Condamnation pour des saluts nazis devant le Mémorial de la Shoah à Drancy

Publié le 20 Février 2015

Condamnation pour des saluts nazis devant le Mémorial de la Shoah à Drancy

« Est-ce que vous savez ce qui s'est passé à Drancy ? », demande le procureur. A la barre, le prévenu, qui affiche pourtant une certaine assurance depuis le début de l'audience, ne parvient pas à répondre. « Quand on veut parler, encore faut-il savoir ce qu'on dit et de quoi on parle », reprend sèchement le parquet. Il y a un peu plus d'un an, le 7 février 2014, alors que l'ambassadeur des Etats-Unis en France est en visite au Mémorial de la Shoah, à Drancy, l'homme condamné hier par le tribunal de Bobigny à une amende de 700 € est repéré par des policiers de la brigade anticriminalité de Drancy. Il est en train de faire des saluts nazis devant le mémorial et profère des injures : « Sales Juifs de m..., ils bombardent les Palestiniens. »

Les fonctionnaires l'interpellent. Alcoolisé et agité, il tente de mordre un policier et se tape plusieurs fois la tête. Les policiers sont obligés de lui mettre un casque de moto pour le protéger de lui-même. « C'est de la bêtise, c'est tout. Je regrette. Je n'ai pas pris d'avocat parce que je sais que je suis coupable », admet à la barre le prévenu, intérimaire sur des chantiers. Il met son comportement sur le compte de son anniversaire bien arrosé le jour du 7 février. « C'est le procès de l'ignorance et de la bêtise », a résumé hier après-midi le parquet de Bobigny, qui avait demandé une peine de six mois avec sursis. Il en a profité pour faire une courte leçon d'histoire et a rappelé qu'à Drancy ont été détenus 63 000 des 76 000 Juifs déportés de France entre 1942 et 1944.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

RW 23/02/2015 07:02

« Sales Juifs de m..., ils bombardent les Palestiniens. »

La haine anti-juifs est multiple.

Au XXIe siècle, elle est, en France, en Belgique, au Danemark et sûrement ailleurs en Europe, essentiellement portée par des jeunes issus de l'immigration arabo-maghrébine, de confession musulmane, et par toute une gauche qui, sous couvert de militantisme pro-Palestine et se masquant derrière le paravent bien utile de l'antisionisme, diffuse sa haine des juifs.

La profanation du cimetière juif de Sarre-l'Union (Bas-Rhin) qui a provoqué le déplacement du président combatif a été menée par un antifasciste (cf Le Monde, bien qu'étonnamment l'appareil du PS tente de lier ces profanations à la progression du FN, Carpentras bis), les violences antijuifs d'août 2014 à Paris et dans le Val d'Oise par des bandes des cités.
N'oublions pas le tweet de ce militant écolo, Pierre Minnaert, qui justifiait quelques semaines avant ces émeutes, l'attaque menée contre une synagogue d'Aulnay; assumant ses propos en expliquant qu'il comprenait la haine exprimée par de jeunes maghrébins (sic) contre les juifs (re sic); je suppose à cause de leur soutien, supposé, à la politique sioniste d'Israël...
https://twitter.com/PierreMinnaert/status/488094183870431232