La présidente du Front national Marine Le Pen veut détruire les cités et propose de remplacer les barres HLM par des maisons « traditionnelles »

Publié le 8 Mai 2013

hlmC’est la dernière proposition choc de Marine Le Pen. Au cours d’un déplacement à Rozay-en-Brie (Seine-et-Marne), la présidente du Front national a tout bonnement jugé « impératif » d’organiser « la destruction des cités construites dans les années 1955 à 1970 » et de les remplacer « par un habitat de taille et d’esthétique traditionnelles ». La proposition figure déjà telle quelle dans le programme du FN, mis en ligne sur le site Internet du parti. Il faudra, peut-on lire, veiller « à l’intégration de l’urbanisme et de l’architecture dans l’environnement naturel et le respect de nos traditions architecturales ». Concrètement, a expliqué Marine Le Pen au cours de sa conférence de presse d’hier, « vous n’allez pas mettre une maison alsacienne en Bretagne, une maison bretonne en Provence et une maison provençale en Alsace ».

C’est que, selon la présidente du FN, « s’il y a des municipalités qui sont exigeantes » et qui respectent « une unité esthétique », ce n’est pas le cas partout. En Seine-Saint-Denis, par exemple, « il y a moins de culture architecturale que dans d’autres régions ». Selon elle, il faudrait donc éviter de donner à ce département — le plus pauvre de France — « une architecture traditionnelle de bétonnage ». « Parce qu’en fait, conclut-elle, c’est ça le problème. »

La réplique du département visé n’a pas tardé. Stéphane Troussel, le président socialiste du conseil général de Seine-Saint-Denis, s’est insurgé contre ces « idées simplistes ». Signifiant à Marine Le Pen que « l’histoire de l’architecture ne s’était pas arrêtée aux huttes gauloises », il a dénoncé une prise de position d’« un niveau rare de bêtise, d’incompétence et de violence ». « Sans doute n’a-t-elle jamais entendu parler de Le Corbusier ou de Niemeyer (NDLR : qui ont œuvré en Seine-Saint-Denis) », a-t-il grincé.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement
Répondre
R
M. Comparot, MLP n'est pas au pouvoir, ce sont vos amis socialistes qui le sont.

Et ce sont vos amis qui font démanteler à la pelle des camps de Roms ici et là, encore plus que sous la précédente majorité tant honnie; eux qui font expulser par charters des clandestins - pardon,
des « sans-papiers/migrants/mal-logés » - y compris malades, et même lors des fêtes de fin d'année (rafraîchissement de mémoire si besoin était
http://www.liberation.fr/societe/2013/05/14/un-visa-pour-ahmed-operation-solidarite-du-resf_902534 )
Cela me fait penser qu'on n'entend plus les Aubry, Hamon, Filippetti qui, sous Sarkozy, hurlaient leur indignation. Et à peine entend-on Duflot. Même votre président normal avait signé une pétition
contre la xénophobie en 2010, cf ici http://www.ldh-france.org/APPEL-CITOYEN-Face-a-la-xenophobie.html


Par ailleurs, parcourez les forums et sites musulmans de France, tous sont vent debout contre ce qu'ils considèrent de l'« islamophobie » de la part de vos amis socialistes (proposition de loi
contre le port du voile islamique par les assistantes maternelles, renforcement de la laïcité suite à la décision de justice de la cour de cassation dans l'affaire de la crèche Babyloup etc).

Enfin, un conseiller municipal de Fresnes, Almamy Kanouté, va déposer plainte pour discrimination et violences contre le ministère de l'Intérieur - celui-ci serait-il dirigé par un affreux
frontiste nostalgique des heures les plus sombres de l'Histoire ? Non, on me souffle qu'il s'agit d'un socialiste - et ce, parce que cet élu municipal membre d'une « Brigade anti-négrophobie » (sic
!) a été empêché de participer à la Journée de commémoration de l'esclavage par les forces de l'ordre.


Tout cela se produit sous votre gouvernance socialiste.
Voulez-vous qu'on continue dans ce registre ?

Cessez donc de hurlez systématiquement au racismo-fascisme, même s'il ne vous reste que ce genre de gesticulations pgrotesques our tenter de faire peur et de fédérer la population derrière
vous.


