soyons sport.

Publié le 1 Octobre 2015

Durement frappé lors des inondations du 19 juin 2013, le club de judo du Dragon d’Or à Aulnay-sous-Bois évolue désormais dans le préau de l’école Fontaine des près.

Cette situation précaire et inconfortable met clairement en danger la pérennité d’un club pourtant fortement implanté dans le quartier Balagny.

L’espoir renaît pour le club de judo du Dragon d’Or à Aulnay-sous-Bois

Après des années d’errance et d’incertitude il semblerait que le dossier commence enfin à avancer notamment sous l’impulsion de l’adjoint au maire Mohamed Ayyadi en charge de la jeunesse, des sports et de la vie associative.

L’espoir renaît pour le club de judo du Dragon d’Or à Aulnay-sous-Bois

Ainsi, le préfabriqué endommagé il y a deux ans a été enfin détruit. Il devrait faire place à une autre structure en dur qui permettra au club de rebondir. En attendant, l’annonce de cette nouvelle sonne comme un espoir en des jours meilleurs…

Robert Ferrand

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 28 Septembre 2015

Afin de débuter cette nouvelle semaine d’une façon tonique, la rédaction d’Aulnaylibre ! vous propose de regarder une vidéo tournée lors de la démonstration de judo organisée au centre commercial O’Parinor d’Aulnay-sous-Bois par le Blanc-Mesnil Sport Judo (BMSJ).

Rappelons au passage les valeurs que véhicule ce sport : l’amitié, le courage, la sincérité, l’honneur, la modestie, le respect, le contrôle de soi, la politesse. A méditer…

Robert Ferrand

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 25 Septembre 2015

Le Blanc-Mesnil Sport Judo (BMSJ) vous convie à un après-midi découverte du JUDO le samedi 26 Septembre de 14h00 à 17h00 au centre commercial O'Parinor.

Des tatamis seront installés en plein centre commercial devant le magasin Primark et cet après-midi sera l'occasion pour les plus jeunes de rencontrer les athlètes du BMSJ et également de nombreux champions et membres de l'équipe de France de Judo parmi lesquels seront présents : Annabelle Euranie (BMSJ), Laetitia Blot Officiel, Sofiane Milous, Alexandre Iddir et Larbi Benboudaoud, champion du monde en 1999 et vice-champion olympique en 2000 !

Après-midi découverte du judo au O’Parinor d’Aulnay-sous-Bois avec le Blanc-Mesnil Sport Judo

Alors rendez-vous, petits et grands judokas (ou non), en face du magasin Primark. Le BMSJ vous réserve également de belles surprises au cours de cet événement exceptionnel !

Source : http://www.bms-judo.org/

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 22 Septembre 2015

Dans l’élan de la coupe du monde, le Rugby Aulnay Club lance deux grandes opérations pour faire découvrir la pratique de ce sport au plus grand nombre :

- licence gratuite pour les jeunes de 6 à 17 ans (première inscription)

- création d'un équipe féminine, toutes catégories confondues.

Pendant la coupe du monde rejoignez le Rugby Aulnay Club d’Aulnay-sous-Bois !

Les horaires d’entrainement du RAC sont les suivants :

- Seniors : Mardi et jeudi 19h30
- Juniors : Mercredi et vendredi 19h
- Cadets : Mercredi et vendredi 19h
- Féminines : Lundi 19h30

Ecole de Rugby (équipes mixtes) :

- Minimes : Lundi 18h et Mercredi 16h45
- Benjamins : Lundi 18h et Mercredi 16h45
- Poussins : Mercredi 15h-17h
- Mini-Poussins : Mercredi 15h-17h

Pendant la coupe du monde rejoignez le Rugby Aulnay Club d’Aulnay-sous-Bois !

Rendez-vous au Stade du Moulin Neuf, avenue du Maréchal Juin !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 20 Septembre 2015

Ce dimanche en fin d’après-midi les joueuses du Aulnay Handball affrontaient pour le compte de la première journée de Championnat de France (NF1 Poule 1) l’équipe de Nantes Loire Atlantique. Les Amazones n’ont pas manqué leur rentrée et se sont imposées 30-25 dans la salle du gymnase Paul Emile Victor garnie d’un public fervent. La rédaction d’Aulnaylibre ! vous propose de revivre en vidéo la fin du match jusqu’au coup de sifflet final et l’explosion de joie des Aulnaysiennes. De bon augure pour la suite…

