Aulnay-sous-Bois : l’association Croix-Blanche lance une pétition et demande un référendum sur le futur plan de circulation dans le sud de la ville

Publié le 26 Octobre 2012

Vous trouverez ci-dessous un communiqué de l’association de défense de l’environnement du Quartier Croix-Blanche et de ses Environs (QCBE) qui revient sur la réunion de conseil de quartier organisée hier soir à Nonneville à propos notamment du futur plan de circulation devant entrer en vigueur dans le sud de la ville d’Aulnay-sous-Bois (voir notre article ici). Outre le prix de cette étude, 60 000 euros, nous apprenons que des irrégularités dans les modes de comptage ont été soulevées par des personnes présentes dans la salle. D’un façon générale, ce projet porté par la municipalité parait loin de faire l’unanimité chez les riverains du secteur concerné, dont une majorité ne semble même pas informée. En conséquence, l’association QCBE a décidé de lancer une pétition dans le quartier pour demander un référendum avant toute mise en application du nouveau plan de circulation.

COMMUNIQUE DE L’ASSOCIATION DE DÉFENSE DE L’ENVIRONNEMENT DU QUARTIER DE LA CROIX-BLANCHE ET DE SES ENVIRONS

QCBELes représentants de l’association QCBE se sont rendus hier soir à la réunion du conseil de quartier de Nonneville où devait avoir lieu une présentation du futur plan de circulation de la zone sud d’Aulnay-sous-Bois.

Cette réunion, présidée par M. Miguel Hernandez, adjoint au maire d’Aulnay, s’est déroulée dans une ambiance des plus tendues.

Alors que la Mairie a embauché un cabinet chargé d’analyser les différents flux de transit dans les rues avoisinantes, et qu’elle a payé la modique somme de 60 000€, des irrégularités dans les modes de comptage ont été pointées du doigt par de nombreuses personnes dans la salle.

La municipalité n’a alors apporté aucune réponse face à ces irrégularités.

L’association Croix-Blanche a alors demandé si le plan présenté, et qui déclenche une véritable levée de boucliers des riverains, serait ainsi validé par la Mairie, aucune réponse ne nous a alors été apportée.

Si ce nouveau plan de circulation, qui désespère les intervenants et les riverains, se matérialise, cela aura de graves conséquences sur la qualité de vie de l’ensemble des habitants, d’autant que ces derniers, dans leur très large majorité, ne sont même pas au courant d’un probable changement de circulation dans leur quartier ! Mais, comme le rappelle la municipalité, la « démocratie, c’est maintenant ».

Face à ce scénario des plus catastrophiques pour l’ensemble des Aulnaysiens, l’association QCBE a pris la décision de lancer une pétition demandant un référendum, organisé sur l’ensemble du sud de la ville, qui portera sur l’approbation, ou non, à ce projet des plus controversés.

Ainsi, conformément aux déclarations de Gérard Segura, à la page 11 du magazine « Oxygène » de mars 2008, une pétition est déjà en circulation et sera présentée au Maire dans les prochains mois.

Le texte présenté est le suivant :

« Monsieur le Maire,

Nous apprenons qu'un nouveau plan de circulation est à l'étude dans la zone sud de la ville d'Aulnay-sous-Bois. Il aurait des conséquences sur le cadre de vie des riverains et modifierait considérablement la physionomie de la ville. 

Nous prenons pour exemple la volonté de votre municipalité de faire de l'avenue Jean-Jaurès ou de la rue de Bondy des voies à sens unique, ce qui aurait pour conséquence un flux beaucoup plus tendu au niveau des autres artères, notamment les plus petites, au risque d'augmenter le bruit et de diminuer la qualité de vie des habitants de toutes les rues concernées.

Les habitants n'ont nullement été consultés sur ce projet. Conformément à votre promesse écrite dans le magazine "Oxygène" de mars 2008, à la page 11, nous souhaitons que vous mettiez en place un référendum à l'échelle du Sud de la ville d'Aulnay-sous-Bois, c'est-à-dire dans la zone de modification du plan de circulation, afin que les habitants puissent dire s'ils souhaitent, ou non, une telle modification. »

Pour information, en une matinée, les adhérents de l’association QCBE ont déjà rassemblé 97 signatures.

A chaque pallier de 300 signatures, nous ferons un compte-rendu précis des réactions des riverains signataires de la pétition.

Benjamin GIAMI, Président de l’association Q.C.B.E.

Séverine DELAMARE, Vice-présidente

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laurent Comparot 29/10/2012 14:49

Réunion d'information le jeudi 25 octobre au soir et dès le lendemain matin, déjà 97 signatures : c'est Speedy Giani. Il doit déjà être à 200.000 autographes à ce jour...

Hubert Pradet 27/10/2012 12:13

Rigolez Kikoo, faites vous plaisir car après ce sera à leur tour de bien rigoler.

kikoo lol 26/10/2012 18:15

mon frigo est en panne, l’association Croix-Blanche peut-elle faire quelques chose ? kikoo lol

bessaguet 26/10/2012 17:28

en fait, ce plan de circulation ressemble au plan de la démocratie participative : en sens unique.
Un projet déjà acté nous est présenté sur lequel les riverains peuvent à la rigueur demander un banc supplémentaire ou une modification de teinte.
Après le "low coast", voici le "lom démo".