Réactions mitigées suite à l’arrivée de la syndicaliste Tanja Sussest de PSA Aulnay-sous-Bois sur la liste de Gérard Ségura

Publié le 15 Février 2014

« Votre objectif, c’est de récupérer les terrains, pas de sauver nos emplois ! » Voilà en quels termes la syndicaliste interpellait Gérard Ségura aux portes de l’usine PSA un certain… 12 juillet 2012. Tanja Sussest a longtemps affiché sa défiance à l’égard du maire. « Quand je me souviens tout ce qu’elle pouvait dire sur lui, je me dis qu’il est impossible qu’elle soit sur sa liste ! », s’exclame Hassan, ancien salarié de l’usine, désormais à la retraite et habitant toujours le quartier de la Rose-des-Vents. 

Mais en septembre 2013, le rapprochement était devenu manifeste. L’élu et la syndicaliste tenaient alors une conférence de presse commune pour s’inquiéter de la lenteur des reclassements. Marc Darsy, l’autre « candidat PSA ». tête de liste Lutte ouvrière à Aulnay, n’est « pas étonné ». Lui aussi syndicaliste à l’usine PSA, mais sous la casquette CGT, il estime que Gérard Ségura et Tanja Sussest « ont l’un comme l’autre suivi les désirs de PSA et ont accompagné la fermeture du site ». Zitouni, qui a quitté l’usine il y a plusieurs mois, renvoie dos à dos l’élu et la syndicaliste, les accusant d’avoir « menti ».

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2014 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mehdi 18/02/2014 10:37

Pour comprendre, m'informer, me renseigner, tant pis

yousri 17/02/2014 21:10

@ Mehdi, pourquoi chercher si vous n etes nullement concerne???

Mehdi 17/02/2014 12:23

@yousri , je n'ai pas tout compris dans votre commentaire , je ne sais pas quelles attaques sont pour l'UDI , les anciens du PS, les syndicalistes de PSA. N'étant d'aucun de ceux là je ne suis pas
sur d'avoir tout saisi. Merci de l'éclaircissement.

yousri 17/02/2014 09:17

une vision tronquee, une vision personnelle, pas pour les aulnaysiens, comment oser faire feu de tout bois, juste pour une place, quitte a prendre avec lui ces transguges du PS, qui racolent dasn
les quartiers nord, alors que lui et son islamophobe d ami, ce pleutre se voulant eminence grise, mais plus felon couard, qui a ses heures a plus qu insulte la communaute musulmane d Aulnay,n est
en aucun cas representatif , ou si vous etes du genre caniveau ne les calculez meme pas, ne leur donnez aucune voix, ils s en serviraient contre vous a la premiere occasion, factuel et verifie
depuis 2008,si on se respecte un tant soi peu, on ne peut decemment pas aller vers ce genre d individus sans vergogne , et dont nul n est a l abri des manigances et des mensonges, protegez vous, ne
les approchez pas, ne leur offrez pas de fauteuil en mairie, au vu de la maison de l emploi, et de ce qui a ete "fait" pendant 6 an, CAD, rien pour nous , tout pour eux, ce meme monsieur qui
pleurait dasn tout aulnay en disant:"tu sais pas ce qu il ma fait"(puisse t il te faire encore pire), la larme a l oeil, avant de retourner vers son maitre,( afin de faire payer ses frais de
justice par les aulnaysiens, alors que dechu de sa qualite d elu) pour le trahir de nouveau....peu de temps apres, ragoutant s il en est???? comment sinon a part partager les memes valeurs, sunir
de la sorte?? ...respectez vous, la ville a assez souffert en 6 ans.....

Jérôme Charré 16/02/2014 14:37

Quitte à reprendre l'article du Parisien, autant le reprendre en entier:
Zitouni, qui a quitté l'usine il y a plusieurs mois, renvoie dos à dos l'élu et la syndicaliste, les accusant d'avoir "menti". Aux municipales, il soutiendra l'UDI Jacques Chaussat, "qui a une
vraie vision pour l'avenir".