Omnibus RER B+ Nord, ligne K, CDG Express : Pierre Serne, vice-président de la région Île-de-France en charge des transports et des mobilités, fait le point avec Aulnaylibre !

Publié le 12 Septembre 2013

RER-B-Nord+-300x200Depuis le 2 septembre dernier, le RER B+ Nord, qui rend la portion de ligne Aulnay-sous-Bois - Paris Gare du Nord omnibus, a été mis en place. Un élu UDI d’Aulnay-sous-Bois, croyant sans doute avoir flairé le bon coup avant les municipales de 2014, a même lancé une pétition pour « dire non à l’omnibus ». Pourtant, au-delà de la polémique et des passions suscitées en ce moment par ce changement, il suffit simplement de remonter le fil du temps pour se rendre compte que l’idée d’un tel projet n’est pas ancienne. Elle remonte en effet à 2003 ! Et à l’époque Droite et Gauche avaient voté à l’unanimité en sa faveur ! Etonnant, non ? C’est pourquoi, afin de tenter de discerner le vrai du faux la rédaction d’Aulnaylibre ! a interviewé Pierre Serne, 2e vice-président de la région Île-de-France en charge des transports et des mobilités. Omnibus RER B+ Nord, contradiction entre les responsables UDI d’Aulnay et de Drancy, ligne K, arrêt supplémentaire à Aulnay-sous-Bois sur les directs Roissy - Paris Nord et même l’escalator en panne place du Général de Gaulle, nous abordons avec lui tous les sujets sans détour. Interview décryptage.

Aulnaylibre ! : A quand remonte le projet RER B+ Nord omnibus et quels étaient les points d’amélioration attendus ?

pierresernePierre Serne : En 2003 le premier schéma directeur RER a été lancé par le STIF (Syndicat des Transports d’Île-de-France) avec la SNCF sur la partie nord du RER. L’idée était que face à des dysfonctionnements et une situation qui ne pouvait pas continuer, il fallait monter très fortement en qualité et en fréquence sur cette partie du RER. Cela a donné lieu à des travaux assez lourds. Il y a à peu près 260 millions d’euros qui ont été mis en financement sur l’ensemble de cette rénovation qualifiée de B nord+. Cette rénovation s’est accompagnée aussi d’un changement de la desserte. Ainsi, le RER B+ nord est un des premiers RER sur lequel on passe à une desserte et une fréquence du type métro avec l’ensemble des trains qui s’arrêtent dans toutes les gares. Mais du coup, au lieu de 8 trains qui circulaient jusque-là, on passe à une fréquence de 20 trains ce qui fait un train toutes les trois minutes en heure de pointe. La polémique à Aulnay-sous-Bois vient du fait que tous les trains s’arrêtent désormais dans toutes les gares jusqu’à Aulnay, entre Gare du Nord et Aulnay alors qu’auparavant certains étaient directs. Ils mettent donc maintenant un peu plus de temps (NDLR : 5 minutes environ selon Pierre Serne). Toutefois, si on ne dit pas simultanément qu’il y a beaucoup plus de trains et que du coup le temps d’attente sur les quais est lui fortement diminué, on ne donne qu’un des aspects de la réalité.

Aujourd’hui avec un train toutes les trois minutes en heure de pointe, la desserte est très fortement renforcée et les temps d’attente sont très faibles. En fait, le RER B+ nord est comme le métro. Dans le métro, on ne regarde pas le métro que l’on prend, d’ailleurs ils n’ont pas de noms, ils ont des numéros, et on se moque de savoir si c’est le même que celui qu’on a pris la veille. On en a un toutes les deux ou trois minutes et du coup on monte dans le premier qui passe. Donc pour les gens qui sont avant Aulnay comme au Bourget, à Drancy, La Courneuve etc… c’est manifestement une évolution majeure de passer de 8 trains à 20 trains à l’heure, en heure de pointe.  D’autant plus, et cela on ne l’a pas assez dit à mon avis, que l’on a augmenté la durée de l’heure de pointe. Ainsi, on a ajouté une demi-heure de rallonge à l’heure de pointe le matin et une heure de plus le soir. Dès lors, en période de fréquence amoindrie auparavant, les usagers disposent désormais le soir d’une heure de plus de passage avec un train toutes les trois minutes. Par ailleurs, sur les branches Mitry et Roissy-de-Gaulle la fréquence en heure de pointe est d’un train toutes les six minutes ce qui est important. Signalons enfin que maintenant les trains ne se doublent plus etc… ce qui va rendre le système de circulation beaucoup plus régulier.

