Les communistes d’Aulnay-sous-Bois inquiets des intentions d’Alain Amédro au second tour des municipales de 2014 !

Publié le 3 Février 2014

Vous trouverez ci-dessous une lettre des communistes d’Aulnay-sous-Bois dans laquelle ils semblent s’inquiéter grandement des intentions d’Alain Amédro au second tour des municipales de 2014. Il est vrai que la liste « Vivre mieux, ensemble à Aulnay » conduite par le vice-président au Conseil régional et conseiller municipal d’Aulnay-sous-Bois a réussi un large rassemblement d’Europe Ecologie Les Verts, du Parti de Gauche mais a aussi convaincu un militant bien connu du MoDem (Jean-Marc Engelvin qui a conduit pour le centre la campagne d’Amélie Pinheiro aux législatives de 2012) sans oublier des personnalités locales reconnues telles qu’ Alain Boulanger ou encore Mohamed Beldjoudi ancien militant socialiste.

Du coup le système Ségura vacille et pourrait bien entraîner dans sa chute l’alliance composée du Parti Socialiste, du Parti Communiste et du Parti Radical de Gauche qui tient les rênes de la mairie depuis 2008. Ce qui frappe avant tout dans cette missive est la pauvreté de l’argumentaire avancé par les communistes. Comment peut-on par exemple fustiger « la politique de régression, d’injustice en faveur du Patronat, du Medef menée nationalement par les socialistes et les écologistes » tout en appelant dans le même temps localement à l’union de ces mêmes forces pour le bien de tous les Aulnaysiens ? Cela n’a pas de sens ! Les auteurs de cette lettre semblent être avant tout préoccupés par l’angoisse de perdre leurs sièges d’élus.
De ce point de vue donc et quelle que soit leur décision le soir du dimanche 23 mars 2014, Alain Amédro et sa liste ont déjà réussi leur pari : ébranler le système Ségura. Reste plus maintenant qu’à le faire tomber…

lettre-pcf-1

lettre-pcf-2.png

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2014 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

robert 04/02/2014 20:10

x.t plutot des faire des lettres vous devriez vous occuper du débit informatique qui est vraiment ridicule a aulnay
pouvez vous préciser se que vous avez fait en 6 ans pour le débit informatique a aulnay il ne semble que c'était votre job? pas brillant, le débit toujours au niveau de 1980 et encore et ne me dite
pas qu'a chaque fois qu'il y a des travaux dans le sous sol on met de la fibre optique a se niveau la mes arrières petits enfants auront peut être le haut débit

Bernard 04/02/2014 19:37

@Laurent Comparot

En vérité le PS tremble tellement en ce moment qu’il en est réduit à prier pour qu’une liste FN se présente à Aulnay. Les socialistes et leurs amis pourront alors adopter leur posture favorite de
rempart contre l’extrême droite et même la droite fasciste et raciste comme l’avait qualifiée Ahmed Laouedj devant un journaliste du Parisien lors de l’inauguration du QG de campagne de Gérard
Ségura. Pourtant le PS devrait écouter plus souvent les discours du ministre de l’Intérieur Manuel Valls et faire le ménage dans son propre camp avant de donner des leçons. Ils sont vraiment
pathétiques les socialistes. Et ceux d’Aulnay décrochent vraiment la timbale. Alors tenez bon Alain Amédro. Il faut faire de la politique autrement. Ce n’est pas une simple question de gauche ou de
droite c’est une question de valeurs et d’éthique que les élus doivent incarner. Cet argument justifie à lui seul d’en finir et de ne pas donner un second mandat à Gérard Ségura.

Alexandre Conan 04/02/2014 18:35

Pour des personnes membres d'une liste, dite de "large rassemblement", ça manque un peu d'ouverture... Si l'on doit suivre le propos de cette lettre jusqu'au bout, quelqu'un qui se veut être "de
gauche" doit rester un simple mouton n'ayant nullement le droit d'aller voir dans les prés voisins.
Si l'on doit dramatiser et accentuer le propos de cette lettre, on pourrait presque penser qu'il s'agit d'un bannissement de la liberté d'expression, voire une interdiction de penser et d'avoir une
opinion...

Pour revenir sur la forme de cette lettre, je tiens à donner mon avis: si les communistes ont "pris acte" de la décision de certaines personnes de faire défaut à liste menée par le maire sortant,
pourquoi n'y a-t-il eu aucune question, ni même réaction au sein de la "liste de large rassemblement à gauche" ? Si certains ne souhaitent pas apparaître sur cette dernière, c'est qu'il doit y
avoir une raison, non ?

Michel 04/02/2014 15:56

On les connaît les communistes d’Aulnay-sous-Bois. Toujours à hausser la voix et à rouler des mécaniques quand le grand chef Gérard Ségura n’est pas là. Et puis quand il arrive ils deviennent doux
comme des agneaux toujours soumis au PS. C’est que la soupe doit être bonne. Mais au fait Monsieur Xavier TOULGOAT quand vous n’écrivez pas des lettres qui ne servent à rien, il vous arrive de vous
pencher sur votre délégation à l’informatique, les télécommunications, les réseaux nouvelles technologies de l’information et de la communication ? Parce que depuis 2008 mon débit internet est en
berne et ma box en deuil ! Enfin je dis ça, je dis rien.

Jean Louis Karkides 04/02/2014 13:43

Laurent, si ton poulain est derrière , qu'est ce qu'il fera?

Laurent Comparot 04/02/2014 09:57

Joli commentaire : on dirait du Fleury sans Fleury.
Amédro n'ébranlera rien et encore moins l'union de la gauche à Aulnay. Il faut simplement qu'il soit pour une fois honnête quant à ses intentions politiques vis à vis des Aulnaysiennes et
Aulnaysiens et même de ses propres colistiers. Chiche

christian 03/02/2014 23:51

Un super article qui dénonce bien les angoisses de M.Toulgoat et du parti communiste qui à l'occasion pourrait disparaître du paysage aulnaysien.
Mais pourtant, pas d'inquiétude du PS aulnaysien ?