Elections régionales 2015 : le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza fustige le bilan transports de la gauche

Publié le 11 Septembre 2015

Elections régionales 2015 : le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza fustige le bilan transports de la gauche

Les élections régionales approchant, en décembre, la droite départementale a décidé de consacrer différentes réunions afin de faire un bilan de la majorité PS actuelle.

Après une première thématique sur les lycées — « qui n’a pas fait le buzz souhaité » reconnaît Bruno Beschizza, tête de liste LR dans le 93 — les élus s’attaquent aux transports.

« Notre département accumule les retards dans tous les domaines, tonne Bruno Beschizza. Dans les projets de prolongement de ligne, dans la régularité des trains, dans la création de nouveaux transports ». Et de citer les travaux d’extension des lignes de métro 11, 12 et 14 « retardés de 2 à 3 ans », du Tzen 3 « dont le chantier n’a pas débuté alors qu’il était censé entrer en fonction en 2017 », des difficultés autour du T1, des retards endémiques sur la ligne B et D du RER… Bref, les exemples ne manquent pas.

Claude Capillon, maire LR de Rosny, assure que cette situation a eu des impacts dans sa commune. « L’entreprise Roche, 82 employés et 1 M€ d’impôts payés à la ville, a fini par quitter notre commun car le métro n’arrivait pas » assure-t-il.

Reste que côté solutions, il faudra attendre la deuxième partie du plan communication des Républicains pour les entendre. C’est en effet, Valérie Pécresse, tête de file LR des régionales, qui doit détailler son programme, sur ces questions, la semaine prochaine.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laurent Comparot 11/09/2015 10:51

A force de dire tout et son contraire, Bruno Beschizza est devenu inaudible, en particulier sur le domaine des transport. Il a voté contre le pass unique même s'il dit qu'il était à l'époque pour, tout en étant pour aujourd'hui. On attend la version de demain qui sera sans doute différente de celle du surlendemain.
Il ne reste crédible que dans l'éolien...