Au-delà des clivages politiques Droite - Gauche y’avait-il unanimité sur le vote du schéma directeur de 2003 ?

Il faudrait que je retrouve la date exacte du vote (NDLR : le 1er octobre 2003 et il n’y a pas eu une seule voix contre ! comme nous l’a confirmé Pierre Serne ensuite par sms)  mais à l’époque effectivement, comme très souvent d’ailleurs, les décisions au STIF sont prises à l’unanimité parce que sur le moment ce n’est pas polémique puisqu’il s’agit d’un projet d’amélioration de la desserte et évidemment pour tout le monde c’est un progrès. Je sais que la polémique en ce moment à Aulnay-sous-Bois vient notamment d’un élu de l’UDI et moi la question que je me pose c’est comment il arrive à être d’accord avec le grand responsable UDI du secteur c’est-à-dire Jean-Christophe Lagarde, (Député-Maire de Drancy), qui lui est ravi d’avoir une desserte toutes les trois minutes dans sa ville sur une gare où jusque-là il n’y avait que deux trains au quart d’heure. Il y a donc un problème de cohérence entre l’un et l’autre.

Rappelons aussi tout de même au passage qu’on en a profité pour refaire 16 gares de la ligne qui sont aujourd’hui les gares parmi les plus modernes de tout le réseau RER avec notamment des quais rehaussés. Les quais rehaussés permettent non seulement une meilleure accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, mais aussi, ce que les usagers voient peut-être moins, un quai à hauteur de rame permettant d’accéder aux trains sans grimper de marches fait diminuer les temps d’échanges c’est-à-dire le temps pendant lequel les gens montent et descendent du train. Et même avec quelques secondes gagnées par gare, cela permet de reprendre une régularité bien meilleure puisque les trains stationnent moins longtemps à quai. D’ailleurs, la SNCF nous dit que les premiers chiffres de régularité sont très bons puisqu’ils ont gagné entre 5 et 10 points de régularité par rapport à la période précédente. Au final, loin des polémiques, ce sont les usagers qui vont être très contents de ce RER B+ Nord, y-compris à Aulnay et au-delà d’Aulnay.

Quid de la ligne K (Crépy-en-Valois – Paris Gare du Nord) en complément du RER B ?

Transilien_K_RIB_a_Paris-Nord.jpgUtiliser la ligne K c’est notamment ce que demande André Cuzon. J’avais rencontré plusieurs fois monsieur Cuzon qui est le responsable associatif suivant ces questions-là à Aulnay depuis un moment. Et à force de discuter, il avait reconnu finalement que ce n’était pas forcement l’omnibus le problème mais une meilleure desserte. Cette question de la ligne K qu’il avait soulevée  nous est apparue intéressante. J’ai rediscuté encore la semaine dernière avec la SNCF qui m’a dit examiner la question. La SNCF pourrait effectivement faire quelque chose par rapport à des trains supplémentaires sur cette ligne dans la mesure où elle a apparemment de la réserve. Donc là-dessus je pense qu’on va donner satisfaction sur la question de la ligne K effectivement. La fréquence de passage de la ligne K serait ainsi augmentée. Pour l’instant ce n’est pas officiel mais je pense que la SNCF ne va pas tarder. Ils analysent en ce moment précisément  quels types de trains ils pourraient rajouter et à quelle heure mais je pense que là-dessus il y aura satisfaction.

Un arrêt supplémentaire à Aulnay sur les directs Roissy – Paris Gare du Nord est-il envisageable ?

Sur cette question la SNCF est beaucoup plus réticente. On continue à discuter avec eux là-dessus pour voir si à certaines heures ce ne serait pas possible malgré tout. Ils ont l’air de tenir au fait que les directs soient vraiment des directs. Moi là-dessus ma religion n’est pas faite donc on va continuer à parler avec la SNCF. Je les ai sentis très positifs sur la ligne K nettement moins sur ce point-là. Dans ces conditions, je ne m’avancerai pas là-dessus. Ils ont l’air de dire que cela remettrait de la difficulté d’exploitation et que cela viendrait impacter la régularité qu’ils ont retrouvé là maintenant. On va tout de même continuer à regarder. En tout cas évidemment, on fera des bilans à mi-étape, des bilans réguliers pour voir ce qui marche, ce qui ne marche pas et ils seront rendus publics. En tout état de cause sur cette question des directs Paris-Aulnay, dire  que l’omnibus est une catastrophe pour les gens en oubliant de préciser qu’il y a quasiment trois fois plus de trains qui circulent qu’avant c’est vraiment de la mauvaise foi.