PS : j'attends un commentaire indigné de votre part à la suite de l'article d'Aulnay Libre relatif aux protestations formulées par EELV quant au démantèlement d'un camp rom près de Parinor.
Qui a fait dégager ces Roms ? Le FN, M. Comparot ?
Répondre
J
Monsieur COMPAROT,vous aussi, comme Sylviane, vous mettez tous ceux qui ne sont pas dans la majorité municipale dans le même sac?
Si on élevait le débat?
Répondre
L
Comme toute bonne démocratie, c'est votre droit. On peut fermer les yeux, se boucher le nez et votez pour Marine Le Pen et ses maisons en torchis.
Répondre
J
L'accroissement réelle de la population n'empêche pas de se poser des questions sur la manière de gérer cet état de fait.
Ne peut-on mettre en place une politique de relocalisation de proximité ( entreprises,commerce,habitat) permettant une urbanisation plus locale autour de centre urbain autre que l'Ile de
France?
La participation des villes "riches" à la création de logements sociaux ne devait-elle pas être obligatoire?
Les espaces agricoles autour des zones urbaines ne devraient-ils pas être préservés au lieu d'y construire des énièmes grandes surfaces,des gares en plein champs (suivez mon regard)?
Si construire revient à créer des villes invivables tel que ce qui risque de se produire,il faut se poser des questions plus loin que les prochaines elections municipales.
Même à Aulnay sous Bois,on peut se poser ce genre de questions,éviter le bétonnage tout en ayant une REELLE politique d'urbanisation tenant compte de la qualité de la vie.
Et pourquoi pas des maisons en torchis?
Répondre
L
On aura besoin de 20 % de logements pour plusieurs raisons :

la population ne cesse de croître (pour la seule région Île-de-France, entre 0,9 et 1 millions d'habitants en plus d'ici 2030)
le nombre d'occupants par résidence principale est passé de 3,1 en 1968 à 2,3 en 2008.
les familles sont de plus en plus éclatées : un divorce c'est deux logements au lieu d'un.
la population vieillit donc on a de plus en plus de logements avec des personnes seules
un tiers des ménages est composée d'une seule personne contre seulement 1 sur 5 en 1960
le nombre des ménages (+ 1,24 % par an) augmente plus vite que la population (+ 0,48 % par an).

Sources : INSEE

Marine et ses maisons traditionnelles en torchis est vraiment à côté de la plaque !
Répondre
R
« Il va falloir construire 20 % de logements en plus d'ici 20 ans »

Il faut ceci, il faut cela.
Qui l'a décidé au juste ?

Comment expliqueriez-vous qu'« il faut » nécessairement près d'1 Mn de nouveaux logements en France d'ici 20 ans ?
Quel part de nouveaux logements la Seine-Denis doit-elle construire ? Et, s'il « fallait » construire toujours plus en Seine-Saint-Denis *, cela signifierait-il, qu'en l'état actuel, les capacités
immobilières du département sont limitées ?

Du reste, doit-on nécessairement accueillir toujours plus de population en Seine-Saint-Denis alors que le taux de chômage y est alarmant et que les services publics peinent - euphémisme ! - à
répondre à une situation sociale de plus en plus dégradée dans ce département ?

Quant aux destructions des barres HLM, oui, elles sont nécessaires; M. Troussel ne disait pas mieux l'an dernier lorsqu'il justifiait la destruction d'une barre HLM à la Courneuve.

PS : Puisque vous semblez si soucieux de la fortune (mal acquise) des nantis de notre doulce France, insistez donc auprès de vos amis socialistes au pouvoir afin qu'ils taxent enfin les oeuvres
d'art; vous savez, celles qu'un certain Fabius, fils de collectionneur d'oeuvres d'art et alors ministre de l'Economie, a sciemment écartées du calcul de l'ISF.
Mais grâce à ce subterfuge fiscal, l'ex-présidentiable de votre parti, DSK, a pu se payer une prison 5 étoiles aux Etats-Unis.

