Aulnay-sous-Bois, mon conseil de quartier : des chemins de Mitry-Princet à la fracture numérique.

Publié le 5 Avril 2011

Hier soir dans mon conseil de quartier il y avait du beau monde. Jugez plutôt. Bruno Defait adjoint à l'écologie, Philippe Gente adjoint à la démocratie participative ainsi que Guy Challier adjoint à l'urbanisme. N'oublions pas non plus Juliette Gouzi, chargée de développement territorial et Françoise Berthet du bureau des études urbaines. Il faut dire que l'ordre du jour comportait un dossier particulièrement important pour ce secteur de la ville, à savoir les chemins de Mitry-Princet, qui devrait transformer radicalement les abords de la rue Jules Princet dans les 10 ou 15 ans à venir.

cheminprincet1.jpgMais d'abord un peu d'histoire. Les Chemins de Mitry-Princet entrent dans le cadre de ce qu'on appelle les NQU, les nouveaux quartiers urbains. La région Ile-de-France a fait un appel à projets et la ville d'Aulnay-sous-Bois avait jusqu'au 31 janvier 2011 pour déposer son dossier. Ce qu'elle a fait. Rien ne dit cependant qu'il sera retenu. Il est à noter, enfin, que la délibération relative à cet aménagement envisagé a été votée à l'unanimité en Conseil municipal.

Pour l'instant nous sommes en phase de pré-consultation, l'objectif étant de co-élaborer le nouveau visage des quartiers avec la population. Cette période de concertation devrait être bouclée à la fin juin, ce qui semble un calendrier très serré compte-tenu de l'importance du dossier. En effet, la zone potentiellement impactée s'étend de Mitry au garage Ford de la place Stalingrad, ce qui n'est pas rien.

La présentation officielle du projet est prévue ce vendredi 8 avril à 20h30 à l'Hôtel de Ville. Le lendemain, soit le samedi 9 avril à 14h, une balade urbaine est organisée avec comme point de départ le parking situé en face de la boulangerie du Soleil-Levant, afin de faire un état des lieux du quartier existant et projeter les évolutions possibles. Le 2 mai, un conseil inter-quartiers devrait également se réunir pour une séance de travail spécifique dédiée à ce dossier.

cheminprincet2.jpg

Dans la salle, la perspective de voir pousser des immeubles pouvant atteindre 15 mètres de hauteur, comme le permet la zone UD du plan local d'urbanisme en vigueur sur cet axe, n'a pas manqué de semer l'émoi. Nous sommes en effet à proximité d'une zone pavillonnaire et la question de l'harmonie entre l'ancien et le nouveau bâti reste en suspens, nourrissant les inquiétudes. Le C.A.H.R.A (Cercle Archéologique et Historique de la Région d'Aulnay), également présent, a demandé les intentions de la mairie quant à la conservation du café historique du Soleil-Levant, sans qu'on lui fournisse de réponse précise.

Quoi qu'il en soit, l'axe du CD115 semble déjà avoir fait l'objet d'acquisitions foncières de la part de la municipalité et de l'EPFIF ce qui laisse présager des intentions manifestes de transformations urbanistiques dans le futur. Nous suivrons évidemment ce dossier de près.

Pour être presque totalement complet, un mot sur la fracture numérique et la faiblesse du débit internet dans le nord de la ville. Grégoire Mukendi, notre adjoint de territoire, a mentionné des contacts pris entre le maire, Gérard Ségura, et les opérateurs, sans plus de précision. On parle gros sous, on négocie mais pour l'instant rien de concret...

Stéphane Fleury en léger différé du conseil de quartier Vieux-Pays Roseraie Bourg

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Démocratie de proximité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Stéphane Fleury 05/04/2011 20:26


@ Le petit farfelu. D'un certain point de vue, tu as raison, la métaphore culinaire était de sortie hier soir. Quelques uns ont trouvé la présentation indigeste et peu à leur goût. Pour d'autres
encore, elle leur est restée quelque peu sur l'estomac... :)


Stéphane Fleury 05/04/2011 20:22


@ Le citoyen éclairé. Après vérification il semble en effet que l'UMP se soit abstenue. Pourtant c'est un élu PS présent hier soir à la réunion qui a parlé d'unanimité. Rêvait-il pendant le dernier
conseil municipal ou s'agissait-il de faire croire aux habitants du quartier que tous les partis politiques étaient d'accord avec ce projet ? Je ne saurais dire.

Quant à la nécessité d'une véritable concertation fortement demandée par les écolos, cela ne mange pas de pain de la réclamer. Maintenant au vu de ce qui se passe jusqu'à présent dans la ville sur
les questions d'urbanisme on ne peut qu'être circonspect... Qui vivra verra...


Le petit farfelu 05/04/2011 12:55


Compte-tenu de la présence toujours bienvenue des "huiles aulnaysiennes" à ces conseils, et dans la série les titres auxquels vous avez échappé, je pense que, par assimilation, tu aurais pu titrer
l'article : "Le gratin de Mitry-Princet: digeste ou indigeste ?"


Le linguiste éclairé 05/04/2011 12:47


Et puis, y a pas à dire : "Les chemins de Mitry-Princet" ça sonne bien. Y a même un petit logo, qui n'est pas mal du tout, pour symboliser l'opération. On sent qu'il y a du bureau d'études derrière
tout ça !

Dans une de mes "vies antérieures" j'avais conçu un slogan qui s'appelait : "Retrouvez les chemins de la vie !..." C'était à propos de voyages...Alors espérons que la créativité sera au rendez-vous
sur ces chemins urbanistiques nouveaux...

Et, puis de Princet à princier, il n'y a qu'un pas que je franchirai avec allégresse: alors pourquoi pas les nouveaux Champs-Elysées d'Aulnay ?


Le citoyen éclairé 05/04/2011 12:33


Stéphane,

Petite précision : il me semble que les élus UMP se sont abstenus et que les élus écolos ont fortement insisté sur la nécessité d'une véritable concertation.

Affaire à suivre donc...Et si pour une fois, l'imagination était au pouvoir ?


mariella 05/04/2011 12:28


En effet, il me semble que la volonté de faire table rase de ce qui existe soit manifeste, des logements oui mais 15m de haut "faut pas charrier", Aulnay ne doit pas devenir une ville sans
harmonie.Le café du Soleil Levant Balayé, on le voit bien sur d'autres plans. Mais ma question est pourquoi des immeubles en surplomb sur une artère à très grande circulation, toujours
embouteillée.
Les habitants feront face quotidiennement aux pollutions que sont le BRUIT et l'OXYDE DE CARBONE (échappements)après l'amiante ce sera pas mal ...Je propose un nom au futur carrefour : Le béton
fumant. Prendre en compte les normes basse consommation, c'est ça le début du début, et créer des voies piétonnières, bref !suis je pessimiste en disant que tout est déjà ficelé ?