Des milliers de fans veulent sauver Disneyland Paris et lancent une pétition électronique internationale dénonçant l’état du site de Chessy !

Publié le 29 Août 2013

DisneylandParis.jpgUn Belge, qui tient un blog sur les parcs Disney dans le monde, a lancé une pétition internationale dans laquelle il dénonce l’état du site de Chessy. Elle a recueilli plus de 4 600 signatures.

Mickey doit avoir les oreilles qui sifflent. Il y a quelques jours, un groupe d’inconditionnels des parcs Disney a mis en ligne* une lettre ouverte à Bob Iger, le PDG depuis 2005 de The Walt Disney Company, maison-mère d’EuroDisney, la société exploitante de Disneyland Paris. Dans cette pétition traduite en six langues, qui a déjà recueilli plus de 4600 signatures, ils appellent carrément celui qui préside aux affaires du groupe à… « sauver Disneyland Paris ».   Leur missive explique que si, à l’ouverture du parc, en 1992 en Seine-et-Marne, il s’agissait « du plus grand accomplissement jamais réalisé par Disney », ils estiment qu’après de « nombreuses années de coupes budgétaires au niveau de la maintenance, de l’animation et de la restauration […] Disneyland Paris est aujourd’hui dans un état de négligence inacceptable ».

Spectacles annulés, horaires d’ouverture réduits, pannes…

Cette détérioration des prestations n’aurait jamais été aussi forte que cette année. Ainsi s’étonnent-ils qu’il n’y ait cet été « aucun spectacle sur scène » — du jamais-vu « dans l’histoire du parc ». Ils pointent « l’état indigne du standard Disney », l’annulation de spectacles au cours de l’année alors que « d’autres espaces de spectacles sont désespérément vides », les horaires d’ouverture réduits des restaurants, des boutiques et de certaines attractions, ou encore le « cycle sans fin d’attractions en panne ».

Ce constat est dressé par un véritable fan du parc : Guillaume G., un habitant de Bruxelles passionné par les parcs Disney auxquels il consacre depuis quelques années un blog — le Parcorama. Lui qui a visité Disneyland Paris une quinzaine de fois depuis son ouverture se dit choqué par ce qu’il y a vu au début de l’été. « J’ai trouvé le parc dans un état préoccupant : deux attractions fermées, quatre spectacles annulés, la nourriture aussi mauvaise dans les restaurants haut de gamme que dans les fast-foods et, plus généralement, un état de délabrement que je n’avais jamais vu dans aucun parc Disney. » D’où cette lettre ouverte directement adressée au siège mondial. « Nous ne sommes pas des professionnels et ne prétendons pas apporter une solution clé en main à Bob Iger, prévient Guillaume. Mais c’est l’image de marque de tout le groupe qui est abîmée. »

« Nous prenons très au sérieux les commentaires de tous les visiteurs », assure un porte-parole de la direction du complexe touristique. D’ailleurs, cette lettre-pétition est remontée jusqu’au plus haut niveau, sur le bureau de Philippe Gas, le PDG d’EuroDisney. Ce n’est pas une première car, depuis le lancement du premier parc en 1992, le site est régulièrement le sujet de doléances de fans, plus exigeants et sans concession, car plus attachés à Disney que les visiteurs qui viennent juste s’amuser dans les attractions.

Une grosse opération dans plusieurs parties du parc avait été effectuée juste avant le vingtième anniversaire fêté l’an dernier. « Nous avons fait un inventaire minutieux pour déterminer les éléments qui étaient les plus susceptibles d’apparaître sur les photos de nos visiteurs et de marquer leurs souvenirs, expliquait début 2012 Joe Schott, directeur général adjoint des opérations. C’est ainsi que de nombreux éléments emblématiques de notre destination ont été remis à neuf pour notre anniversaire. » Le château de la Belle au bois dormant a été restauré, ainsi que le bateau pirate du capitaine Crochet. Par ailleurs, les 5800 chambres d’hôtel sont en cours de rénovation.

