Le futur parc des neiges d’Europa City sur le triangle de Gonesse

Publié le 27 Mars 2014

DANS SEPT ANS, ce sera le seul endroit d'Ile-de-France où l'on pourra skier, faire des descentes en luge, glisser sur des patins, escalader un mur de glace et pratiquer de nombreux sports d'hiver, même le très acrobatique half-pipe !

 3712967 11-0-4227785944EuropaCity, le complexe de loisirs, tourisme et commerces de 2 Mds€ portés par le groupe Auchan, qui doit voir le jour en 2020-2021 sur 80 ha du Triangle de Gonesse, non loin d'Aulnay, lève le voile sur son parc des neiges. « Il n'est que l'un des éléments de l'offre de loisirs, avec un parc d'attractions, un parc d'aventures, un parc aquatique et une ferme pédagogique », rappelle Christophe Dalstein, le directeur d'EuropaCity.

Ce parc sera construit sur 20 000 m 2 plus grand que celui que s'est offert Dubaï (Emirats arabes unis) en 2005 au beau milieu du désert. « Comme tous les équipements de loisirs, il sera accessible à tous les publics, avec notamment des tarifs et des horaires préférentiels pour les scolaires, précise Christophe Dalstein. Le parc comprend d'ailleurs une aire d'initiation et de jeux pour les enfants mais aussi des activités ludiques, comme des ateliers de sculpture sur glace ou de réalisation d'igloos. »

Le projet sera-t-il gourmand en énergie ? Comment maintenir à température la neige artificielle et la glace tout en préservant l'environnement ? « EuropaCity s'est engagé dans une démarche de développement durable forte et un projet positif, en recherchant l'exemplarité à l'échelle locale, souligne son directeur. La particularité de ce projet, conçu avec le cabinet d'architectes danois BIG et le bureau d'études Transsolar, permet que tous les flux d'énergie, d'eau et de déchets interagissent pour créer un véritable écosystème. À titre d'exemple, la chaleur résiduelle générée par le besoin de froid du parc des neiges est canalisée vers les installations du parc aquatique. Cette complémentarité permet de diviser les besoins en énergie par deux pour chacun de ces programmes ».

A Aulnay, deux associations ont questionné, avant le premier tour, la quasi-totalité des candidats sur le projet Europa City. L'association Capade et celle des commerçants du boulevard de Strasbourg affirment que les têtes de listes sont en général hostiles au projet. Elles ont toutefois choisi de ne pas interroger le maire sortant.

Elles réclament la tenue d'une concertation avant le débat public autour du projet, prévu au second semestre 2014.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LOUP 27/03/2014 23:08

Sept ans ne suffiront pas ! Le débat ne fait que commencer. Les associations regroupées depuis mars 2011 dans le Collectif pour le Triangle de Gonesse continueront à animer le débat contre ce
projet porteur d'injustice sociale.
Nous donnons rendez-vous les 20 et 21 septembre 2014 au rassemblement Alternatiba Gonesse sur le triangle de Gonesse pour manifester, chanter, débattre et dire non à Europa City

Eric DENIS 27/03/2014 14:20

Ca m'a l'air très écologique ce projet !