Montreuil : un fraudeur du métro mord un contrôleur RATP jusqu’au sang et écope d'un mois de prison ferme.

Publié le 16 Novembre 2013

ratp-logo.jpgTrois contrôleurs de la RATP se sont portés partie civile, après la violente agression dont ils ont été victimes au cours d’un contrôle de routine à Montreuil. Mardi dernier, à 18h35, ils ont été agressés par un voyageur, dans les couloirs du métro, à la station Robespierre. Une fois encore, un fraudeur avait essayé de sauter les tripodes pour accéder au quai. Ce client s’est révélé être beaucoup plus coriace que les autres. « Il nous a mené une vie très difficile », reconnaît l’un des blessés présent à l’audience de comparution immédiate, hier. « Mon collègue a été mordu au doigt, il a craché sur un autre. »

 

Seuls les agents du service de sécurité, appelés en renfort, sont parvenus à maîtriser l’homme en furie. L’une des victimes est toujours sous le choc : « Il m’a mordu jusqu’au sang. Depuis, je suis une trithérapie (NDLR : pour prévenir une éventuelle contamination par le virus du sida). J’ai une femme et des enfants. » Un autre agent a reçu un crachat en plein visage alors qu’il tentait de calmer l’individu déchaîné. En plein pugilat, l’homme en furie a même invité les passagers tétanisés à le filmer.

Au contraire, devant le tribunal, ce ressortissant lituanien fait profil bas et reconnaît sa responsabilité : « Je regrette beaucoup ce qui s’est passé. J’étais très énervé, j’ai perdu la tête, c’était un réflexe de défense », bredouille-t-il. Il est condamné à six mois de prison, dont un mois ferme, avec mandat de dépôt. Hier soir, en quittant le palais de justice, les contrôleurs confiaient avec une certaine lassitude que « ces agressions sont devenues pour nous des délits d’habitude », ajoutant : « Maintenant, tous les points sont devenus sensibles dans le métro, même les quartiers chics. Cela fait partie de la vie des transports ».

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 16/11/2013 22:20

A NY, pas de fraude possible, ou alors je ne suis pas assez retors pour l'avoir observé.

Tout usager doit enficher de façon rapide sa metrocard dans une fente électronique, puis passer dans la foulée le portique à tourniquet ne permettant le passage que d'une personne à la fois (il y
en avait comme ça au Bourget, sortie parking). Si vous tardez, vous êtes bon pour recommencer.

Personne ne peut passer au-dessus puisque ces tourniquets sont tout en hauteur, et les entrées/sorties sont ceintes de grilles de plus de 2m. Il faut s'appeler Sotomayor pour les franchir !

Pourquoi la SNCF ou la RATP ne mettent pas en place de tels système de filtrage ?!

A Aulnay, pour accéder aux quais 3 et 4 depuis le souterrain, ont été mis en place des tourniquets dont la hauteur ne dépasse pas la taille d'un homme de taille moyenne.
En prime, il existe des espaces de part et d'autre du portique qui permettent aux fraudeurs les plus minces de se faufiler jusqu'aux voies. Mais la pratique la plus courante est de sauter par
dessus les tourniquets, en profitant des usagers qui, eux, paient y compris pour ces fraudeurs (on m'a dit que le tarif des billets intègrent les pertes liées aux fraudes; légende urbaine ou pas
??).