Deux membres de la liste d’Alain Amédro Vivre mieux ensemble à Aulnay-sous-Bois s’en prennent à Gérard Ségura et défendent les Roms

Publié le 17 Mars 2014

Rroms : Agir plutôt que de stigmatiser

Rom-Cirque-4Il y eut les Bretons, il y eut les juifs, il y eut les yougoslaves, il y eut les portugais, il y eut les arabes, il y eut les noirs...

Aujourd'hui il y a les Rroms.

Tous sont des femmes et hommes, tous vivent de leur travail, tous sont en butte à l'arbitraire des puissants.

Où sont­ils ceux qui nous disaient « de droite » ? Pensent-­ils qu'ils font gagner « la gauche » lorsqu'ils en appellent à l'expulsion pure et simple des campements illégaux ?

De gauche nous sommes, humanistes et solidaires.

A l'heure où le Maire sort ses muscles, « monte le ton » comme dit le blog­-corbeau, nous clamons haut et fort qu'il y a des solutions plus humaines, plus justes, plus fraternelles, plus constructives que l'appel à la haine à une semaine d'un scrutin municipal.

Membres du comité de soutien, nous disons aux citoyens attachés aux valeurs de la gauche, aux valeurs de l'internationalisme et de la solidarité qu'il est temps de dire que ce ne sont pas les campements Rroms qui ne doivent plus durer.

Ce qui ne peut plus durer, c'est l'inaction complice des autorités pour trouver des solutions dignes pour les dizaines de famille qui vivent sur le bord de la nationale 2.

Ce qui ne peut plus durer c'est la démagogie qui s'est emparée d'une partie du Parti Socialiste et qui consiste à surfer sur les thématiques de l'exclusion. Plutôt qu'une manifestation pour l'expulsion, c'est de manifestations de solidarité dont ces familles ont besoin. C'est la raison pour laquelle le comité de soutien a organisé la venue de Médecins du Monde, collabore avec l'Association pour la Scolarisation des Enfants Tsiganes, avec le Secours Catholique et le Secours Populaire.

Des choses simples peuvent être faites par les autorités : fournir des toilettes et douches de chantier, accompagner la scolarité des enfants, déléguer des personnels municipaux pour aider les hommes et les femmes dans leurs démarches administratives, relayer le travail de médiation du Collectif afin de réguler les tensions entre habitants du campement et voisins

Des choses plus pérennes aussi doivent être envisagées. Nous devons mettre en œuvre d'urgence un plan d'insertion négocié avec l'Etat et la Région, en concertation avec les villes voisines, afin de reloger dans des conditions moins dramatiques des familles... comme la loi l'exige. Des villes petites et grandes nous montrent l'exemple : Gardanne, Montreuil, Nantes ,Cesson , Aubervilliers...

Quand M. Ségura prend les accents d'un populisme dangereux, c'est toute la perspective de justice sociale qui est attaquée, c'est l'idée même de la Gauche qui est affaiblie.

François Siebecke et SébastienVille

Membres du Collectif de soutien aux familles Rroms, candidats sur la liste Vivre Mieux, Ensemble, à Aulnay­-sous-­Bois. 

Aulnay-­sous-­Bois, le 15 mars 2014

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2014 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 19/03/2014 11:02

A la réflexion, un parc éolien serait une idée moins grotesque qu'une fabrique d'éoliennes aux débouchés plus que compromis.

Car JL, bien que vous ayez des collègues écolos au sein du gouvernement normal, il ne vous aura pas échappé que la conscience environnementale de ce gouvernement est plus que ténue, et les quelques
concessions sur ce sujet actées dans le fameux accord PS-EELV de 2011 qui vous a permis de décrocher quelques strapontins au Parlement, ne sont qu'un vague souvenir.

La transition énergétique est au point mort, la filière nucléaire a de beaux jours devant elle - elle a même été défendue par vos partenaires Ayrault et Montebourg jusqu'en Chine en décembre
dernier -; la pêche profonde a été pérennisée surtout parce que le ministre des Transports et de la Pêche est candidat à Boulogne-sur-Mer, important port spécialisé dans ce type de pêche;
l'Ayraultport sera construit etc etc.
Et je ne parle même pas des autres sujets (Roms, cannabis etc qui constituent autant de pierres d'achoppement avec vos alliés socialistes).