De ce point de vue, du reste, si le projet est tellement ancien la pétition de Jacques Chaussat (UDI) aurait pu avoir lieu bien avant les municipales de 2014, non ?

Oui. En plus, à l’époque, ce n’était pas une histoire Droite – Gauche. Ce projet a été porté par tous les partis et maintenant qu’on arrive sur le fait il y a de la polémique. C’est de bonne guerre, mais c’est dommage parce que franchement cela fait partie des sujets sur lesquels tout le monde pourrait être d’accord. Je me souviens d’ailleurs que, lorsqu’on a dévoilé les nouvelles gares, une inauguration a eu lieu à La Courneuve en présence notamment de Madame Pécresse. Et pour une fois elle a dit « écoutez franchement là il faudrait vraiment être de mauvaise foi pour dire que ce n’est pas bien». Pourtant, quand il faut, elle ne nous loupe pas !

cdgexpress.jpgLe CDG Express est semble-t-il de nouveau sur les rails ?  Vous en pensez quoi ?

Alors apparemment, le nouveau projet CDG Express a l’air sur les rails, finalement sous maîtrise de ADP,  ce qui est nouveau parce que ADP considérait jusqu’à présent que c’était une question de transports et pas de desserte de l’aéroport. Ils ne voulaient donc pas entrer dans le jeu. Mais sous le pression du ministère, ADP a enfin accepté de venir autour de la table et même de devenir le principal financeur de l’affaire. Moi je dis deux choses là-dessus. Si le projet est financé sur des fonds qui ne viennent pas amputer les budgets des transports publics franciliens, en termes de financement cela me va. Après, je resterai extrêmement vigilant sur la manière dont on va faire circuler ces trains. Et je m’opposerai personnellement à toute solution qui viendrait remettre en cause et perturber le fonctionnement actuel du RER B et la circulation sur le réseau nord. Donc sur ce projet, je reste dubitatif et très vigilant parce qu’il est hors de question que le CDG Express se fasse au détriment de la circulation des banlieusards.

Dernier point, qui peut paraitre anodin au niveau de la région, mais qui à Aulnay est une sorte de marronnier pour les blogueurs et les journalistes. Il y a un escalator du côté sud de la voie ferrée, place du Général de Gaulle, qui est en panne depuis des années. Il parait qu’il faudrait seulement 150 000 euros pour le remettre en place. Pourriez-vous intervenir ?

Cela me parait tellement bête que ce ne soit pas fait. Est-ce que pouvez là-dessus m’envoyer un mail avec l’emplacement exact de l’escalator et moi je saisis immédiatement le directeur de ligne. Il est scandaleux qu’un escalator ne soit pas réparé après des années. Je ne vais pas m’engager, mais là sincèrement s’ils ne sont pas capables de faire ça c’est à se taper la tête contre les murs !

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Deed 11/12/2013 11:45

Merci pour cette article très intéressant.
Merci à Pierre Serne d’avoir bien voulu répondre aux questions du journaliste. L’amélioration du réseau RER B est un sujet important pour les centaines de millier de voyageurs quotidien.

Je suis voyageur au départ d’Aulnay-sous-bois. Avant la mise en service du « tout omnibus » , j’empruntais quotidiennement la ligne B. Mais j’ai fait le choix de la ligne K et je vous explique
pourquoi. Cette nouvelle organisation n’est pas favorable aux voyageurs d’Aulnay et au delà d'Aulnay.

Effectivement, j’ai constaté que plus de train circulent sur la ligne c’est indéniable.
Par ailleurs, je suis conscient que pour les voyageurs de Drancy et Blanc-Mesnil c’est une évolution. Tous les trains desservent leur gare désormais.
En revanche, ces personnes voyagent sûrement plus souvent debout qu’assis ! Les voyageurs des stations en amont occupent déjà les places (avant ces mêmes voyageurs étaient dans les directs
Paris).
A cela s’ajoute le nombre de places assises en moins avec la suppression des strapontins! Enfin, les compartiments bagages sont énormes, prennent beaucoup de place et sont peu pratiques, du coup
ils sont rarement utilisés. C’est une très curieuse façon d’améliorer notre confort.
Mais pourquoi avoir supprimer les strapontins alors que les temps de parcourt augmente ?!

