Un proche de Claude Bartolone prend la tête de la Société du Grand Paris

Publié le 21 Janvier 2014

Philippe-Yvin.JPGUn nouveau pilote dans la cabine du supermétro francilien. La Société du Grand Paris (SGP), l’entité publique en charge de réaliser le Grand Paris Express, doit changer de tête ce mardi après-midi. Une réunion du conseil de surveillance de la SGP se tient à 15 heures pour avaliser le remplacement d’Etienne Guyot comme président du directoire de la structure. Philippe Yvin (photo ci-contre), jusqu’alors conseiller chargé des collectivités auprès du Premier ministre, doit lui succéder.

Une passation de pouvoir qui a suscité une vive réaction de la part des délégués du personnel de la SGP comme de nombreux élus d’Ile-de-France. La proximité entre Philippe Yvin et Claude Bartolone (le premier fut le directeur général des services du second au conseil général de Seine-Saint-Denis) en irrite certains. Mais c’est surtout l’idée que cette passation de pouvoir puisse engendrer des retards dans la réalisation du Grand Paris Express qui inquiète les élus. Certains de ceux qui siègent au conseil de surveillance de la SGP pourraient ne pas avaliser cette succession. Rien qui ne doive toutefois compromettre la passation de pouvoirs puisque les représentants de l’Etat sont majoritaires (onze alors que les élus sont dix) au sein du conseil.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

christian 22/01/2014 11:46

Bien sûr, le clientélisme...à tous niveaux!