Aulnay-sous-Bois : la foule a rendu hommage à l'ancien maire Jean-Claude Abrioux

Publié le 17 Septembre 2011

JeanClaudeAbrioux.jpgDes centaines de personnes réunies dans les jardins de l'Hôtel de ville. C'était vendredi après-midi, lors des obsèques de l'ancien député et maire de la ville Jean-Claude Abrioux, mort dimanche à l'âge de 79 ans. Des habitants, des responsables associatifs, mais aussi de nombreuses personnalités politiques du département, de droite comme de gauche, ont assisté à la cérémonie religieuse organisée en l'église Saint-Joseph.

Rebaptiser la place Camélinat

Avant cela, un moment d'hommage avait été organisé en mémoire de cette figure du RPR, qui fut maire d'Aulnay de 1983 à 2003. Un homme " droit et juste, toujours au service de l'intérêt général ", selon le député UMP Gérard Gaudron. D'une voix étranglée par l'émotion, l'élu a salué la mémoire de celui qui lui céda son fauteuil de maire en 2003, rappelant les premières heures de leur combat politique commun, au tout début des années 1980.

Avant lui, Jacques Chaussat, élu municipal et dirigeant local du Parti Radical de Jean-Louis Borloo, que Jean-Claude Abrioux avait rejoint en 2009, a lui aussi pris la parole : " les aulnaysiens sont tristes, tu leur as tant apporté." Le maire PS, Gérard Ségura, a quant à lui annoncé qu'il proposerait, sur une idée de Gérard Gaudron, de baptiser l'actuelle place Camélinat du nom de l'ancien maire d'Aulnay.

Source article et photo : G.B. Le Parisien du samedi 17 septembre 2011

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Paillé- Carpentier 18/09/2011 10:14


Ce n'est que normal JC Abrioux à toujours oeuvré à mettre notre ville en valeur( restauration de l'espace Gainville parc et hôtel particulier,ainsi que l'église St Sulpice. Lui,son église était ST
Josèph où dès l'adolescence il était moniteur auprès de la communauté religieuse quand celle -ci palliait au manque de structure d'accueil (jeudi) d'enfants de l'après guerre.C'était un exemple
Laïcité républicaine respectant les confessions de toutes obédience soient- elles! Lui même étant un fervent de sa foie. Il avait instauré le sans porc à la restauration scolaire qui je le rappelle
ici n'est qu'un service municipal(pas une obligation) aux familles dont les parents travaillent tous les 2 à l'origine


JF 18/09/2011 09:29


Une grande figure d'Aulnay s'en est allé .... RIP J-Claude ...