Aulnay-sous-Bois : RASED, l'inspection académique adresse une fin de non-recevoir aux parents d'élèves

Publié le 20 Mai 2011

C'était hier soir vers 20h à Bobigny, devant l'entrée de l'inspection académique. Après environ deux heures de réunion, la centaine de parents  d'élèves, rassemblée pour l'occasion, apprenait avec stupéfaction le rejet de sa demande de maintien des 8 postes RASED amenés à disparaitre sur la ville d'Aulnay-sous-Bois. La délégation reçue n'a pu que constater le cynisme glacé de l'inspecteur appliquant purement et simplement des directives. L'aspect humain particulier des enseignants du RASED en charge des enfants en difficulté a été totalement occulté devant la logique comptable.

iabobigny1.JPG

De ce point de vue, les propos tenus par un directeur d'école de la ville éclairent parfaitement la situation :   "Avec le volume de postes que nous avons, la rentrée va être dégradée, voire saccagée. Il est arrivé certaines années qu'on ait un discours complètement démagogique, souvent, sur le thème oui nous actons vos demandes, nous transmettons au ministère parce que effectivement la création de postes est l'un des moyens, le moyen de faire en sorte que la rentrée ne se fasse pas dans ces conditions dégradées. Là nous avons eu un discours qui n'a même pas été de dire on va faire remonter là-haut. Non, c'est comme ça, pas autrement. Et c'est bien comme ça !".

Vous l'aurez compris, avec la charrette des 14 à 15 000 postes qui devraient encore être supprimés l'an prochain, l'avenir de l'éducation nationale s'annonce particulièrement sombre. En attendant une hypothétique éclaircie le collectif des parents et des enseignants d'Aulnay a convenu de tenir une assemblée générale à la Bourse du Travail, 19/21 rue Jacques Duclos, jeudi 26 mai à 18h pour convenir des modalités de poursuite du mouvement...

Stéphane Fleury

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Education

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JEAN LOUIS KARKIDES 20/05/2011 10:57


Si nous avions pu unir toutes les associations de Parents FCPE ou non pour défendre notre école,nous serions plus fort mais il est trop tard,l'UCL(Union des Coordinations Locales) n'a pu être
remontée en partie à cause d'une municipalité qui veut tout controler (voir commentaires sur monaulnay).
C'est dommage,en son temps,elle avait fait de bonnes choses pour la défense de la scolarité de nos enfants.
Stéphane,continue à nous tenir au courant,merci.