Aulnay-sous-Bois : vers une fermeture administrative de l'école maternelle du Bourg ?

Publié le 30 Novembre 2011

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d'un communiqué de presse des Délégués des Parents d'Elèves des Ecoles du Bourg Maternelle ( téléchargeable ici) . Il  explique sans équivoque que face à l'inaction de la municipalité la FCPE ( Fédération des Conseils de Parents d'Elèves des Ecoles Publiques) préfère une fermeture administrative de l'école maternelle du Bourg plutôt qu'un drame. Pour mémoire, l'école avait été délocalisée dans des préfabriqués en 2005 pour permettre la dépollution de l'ancienne usine d'amiante. Depuis ces bâtiments semblent tomber en ruines mettant en péril la sécurité des enfants. La municipalité n'a a priori pas mesurer l'ampleur de la situation...  

algeco.jpg

Bâtiments pourris, moisissures, infiltrations, sols glissants, murs et portes qui se décrochent, rats, sanitaires insalubres, électricité hors norme, fils sous tension accessibles, pannes de chauffage, odeurs d'incendie sont désormais le quotidien de centaines de petits aulnaysiens de l'école maternelle du Bourg (voir photos jointes).

Bien que les problèmes soient consciencieusement remontés par la directrice depuis des années, la FCPE a été obligée de tirer la sonnette d'alarme une première fois en janvier dernier. Appuyée par une première pétition, elle avait obtenu du maire, la promesse réitérée d'une expertise de fond sur l'état des préfabriqués en vue d'un changement éventuel des bâtiments. Or, rien n'a été fait !

Pourtant la municipalité a pu se rendre compte a plusieurs reprises des problèmes. Pas plus tard que le 5 novembre dernier un représentant du maire a pu constater la situation lors de la visite des bâtiments organisée lors du conseil d'école. De plus la FCPE, a à nouveau tiré la sonnette d’alarme par écrit auprès du maire il y a dix jours sans réponse jusque là.

La visite de la commission de sécurité nous ayant été refusée par le maire, aujourd'hui, les représentants FCPE de l'école ont directement sollicité la préfecture et sont prêts a assumer une fermeture administrative de l'école plutôt qu'un drame qui manquerait inévitablement d'arriver si rien n’était fait.

Le groupe de représentants exigent :

 

1.Le changement de ces préfabriqués hors d'âge, quelque-soient les projections hypothétiques de réintégrations dans la nouvelle école qui a été promise a court terme depuis plus de 3 ans1.

 

2.une expertise médicale sur les risques encourus d'infections respiratoires et allergies liées aux moisissures, humidité et froid

 

3.Une inspection de la commission préfectorale de sécurité car les bâtiments ne peuvent manifestement plus accueillir de public.

 

4.Une transparence sur les actions menées

 

Les représentants FCPE sont en train de faire signer une nouvelle pétition auprès des parents.

En annexe se trouvent les photographies commentées de l'état de l'école prises lors de la visite du 5 novembre dernier et les courriers au préfet et au maire..

Sont disponibles sur simple demande, les tracts et les deux pétitions a l'attention des parents et les anciens courriers au maire,

 

1.L'école avait été délocalisée dans des préfabriqués en 2005 pour permettre la dépollution de l'ancienne usine d'amiante.

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean Louis KARKIDES 30/11/2011 20:32

Comment?Des promesses non tenues par la municipalité ?
C'est impossible!
Hélas,c'est ainsi,endormir ceux qui tentent de modifier tant soit peu les décisions du maire , tout ceux qui ont essayé le savent,c'est chose courante .
Seuls les actions sues par les médias ou celles qui sont portées par des pétitions regroupant nombre d'électeurs ont des chances d'être prises en compte.
Sur le sujet présent,la dépollution du site s'enlise , elle semble vouloir se restreindre au minimum,un petit grattage de surface et comme pour les constructions près du vélodrome où les arbres
fruitiers seront interdits,on laissera aux gênerations futures le soin de dépolluer.
Quand on prend à bras le corps un sujet aussi sensible que la dépollution d'un site (qui a permis de gagner une élection),il faut aller jusqu'au bout et finir le travail !