Législatives 2012, 10e circonscription : premier couac de campagne pour Daniel Goldberg ?

Publié le 20 Janvier 2012

danielgoldberg.jpgD'après plusieurs sources concordantes, Daniel Goldberg, le candidat officiellement déclaré pour représenter le Parti Socialiste en vue des législatives de 2012 dans la 10e circonscription, était présent à Aulnay-sous-Bois le samedi 14 janvier à l'occasion du traditionnel repas organisé pour les seniors aulnaysiens.

Pourtant, habituellement, lors de cet événement essentiellement local, seuls les conseillers municipaux de la majorité et les élus ayant un mandat rattaché d'une façon ou d'une autre à la ville, comme celui de député, de conseiller général ou de vice-président de région, sont invités.

Alors que faisait donc monsieur Goldberg dans l'enceinte de PSA pour le banquet des anciens alors qu'il n'a aucun mandat électif à Aulnay-sous-Bois ? Profitait-il opportunément de l'occasion pour faire campagne sur les terres qu'il est censé conquérir ? Quelles que soient les réponses à ces questions, cette situation est doublement problématique.

Tout d'abord vis-à-vis des élus locaux de l'opposition qui eux disposent d'un mandat délivré par les habitants lors d'un vote et qui pourtant n'ont pas eu la chance de profiter de la même invitation. Mais aussi par rapport aux autres candidats déclarés à ce même scrutin qui n'ont pas pu se montrer et se présenter lors d'une telle manifestation rassemblant autant de personnes.

Où sont passées l'équité et l'impartialité dans cette histoire ? Espérons pour Daniel Goldberg que ce premier couac de campagne ne lui reste pas trop longtemps sur l'estomac...

    

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 02/02/2012 12:10

Un peu HS, mais le candidat Daniel Goldberg bénéficie de militants très dévoués et très impliqués, car en rentrant du boulot au petit matin, j'en ai vu 2 à la sortie du passage souterrain de la
gare, côté avenue Anatole France, en train de distribuer des tracts, l'air motivé.

Aucune ironie de ma part, je dis : « Respect ! », car il faisait quand même très froid...

J'ai scanné le tract, recto-verso (la qualité n'est pas top, c'est fait avec une application de mon smartphone...) : http://imageshack.us/g/687/tractps1.jpg/

Stéphane Fleury 27/01/2012 15:09

J'étais présent à ce moment là. A l'époque ce même Parisien avait écrit que M. Mazouzi avait haussé le ton. Il avait en fait littéralement hurlé contestant fortement le mode de scrutin sans
recevoir particulièrement d'attention des autres personnes présentes dans la salle qui avaient fait passer sa mauvaise humeur sur son insuccès à l'investiture. Il avait ensuite quitter la salle
sans attendre de réponses.

Après cela reste de la cuisine interne. Il ne faut pas être naïf. Un parti a tout intérêt à désigner le candidat le plus efficace de son point de vue pour gagner ou à ne présenter personne en
fonction d'accords ou de contingences politiques. Les désignations sont visiblement la cause de désaccords profonds. On se souvient des procédures de Ségolène Royal au moment de la nomination de
Martine Aubry comme première secrétaire du PS. Ou même plus localement de l'amertume de Billel Ouadah du Parti Radical contraint de s'effacer devant l'UMP Frank Cannarozzo lors des élections du
canton Nord d'Aulnay-sous-Bois jusqu'à sa candidature récente en free lance.

Bref, le monde politique est certainement empli de multiples épisodes obscurs dont la plupart restent inconnus du grand public... Celui-ci fera-t-il plus de vagues qu'un autre ? Affaire à suivre...

Romuald Weymann 27/01/2012 12:23

Lu sur le Parisien, la candidature de Daniel Goldberg est contestée en interne (au sein du PS, donc).

http://www.leparisien.fr/legislatives-2012-seine-saint-denis-93/aulnay-les-pavillons-bondy-sud-le-candidat-ps-conteste-27-01-2012-1832339.php

Un certain Kamal Mazouzi revendique cette candidature, et estime avoir été lésé.
Sachant que le PS a mis en place une politique de parachutage de candidats « issus de la diversité » (d'origine afro-maghrébine principalement), comment le PS national va-t-il gérer cette
revendication ?

Stéphane Fleury 24/01/2012 10:10

On ne va pas reprendre ici le fil de nos récentes discussions soit au parc Faure ou encore au conseil de quartier Vieux-Pays hier soir. Ces échanges en direct sont plus précis que n'importe quel
écrit. Nous avons visiblement eu une importante divergence de vue sur l'approche de cette affaire. Elle semble te tenir plus à cœur qu'à moi. Parfois c'est l'inverse sur d'autres sujets. Cela fait
partie des débats de la vie démocratique j'imagine. Au moins avons-nous le mérite d'essayer de dialoguer pour tenter d'éclaircir les zones d'ombre...

Hervé Suaudeau 23/01/2012 18:07

Je me disais que l'article pouvait être une erreur, un oubli ou une maladresse (j'ai écrit aussi beaucoup d'articles que j'ai du corriger). Mais plus je relis ce commentaire écrit sur un ton
distant et plastronnant, plus je le trouve profondément injuste du début jusqu'à la fin, et sans la moindre volonté de se remettre en cause.
Je reste totalement perplexe et séché...

Aulnaylibre ! 21/01/2012 14:04

Aulnaylibre ! dispose d'un réseau conséquent d'informateurs et nous connaissions cette information dès la fin du repas ! Elle nous a été confirmée par une source différente, dès le 17 janvier au
soir, qui avait abouti à la même conclusion que vous ! Bien entendu cela n'enlève en rien à l'intérêt de votre travail qui a le mérite de bien synthétiser cette affaire mais sachez que vous n'êtes
pas le seul dans cette ville à investiguer et à relater des événements concernant la commune ! Notre blog à travers quelques exemples récents ( la galette boudée par le personnel communal,
l'annonce de la modification du PLU bien avant l'enquête publique ) est capable dans bien des cas d'anticiper les faits !

Ainsi, de notre point de vue, vous n'avez rien révélé de plus que nous ne connaissions déjà ! A part le titre un peu plus racoleur mais qui fait infiniment plus vendeur bien entendu. C'est un peu
comme la colère supposée d'Alain Boulanger à propos de l'histoire des timbres gratuits du Parti Communiste. Alain n'était absolument pas en colère. Pour le connaitre un peu c'est un homme plutôt
mesuré et la révélation de cette affaire s'est faite sur le ton posé qu'on lui connait. Mais bon chacun ses méthodes et sa ligne éditoriale comme on dit. De toute façon, qu'attendre de plus d'un
rédacteur dont la plume est essentiellement guidée par des objectifs infiniment politiques... ?

Ceci étant écrit, la rédaction d'Aulnaylibre ! s'en fiche éperdument. Contrairement à certains donneurs de leçons, nous n'avons pas la prétention de juger avec une certitude absolue le travail de
nos confrères mais sachez que nous ne sommes dupes de rien, pas plus que les autres...

Bonne route à vous tout de même pour les prochains mois qui vous mènent vers le scrutin législatif...

Hervé Suaudeau 21/01/2012 10:01

Pourquoi AulnayLibre met sous silence l'action qui a révélé tout cela? Elle est évoquée ici:
http://www.monaulnay.com/2012/01/le-candidat-ecologiste-refuse-le-detournement-de-moyens-municipaux-en-moyens-de-campagne.html