Anne-Marie

Voir les commentaires

Rédigé par Anne-Marie

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 19 Septembre 2015

Menés 3-1 par Fos-sur-Mer, les représentants du Club Badminton d’Aulnay-sous-Bois (CBAB) semblaient mal embarqués dans cette première journée de Top 12. Jusqu’à un moment de grâce où tout a paru basculer en faveur des Ducks. Revenant à 3 partout puis prenant l’avantage, les joueurs Aulnaysiens ont finalement dû concéder un match nul 4 à 4 dans un double messieurs au suspense haletant et suffocant. Avant de revenir plus en détail sur cette rencontre nous vous proposons en vidéo la fin de la partie. Le CBAB occupe ce soir la troisième place de la poule 1.

Robert Ferrand

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 7 Septembre 2015

Pas de village olympique à Aulnay-sous-Bois si Paris organisait les JO de 2024

S’agit-il d’une affaire d’étiquette politique ? « J’en suis convaincu », fulmine le maire (Les Républicains) d’Aulnay, Bruno Beschizza. Sa commune n’est plus dans la course pour accueillir le Village olympique, si Paris devait organiser les JO de 2024.

Trois sites ont été retenus comme candidats définitifs par l’association Ambition olympique, tous trois en Seine-Saint-Denis : Le Bourget-Dugny, Pleyel-L’Ile-Saint-Denis et Pantin-Est Ensemble. « Personne n’a jugé bon de nous prévenir, ce que je ne trouve pas élégant du tout », tempête Bruno Beschizza. L’élu avait défendu la candidature de sa ville, qui dispose des 160 ha du site PSA, dont l’usine a fermé en 2013.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 31 Août 2015

Devenez bénévole pour l’Euro 2016 de football en France avec la mairie de Paris !

La mairie de Paris a ouvert cette semaine les candidatures afin de trouver les 650 volontaires qui seront chargés d'épauler les équipes de la Ville lors de l'Euro 2016 l'été prochain, du 10 juin au 10 juillet.

Pendant la durée de la compétition, les bénévoles, âgés de 18 ans et plus, seront déployés aux abords des gares, des sorties de métro et d'autres points stratégiques pour guider les supporteurs français et étrangers et les informer sur la programmation des rencontres. Les volontaires qui seront recrutés bénéficieront d'une formation en avril-mai. Les repas et le prix des transports locaux seront pris en charge les jours de mission.

Inscriptions jusqu'au 30 novembre sur villehote.paris.fr.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 29 Août 2015

Après l’incendie de leur salle les boxeurs de Villepinte trouvent refuge à Aulnay-sous-Bois

Une bonne nouvelle devrait égayer le repas de soutien, ce samedi, au club de boxe incendié le 3 août à Villepinte. La ville vient en effet d’annoncer avoir trouvé une solution pour ces sportifs pénalisés par l’incendie des salles de boxe du stade Infroit.

Martine Valleton, maire (LR) de Villepinte, signera une convention avec le Seapfa (organisme de collecte des déchets) pour l’occupation à l’année du gymnase Pierre-Peugeot, situé sur l’ancien site PSA, à Aulnay. La salle de 165 m2 sera équipée la semaine prochaine de tatamis et d’un ring, et sera ouverte aux sportifs dès le 7 septembre. « Je suis soulagée d’avoir trouvé si vite une solution de repli, même si ce n’est jamais la solution idéale… », a indiqué ce vendredi Martine Valleton.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 25 Juillet 2015

Les joueurs de football de l’Euro 2016 s’entraîneront au stade Jean-Bouin au Blanc-Mesnil !

Ce n’est pas un canular : les meilleurs joueurs de foot d’Europe fouleront l’année prochaine la pelouse du stade Jean-Bouin, au Blanc-Mesnil ! Non pas pour jouer avec le club local, mais pour s’entraîner avant les matchs de l’Euro 2016 au Stade de France.

Le stade du Blanc-Mesnil, récemment rénové, a en effet été choisi par l’UEFA parmi cinq autres installations pour accueillir les équipes nationales, la veille de leur match au Stade de France. Une convention a été signée mercredi entre la ville et l’Union européenne de football. « C’est une chance pour les Blancmesnilois, qui pourront observer de près les meilleurs joueurs de la planète, et un honneur pour la ville », s’est félicité le maire (LR), Thierry Meignen.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 30 Juin 2015

Fermeture définitive de la piscine à Aulnay-sous-Bois

La troisième ville du département, avec plus de 82 000 habitants, n'a plus de piscine. Voilà près de dix mois que le stade nautique de Coursaille, à Aulnay-sous-Bois, est fermé, après la découverte d'une fissure dans la poutre centrale soutenant la charpente du toit.

