Une école privée musulmane bientôt construite à Aulnay-sous-Bois

Publié le 17 Décembre 2013

aulnay-sous-bois_545x341.jpgUne école privée musulmane bientôt construite à Aulnay-sous-Bois? Le projet, vieux de plusieurs années, se précise. Aujourd’hui mardi, l’association Espérance musulmane de la jeunesse française (EMJF), doit acquérir un terrain de 3500 m2, dans le nord de la ville, afin d’y bâtir une école confessionnelle.

« Le projet avance très bien », affirme Hassen Farsadou, 
président de l’EMJF, qui travaille désormais sur les plans du futur bâtiment avec un architecte. Le sujet était au cœur des débats du conseil municipal d’octobre dernier, puisque la parcelle, voisine du magasin Bricoman, non loin de la nationale 2, était jusqu’alors propriété de la ville. Les élus (PS, PRG, UMP, UDI) ont voté deux délibérations. La première permet de déclassifier la zone afin qu’elle puisse accueillir un bâtiment privé. La seconde transfère le terrain à la société Deltaville, en charge de l’aménagement du quartier Mitry-Princet.

L’opération a fait tiquer les élus communistes (qui se sont abstenus, ainsi que le groupe Europe Ecologie). « Ce qui nous pose problème, c’est qu’il s’agit d’un terrain public, transformé en site privé pour y construire cette école », indique Miguel Hernandez, maire adjoint PC. Mais le maire socialiste Gérard Ségura invoque un « principe d’égalité », la commune comptant déjà deux établissements catholiques (l’Espérance et le Protectorat Saint-Joseph). « De toute façon, le projet devra obtenir l’agrément de l’Education nationale », souligne-t-il, assurant que la décision n’a rien à voir avec la proximité des prochaines municipales : « Un autre endroit était à l’étude, à côté de l’école des Petits Ormes, mais la gare du Grand Paris a changé la donne. Cela a pris du temps. » Solidement implantée à Aulnay, l’EMJF avait un temps espéré s’installer dans une ancienne école publique, qu’elle occupe déjà « à titre associatif ».

L’association affirme qu’elle pourra collecter, par une campagne de dons, la somme nécessaire à l’achat de la parcelle. « On l’achètera au prix des Domaines », glisse Hassen Farsadou. Ce sera plus difficile pour la construction. Le chantier devrait coûter 1 M€. Dans un premier temps, l’association pourrait donc installer ses élèves dans des préfabriqués. Car, affirme-t-elle, de nombreuses familles attendent la création d’un tel établissement.

« Ce serait génial si ça pouvait se faire, estime ainsi Malika, maman d’un petit garçon qui fréquente déjà les cours d’arabe de l’EMJF. Il n’y a pas assez d’écoles privées musulmanes. » Cette mère au foyer est prête à sacrifier certaines dépenses pour payer l’inscription de son fils : « Ce sera peut-être des vacances en moins, mais c’est une question de choix. »

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Aulnaylibre ! 18/12/2013 17:00

Vous trouverez ci-dessous le rectificatif que les élus du groupe communiste portent à votre connaissance.

Rectificatif du groupe communiste concernant l'article paru dans le parisien du 17 décembre 2013 au sujet de l'école privée EMJF

Le journal le parisien dans son édition du 17 décembre 2013 s'est fait l'écho du vote du groupe communiste au conseil municipal sur les délibérations permettant à l'association EMJF de mener son
projet d'implantation d'une école privée.


Le débat en conseil municipal du 17 octobre 2013 est disponible sur le site internet de la ville et permet d'entendre les arguments qui ont conduit les élus du groupe communiste à voter contre les
délibérations 26 et 27 ( voir deuxième vidéo de la présentation au vote après suspension de séance).


La délibération 26 consistait à la modification du PLU permettant de modifier le statut d'une parcelle du domaine public vers le domaine privé afin de la verser à la concession d'aménagement Mitry
Princet (délibération 27).