S’agissant du temps de parcourt, il s’est considérablement allongé. C’est n’est pas 5 minutes comme l’affirme M Serne mais bien 7 à 10 minutes de plus. Il faut désormais au moins 20 minutes entre
Aulnay et Paris alors qu’avant la mise en place du nouveau système, il fallait 12 minutes via le direct Paris. Pour les voyageurs au delà d’Aulnay, les temps de trajet doivent être interminables
!

En outre, M. Serne parle d’un fonctionnement en « mode Metro ». Sur le papier ça fait bien et d’ailleurs je dirais pourquoi pas ! Seulement la réalité est tout autre.
Certes, il y a plus de train et les voyageurs attendent moins longtemps sur les quais. Cependant, ces mêmes voyageurs sont souvent bloqués dans les rames entre deux stations !
Les trains circulent très lentement et sont quasiment systématiquement arrêtés en pleine voie.
Résultat, on attend pas sur le quai mais dans les rames…

S’agissant du direct CDG, pourquoi ne pas proposer un semi-direct Aulnay . Cela permettrait de libérer la place dans les rames omnibus. Les semi-direct coté sud existe vers Bourg-la Reine par
exemple. En outre sur la ligne A direction Marne la Vallée il y a aussi des semi-direct Noisy-le-Grand. Ces villes situées en zone 4 sont comparables à Aulnay-sous-bois.

En résumé, la ligne rénovée B+ se traduit par moins de places assises, des temps de parcourt allongés, une attente sur les quais déporté dans les rames.

Un renforcement en heure de pointe voire en heure creuse de la ligne K serait une très bonne solution pour délester la ligne B et ainsi garantir un fonctionnement « en mode Metro » Pour rappel
Aulnay c'est 80000 Habitants soit un nombre de voyageur considérable pour cette seule commune.


Deed.

Franck Sureau 13/09/2013 15:42

Belle présentations des choses mais malheureusement si le RER B Nord+ apporte réellement une amélioration en terme de fréquence pour les usagers des gares situées entre Aulnay et Paris il en est
tous autres pour les usagers des gares situées entre Mitry-Claye et Aulnay: Pour ces usagers qui avaient déjà des temps de transport domicile travail d'une heure en moyenne, la réalité vécue au
quotidien c'est avant tout un temps de parcours rallongé de près de 20 minutes par jour entre l'aller et le retour soit près d'une heure par semaine. L'augmentation des la fréquence de la ligne K
et son extension au delà de 9h00 vers paris est une piste intéressante pour les usagers de la gare de Mitry-Claye et Aulnay mais ne réglera pas la situation des voyageurs prenant le RER à
Villeparisis, Vert Galant ou Sevran Livry.
J'espère que le prochain comité de ligne (qui devait se tenir avant l'été) permettra aux usagers de faire entendre leurs point de vue sur le bilan de la mise en place des omnibus.
Par ailleurs de l'absence d'opposition ferme du vice Président transport de la Région sur le Projet CDG express qui refait aujourd'hui surface m'inquiète. Comment peut-on accepter qu'un projet
d'intérêt privé puisse utiliser une partie des voies SNCF. Ces voies qui ont été financées par les usagers et les contribuables doivent rester disponibles notamment pour l'amélioration de la
desserte au delà d'Aulnay et pourquoi pas pour le développement du FRET ferroviaire. Et puis comment expliquera t-on aux usagers de Mitry, Claye, Villeparisis, Tremblaye,Vert galant, Sevran,
Livry.... que les voyageurs de l'aéroport de Roissy auront un train dédié direct pour Paris pendant qu'eux prendrons l'omnibus tous les jours pour aller y travailler. Il y a d'autres choix
possibles pour améliorer la desserte de l'aéroport comme par exemple le bouclage des deux branches du RER.

Franck Sureau voyageur au quotidien.

Beda bruno 13/09/2013 11:19

@ amy :

Je peux comprendre votre sentiment du fait que l'aunaysien ne pense qu'à se plaindre , effectivement c'est surement une amelioration pour certains mais qu'on arrete de nous le vendre comme une
amelioration notable pour tous !!!!!

Je ne suis pas contre un allongement du temps de parcours si la regularité est ameliorée seulement ce n'est pas vraiment le cas et pour le reste rien de mieux.

