Aulnay-sous-Bois : ramener sa fraise au bon moment

Publié le 5 Juillet 2012

Il n’y a pas si longtemps mes camarades blogueurs du sud d’Aulnay-sous-Bois, Amy et Petit Louis, ramenaient (ici et ) allégrement leurs fraises en exposant avec une certaine fierté leurs clichés de ce délicieux fruit délicatement sucré, enfin quand il n’est pas cultivé en batterie dans quelques serres obscures du sud de l’Espagne.  

fraises.JPG

Habitant du nord de la ville et par conséquent bénéficiant d’un climat bien moins clément c’est connu, je désespérais quelque peu de pouvoir la ramener la mienne de fraise justement. Et pourtant, ce matin, miracle de la nature, elles sont belles et bien là les fraises du nord d’Aulnay-sous-Bois (voir photo ci-dessus). Certes, elles sont  encore vertes mais l’astre solaire devrait faire son office rappelant au passage qu’en jardinage la patience est une vertu.

En parlant de patience justement, certains rongent leur frein depuis quelque temps pour ramener leurs fraises en 2014 afin que la mairie change de bord. Mais à trop vouloir y aller en ordre dispersé leurs barquettes risquent fort de prendre l’eau le moment venu. Ainsi, à ce rythme, ceux qui, à l’occasion d’inauguration, récupèrent les morceaux de bandeaux bleu blanc rouge coupés par Gérard Ségura pourront sérieusement envisager d’enrichir leur collection. Au moins jusqu’en 2020…  

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

yousri 13/07/2012 13:13

faut detruire les pepins, ils pourraient se reproduire!!!!

bessaguet 11/07/2012 13:50

les Beatles auraient ajouté : "strawberry fields forts et verts.

En ce moment, c'est plutôt "roses et verts" sur les terres de Hollande qui ne sont pas propices aux fraises comme les tomates, vous me direz.
Eh oui, souvent la saveur du fruit n'est pas à la hauteur de son aspect. Et à la fin, il ne nous reste plus que les pépins à se partager.

JEAN LOUIS KARKIDES 10/07/2012 21:28

David,trop tôt pour "hé,hé",comme pour "snif,snif".....;)

David Burlot 06/07/2012 23:02

héhé !

pt'i louis 05/07/2012 17:28

Certes les gariguettes sont plus tardives dans le nord , encore un peu pâlottes, et vu les ondées des jours prochains , je crains que la aussi, il ne te faille patientez .
mais bon ... elles sont en force :.)
Quand à l’union ,dès qu’il est question de fruits , tout les gourmands se chamaillent , des plus jeunes enrubannés jusqu’aux surannés caciques.
De ma fenêtre j’ai l’impression que ce panier va plus se transformer en transport de crabes ;.)
mais revenons aux fraises , y a de quoi faire une bloguing tarte
- yep

Stéphane Fleury 05/07/2012 17:17

@Amy, promis je pose une option pour toi sur la récolte 2013 au pire celle de 2014 année où mon emploi du temps se délestera forcement d'un certain nombre d'activités sur la ville. Enfin en
principe...

@Yousri Sucrer les fraises ! Excellente expression en effet et assez bien adaptée à ce qui se profile en 2014, enfin on se comprend !

Yousri 05/07/2012 14:33

A trop se croire trop Intelligent,on finit par sucrer les fraises !!!LOL

Amy 05/07/2012 13:49

Snifff...
La prochaine fois, j'essaie de jouer aux voleuses pour t'en piquer quelques unes ! :-)

Remarque, tu en as peut être conservées quelques unes dans de l'alcool? :-P

Stéphane Fleury 05/07/2012 13:18

Et oui c'est déjà fini. Comme dit la chanson : il est bien court le temps des cerises...

Amy 05/07/2012 12:48

Jolies fraises.
Les cerises sont déjà toutes mangées? :'-(

Oui, je suis gourmande, et alors?