Alors que la canicule guette, le maire, Bruno Beschizza (les Républicains), annonce, dans une lettre aux habitants, que la piscine, la plus grande du 93, ne rouvrira plus. « Un projet de construction d'un nouveau centre nautique est nécessaire », affirme l'élu dans son courrier, qui détaille les raisons de cette fermeture définitive.

Le stade nautique de 2 300 m2, construit en 1968, est jugé trop ancien. Sa rénovation serait « très coûteuse en termes d'argent, mais aussi de temps » (environ 10 M€ pour prolonger sa durée de vie de dix ans). Mieux vaut, assure Bruno Beschizza, construire une nouvelle piscine. Le chantier coûtera plus cher -- on évoque un montant minimal de 20 M€. « Mais si on opte pour une délégation de service public, la ville ne débourse plus d'argent », explique l'élu. Dans ce cas, c'est un investisseur privé qui se charge de la construction et de la gestion de l'équipement, la ville versant un loyer pour avoir accès aux bassins.

Quid des tarifs pour les Aulnaysiens ? « Mes services vont travailler là-dessus cet été », répond le maire, qui ne donne aucune précision sur les délais de construction ou le lieu pouvant accueillir une nouvelle piscine. Mais les regards se tournent vers les terrains PSA, dont on parle comme un site possible pour les JO de... 2024.

« On se doutait de cette issue, glisse un ancien maître-nageur, désormais affecté à d'autres activités sportives. C'est un choix économique. La ville a remercié les contractuels, elle a réduit ses frais d'entretien, de chauffage... » Il s'interroge : « On aurait pu au moins ouvrir les bassins extérieurs, cet été ! Leur plafond, c'est le ciel bleu, qui ne risque pas de s'effondrer ! » Ces bassins pouvaient accueillir simultanément jusqu'à 2 800 baigneurs. Mais Bruno Beschizza est formel : « Impossible. L'arrêté de fermeture couvre l'ensemble du site et les vestiaires sont situés au sous-sol du bâtiment dont le toit menace de s'effondrer. »

Les Aulnaysiens devront se rabattre sur les villes voisines et les bassins provisoires du parc Ballanger durant l'été. Aucune solution n'est annoncée pour le moment pour les écoliers, déjà privés cette année de cours denatation. « C'est inadmissible, fulmine une maman du quartier Balagny. Mes enfants y allaient souvent, on habite juste à côté. Maintenant, je dois les emmener à Villepinte... » Le club de plongée les Hydronautes, qui s'est rabattu depuis un an sur la piscine de Marville, à Saint-Denis, a déjà perdu quelques adhérents : « On aura du mal à enregistrer de nouvelles inscriptions », s'inquiète sa présidente, Valérie Clerc.

Bruno Beschizza accuse l'ancienne équipe (PS, PC, PRG) d'avoir lésiné sur les travaux d'entretien (433 000 € investis entre 2008 et 2014). « Mauvais procès », réagissent les élus communistes, qui réclament le « maintien d'un service public municipal pour la gestion et le fonctionnement » de la future piscine.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 29 Juin 2015

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous de la lettre du maire Bruno Beschizza annonçant la construction d’une nouvelle piscine à Aulnay-sous-Bois.

Le maire Bruno Beschizza annonce la construction d’une nouvelle piscine à Aulnay-sous-Bois
Le maire Bruno Beschizza annonce la construction d’une nouvelle piscine à Aulnay-sous-Bois
Le maire Bruno Beschizza annonce la construction d’une nouvelle piscine à Aulnay-sous-Bois
Le maire Bruno Beschizza annonce la construction d’une nouvelle piscine à Aulnay-sous-Bois
Le maire Bruno Beschizza annonce la construction d’une nouvelle piscine à Aulnay-sous-Bois
Le maire Bruno Beschizza annonce la construction d’une nouvelle piscine à Aulnay-sous-Bois
Le maire Bruno Beschizza annonce la construction d’une nouvelle piscine à Aulnay-sous-Bois
Le maire Bruno Beschizza annonce la construction d’une nouvelle piscine à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 26 Juin 2015

Vers la construction d’une nouvelle piscine à Aulnay-sous-Bois ?