Pour résumer, et parler de façon abrupte, vous avez simplement servi de faire-valoir aux socialistes, et vous êtes faits avoir comme des bleus - enfin, comme des verts. A moins que, dans l'objectif
de décrocher de précieux strapontins parlementaires synonymes de représentation nationale, vos cadres conscients que ces accords ne seraient pas respectés se soient assis sur leurs grands idéaux
environnementaux. Mais c'est un autre débat.


Tout ceci pour dire que la défense de l'environnement est le cadet des soucis de vos alliés socialistes, qui peuvent aisément brandir un contexte budgétaire de crise alors que la transition
énergétique implique des investissements pharaoniques.
Bref, l'éolien n'aura pas de débouchés viables si vous attendez l'appui de l'Etat, et le carnet de commandes de votre usine à éoliennes sera aussi vierge que le nombre de logements vides
réquisitionnés par votre collègue Duflot.

Et si jamais vous parveniez à trouver des collectivités territoriales réceptives à vos arguments environnementaux, là encore, vous vous heurteriez aux prétextes, justifiés ou non, financiers;
sachant que l'Etat envisage de sabrer - 3 fois rien, il s'agirait de quelque 10 milliards d'euro ! - dans les subventions versées aux collectivités. Tout juste cette usine pourra-t-elle maintenir
les 2-3 éoliennes faméliques que l'on aperçoit depuis le canal de l'Ourcq derrière les bâtiments de je ne sais quels services de la Préfecture ou du Conseil général.
Quant au privé...


Donc, oui, l'idée la moins farfelue à la rigueur serait d'implanter un parc éolien plutôt qu'une fabrique d'éoliennes.
Car, pour retourner au sujet initial (vos amis Roms), vous pourriez ainsi leur fournir de l'énergie, et éviter qu'ils ne provoquent des incendies en voulant se réchauffer...

JEAN LOUIS KARKIDES 18/03/2014 21:37

Laurent,vous avez une vision de l'avenir au ras des paquerettes.
Vos mots "pipeau-bobo"ne sont qu'un moyen bien plat pour essayer de dévaloriser des ambitions pour notre ville.
Extrait de:
http://www.iauidf.fr/fileadmin/Etudes/etude_833/Les_industries_des_ENR_en_IDF_volet_2_L_industire_eolienne.pdf
Juste une phrase:
L’industrie éolienne met en œuvre des technologies présentes dans plusieurs secteurs industriels
stratégiques pour l’Ile-de-France (notamment l’automobile, l’aéronautique, la mécanique, l’énergie), ce
qui constitue indéniablement un atout et peut constituer un relais de croissance pour les acteurs
de ces filières dont certains sont en passe de s’y impliquer.
Alors,gardez vos commentaires qui ne permettent pas de montrer un véritable engagement pour la réindustrialisation du site PSA et rendez vous page 18 de notre programme.

Laurent Comparot 18/03/2014 17:50

Cette usine d'éoliennes est une simple vue de l'esprit, une autre chimère colportée par l'équipe Amédro. Il n'y a bien sûr aucun industriel de l'éolien pressenti pour l'installer sur le site de
PSA. Pipeau-bobo...

JEAN LOUIS KARKIDES 18/03/2014 11:45

Hors sujet mais droit de réponse:
LES CORBEAUX S’AFFOLENT
Sur leur site,ils osent dire que PSA serait trans­formé en parc éolien si notre liste était à la mai­rie.
Men­songe déli­béré pour une liste qui perd les pédales,la réponse est en page 18 de notre pro­gramme.
Une usine de construc­tion n’est pas un parc mais une solu­tion pour l’avenir de la pla­nète et le pré­sent des licen­ciés de PSA,voir page 18 de notre programme.