Quant aux fermetures d’attractions planifiées en septembre, elles sont, selon nos informations, calées en fonction de la fréquentation, celle-ci étant plus faible à la rentrée que l’été. Elles sont indispensables aux impératifs de sécurité car les opérations lourdes nécessitent plusieurs jours d’intervention. D’ailleurs, le budget dédié à la maintenance est constant depuis des années. Quant aux opérations quotidiennes, 12% des 14500 employés travaillent de nuit pour nettoyer et remettre le parc à neuf, dont une bonne partie à la maintenance des attractions. A titre d’exemple, une équipe d’une petite quinzaine de personnes gère la réparation et la maintenance de onze attractions. Le site en compte 58.

Quant aux « spectacles d’été » regrettés par les fans, ils ont été remplacés par Dreams, conçu spécialement pour les vingt ans du parc et prolongé cette année.

* https://www.change.org/petitions/mr-bob-iger-ceo-the-walt-disney-company-save-disneyland-paris.

 

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

DJ Volt 01/09/2013 02:30

Bonjour à tous les fans,

Apparemment la pétition mentionne des spectacles qu'il n'y aurait pas cette été, en fait, cela fait depuis 2012 qu'il n'y a aucun spectacle sur scène, et sachez que de nouveaux spectacles sont en
cours d'élaboration.

Concernant les restaurants, il a été effectivement appliquée la même politique de fermeture deux jours par semaine pour certains, et celà tout l'été, alors que habituellement, ça se fait dans les
periode creuses, et également, moins de restaurants ouvert le soir, donc parfois 45 min de queue pour manger, et aucune solution de secours en cas de probleme (panne, évacuation urgente, rupture de
nourriture), de plus, la suppression de la vente de hot dog et sandwiches sur les chariots gourmants oblige les visiteurs a aller manger dans des restos bondés.
Au vu du contexte économique actuel, la direction avait préféré jouer la carte de la sécurité financière, et puis finalement la saison a été meilleure que prévu.
Bref, je pense qu'ils choisiront une autre stratégie l'année prochaine.

Concernant l'état général du parc, il faut savoir que depuis quelques années, les cuisines des restaurants sont tour a tour réhabilitées, le comptoir du restaurant Toad Hall a été refait, l'année
prochaine, c'est le café Hyperion qui sera fermé pendant 4 mois pour travaux (il parait qu'il s'enfonce dans le sol).
Concernant l'entretient habituel, il faut noter que notre prestataire de nettoyage n'est pas tres efficace, par exemple, au Colonel Hath'is Pizza Outpost, on constate le matin que les ampoule au
dessus d'une banquette sont dévissées, le gars chargé de nettoyer le sol pendant la nuit, bah il dort au lieu de nettoyer, résulat on retrouve le sol sale le matin, et c'est pas faute de le
signaler systématiquement que c'est le cas.
Bref, le probleme n'est peut etre pas necessaire une question de budget, mais peut venir d'un manque de volonté de certaines équipes, suffit de voir comment certains collègues peuvent traiter le
materiel.

Les attractions en panne, c'est inévitable, ça arrive tous les jours, et parfois il y a des jours où les attractions tombent en panne les une après les autres.
A noter quand meme que les pannes ne sont pas necessairement liées à une cause technique, on vous dira toujours que c'est un "problème technique" mais l'attraction peut avoir été arretée avec un
arret d'urgence suite au mauvais comportement d'un visiteur, ou un malaise, et l'attraction ne peut etre redémarrée qu'après avoir suivi toute une procédure, il ne suffit pas de rappuyer sur un
bouton pour que ça reparte.

Bref, la pétition, bien que légitime, me parait quelque peu exagerée, surtout provenant d'une personne n'ayant visité le parc que 15 fois, alors que certains passeport annuel y vont au moins une
fois par semaine et ce depuis 20 ans.

Et une question me taraude :
Quels sont les "spectacles annulés" dont Guillaume fait référence ?

Car une annulation, veut dire que le spectacle etait programmé, or s'il pense à Tarzan et la Fantillusion, ce ne sont pas des annulation, ces spectacles n'ont pas été programmés depuis 2 ans.
Bref, cette année, sont programmés, le train des personnages, la parade et Dreams, ces spectacles dépendent de bonnes conditions météorologique et peuvent éffectivement etre annulés si necessaire,
mais rien a voir avec le budget, et c'est pas une pétition qui fera changer la météo.