Construite en 1968, la piscine d’Aulnay-sous-Bois est fermée depuis septembre 2014 suite à l’apparition d’une fissure sur la poutre centrale de la charpente retenant l’ensemble de l’édifice. Cet élément était de nature à provoquer l’effondrement de la structure. C’est pourquoi, pour des raisons de sécurité, le stade nautique a été immédiatement évacué et interdit d’accès au public.

Compte-tenu de l’ancienneté de cet équipement et du coût des travaux de réparation auxquels s’ajouteraient ceux de la mise en conformité complète de la piscine, il semblerait que le choix d’un projet de construction d’un nouveau centre nautique ait été privilégié. L’ambition est grande puisque outre les bassins de natation, un espace de remise en forme avec sauna, un hammam, un espace relaxation et une salle de fitness pourraient faire leur apparition.

Affaire à suivre dans les prochaines semaines…

Robert Ferrand

Source photo : aulnay-sous-bois.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 27 Mai 2015

Initiation et découverte du rugby avec le Rugby Aulnay Club d’Aulnay-sous-Bois

Le Rugby Aulnay Club (RAC) nous annonce la tenue de deux mercredi après-midi « portes ouvertes » destinées aux enfants de 7 à 15 ans ce mercredi 27 mai ainsi que le 3 juin 2015 de 14h à 17h. Ces événements visent à permettre aux enfants la découverte de la pratique du rugby et éventuellement susciter chez certains l’envie de pratiquer ce sport tout au long de l’année au sein du RAC.

Le RAC est l’unique club de Rugby à Aulnay-sous-Bois. Il existe depuis plus de 50 ans et est composé de 10 équipes et 218 adhérents. Plus de 5000 joueurs y ont été formés depuis 1961. Il peut aussi se targuer d’avoir un millier de sympathisants réguliers.

Rendez-vous au Stade du Moulin Neuf.

Plus d’informations : rac.communication@yahoo.fr ou www.facebook.com/rugbyaulnayclub

Robert Ferrand

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 20 Mai 2015

Une élève du lycée Espérance à Aulnay-sous-Bois championne de France d’échecs

Coquette et souriante, Anaëlle Afraoui, 16 ans, est loin de l'image que l'on peut se faire d'un champion d'échec. Elle vient pourtant de devenir championne de France dans sa catégorie. C'est à 5 ans et demi que ce petit génie, qui habite Villepinte, a commencé les échecs en club, en même temps que sa grande sœur, Solenn. D'abord inscrite au club de Villepinte, elle est maintenant membre du premier club de France, le « Clichy échecs 92 » à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine).

« Au début ce n'était qu'un jeu, mais très vite j'ai pris goût à la compétition », affirme Anaëlle. Le 3 mai dernier, elle est arrivée à la première place du podium à Pau en catégorie minime (14-16 ans) féminine. Cet automne, elle affrontera des adolescents du monde entier, lors du Championnat d'Europe fin septembre en Croatie et lors du Championnat du monde, fin octobre en Grèce.

Anaëlle, élève de seconde au lycée privé Espérance à Aulnay-sous-Bois, jongle avec brio entre échecs, cours et amis. Accompagnée par un entraîneur privé une fois par semaine, l'ado suit également des entraînements à son club et en stages intensifs. « Les échecs aident à savoir réfléchir et à se concentrer. La mémoire est beaucoup sollicitée », explique-t-elle. La jeune fille peut être amenée à prévoir jusqu'à 6 coups d'avance de ses adversaires et faire des parties de près de 5 heures.

Ses parents, Laure et Ali, sont fortement impliqués dans la réussite de leurs filles. Solenn, l'aînée a déjà participé au Championnat du monde, l'an dernier en Inde, alors qu'elle était vice-championne de France pour les 18-20 ans. Pas le temps de souffler pour Anaëlle qui doit maintenant s'entraîner dur avant le Championnat d'Europe. « Je n'y vais pas pour des vacances, le but est de faire un bon résultat », insiste la jeune championne, anxieuse.