Jean-François Chevallier 18/03/2014 10:38

La solidarité nationale et européenne ne peuvent être mises en oeuvre sans un minimum de courage politique des élus locaux comme à Gardanne, Strasbourg, Helemmes, Indre…

Il faut de toute urgence arrêter la démagogie ou les silences complices des candidats de tout bord (aucune tête de liste ne fait de proposition constructive), les roms sont des citoyens européens
pas de la chair à canon électorale.

https://www.youtube.com/watch?v=4IV1_kbbfbg

Romuald Weymann 17/03/2014 20:47

Valls, ministre socialiste de l'Intérieur, à propos des Roms :
« Les roms ont vocation à rentrer chez eux ou à y rester ».
« Ces populations ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres, et qui sont évidemment en confrontation »

M. Comparot, jouant l'humaniste antiraciste indigné, me demandait un jour quelles solutions je préconisais pour ces Roms; il n'a curieusement jamais répondu lorsque je lui ai rétorqué que les
solutions étaient déjà données par son collègue Valls.

Concernant les écolos, ce n'est pas au contribuable aulnaysien de subventionner les élucubrations godwinesques de ces écolos-bobos.

Que les écolos prennent entièrement à leur charge ces Roms.
On devrait même coller des amendes à ces Roms pour pollution de l'atmosphère lorsqu'ils crament des câbles afin d'en extraire du cuivre volé, pardon, trouvé par terre; avant de les dégager
définitivement du territoire français - ainsi que le préconise Valls.

yousri 17/03/2014 12:52

j oubliais dites au verts, de venir expliquer aux roms, le recyckage des dechets, les feux propres, les evacuations des eux croupies, etc... les odeurs de feuxet autres creamatio de je ne sais quoi
asphyxient le quartier jusqu en haut des 3000 avec le vent, des odeurs epouvantables, des gens sans gene, qui defequent devant les gens aux abords du camp et des trottoirs, les incivilites beaucoup
de riverains se plaignent, que comptez vous faire pour eux????

yousri 17/03/2014 12:49

mais meme la c est de l istrumentalisation, je ne defends pas le maire,je trouve meme dertaines ficelles grotesque, indignes de l intelligence des aulnaysiens, mais la ca devient pitoyable, comme
affaire,;les verts, au gouvernements, ont fait quoi a part parler sur la dignite humaine, que parce que des emoluments sont prevus a cet effet, et encore..... si les reformes sociales promises, et
les "je ne baisserais pas monfroc devant la finance" avaient ete realises, on n en serait pas la donc cessez d instrumentaliser les gens, et leurs opinions, je sais meme de qui ca vient dans la
liste eelv, on ne se refait, et puis au vu du melange des genres de la liste, je ne pense pas que vous pouvez doner des conseils d integrite aux gens..

Laurent Comparot 17/03/2014 11:34

Le problème des Roms dépassent de loin nos compétences et les moyens financiers locaux. C'est une enjeu européen. Il n'y a pas de la part de l'actuelle majorité de stigmatisation de cette
communauté, ni démagogie. Cependant, il y a aussi des responsabilités vis à vis des riverains de ces campements et de la gestion des nuisances induites que ce soient vis à vis des habitants ou des
entreprises de notre territoire.

Nous ne pouvons laisser perdurer ces campements illégaux qui empoisonnent leurs voisinages. On ne peut obliger certains de nos concitoyens à vivre à côté de bidonvilles, à subir la présence des
rats et l'amoncellement de ordures. C'est une situation scandaleuse et intolérable pour nos concitoyens qui eux aussi ont le droit à vivre dans un environnement digne et sain.

On peut n'être qu'émus par la situation des Roms sur notre territoire mais ce problème européen dépasse de loin nos capacités locales à les assister, les loger, tout simplement les accueillir dans
des conditions honorables.

La liste Amédro semble vouloir en faire de l'accueil de ces populations un principe intangible et un enjeu politique. Cependant, les membres de la liste Amédro devront justifier vis à vis des
aulnaysiens les sommes engagées ou encore vis à vis des demandeurs de logement les priorités accordées à ces nouveaux venus. Sans compter, l'appel d'air que ne manquera pas de susciter une
politique d'accueil systématique telle que prônée par Alain Amédro.

JEAN LOUIS KARKIDES 17/03/2014 11:31

Pour faire des voix,on installe un mois avant les élections des caméras dans la ville,on hausse le ton contre les roms,on s’intéresse aux zones pavillonnaires.
Chercher à grapiller quelques voix de droite puisqu’à gauche,ce n’est plus possible,la place est prise.