La paille, la poutre.
Répondre
L
On se demande pourquoi cet article est reproduit dans ces colonnes et quel lien l'administrateur de ce site veut établir avec la situation aulnaysienne. S'agit-il de faire des propos de Marine Le
Pen une caution morale sur le sujet local du logement et de l'urbanisme, et ainsi de légitimer certaines actions ?
Sur le fond, alors qu'il manque actuellement 900.000 logements en France et qu'il va falloir construire 20 % de logements en plus d'ici 20 ans, Marine Le Pen est vraiment à côté de la plaque. A
force d'avoir trop fréquenté le manoir de Montretout fort opportunément hérité d'Hubert Lambert, l'héritière du FN en oublie le quotidien des français et leurs difficultés à se loger, ou à loger
leurs enfants et leurs proches.
Il ne faut pas oublier que les bouffées délirantes du FN ne se limitent pas à l'immigration ou la sécurité... Mais à en lire les commentaires, il y a hélas des admirateurs.
Répondre
J
Ne cherchez pas à comprendre un raisonnement binaire.
Si ce processus permet à l'ordinateur de fonctionner, il aveugle l'humain qui l'utilise.
Il permet aussi aux petits et grands dictateurs de régner.
Propagande chez le maître et adoration chez le disciple.
"Tous ceux qui sont contre se ressemblent"
Pour Sylviane, FN,UMP et EELV , c'est pareil....
Certains ailleurs aimeraient bien que beaucoup pensent ainsi.....
Répondre
M
Vous visez qui Sylviane en disant ces inepties ?
Répondre
E
Si "la droite" faisait comme le PS en passant des accords avec les extrêmes, "la gauche" n'aurait plus aucune majorités !
Répondre
M
Sylviane, seriez-vous en train de prétendre que les membres de l'association QCBE sont membres du FN ? Exposez nous vos arguments que l'on comprenne sans s'y méprendre ...
Répondre
S
en tous cas la connexion entre les empêcheurs de construire, les prétendus défenseurs du cadre de vie et autres anti-bétonnage, et le FN semble établie. ça fait froid dans le dos. la gauche dans
son ensemble au sens large doit s’unir pour empêcher la droite dure de reprendre le pouvoir
Répondre
H
Je ne pense pas que la mairie se peocupe des economies que peuvent faire les locataires des maisons qu'elle construit, en effet il y a a peu pres 3 ans des riverains d'un terrain ou la mairie veux
construire avaient propose des maisons passives M Amedro qui a l'époque etait responsable a l'urbanisme avait trouve que c'etais un bon projet il avait même propose les services de la mairie mais
malheureusement cela n'a pas plu au maire: raison le coût de la construction sera trop élevé et ne rapportera assez par rapport au prix de la construction
Répondre
J
Les dires de M. Le Pen et Troussel n'étaient pas ici d'ordre sociologique mais simplement architectural.
Améliorer l'habitat est une condition nécessaire mais sûrement pas suffisante.
Encore faut-il y ajouter des normes permettant aux locataires de réelles économies sur leur charge ( exemple, en isolant davantage les nouveaux logements).
Encore faut-il régler les problèmes d'insécurité mais sûrement pas en prenant comme exemple une population contre une autre sous entendue délinquante.
Répondre
R
Euh... Il est curieux pour Stéphane Troussel de défendre l'héritage d'un Le Corbusier alors que les politiques de la Ville successives visent plutôt à détruire ces grands ensembles et à bâtir du «
logement à taille humaine » à la place...
MLP assène donc ce qui est acquis comme une évidence depuis quelques années.
Là où elle a tort, c'est que ce n'est pas exclusivement le bétonnage à outrance le problème...

Aux Olympiades dans le XIIIe à Paris (quartier dit asiatique), on trouve également des barres HLM, mais les policiers, pompiers, médecins n'y sont pas agressés/caillassés, les véhicules n'y sont
pas cramés.

A l'inverse, on peut trouver des villes sans barre HLM, comme par exemple Villeneuve-sur-Lot( ville dont un certain Cahuzac était le premier édile); pourtant, cela n'y empêche pas les trafics de
drogue, les règlements de compte y compris sanglants (un prénommé Kamel avait été poignardé à mort au cours d'une rixe entre bandes en janvier 2011; le principal meurtrier avait tenté de fuir au
Maroc), et même la gifle de Cahuzac assénée à un « jeune » qui, avec sa bande, semait le trouble au centre-ville.


Et concernant la réplique de Stéphane Troussel à MLP, l'an dernier à la Courneuve, dans la cité dite des 4000, une barre HLM a été détruite; or un certain Stéphane Troussel justifiait cette
destruction par la dégradation des conditions de vie... Il s'est même parfois heurté à l'incompréhension voire à la colère des riverains pris au dépourvu.
Lire ici http://lacourneuve.blog.lemonde.fr/2012/05/22/la-demolition-dune-nouvelle-barre-sannonce-a-la-cite-des-4000/

Troussel serait-il doté d'un « niveau de rare bêtise, d’incompétence et de violence » pour avoir défendu la destruction de cette barre HLM ?...
Répondre