Le groupe de rap DSB tourne son clip La rue dans le quartier Mitry à Aulnay-sous-Bois en niquant la Police et en baisant la France !

Publié le 9 Novembre 2014

Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, le rap demeure un genre majeur et incontournable. Pour s’en convaincre il suffit d’écouter par exemple Fear of a Black Planet de Public Enemy, brûlot musical, politique et social sorti en 1990 qui s’attaquait au racisme ordinaire de l’Amérique en appelant au soulèvement et à la révolte. Cet album suscita des vocations jusqu’en France dans les banlieues nord de Paris (NTM) et Marseille (IAM) notamment.

Preuve de la vitalité bien réelle de ce style musical, le groupe DSB sortait le 20 octobre dernier un clip intitulé La rue visiblement tourné à Aulnay-sous-Bois. En le visionnant, le quartier Mitry est en effet facilement reconnaissable notamment la rue du 8 mai 45 ou encore le centre commercial Netto. Comme vous le verrez, les textes sont pour le moins explicites : « A mort les bleus ! » en référence à la Police ou encore « La France, j’la baise, elle et son drapeau bleu, blanc, rouge ! ».

Ces mots sont-ils à prendre au premier degré ou bien s’agit-il d’une provocation savamment orchestrée pour faire bouger les lignes et rompre sciemment avec le discours convenu, aseptisé et parfois en totale décalage avec la société et sa jeunesse, de certains de nos hommes politiques ? A vous de juger !

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #La Chanson du dimanche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 11/11/2014 21:51

Inévitable chez vous, les points godwin, hein.

Ce qui est curieux, c'est la façon sur laquelle vous crachez désormais sur un gouvernement auquel votre parti a activement participé, pardon, « collaboré » (restons dans le grotesco-godwinesque)
durant près de 2 ans; sans omettre les obscures tractations au préalable en vue de décrocher des sièges dans les instances parlementaires.
Passons.

Un ordre illégal aurait été d'ordonner aux gendarmes de tirer à balles réelles sur une foule de manifestants, par exemple.
Là, il s'agissait de grenades non létales. L'une d'entre elle, en éclatant, a hélas tué l'un des vôtres, mais il s'agit semble-t-il d'un accident, pas d'un acte délibéré et donc d'un
assassinat.
A moins que ladite grenade ait été volontairement remplacée par une « vraie » grenade, létale cette fois et/ou que le gendarme ayant lancé cette grenade en ait particulièrement voulu à ce
rasta.

Seriez-vous adepte des théories du complot ?



Concernant les armes brandies par les jeunes sur la vidéo, rien ne permet de dire s'il s'agit de répliques ou non. Je suis moi-même porteur d'une arme à feu dans le cadre de mon boulot, j'ai été
militaire, mais je suis incapable de certifier qu'il s'agit d'« armes en plastique ».

Le fait est que maints braquages et autres actes criminels sont perpétrés avec ce type de répliques, et, pour info, la législation considère que tout objet utilisé pour (...) menacer une personne
est une arme. Article 132-75 CP; qui cible notamment sans les nommer les répliques airsoft utilisées à des fins criminelles.

Si donc lors d'un braquage, un individu avait la mauvaise idée de pointer une réplique « en plastique » en direction d'un policier, d'un de ses collègues ou d'une tierce personne, les policiers
pourraient riposter, à balles réelles, tout en étant en état de légitime défense.
Tout ça pour une « arme en plastique », comme vous assénez d'un air goguenard.


Par ailleurs, que diriez-vous si, demain, des individus au crâne rasé braillaient dans un clip de heavy metal - ou même de rap, soyons fous ! - qu'ils veulent « niquer de l'arabe » et autres propos
vivre-ensemblesques, tout en brandissant des répliques airsoft ?
J'en suis persuadé, vous seriez le premier à aller manifester contre le retour des heures les plus sombres de l'histoire.

JLK 11/11/2014 19:33

Mais oui,Romuald,les gendarmes assument le maintien de l'ordre et bien sur quelque soit les ordres qu'on leur donne.
Pour une fois que vous approuvez l'ordre qui leur a été donné par l'Etat socialiste,je crois que je vais ouvrir une bouteille.
Les gendarmes obeïssent , il l'ont fait en 40.
Oui,je sais ,le point Goldwinn......
Salué le matin par certains gendarmes par le salut de ceux qui sont à l'origine de votre parti,provoqué jusqu'à ce que ça explose...Facile de mettre le feu...
Quant aux armes de ces jeunes provocateurs de cité,elles étaient en plastique.
Qui a dit que c'était des cas isolés?
Continuez à essayer de faire des amalgames,des raccourcis pour mettre dans votre escarcelle certains lecteurs.
Je continuerais à vous répondre.

Romuald Weymann 11/11/2014 10:23

400 grenades pseudo-offensives * tirées par les forces de l'ordre. C'est dire le niveau de violence qu'il y avait en face.


* Les médias répètent en boucle qu'il s'agit de grenades « offensives. »
Les gendarmes sont certes des militaires.
Mais les gendarmes assurent une mission civile, le maintien de l'ordre et sont dotés, à ce titre, de grenades non létales, comme les lacrymo, les assourdissantes/étourdissantes (dites grenades
offensives).

Du reste, dans votre article, la légende d'une photo indique que la majorité des grenades lancées par les gendarmes sont des... lacrymo.
Le reste devant être des assourdissantes. C'est dire si grande était la volonté de ces gendarmes d'assassiner (sic) du manifestant.

La grenade dite OF F1 créé à la fois un effet de souffle et un intense bruit (150 décibels environ); tous 2 destinés à déstabiliser une troupe hostile, non à l'occire.

