appris sa leçon, on l'encourage pour la journée à venir, parce que l'école, comme la vie
d'ailleurs, n'est pas que du plaisir mais aussi une somme d'efforts. Donc, d'une certaine façon, c'est aussi un moment d'intimité et un échange précieux dans ta relation avec ton enfant.

Bref, tu es sorti de ton espace privé (ton domicile) pour entrer dans un espace semi-privé, semi-public( le trajet du domicile vers l'école à pied ou en voiture), mais qui, au fond, est, pour toi,
encore largement privé.

Et là, tu te trouves subitement aux prises, sans que tu t'y attendes avec une sorte de haie d'honneur (j'espère sur l'espace public) dans ce sas qui s'appelle l'entrée de l'école et qui a pour
consigne de te délivrer un message à travers un petit papier que l'on a coutume d'appeler un tract.

Moi, personnellement, ça ne me dérange pas trop mais je comprends parfaitement ton ressenti. D'ailleurs, tu n'étais pas le seul, semble-t-il, à avoir le même sentiment.

Alors, pour bien comprendre tout cela, j'ai eu l'idée de regarder dans le dictionnaire la signification du mot tract :" Feuille ou brochure distribuée à des fins de propagande". CQFD.

Mais, tu vois, pour ce qui me concerne, la propagande m'a toujours amusé...Il suffit juste de savoir la décrypter pour la mettre en pièces.

D'ailleurs, ça peut même s'apprendre à l'école !...









@ David,

Je vois que le frémissement des cantonales conduit à un type de commentaires que l'on voit parfois dans d'autres blogs mais généralement pas trop dans Aulnaylibre!


David Burlot 21/01/2011 16:09


@Rémy,
J'avais oublié combien la rancœur peut être tenace. C'est regrettable. J'avoue être un peu dur de l'oreille droite, mais j'arrive encore à lire entre les lignes.
Tractage devant les mosquées, s'il le faut, la sortie de la messe aussi, pourquoi. Nous avons bien tracter devant intermarché. Que l'on m'explique en quoi ce serait dérangeant ou bien même
offensant.


David Burlot 21/01/2011 16:04


La démocratie se fait dans la rue. Vous pouvez rencontrer des militants distribuant leurs tratcs. Vous n'êtes pas obligé d'être d'accord avec eux. Encore heureux ! Vous pouvez même le leur dire une
prochaine fois.
Merci d'avoir citer mon article sur l'écervelé publicitaire. Cette pub pollue nos espaces publiques sans que l'on puisse y échapper. Merci de ne surtout pas comparer l'expression des partis
politiques avec celle de la consommation.


CHRIS 21/01/2011 15:35


Comment le maire peut-ildistribuer un tract en indiquant"gérard ségura avec vous", il s'est trompé, c'est "contre vous". Il continue d'écraser tout le monde sans la moindre humanité.
Je suis très étonné que les partis de gauche ne soient plus réunis pour la LUTTE FINALE? Le PC, seul, les verts, seuls, le PS, tout seul? Que s'est-il passé depuis mars 2008? Un problème M.lE MAIRE


olive93 20/01/2011 20:55


et dire qu'a l'arc en ciel on a organisé un pique nique et on nous a accusé(M.HERNANDEZ pour ne pas le citer) de manipuler des enfants ?!


remy moos 20/01/2011 20:23


ils sont à court d'idées au PS, depuis que je suis parti !!!
et attends un peu, les mosquées vont bientôt avoir de la visite..... Bien dommage d'agir comme ceci, en ne laissant pas les gens respirer un peu. j'oserais dire qu'on manque d'oxygène et que eux ne
manquent pas d'air. En tout cas, ils s'en tapent et font la sourde oreille, malgré le slogan "avec vous", et j'assume..


Romuald 20/01/2011 17:58


Je vais faire l'avocat du diable - je précise que je ne suis pas du tout favorable à l'actuelle majorité - mais cela ne me choque pas spécialement.

Que ce soit sur le marché, devant un magasin ou un bâtiment public, je suppose que ce démarchage est autorisé.
En revanche, s'il s'agit de prosélytisme agressif (pléonasme ?), niet.

La politique s'appuie sur la communication, tous les moyens sont bons.
Cela me dérangerait beaucoup plus si des militants venaient directement sonner à ma porte..


A propos de racolage agressif, je reste toujours étonné que jamais rien n'est fait par la municipalité concernant les multiples affiches de certains partis politiques que l'on peut voir collées
sauvagement sur les murs du souterrain passant sous les voies du RER...
J'avais pris ces photos en rentrant un matin du boulot, en décembre.. http://img35.imageshack.us/g/img0455en.jpg/


léon l'êmpecheur de tourner en rond 20/01/2011 14:16


Effet contre productif, l'overdose écoeure...