Aulnay-sous-Bois du Nord au Sud, le jeu. Réponses (1).

Publié le 20 Janvier 2011

Photo 1

Les enfants l'appellent le parc des animaux parce qu'il y a un cheval, un âne, un mouton, des chèvres et des volatiles en tous genres. Cet endroit propose des vues lointaines vers Paris ... Tour Eiffel, Tour Montparnasse et des plongées visuelles sur O'Parinor ou l'usine PSA Citroën. D'après le site de la mairie il est d'une superficie de 29 hectares et c'est le plus grand parc communal d'Aulnay-sous-Bois. Un incontournable du samedi et/ou dimanche pour nous les "Nordistes". Il s'agit donc du Parc Robert Ballanger.

S1I1

De tout ce que cet endroit a à offrir je retiendrai en particulier le bac à sable. Un lieu presque magique du vivre ensemble. Les enfants se passent les pelles et les seaux sans se préoccuper de ce qui appartient à qui. Et ainsi souvent de pâtés en châteaux de sable les parents se rencontrent et tout le monde partage le goûter ensemble. J'ai vécu plusieurs fois cette expérience et c'est un vrai bonheur ! Parfois faudrait arrêter de grandir !

Photo 2

La première fois que j'ai pu visualiser ce parc c'était en cliquant sur MonAulnay.com. La note de Jean-Marc parlait d'un parcours aérien. Cela a piqué la curiosité de quelques-uns à la maison... En parlant de maison justement cet endroit abrite la maison de l'environnement que l'on aperçoit au second plan en bois. D'après le site de la mairie elle est dédiée au développement durable et a été bâtie selon les normes HQE (haute qualité environnementale). Des expositions, ateliers, conférences-débats et ballades y sont proposés afin de réfléchir à la problématique environnementale. Vous trouverez le programme en cliquant ici. D'une superficie de 9000 m² il s'agit donc du Parc Faure.

S1I2

Ces deux photos illustrent à leur manière la dichotomie très forte entre le Nord et le Sud de la ville en termes de parcs et d'habitats. Parcs d'une superficie immense au Nord auprès d'un habitat de grands ensembles. Parcs en nombre réduit et d'une relative petite superficie en comparaison au Sud dans un habitat essentiellement pavillonnaire. Ce contraste devrait d'ailleurs s'accentuer si jamais le projet d'abattre le Galion se concrétisait... dans la mesure où un nouveau parc pourrait voir le jour à cet endroit... Affaire à suivre...

Stéphane Fleury   

 

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Jouons un peu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Xavier 22/01/2011 00:56


@ Stéphane,

Je voudrais rajouter à propos du Parc R. Ballanger et comme l'a souligné le cabinet LIN (pour l'ensemble des espaces verts du Grand Est Parisien) qu'il devrait probablement être plus ouvert sur
l'extérieur et désenclavé.

Enfin, pour ce qui concerne la Maison de l'Environnement, il faudrait peut-être rappeler qu'elle a été conçue du temps de la "droite" et mise sur les rails alors qu'A. Amédro était encore
maire-adjoint à l'environnement.

Juste pour rendre aux uns et aux autres ce qui leur appartient.