Mais, évidemment, pour qu'il y ait un martyr, il faut des bourreaux et quoi de plus facile que de faire croire que les gendarmes ont tiré des grenades létales ?


Sinon, on peut revenir à tous ces jeunes qui, dans les cités, manipulent des armes, conduisent avec imprudence des véhicules motorisés à la provenance douteuse, tout en « niquant la France, les
Français » et en mettant en scène leur haine dans des clips de rap ?
Ah non, c'est vrai, il s'agit de cas isolés.
A se demander pourquoi, dans certains coins de France, les forces de l'ordre, les conducteurs de bus, les médecins, les profs, les livreurs y mettent les pieds à reculons et pourquoi les Français
et immigrés européens qui vivaient dans ces mêmes cités il y a quelques décennies les ont fuies depuis...

JLK 11/11/2014 00:10

http://www.wikistrike.com/2014/11/400-grenades-tirees-la-nuit-de-la-mort-de-remi-fraisse.html

Poyer 10/11/2014 23:13

DSB a réussi son coup ?

Citoyen 10/11/2014 19:31

Et moi je dennonce les excités mitrés de la "Manif. pour tous" ainsi que la bande de pédophiles qui les accompagnent.
Je dennonce les jeunes des beaux quartier chantres du libéralisme assassin et provocateur. Je dénonce cette société de consommation, mirage aux alouettes pour les jeunes de nos cités. (Société que
vous défendez)
Je dénonce l'utilisation par les forces du désordre de grenades offensives à tr tendu ainsi que l'utilisation politique (surtout faire en sorte qu'ils ne s'installent pas sur le terrain comme à
NNDL)de ces bataillons envoyés pour défendre un terrain vague duquel avait été évacuées les engins de chantier.
la révolte gronde.....

Romuald Weymann 10/11/2014 18:48

Cessez avec vos fantasmes.

Je dénonce les islamistes pour qui la charia passe avant les lois de la république et qui sévissent sur Aulnay : c'est moi le facho ultra-violent ?
Je dénonce ces jeunes d'Aulnay qui s'imbibent de violence et de haine à travers leur(s) clip de rap, en exhibant armes et bagnoles de luxe : c'est moi le facho ultra-violent ?
J'indique que vos copains écolo-anars ont balancé des cocktails molotov, bouteilles d'acide, bonbonnes d'essence sur les forces de l'ordre : c'est moi le facho ultra-violent ?

JLK 10/11/2014 15:59

Tous pourris....Sauf VOUS
Jeunes,manifestants,socialistes,roms,écolos,communistes,musulmans.....
Tous violents.....Sauf VOUS
Et pourtant vos commentaires haineux envers tous ce qui n'est pas à la droite de la droite sont de la plus grande violence et le plus grand danger de notre pays.
Cela suffira pour cet article......

Romuald Weymann 10/11/2014 15:18

« L'ultra-violence est dans vos propos. »

Trouvez-moi donc un seul de mes commentaires où j'appellerais à tuer du barbu, de la racaille ou autre.
Je ne défile pas dans les rues en brandissant des armes, je ne tire pas sur les forces de l'ordre; je ne tague même pas de mosquée avec des croix gammées ou que sais-je.
La gueule de l'extrémiste ultra-violent que je serais.

Cessez vos comparaisons grotesques.

Dans les cités, nombreux sont les jeunes à baigner et approuver cet univers violent anti-forces de l'ordre, anti-France, haine qui se cristallise à travers ces textes de rap.

Trépignez des pieds autant que vous voulez, les extrémistes, ce sont ceux qui, par exemple aujourd'hui, ont semé le chaos dans quelques villes de Seine-Saint-Denis, officiellement pour protester
contre la mort de votre martyr rasta.
Parmi eux, plus que probablement des lycéens gauchistes, rejoints par des « jeunes » des cités, ceux qui se trémoussent en écoutant ce rap haineux et violent.

JLK 10/11/2014 13:53

Vos amalgames,RW donne la nausée...
D'un côté une provocation policière, par le nombre de "forces de l'ordre", dans un site où rien ne le justifiait (pas de risques pour le citoyen).
De l'autre des provocations d'un groupe contre les symboles de l'Etat.
D'un côté ,un décès, de l'autre pas la moindre réponse de l'Etat et vous osez faire une comparaison!
Ai je parlé de cas isolé?
L'ultra violence est aussi dans vos commentaires,et peut être plus que celui qui brandit une arme en plastique.....
Ce que je dénonce aussi.

Romuald Weymann 10/11/2014 10:30

« Les plus extrémistes en tous genres ».
Il y a donc les extrémistes, et les plus extrémistes.
Et comment se manifeste donc cet extrémisme puissance X ?

Selon votre échelle d'extrémisme, des jets de bouteille d'acide, de cocktail molotov, des bonbonnes d'essence piégées contre les forces de l'ordre, c'est de l'extrémisme ou de l'extrémisme
puissance X ? Ah non, j'oubliais, c'est de la résistance de type gaulliste...


Vous semblez en tout cas plus préoccupé par ces fameux « extrémistes », que de tous ces jeunes qui crachent leur haine, font l'apologie de l'ultra-violence, armes à la main.

Allez faire un tour sur les blog skyrock et assimilés de Seine-Saint-Denis et d'ailleurs, ce type de clip de rap haineux est répandu, contrairement à l'idée bisounours que vous tentez de faire
passer comme quoi il ne s'agirait que d'un cas isolé.

JLK 09/11/2014 23:03

Le rédaction d'Aulnay Libre devrait être un peu plus attentive aux déferlements d'insultes sur ses réseaux sociaux.
A moins qu'elle ne laisse sciemment ces propos dans le but de faire réagir les plus extrémistes en tous genres.....
Est ce bien utile?