En route vers 2012 (16) : Vidéo du discours de Daniel Goldberg, candidat socialiste aux législatives dans la 10é circonscription de Seine-Saint-Denis

Publié le 17 Janvier 2012

PSlogoToujours dans le souci de vous offrir une information la plus proche possible du terrain, la rédaction d'Aulnaylibre ! était présente le lundi 16 janvier vers 11h à la Ferme du Vieux-Pays lors de l'annonce officielle du candidat choisi pour représenter le Parti Socialiste aux prochaines législatives dans la 10e circonscription. L'information était connue depuis plusieurs semaines et c'est donc sans surprise que les noms de Daniel Goldberg et de sa suppléante aulnaysienne, Latifa Bezzaouya-Cotrie, sont sortis du chapeau.

C'est un choix qui semble s'être imposé sans la moindre hésitation puisque 89 % des militants se sont prononcés favorablement en ce sens. Malgré la voix discordante d'un candidat malheureux à cette primaire, répondant au nom de monsieur Mazouzi, qui a hurlé ostensiblement sa suspicion concernant les modalités de cette désignation avant de quitter la salle,  les autres membres présents de la formation politique socialiste ont clairement affiché leur unanimité quant à cette investiture qui se justifie notamment par un souci d'efficacité "pour battre la droite".

 

Ce parachutage a visiblement inspiré Billel Ouadah, autre candidat déclaré aux législatives de 2012 pour le Parti Radical ou pour lui-même, dans la mesure où on ne sait plus très bien qui il représente vraiment en ce moment. En effet,  dans un article à lire ici, dont le titre parodie un célèbre film de Steven Spielberg, il semble émettre de sérieux doutes quant à l'enthousiasme que pourrait manifester Daniel Goldberg concernant sa désignation dans la 10e circonscription.  

C'est pourquoi nous vous proposons d'écouter la majeure partie du discours du principal intéressé, à savoir Daniel Goldberg, qui a prononcé quelques mots suite à sa nomination. A vous de vous faire une opinion !     

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #En route vers 2012 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

olivier attiori 17/01/2012 19:31

Stéphane,

On ne va pas faire de politique fiction car 2014 est loin. Penser que si par chance Goldberg est élu député la route de la Mairie lui serait ouverte c'est oublier que beaucoup de choses peuvent se
passer d'ici 2014 (ou 2015). En outre il ne faut pas oublier la règle de non cumul des mandats au PS qui interdit à un élu le cumul des mandats nationaux et locaux.