Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 11:05

Des parents d’élèves ont manifesté hier soir avant le début du conseil municipal à Aulnay-sous-Bois. Ils souhaitaient faire entendre leur mécontentement vis-à-vis des conditions de mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires, de l’absence d’activités périscolaires et du choix du samedi matin comme jour d’école.

Il faut noter qu’ils ont pu bénéficier d’une tribune totalement libre puisque le maire Bruno Beschizza a pris lui-même le soin de leur fournir un micro. Les parents d’élèves ont ainsi pu exposer leurs revendications devant les élus. Vous pouvez en prendre connaissance à travers la vidéo ci-dessus.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Conseil municipal
commenter cet article

commentaires

rachel chea 23/10/2014 16:45

Il est tellement facile de critiquer plutôt que de défendre. Allez donc critiquer vos amis qui se disent donner la priorité aux enfants, présent ce jour pour défendre une cause, loin de celle qui
donne la priorité aux enfants, en voulant justement cacher ces enfants derrière leur banderole. Encore et toujours m karkides vous mélangez tout. Il n'y a que les cons qui ne changent pas. Vous
êtes égal à vous même.

Laurent Comparot 17/10/2014 13:32

Merci au 10e adjoint pour cette vidéo. On notera au passage le ricanement totalement déplacé de cette élue de la majorité durant l'intervention de la porte-parole des RPE qui fait se retourner
monsieur Beschizza... (2 min 08 s de la vidéo).
Aulnay Respectueuse ?

JEAN LOUIS KARKIDES 16/10/2014 20:41

Je prends donc acte que vous ne critiquez en rien la réforme...
Et bien moi qui suis un homme de gauche,je prends acte qu'à Aulnay, les TAP seront mis en place d'ici le mois de janvier.
Je prends acte que le fond d'amorçage de 530450€ n'a pas été versé.
Je prends acte que la municipalité assure nos enfants à partir de 15.45h.
Et si vous êtes vraiment un homme de droite (ce que je doute),ne vous laissez pas emmener dans des combats qui ne recherchent pas forcément l'objectif que vous pensez:le bien de nos enfants.
La politique de cette majorité n'est pas la mienne mais je n'accepte pas les faux-semblants.

carlier 16/10/2014 19:47

Bonne nouvelle, le débat commence doucement à s’instaurer.

Pour Jean Louis Karkides :
Des arguments du Maire que vous reprenez à votre compte ont eu de larges tribunes.
Le décret d’application a été publié il y a près de 2 ans. Que vous soyez pour ou contre, l’intérêt général exige son application en bonne intelligence. Vous pouvez souhaiter l'abrogation de cette
loi avec vos arguments, comme d'autres sont opposés au mariage pour tous, le PACS ou l’avortement.

Trouveriez vous intelligent qu’un maire PS siphonne des financements de professionnels permettant des avortements dans de bonnes conditions sanitaires parce la loi Veil a été initiée par la droite
?

Avec un peu de sens de l’intérêt général, il ne m’a pas échappé que des villes avec une récente succession PS => UMP ont mis en place les rythmes scolaires dans la concertation et avec des
activités périscolaires.

Parmi le groupe de maires UMP ayant trouvé intelligent de vouloir bloquer cette réforme dans leur ville, certains réélus comme J.C Gaudin ne semblent pas avoir été brillants par leur anticipation
et la constitution d’un solide dossier. Votre Maire aurait-il utilisé à bon escient du temps supplémentaire sur ce sujet ? La question se poserait si le comité de pilotage s’était réuni depuis
avril.

Vous évoquez également un excellent sujet d’évaluation à instruire : l’effet amplificateur sur les inégalités sociales. L’organisation aulnaysienne depuis sept 2014 devra être mesurée finement sur
ce point pour construire l’avenir. Les effets amplificateurs spécifiques se situent à plusieurs niveaux dont :
- La semaine continue de 5,5 jours bride fortement les activités EXTRA scolaires
- L’absence d’activités PERIscolaires sur Aulnay est amplificateur à la fois à l’intérieur d’Aulnay (CSP+ versus CSP-) mais aussi vis-à-vis des autres communes qui en bénéficient.
- Le choix du samedi matin renforce l’attractivité des écoles privées d’Aulnay. Demandez leur l’évolution récente des demandes d’inscription.
- Le cas des parents séparés posent une difficulté particulière : le parent éloigné doit s’improviser apprenti instituteur un samedi matin sur deux. Prolonger le choix du samedi signifie la
pérennisation de parents apprentis-instituteurs.
- Le cas des parents travaillant le samedi peut poser problème : l’absence de garderie à l’inverse du mercredi