Adversaire surprenante, Anaëlle avait déjoué tous les spectateurs et candidats du Championnat de France en enchaînant 7 victoires d'affilée après une première défaite. « On appelle ça faire un sous-marin », rit-elle. Espérons qu'elle fasse de même au prochain tournoi.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 13 Mai 2015

JO 2024 à Paris : la 1re adjointe Séverine Maroun propose d’accueillir le stade nautique et le village olympique sur le site PSA à Aulnay-sous-Bois

Si les Jeux olympiques débarquent à Paris, ils passeront nécessairement par la Seine-Saint- Denis. C’est le message que le conseil départemental a voulu faire passer ce jeudi matin en votant à l’unanimité (moins une abstention, celle de Pierre Laporte, élu Front de gauche) un vœu soutenant la candidature parisienne pour 2024.

Anne Hidalgo, maire PS de la capitale, a fait le déplacement pour assister à la séance, ainsi que Tony Estanguet, triple médaillé olympiques de kayak et membre du Comité international olympique (CIO). À l’exception des écologistes, qui ont refusé de prendre part au vote, tous les partis sont favorables à l’accueil de la compétition. Mais déjà, chacun essaie d’avancer ses pions pour accueillir l’un des sites sportifs. La localisation d’une piscine olympique attise particulièrement les convoitises.

« Je n’ai pas souhaité ce matin entrer dans les débats sur les lieux où seront situés les équipements car nous sommes tous ici des représentants de la Seine-Saint-Denis ». Stéphane Troussel, président PS du conseil départemental, s’est senti obligé, en fin de séance, de faire cette précision après l’intervention de Séverine Maroun, conseillère UMP mais également 1readjointe à Aulnay-sous-Bois. « Le site PSA, c’est 170 ha à 15 km de Paris, il pourrait accueillir à la fois le stade nautique et le village olympique, a-t-elle défendu un peu plus tôt. De toute façon, le projet de piscine est enterré à Aubervilliers puisqu’il se situe sur le passage de la ligne 15 [NDLR : du futur Grand Paris Express] ». Bruissements parmi certains conseillers qui goûtent assez peu cette sortie, d’autant qu’à Aubervilliers, c’est un autre emplacement qui tient la corde.

La veille déjà, la communauté d’agglomération d’Est-Ensemble avait organisé une conférence de presse pour « mettre le territoire au service de la candidature des Jeux » selon la formule de son président PS Gérard Cosme. L’élu en a profité pour défendre son projet de piscine sur les terrains des bords de l’Ourcq (au niveau de Bondy). Et il espère profiter des Jeux pour accueillir les compétitions de water-polo arguant du haut niveau de l’équipe de Noisy-le-Sec. « Des études ont déjà été engagées, on ne part pas de rien », soutient Gérard Cosme qui ne parle pas « de concurrence mais de mise en valeur du potentiel ». Il imagine aussi très bien l’installation d’un « village des médias » à proximité. Cette imitative a été peu appréciée par le comité national olympique qui n’a pas été prévenu de cette conférence. Quelques semaines plus tôt, c’est Patrick Braouezec, président Front de gauche de Plaine Commune qui vantait son territoire en proposant des emplacements à proximité du Stade de France : vers Saint-Denis-Pleyel pour le village olympique, et à Aubervilliers pour la piscine. La lutte risque donc d’être âpre.

Et Gérard Creps, représentant du comité départemental olympique a eu beau affirmer jeudi matin qu’il « faut éviter les concurrences entre territoires », il n’est pas évident qu’il soit entendu. « Le principal impact de ces Jeux aura lieu en Seine-Saint-Denis » assure Anne Hildalgo. Ils risquent aussi de provoquer quelques inimitiés…

Source article : Le Parisien / Photo : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 14 Avril 2015

Le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza satisfait de la candidature de Paris aux JO de 2024

Approbation par le Conseil de Paris de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024

Bruno BESCHIZZA, Maire d’Aulnay-sous-Bois, se félicite que le Conseil de Paris ait approuvé la présentation de la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024.

Cette aventure est une chance pour la Seine-Saint-Denis et Aulnay-sous-Bois en particulier.

Avec l’arrivée d’une gare du Grand Paris mais aussi avec le site PSA et ses 300 hectares à aménager, ses 3 autoroutes et ses 2 aéroports à proximité, Aulnay peut devenir un pilier dans l’organisation de ces JO. C’est une nouvelle façon de montrer que la Ville d’Aulnay-sous-Bois peut devenir un pôle d’attractivité dans le Nord-Est parisien.

Le Grand Paris prend d’ailleurs à cette occasion tout son sens car c’est n’est qu’en travaillant ensemble que Paris et sa banlieue pourront faire vivre cette grande idée.