Par ailleurs l'argument , vous le saviez avant , si vous n'etiez pas d'accord vous n'aviez qu'à le dire avant est un peu leger . Avez vous essayé de contacter le service voyageur du stif ?? Moi
j'attends toujours leur reponse....
Idem , avez deja posé une reclamation en gare sncf , il ne repondre meme plus par courrier et souvent c'est une reponse type parfaitement inutile.

Cette pseudo amélioration ne couvrira pas à terme la hausse du nombre de voyageurs sur le rer B .

Amy 13/09/2013 10:02

Merci pour cet article, que j'ai trouvé intéressant.
J'attends de voir si pour l'escalator, on aura des nouvelles... (je crains les "paroles, paroles...") Précision : cela fait 5 ans qu'il ne marche plus exactement.
Dommage que tu n'ai pas pensé ou eu le temps de lui signaler que la mise à niveau du quai qui donne sur la voie 3 a l'air mal faite (sauf erreur de ma part) et qu'il faut toujours descendre d'une
marche. (Qui a réceptionné l'ouvrage ainsi?)

Par contre, perso, j'en ai un peu marre des commentaires de ça ne change rien à la desserte d'Aulnay, patati, patata...
C'est tout à fait vrai, à Aulnay, ça ne change pas, on a la même fréquence et des temps allongés. Je trouve que si on peux avoir des directs de Crépy qui s'arrêtent plus fréquemment, ce sera
top.

Mais j'aimerai bien que l'Aulnaysien arrête de s'apitoyer sur son sort constamment, et pense aussi à ceux et celles qui habitent plus près de Paris et qui devaient attendre parfois longuement pour
avoir un train qui s'arrête à leur gare...
Et puis comme c'était dit : c'est un projet dont on nous parle depuis des années. Si cela ne convenait pas, il aurait peut-être fallu en parler avant...

Après, je dis ça, je dis rien :-)

Beda bruno 12/09/2013 21:48

Un bon article mais je me demande si ce monsieur sait bien de quoi il parle :

* la frequence de 3 minutes en heure de pointe est exactement la meme qu'avant ( c'est la limite imposée pour passer le tunnel à chatelet en partage avec le rer D) , il cite le chiffre de 8 trains
par heure alors que c’etait 9 trains par heure et uniquement en période creuse donc il compare la fréquence période creuse avant et la nouvelle période de pointe , facile donc de dire que la
fréquence a augmentée ( ce qui est strictement faux pour aulnay…..)
** Le temps de parcours passe de 12 minutes pour les directs à 19 minutes d’apres le site transilien donc 7 minutes et pas 5 comme annoncé , le calcul est pourTant simple
Il dit aussi :
« Aujourd’hui avec un train toutes les trois minutes en heure de pointe, la desserte est très fortement renforcée et les temps d’attente sont très faibles «
c’est effectivement vrai si vous ne dépassez pas la cité universitaire , en ce me concerne je dois toujours faire attention et la fréquence est identique (1 train tous les 15 minutes )
« Signalons enfin que maintenant les trains ne se doublent plus etc… ce qui va rendre le système de circulation beaucoup plus régulier. »
à VOIR sur le long terme , on verra ce qui se passe si un train tombe en pannée , tous les autres derrière seront coincés , cela dit depuis septembre c’est un peu mieux pour la régularité.

Enfin la conclusion nous informe du pouvoir de la région sur la sncf :
« Je ne vais pas m’engager, mais là sincèrement s’ils ne sont pas capables de faire ça c’est à se taper la tête contre les murs ! « , c’est vrai qu’avec la SNCF c’est blessipo…….

En fait on veut nous faire croire que nos élus régionaux et la sncf ont fait un travail remarquable avec le rer B+ , certes pour les gares effectivement le travail est au final pas trop mal ( sauf
quand il pleut à aulnay ou il faut sortir les palmes) , mais pour le reste c’est que du pipo
• FREQUENCE IDENTIQUE AUX HEURES DE POINTE
• AUGMENTATION DE LA PLAGE HORAIRE HEURE DE POINTE NE COUVRANT PAS L’AUGMENTATION DE 30 pour cent du nombre de passagers sur 5 ans , au final plus de monde dans chaque rer
• Temps de parcours allongé pour les Aulnaysiens
° Pseudo rénovation des rames meme pas terminée
Et aucun mot sur l’augmentation des tarifs……….