Le groupe a voté contre les deux délibérations pour exprimer son désaccord sur la destination de la parcelle qui pour le groupe doit rester à vocation sportive afin de mener un projet de plus
grande envergure à destination de l'intérêt général.


Nous avons au cours de ce débat réitéré notre attachement à l'école publique et à la nécessité de favoriser son soutien, elle est la seule à permettre à chacun quels que soient son origine sociale,
confession ou genre d'avoir accès au savoir et à la connaissance dans le respect des valeurs républicaines.


Contact a été pris avec le journal Le Parisien pour un rectificatif.

Yousri 17/12/2013 22:26

Et si, depuis l i auguraition de la mosquée de Paris, le traitement spécial à la décolonisation de certains, le clientélisme, et la manipulation civique, puis politique, la considération portée aux
communautés, aux tensions exacerbées bâstons durant.les années 70 et 80, d ou sont issus beaucoup de " communautaires politisés, " en fait instrumentalises par les partis en place, antifa, skins
,redskins , etc..., la question de la religion de ces populations, leur devenir, puisque main d œuvrent e, ( long ) intérim. À la base, à qui la faute???? Tout les,pouvoirs successifs ont failli à
cette question, chacun n étant pas trop desireux d y regarder sauf pour les élections, pendant ce temps , ces communautés ont grandi, et se sont développées, donc, on fait quoi????

Yousri 17/12/2013 22:07

@RW, arrêtez de stigmatiser les gens, le tunisien untel , les fanatiques, que pourraient dire ces gens de vos propos, je l imagine allègrement ......

Yousri 17/12/2013 22:04

Ça aurait été des cours d anglais, de flamand ou que sais je encore, cela n aurait pas fait couler autant d encre, bientôt, il va nous faire: " le Peuple doit savoir la France veut savoir " ,
pauvre de nous.......on n est pas rendu.....pitoyabke.....

JEAN LOUIS KARKIDES 17/12/2013 18:28

@Romuald
Tout à fait d'accord avec vous sur le fait que cette association n'est pas la mieux placée pour le "mieux vivre,ensemble",c'est en effet très malheureux que le Maire s'appuie sur elle et lui ai
donné tant de moyens.
Ce qui explique certains votes que vous critiquez.
Pour le reste,la construction d'une école confessionnelle est légale.
@Rémi,je vous suis entièrement.

Romuald Weymann 17/12/2013 16:45

« Islamophobie » ?

Cette école sera gérée par l'EMJF, le niez-vous ?

De la même façon, niez-vous que cette assoc prône tout sauf le vivre-ensemble qui vous est si cher, niez-vous qu'elle invite régulièrement des prédicateurs islamistes; niez-vous que le Tunisien
Hassen Farsadou dont il est question dans l'article, président d'honneur de l'EMJF, préside l'UAM93, qui soutenait cette année un imam tunisien (Hassan Bouamcha) sous le coup d'une expulsion
formulée par l'administration Hollande pour ses propos anti-homos (il considérait par exemple, dans un prêche sur le vice, que le tremblement de terre survenu à San Francisco étaient une punition
faite aux homos qui habitaient cette ville); UAM93 qui sur son site justifie la lapidation ?

Et il serait islamophobe de dénoncer l'implantation d'une telle école musulmane gérée par ces fanatiques ??
Vous déraisonnez, JL.
Ou vous cherchez à plaire à un certain électorat...

Parce que tout cela n'explique pas pourquoi vous, les écolos, vous êtes abstenus : s'il est islamophobe de s'opposer à l'implantation de cette école musulmane, pourquoi n'avez-vous pas voté en sa
faveur ?
Ne seriez-vous, vous aussi, un peu « islamophobes » finalement ?