Bruno BESCHIZZA

Maire d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 13 Avril 2015

La Seine-Saint-Denis est bien partie pour accueillir le village olympique. Evoqué, le site Aulnay-PSA semble en retrait. Deux options sont à l'étude :

1. Saint-Denis, entre la tour Pleyel et le Stade de France.

Avantage : Pleyel, avec 4 lignes de métro et 2 de RER, sera l'un des noeuds de transport stratégiques du futur Grand Paris.

2. Le Bourget-La Courneuve, près de Marville, du parc Georges-Valbon et de l'autoroute A 1. Avantage : peu urbanisé, le site prendrait des allures de campus.

Le 93 pourrait accueillir le village olympique pour les JO de 2024 mais pas sur le site PSA d’Aulnay-sous-Bois

1. Construction d'un complexe de six bassins à la limite d'Aubervilliers/ Saint-Denis, tout près du Stade de France et du site évoqué pour 2012. Elle accueillerait les épreuves de natation mais pas le water-polo qui aurait lieu à la piscine Marville (Saint-Denis).

2. Transformation de la piscine Marville, à l'orée du parc départemental.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 11 Avril 2015

Apprêtez-vous à vivre des sensations nouvelles. La 6e édition de l'Intégrathlon vous invite au voyage ce week-end. Dans cinq communes (Sevran, Aulnay, Tremblay, Villepinte et Le Blanc-Mesnil), vous pourrez tester cinquante sports, du double dutch au base-ball en passant par la zumba ou la boxe. .. que vous soyez valide ou pas.

Aujourd'hui et demain à Sevran, site Victor-Hugo (friche Kodak), 34, bd de la République ; à Aulnay, stade du Moulin-Neuf, rue du Maréchal-Juin ; au Blanc-Mesnil, au gymnase Paul-Eluard, 48, avenue Paul-Vaillant-Couturier ; à Tremblay, au complexe Jean-Guimier, 70, avenue Gilbert- Berger, à Villepinte, au centre sportif Schwendi-Schoneburg, rue Pierre-Audat.

Source : Le Parisien / Vidéo : Aulnaylibre !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 24 Février 2015

Des ateliers hip-hop gratuits à Aulnay-sous-Bois

Du graff, de la musique, de la danse… On se défoule lors des ateliers de l’association VNR (Voies de la nouvelle rue) à Aulnay. Comme elle l’avait déjà fait lors de précédentes vacances scolaires, celle-ci accueille gratuitement les enfants pour les initier aux disciplines du hip-hop. Inutile de s’inscrire, tous les visiteurs sont les bienvenus.

« On en accueille environ une vingtaine par jour, de tous âges », indique Pascal Blaise, fondateur de VNR. La semaine dernière, les participants avaient de 4 à 16 ans.

Ateliers à partir d’aujourd’hui et jusqu’à vendredi, de 15 heures à 17 heures, au centre social L’Albatros, 7, allée de Bougainville, à Aulnay. Gratuit.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 17 Février 2015

L’ambiance était chaude le samedi 14 février au stade du Moulin Neuf où s’est déroulé le championnat d'Ile-de-France, Minimes, Cadets et Seniors 1ère Série | Lutte Féminine - Lutte Libre - Gréco-Romaine.

Retour sur le Championnat de lutte d’Ile de France à Aulnay-sous-Bois le 14 février 2015

Cette rencontre servait de qualification pour les Championnats de France de Lutte Greco Romaine Minimes, Cadets et Juniors qui auront lieu à Aulnay le 4 avril de cette année. Notre équipe féminine s’est qualifiée haut la main pour les Championnats de France. En Lutte Féminine, Nina RADE est arrivée 1ère dans la catégorie 55kg, Charlyne DOMINGUES VAZ VELHO 1ère dans la catégorie 69kg et Shannon LOVE 1ère dans la catégorie 75kg. Bravo les filles ! Dans la catégorie Minime-Cadet | Lutte Libre, Abel DJOUMA est arrivé premier de l’équipe des 72kg.

Sur 15 clubs présents, le CMASA (Club municipal Aulnaysien de sports athlétiques) a été classé 1er en lutte féminine et 1er en lutte gréco-romaine. Tous les entraineurs sont très fiers de leurs lutteuses er lutteurs et de leurs résultats, malgré de gros problèmes d’arbitrage.

