Apport d’Oxygène mais manque d’air...

Publié le 24 Novembre 2009

Pendant longtemps nous avons manqué d’Oxygène , notre hebdomadaire municipal ; en effet la distribution en était désastreuse. Il a fallu de nombreuses relances, des déplacements en mairie, des formulaires à remplir en indiquant à chaque fois la même adresse pour qu’enfin Oxygène soit distribué à peu près régulièrement dans notre quartier.

 

Mais maintenant , à chaque fois que je l’ouvre, je retiens ma respiration. Dans chaque numéro il y a  des incohérences. C’est à se demander si les articles sont relus ou si ce sont des analphabètes qui traitent les informations.

 

Les trois derniers numéros n’ont pas manqué à leur réputation. Dans l’un d’eux on pouvait trouver sur la même page, l’une en dessous de l’autre deux dates identiques – même jour, même heure - pour deux réunions publiques différentes, dans deux quartiers différents.

Dans l’autre, on nous donnait rendez-vous à une date imaginaire : le vendredi 23 novembre.

De quelle année ? il doit bien y avoir ou y avoir eu un vendredi 23 novembre, mais cette année nous avions soit le vendredi 20 novembre, soit le lundi 23 novembre. Un peu déroutant pour préparer son planning.

 

Mais le pompon revient quand même au numéro  59 où je me vois obligée de recopier la phrase, malgré ma répugnance à l’écrire :

 

« 10M :  c’est ce que devrait coûtait à la ville la supression de la taxe professionelle » !!!!!!!!!!

 

Mon ordinateur est rouge de honte.  Si la rédaction d’Oxygène emploie des stagiaires, elle doit  les choisir vraiment jeunes, car ce sont des fautes de grammaire et d’orthographe d’école communale.

 

Nous finançons Oxygène avec l’argent de nos impôts et j’ai comme un goût  amer  en y pensant : c’est de l’argent jeté par les fenêtres. A moins qu’on commence à vouloir récupérer une partie des subventions perdues en réduisant le budget alloué à notre hebdomadaire, qui lui-même se voit dans l’obligation de réduire ses effectifs ?

 

Demain c’est mercredi et j’ai comme une angoisse :  j’ai peur de manquer d’air en recevant mon  oxygène.

 

Pour info, la phrase correcte est :

« 10M : c’est ce que devrait coûter à la ville la suppression de la taxe professionnelle »


Anne-Marie Lobbé 

Rédigé par Anne-Marie Lobbé

Publié dans #C'est dans le Journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-Gauthier Quintard 28/11/2009 23:04


Soyons indulgents envers les stagiaires Anne-Marie ! Sur Aulnaylibre même j'ai pu constater à diverses reprises quelques fautes émarger d'une note à l'autre : "Errare humanum est"...
Mais en revanche "...perseverare diabolicum" ! Et ici je serai moins laxiste concernant le directeur de la rédaction et le rédacteur en chef (il s'agit de la même personne) d'Oxygène, qui nous
refait (voir http://www.monaulnay.com/2008/10/les-tops-et-les-flops-doxygene-hebdo-n%c2%b07.html) le coup de la "bonne" augure dans le numéro 60 à propos de la coopération (p.5) ! Plutôt de mauvais
augure ce féminin en lieu et place du masculin... Sans doute est-ce un problème d'effectifs, notre hebdomadaire municipal semblant en effet dépourvu de tout(e) relecteur(trice) de talent.
Souhaitons donc ensemble que la situation à Oxygène s'améliore, avant que l'orthographe n'y suffoque complètement...


Annie Vincent 25/11/2009 11:05


Je suis absolument d'accord avec vous, A.Marie, et sans doute avec tous les littéraires qui en ont assez de voir notre langue française bafouée.
Votre mail parlait exclusivement des fautes d'orthographe et de grammaire et Hervé n'est "pas particulièrement choqué" par ces fautes"(et pour cause, ils sont nombreux à se permettre d'écrire,
sachant qu'ils font beaucoup de fautes),répond sur le Maire, tergiverse pour amoindrir le problème.Hors sujet Hervé.
Ce n'est pas parce que la rédaction d'Oxygène est une petite rédaction et qu'elle a un rythme de publication très élevé que ça s'explique. Ce ne sont pas des fautes d'inattention.
De grâce, au nom des vraies secrétaires comme moi,qu'ils se fassent relire par des gens capables de le faire


Hervé Suaudeau 25/11/2009 02:00


Le dernier oxygène est en ligne ici: http://www.monaulnay.com/2009/11/oxygene61.html

Je ne suis pas particulièrement choqué par ces erreurs que je qualifierais d'humaines. Oxygène est une petite rédaction qui a un rythme de publication très élevé et nul n'est parfait (surtout pas
notre rédaction de MonAulnay.com).

Ce que je critique vertement par contre est l'utilisation de cet outil pour l'image exclusive du maire. Cela c'est toujours fait ? Oui, mais ce n'est pas une raison, surtout lorsque l'on est élu
sur des valeurs démocratiques modernes.