Rémi 17/12/2013 15:44

Il ne faut pas chercher de l'islamophobie ou il n'y en a pas, je fais simplement remarquer que les élus communistes sont contre les écoles confessionnelles, et que dans ce cas précis il facilite
l'implantation d'une nouvelle école privée religieuse.
Le débat sur l'opportunité d'une telle école ne peut pas se résumer en quelques phrases échangées sur un blog.
Ayant un certain âge et travaillant avec des jeunes de notre ville depuis de nombreuses années je constate une montée du fait religieux dans la population musulmane depuis plusieurs années,
habillement (à la saoudienne pour des filles dans un lycée de notre ville) , ramadan, prière (dans les salles d'un lycée de notre ville) etc….Etant un fervent défenseur de la laïcité, j'ai été
satisfait quand la religion catholique dont je suis issu à perdue de son influence dans la vie de notre société.
Je n'aimerai pas qu'une autre religion grignote cet espace de liberté et je me pose quelques questions sur ce que je constate actuellement.

JEAN LOUIS KARKIDES 17/12/2013 14:50

Notre République permet l'implantation d'écoles privées.
Pourquoi tant de commentaires frisant l'islamophobie?
Y aurait-il eu les mêmes si ce projet était d'une autre confession?
C'est plus dans la démarche de notre Maire qu'il y a à redire.
Il a fallu que l'opposition insiste en Conseil Municipal pour qu'il "avoue" la nature de cette construction.
C'est lui qui a peur de perdre une partie de son électorat.
Le problème est plus dans la forme que dans le fond.
Combien de catholiques à Aulnay?
Combien de musulmans?
Si tout se fait dans le respect de nos lois républicaines et dans la plus grande transparence,où est le problème?
Faut-il rappeler que pour moi l'école publique et laïque est le meilleur atout pour s'ouvrir aux autres et c'est cette école qu'il faut défendre plutôt que de critiquer les autres....

Rémi 17/12/2013 13:43

Aucune limite à la démagogie avant les élections.
Félicitations aux élus communistes qui sont contre les écoles privées (catholiques en ce qui concerne Aulnay sous Bois), qui refusent les subventions à ces écoles mais qui favorisent par leurs
abstentions l'implantation d'une nouvelle école confessionnelle. M. Hernandez jusqu'où est vous prêt à aller pour vous maintenir dans l'exécutif de cette municipalité ?

bessaguet 17/12/2013 13:30

Encore une modification du PLU à la carte comme plat du jour offert par Patron Ségura, sauf que le PLU ne vous appartient pas mais est la propriété intellectuelle de toute le population
aulnaysienne.
Si une grande partie de nos concitoyens s'oppose à ce projet pour quelques raisons que ce soient, le registre d'une énième enquête publique sur le PLU doit être assailli et servir de Livre d'Or
disponible dans les meilleurs tables gastro'urbanistiques

Romuald Weymann 17/12/2013 12:25

« (...) de nombreuses familles attendent la création d’un tel établissement ».

Très instructif, sachant que l'organisation qui gérera cette école islamique est une organisation islamiste : il y a donc à Aulnay beaucoup de familles musulmanes prêtes à se saigner financièrement
et à confier leurs enfants à ces islamistes.


L'argument de M. Ségura est complètement hors de propos : l'EMJF n'est pas favorable au vivre-ensemble, alors que je doute que les écoles privées catholiques implantées à Aulnay fassent de
même.
Il serait d'ailleurs intéressant de mener un testing dans cette future école privée islamique, avec, par exemple, une famille chrétienne, une famille bouddhiste et une famille juive, qui chacune se
mettrait à réclamer des adaptations alimentaires...


Au passage, pourquoi les élus communistes (majorité municipale) et les écolos (opposition) se sont-ils abstenus, et n'ont-ils pas voté « Non » à ce projet passant par une modification du PLU ?
Peut de froisser l'électorat « musulman » ? Je ne vois pas d'autres explications.
Un « Non » ferme et définitif émis par l'ensemble des élus communistes et des membres de l'opposition aurait, peut-être, permis de faire échouer ce projet.
Là, c'est un blanc-seing que communistes et écolos ont favorisé.


Sinon, article du Parisien (je ne suis pas abonné donc je n'ai pas pu lire la suite) sur des cours d'arabe dispensés à la Rose des Vents; cours qui selon l'article suscitent un vif intérêt...