Retour sur le Championnat de lutte d’Ile de France à Aulnay-sous-Bois le 14 février 2015

Rachid OURIBI, lutteur et entraîneur à Aulnay et entraîneur à Sevran, est arrivé 1er dans la catégorie lutteurs 97kg.

Allons les soutenir le 4 avril 2015 au Stade du Moulin Neuf

Anne-Marie

Voir les commentaires

Rédigé par Anne-Marie

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 15 Février 2015

Le boxeur Jean-Marc Mormeck de retour à l’entrainement à Aulnay-sous-Bois

Retiré des rings depuis sa défaite contre le Polonais Masternak le 5 décembre dernier, Jean-Marc Mormeck (42 ans) reprendra l'entraînement, lundi, dans son club d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Mais pas pour remonter sur le ring.

Son dernier combat remonte au 5 décembre dernier, date de sa défaite contre le Polonais Masternak chez les lourds-légers. S'il a bien refermé sa carrière professionnelle, Jean-Marc Mormeck (42 ans) a toutefois prévu de reprendre l'entraînement lundi, dans son club d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), afin de se maintenir en forme.

Parallèlement, l’ex-champion du monde des lourds-légers continue de travailler sur plusieurs projets. Il est ainsi intervenu dans les négociations avec L’Equipe 21 afin que la chaîne de la TNT retransmette le championnat WIBF des super-welters Anne-Sophie Mathis-Oxandia Castillo (DOM), organisé le 27 février à Sarcelles (Val d’Oise) par le promoteur Abdillah Rahilou.

Mormeck, qui compte lui-même organiser de nouveau, cherche en particulier une solution pour son club d’Aulnay qui, depuis le changement de municipalité, ne bénéficie plus de subventions pour monter des galas avec ses boxeurs. Mormeck est également en négociations afin de racheter la cérémonie annuelle des Gants d’Or, cérémonie récompensant les meilleurs boxeurs français.

Source : http://www.lequipe.fr/

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 27 Janvier 2015

Team5Moussa Traoré et Dimitri Yomi, deux trentenaires originaires d'Aulnay-sous-Bois, ont-ils été trahis par leurs amis d'enfance, Wilfrid Achy, Idrissa Diarra et le grand frère de celui-ci, le footballeur Alou Diarra ? En décembre 2013, les premiers ont fait condamner devant le tribunal de commerce de Bobigny leurs ex-associés. Ils les accusaient de leur avoir volé un projet de centre de football en salle (futsal) à Roissy-en-France (Val-d'Oise). Le complexe a bel et bien ouvert en 2012, et la société Dack Sports, qui exploite le site, cogérée par les frères Idrissa, devait ainsi verser plus de 60 000 € de dommages et intérêts aux deux plaignants.

Mais la partie est loin d'être finie et, hier, le match retour a eu lieu devant la cour d'appel à Paris. La société Dack Sports a demandé à la cour d'infirmer le jugement du tribunal de commerce, et, jugeant la procédure « abusive », réclame à son tour des dommages et intérêts. Il faut noter qu'Alou Diarra, ancien capitaine de l'équipe de France, a contribué à faire connaître le complexe sportif. Il n'apparaît toutefois pas personnellement dans la procédure, comme le faisait remarquer hier la présidente.

L'histoire a débuté en 2009. A cette date, Moussa, Dimitri, Wilfrid et Idrissa, tous nés en 1983 et originaires de la cité de la Rose-des-Vents, passionnés de football, « s'associent à part égale pour créer un portail Internet dédié au sport » avant d'envisager l'ouverture d'un centre de futsal. « Mais, très vite, les relations se sont dégradées sur la question des financements », note la présidente. Sollicité pour prêter près de 200 000 €, Alou Diarra, grand frère d'Idrissa, aurait alors posé ses conditions. Il aurait accepté d'avancer l'argent à condition que son frère dispose d'une part plus importante dans la société, « à hauteur de 90 % », selon Moussa Traoré et Dimitri Yomi. 

Faute d'accord, les associés deviennent concurrents. Moussa et Dimitri parviennent à obtenir de modestes financements et ouvrent fin 2011 une autre structure à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne). Tandis que Wilfrid et Idrissa, avec le soutien d'Alou Diarra, fondent Dack Sports et louent un vaste entrepôt dans la zone Paris nord 2 (à cheval sur Villepinte et Roissy) où ils implantent l'enseigne Teams Five en janvier 2012.

L'histoire aurait pu s'arrêter là. Mais Moussa Traoré et Dimitri Yomi revendiquent la paternité du « business plan » sur lequel se sont appuyés les frères Diarra. Ils affirment avoir eux-mêmes repéré le site de Roissy, qui a permis à Dack Sports de se lancer. « Monsieur Diarra (NDLR : Idrissa) a profité du travail fait par mes clients, martèle Me Vincent Pécastaing, l'avocat de Moussa Traoré et Dimitri Yomi. Ils sont partis dans le 91 par dépit, parce qu'ils ont été trahis par leurs amis. » Une version contestée évidemment par l'avocat de la société Dack Sports, Me Redouane Mah-rach, qui évoque « un mauvais procès fait à une personnalité du football pour lui nuire ». La cour d'appel rendra son arrêt le 10 mars prochain.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 26 Janvier 2015

Team5.jpgLes amis d'enfance ne font pas toujours de bons associés. La cour d'appel de Paris doit se pencher ce lundi sur un litige autour du complexe de « foot indoor » Teams Five, installé depuis 2012 à Roissy (Val-d'Oise). Si l'on connaît cette structure, c'est notamment en raison de la notoriété de l'un de ses cogérants, le footballeur Alou Diarra. Ce dernier n'apparaît toutefois pas personnellement dans la procédure en cours.

C'est la société Dack Sports, qui exploite le centre de futsal, qui a été condamnée en décembre 2013 par le tribunal de commerce de Bobigny, ainsi que l'un de ses salariés, à verser plus de 60 000 € de dommages et intérêts à deux plaignants, Moussa Traoré et Dimitri Yomi. Ces deux derniers criaient en effet à la « concurrence déloyale ». Ils accusent tout simplement le petit frère d'Alou Diarra, Idrissa, également gérant de la société, ainsi qu'un ancien associé, Wilfried Achy, de leur avoir volé le projet de complexe sportif. Aujourd'hui, la société Dack Sports réplique en attaquant les plaignants pour « procédure abusive ».

Au départ, pourtant, le groupe semblait soudé. Quatre jeunes hommes ayant grandi dans la cité de la Rose-des-Vents (dite des 3 000) à Aulnay, unis par la passion du football. En 2009, Moussa Traoré, Dimitri Yomi, Wilfried Achy et Idrissa Diarra créent ensemble un portail Internet dédié au sport. Puis, le petit groupe, qui a fondé sa société Dream Team, envisage d'ouvrir un site de futsal. Mais il va éclater sur la délicate question des financements. Sollicité pour prêter près de 200 000 €, Alou Diarra aurait posé ses conditions : « Il nous a répondu : Je veux bien, mais mon frère sera actionnaire à 90 %. Ce n'était pas acceptable », affirme Moussa Traoré. Les associés deviennent concurrents : d'un côté, Moussa Traoré et Dimitri Yomi. De l'autre, Idrissa Diarra et Wilfried Achy, avec le soutien d'Alou. Ces derniers fondent Dack Sports et louent un entrepôt de la zone Paris Nord 2, où le centre Teams Five ouvre en janvier 2012.

Or, Moussa Traoré et Dimitri Yomi affirment qu'ils avaient eux-mêmes repéré le site et élaboré le « business plan » qui a permis aux frères Diarra de se lancer. Ce que conteste l'avocat de la société Dack Sports, Redouane Mahrach : « Le business plan a été élaboré à titre gracieux par le frère de M. Achy. Et messieurs Traoré et Yomi n'avaient pas les moyens de financer leur projet à Roissy. D'ailleurs, avant même que Dack Sports n'ait signé son bail, ils avaient monté un autre projet dans l'Essonne. » Effectivement, Moussa Traoré et Dimitri Yomi ont ouvert fin 2011 une autre structure de foot indoor à Sainte-Geneviève-des-Bois. Le seul rebond possible, assurent-ils, « même si l'environnement est moins favorable que Roissy ».

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 4 Janvier 2015

Suite de notre reportage relatif à la rencontre de ce samedi entre le Club Badminton d’Aulnay-sous-Bois et Strasbourg qui s’est terminée sur un match nul 4 à 4.


Nous vous proposons ce soir deux vidéos du double dames décisif qui a évité la défaite à nos joueurs locaux. Les échanges sont parfois très spectaculaires et démontrent à la fois la vivacité de ce sport et la détermination des Aulnaysiennes à aller chercher ce quatrième point.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.