L’UMP en marche pour les municipales de 2014 en Ile-de-France espère récupérer Aulnay-sous-Bois et Villepinte

Publié le 23 Septembre 2013

ump-municipales-2014.jpgDevant plusieurs centaines de militants UMP réunis au Pique-nique francilien sur l’île Saint-Germain, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), Valérie Pécresse a sonné hier l’heure de la reconquête des municipales en Ile-de-France. Les ténors de la droite de ce département, Patrick Devedjian (UMP) et André Santini (UDI) au premier rang, ont ouvert les discours avant de céder la place aux jeunes. 

Comme les Pasqua-boys, il y a trente ans, une demi-douzaine de candidats de moins de 35 ans va tenter d’arracher à la gauche quelques bastions. A Nanterre, préfecture des Hauts-de-Seine, communiste puis Gauche citoyenne depuis quatre-vingts ans, l’UMP a choisi Camille Bedin, 27 ans, pour « la reconquête des cœurs ». A Trappes (Yvelines), le jeune Othman Nasrou, 26 ans, a parlé « de conquête tout court, dans cette ville à gauche depuis 1929 où Nicolas Sarkozy a fait 12% à la présidentielle, et en troisième place… » Il veut s’adresser aux « musulmans de France attachés à la République » et aux « naturalisés qui aiment ce pays ». A Juvisy-sur-Orge (Essonne), Robin Reda, 22 ans, a fait d’une voix forte la promesse « d’une vision renouvelée ». A peine plus vieux que lui, Geoffroy Caravalhino, 23 ans, a crié aux militants son enthousiasme pour Pantin (Seine-Saint-Denis).

Des villes à reconquérir

Quant au jeune protégé de Valérie Pécresse, Vincent Jeanbrun, son collaborateur parlementaire de 28 ans, il conduira une liste à l’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), dont il fait « une terre de mission ». Leur aînée, Florence Portelli, 35 ans, se bat à Taverny (Val-d’Oise) « où la gauche a mis le paquet depuis vingt-quatre ans sur les associations ». Si les plus jeunes lieutenants de l’UMP sont envoyés sur des terres occupées par la gauche depuis des décennies, d’autres villes sont convoitées.

La première est bien entendu la capitale, où l’équipe de Nathalie Kosciusko-Morizet, 40 ans, se met en ordre de bataille. Dans le département UMP des Hauts-de-Seine, Nicole Goueta, 76 ans, entend reprendre à Colombes le siège que lui a ravi le PS en 2008, et Jean-Didier Berger va tenter sa chance à Clamart.

La droite espère récupérer en Seine-Saint-Denis les villes d’Aulnay-sous-Bois et de Villepinte. Dans le département de Valérie Pécresse (Yvelines), Poissy, prise par le PS en 2008, et Magny-les-Hameaux (agglomération de Saint-Quentin) sont des priorités. Enfin, dans le Val-d’Oise, Georges Mothron veut sa revanche à Argenteuil et Elisabeth Hermanville espère reprendre Goussainville.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2014 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mehdi 23/09/2013 17:33

Reprendre, reconquérir, les expressions choisis ont un arrière gout de narcissisme. Moi qui croyais que l'on était élu pour le bien de ses administrés et non pour des ambitions d'appareils
politiques ( lol ).