Jean Louis Karkides, je vous rejoins sur un point : cette réforme est certainement plus difficile à mettre en place à Aulnay, par rapport à une majorité de communes. Votre Maire semblait d’ailleurs
bien parti dans ses intentions : il évoquait devant les parents le 20 mai « un schéma de concertation et de réflexion d’une durée d’au moins un an ». Puis rien si ce n’est des communiqués au titre
de l’UMP dont la rédaction n’aurait pas été incompatible, dans l’intérêt des enfants, avec la préparation de la rentrée de sept 2014.

Le dossier était peut être « vide » en avril. Il fallait alors commencer à l’instruire en urgence. Peut-être sans être 100 % prêt en septembre et avec des palliers. Mais nous ne démarrerions pas de
zéro aujourd’hui avec un fonds d’amorçage 2014/2015 dont le débat sur l’utilisation n’a pas pu démarrer.

Qu’attendons nous pour éviter le « leadership » national que pourrait acquérir Aulnay ?
- le plus grand nombre d'enfants sans activités périscolaires parmi toutes les communes de France
- la plus grosse aide d'Etat siphonnée ("fonds d'amorçage") ?

Transparence financière + évaluation + concertation : et cela démarre ! Qui n’est pas partant ?

Pour Nadine :
Je ne me situe pas dans vos préoccupations électoralistes, ne votant ni à Aulnay, ni dans le 93, ni pour le PS. Habitant loin d’Aulnay, je n’ai pas vocation à participer à vos débats citoyens. Ma
réaction citoyenne s’appuie sur la détection d’une ligne jaune qui a été allègrement dépassée, ce qui concerne d’ailleurs bien plus les Aulnaysiens que moi-même.

JEAN LOUIS KARKIDES 16/10/2014 14:56

Monsieur Carlier,
Comment se fait-il que vous mettiez uniquement sur le dos de la majorité municipale les difficultés à mettre en place une réforme voulue par le PS alors que vous vous dites de droite?
Pas un mot sur le fait que cette réforme est contraire au principe d'égalité en creusant la différence entre villes riches et villes pauvres,entre public et privé qui n'ont pas l'obligation de la
mettre en place.
Pas un mot sur le fait que cette réforme est arrivée en plein changement d'équipe municipale pour beaucoup de villes.
Pas un mot sur le fait qu'à Aulnay les conditions financières et les besoins en personnel d'encadrement formés pouvaient poser question.
Est ce pour ne pas choquer les têtes de ce collectif?

carlier 16/10/2014 12:45

Aucun des prérequis au test tant annoncé n'est pour l'instant présent :
- opacité financière à hauteur de 500 000 à 1 million d'euros des aides d'Etat faisant l'objet d'une dotation pour les activités périscolaires.
- absence d'évaluation des pratiques et des comportements : fatigue, amplification des inégalités sociales, famille monoparentale etc... Les enfants en primaire font majoritairement une semaine
continue de 5,5 jours (y compris centre aéré le mercr) sans activités périscolaires.
- absence de concertation avec l'ensemble des intervenants afin de mettre sous le paillasson ce que votre député appelle un "grand raté". 3' de micro ne remplace pas 7 mois sans comité de
pilotage.

Je suis parent d'élève n'ayant jamais habité/voté à Aulnay. Je travaille dans le syndicalisme. Les ingrédients d'un (deuxième) passage en force par votre Maire sont réunis.

La gestion de ce dossier devrait interpeller les contribuables en plus des parents d'élèves. Au delà de l'opacité financière, que chaque Aulnaysien pourra apprécier, le dévoiement d'une réforme
peut coûter cher. A Marseille, JC Gaudin s'est ridiculisé.
Ouvrez le lien, la dénonciation du grand cirque pourrait s'installer à Aulnay :
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2014/10/10/rythmes-scolaires-a-marseille-la-justice-contraint-la-mairie-a-organiser-les-garderies_4504309_1473688.html

Nadine 16/10/2014 12:39

Je m’interroge sur la spontanéité de ce mouvement collectif visiblement conduit par des proches du Parti Socialiste. Des colistières de Gérard Ségura en font partie me semble-t-il ? Alors, sont-ils
là pour l’intérêt des enfants ou à des fins électoralistes ? Les cantonales ne sont pas si loin après tout.

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique