Iftar à la Cuisine centrale d’Aulnay-sous-Bois

Publié le 24 Juillet 2014

Hier soir s’est déroulé, à la Cuisine centrale d’Aulnay-sous-Bois, un Iftar en présence du maire Bruno Beschizza, de la première adjointe Séverine Maroun et des responsables cultuels de notre commune.

Iftar1.JPG

Pendant le Ramadan, l’Iftar est le moment du repas qui rompt le jeûne après le coucher du soleil.

Iftar2.JPG

En préambule, monsieur Beschizza a rappelé l’importance de préserver l’unité Aulnaysienne, malgré les crises de l’actualité récente, dans la mesure où nous sommes toutes et tous habitants d’une même ville.    

Iftar3.JPG 

Les convives ont alors pu s’installer à table. Habituellement, pour préparer sereinement l’estomac au repas qui vient, il est de bon ton de boire un verre de lait épais appelé Rayeb accompagné d’une datte.

Iftar5.JPG

Les mets se sont alors enchaînés avec la traditionnelle soupe appelée communément Chorba ou Harira puis des crudités et un Tajine finement mitonné aux pruneaux et amandes. La soirée s’est ensuite achevée avec un thé à la menthe accompagné de pâtisseries orientales délicieusement fondantes.

Iftar4.JPG

Les invités étaient visiblement ravis de ce moment de partage qui symbolise à sa façon, qu’au-delà des différences supposées de chacun, nous sommes unis par un destin commun : vivre ensemble à Aulnay-sous-Bois…

Iftar6.JPG

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mahboub hanane 16/04/2020 19:10

Je suis une femme marie avec un garson de 6 ans j'ai trouver votre annonce pour le ramadan je suis de besoin de aide pour le repas de ramadan

JLK 26/07/2014 13:27

Le vivre ensemble ,c'est respecter chaque citoyen dans ses pratiques légales.
Ce n'est pas les faire sienne surtout quand on est un élu .
Ce spectacle est pitoyable, voire dangereux.

Rémi 25/07/2014 15:52

Je suis sur que toutes les religions auront droit au même traitement
Catholique , juive etc
Il me paraît plus simple de se conformer à une stricte laïcité, j'ai l'impression désagréable que le changement sur ce point n'est pas au rendez vous

Romuald Weymann 24/07/2014 22:57

Pathétique, ce maire...